Programmation d'une session de débogage distant à l'aide d'un modem

Traductions disponibles Traductions disponibles
Numéro d'article: 148954 - Voir les produits auxquels s'applique cet article
Ancien nº de publication de cet article : F148954
Agrandir tout | Réduire tout

Sommaire

Résumé

Cet article décrit la procédure permettant de préparer un ordinateur équipé d'un processeur x86 Intel ou d'un processeur RISC et muni de Windows NT Workstation ou Server pour une session de débogage distant.

Plus d'informations

- À quoi sert le débogueur de noyau
- Quelle est la procédure de débogage distant
- Configuration d'un système pour le débogage distant
- Options de débogage
- Modification du fichier BOOT.INI pour les ordinateurs équipés d'un processeur Intel x86
- Modification des options d'amorçage des logiciels intégrés pour les ordinateurs munis de RISC
- Préparation du modem

À quoi sert le débogueur de noyau

Le débogueur de noyau fourni avec Windows NT donnera les informations système qui ne sont pas normalement disponibles dans l'aide sur le débogueur. Vous pouvez activer le débogueur de noyau dans le menu de démarrage de Windows NT. L'activation du débogueur de noyau permettra à Windows NT de transmettre les informations sur le débogage à un débogueur distant pour être analysées par un utilisateur distant. Cela est en général effectué à la demande d'un technicien du Support technique Microsoft pour analyser une erreur fatale dans Windows NT qui ne peut pas être diagnostiquée à partir du fichier Memory.dmp ou quand aucun fichier Memory.dmp n'est produit.

Quelle est la procédure de débogage distant

Le processus du débogage distant se produit lorsque deux ordinateurs sont interconnectés à l'aide d'un modem par une ligne téléphonique. L'ordinateur client et l'ordinateur hôte exécutent les débogueurs de noyau de Windows NT qui communiquent à l'aide d'un API de débogage spécial et d'un protocole.

Configuration d'un système pour le débogage distant

La configuration d'un système pour le débogage distant implique la modification des options d'amorçage pour demander à Windows de charger le débogueur de noyau. Sur une plate-forme munie de Intel x86, cela se fait en modifiant le fichier Boot.ini. Sur un système muni de RISC (processeurs munis de DE Alpha, MIPS et de PPC), cela implique la modification des options d'amorçage dans le menu du logiciel intégré. Vous devez également avoir un modem et le connecter au port COM approprié sur l'ordinateur cible et connecter une ligne téléphonique entrante au modem.

Options du débogueur

Il existe plusieurs options d'amorçage qui peuvent être utilisées pour configurer le système à des fins de débogage. Ces options sont les mêmes pour les plates-formes Intel x86 et RISC, bien que lorsqu'elles sont utilisées avec une plate-forme RISC le / n'est nécessaire.

/DEBUG      - Lorsque cette option est utilisée, le débogueur de noyau est chargé
              au cours de l'amorçage et conservé en mémoire à tout moment. Cela signifie qu'un
              spécialiste de support technique peut se connecter au système qui est en cours de débogage
              et pénétrer le débogueur, même lorsque le système n'est pas
              suspendu à un écran ARRÊT de noyau.

/DEBUGPORT- Cette instruction spécifie le port série que le débogueur de noyau doit
              utiliser. Si aucun port série n'est spécifié, le débogueur sera
              défini par défaut sur COM2 sur les ordinateurs munis de Intel x86 et sur
              COM1 sur les ordinateurs munis de RISC.

/CRASHDEBUG - Cette option fera que le débogueur de noyau sera chargé
              au cours de l'amorçage mais passera par la suite au fichier page.
              Par conséquent, un spécialiste de support technique ne pourra pas
              pénétrer le débogueur à moins que Windows NT ne soit suspendu
              à un écran ARRÊT de noyau.

/BAUDRATE BAUDRATE - Cette instruction définit la vitesse de transmission que le débogueur de noyau utilisera.
              La vitesse de transmission par défaut est de 19200 bauds. Pour le débogage à l'aide d'un modem,
              la vitesse de transmission normale est de 9600 bauds.


Chaque fois que DEBUGPORT (port de débogage) ou BAUDRATE (vitesse de transmission) est utilisé, il n'est pas nécessaire d'utiliser DEBUG (déboguer), puisque Windows NT en déduit que vous voulez que l'ordinateur charge en mode DEBUG. Au moins un des commutateurs ci-dessus doit être utilisé pour configurer un ordinateur afin de procéder à un débogage à distance, sans quoi Windows NT ne chargera pas du tout le débogueur.

Modification du fichier BOOT.INI pour les ordinateurs équipés d'un processeur Intel x86

Pour configurer l'ordinateur cible sur un ordinateur équipé d'un processeur Intel x86, éditez simplement le fichier Boot.ini dans la partition d'amorçage et ajoutez les options appropriées du débogueur. L'édition du fichier Boot.ini se fait à l'aide d'un éditeur de texte ASCII standard. Le fichier Boot.ini est un fichier situé à la racine de la partition du système (en général le lecteur C) et sera configuré sur les attributs Caché, Système et Lecture seule. Ces attributs doivent être modifiés.

Pour modifier les attributs du fichier Boot.ini

Pour modifier les attributs du fichier Boot.ini, effectuez la Procédure I ou II :

Procédure I :
  1. Tapez le texte suivant à l'invite de commande :
    attrib -s -h -r c:\boot.ini
  2. Modifiez BOOT.INI.

    Pour restaurer les attributs Lecture seule, caché et Système, après avoir terminé la modification du fichier, tapez le texte suivant à l'invite de commande :
    attrib +h +r +s c:\boot.ini \
Procédure II :
  1. Dans le Gestionnaire de fichiers, sélectionnez Par type de fichiers dans le menu Affichage, puis activez la case à cocher Afficher fichiers cachés/système dans la boîte de dialogue Type de fichiers, puis sélectionnez le bouton OK.
  2. Dans la fenêtre Gestionnaire de fichiers, sélectionnez le fichier Boot.ini, puis sélectionnez Propriétés dans le menu Fichier.
  3. Dans la boîte de dialogue Propriétés, désactivez les cases d'attributs Lecture seule, Fichier caché, Fichier système et sélectionnez le bouton OK.
  4. Éditez le fichier Boot.ini en utilisant le Bloc-notes ou un autre éditeur de texte, puis ajoutez les options de débogage selon la procédure décrite ci-dessus.

Configurer les Options d'amorçage dans le fichier Boot.ini

Pour configurer un ordinateur afin de procéder à un débogage, vous devez ajouter une des options précédentes au fichier Boot.ini. Théoriquement, vous devriez ajouter /DEBUG et /BAUDRATE, pour réduire la vitesse à 9600 bauds et passer l'ordinateur en mode débogage. Vous devez utiliser /DEBUGPORT=COMX si vous ne pouvez pas utiliser le port COM par défaut (COM2) pour le débogage. L'exemple suivant illustre la procédure pour ajouter ces options.

Voici un exemple de fichier Boot.ini type. Chaque entrée dans la section des [systèmes d'exploitation] doit correspondre aux options répertoriées dans le menu d'amorçage lors de la mise en route normale du système :

[boot loader]
timeout=30
default=multi(0)disk(0)rdisk(0)partition(1)\WINDOWS
[operating systems]
multi(0)disk(0)rdisk(0)partition(1)\WINDOWS="Windows NT Version 3.5"
multi(0)disk(0)rdisk(0)partition(1)\WINDOWS="Windows NT Version 3.5"
[VGA mode] /BASEVIDEO
C:\="MS-DOS"

Pour permettre au débogueur d'utiliser COM1 et de transmettre à une vitesse de 9600 bauds, ajoutez le texte suivant ou regardez l'exemple qui illustre ces instructions pas à pas :
  1. Sélectionnez l'option de démarrage que vous utilisez normalement et ajoutez le commutateur /DEBUG à la fin de la ligne.
  2. Pour indiquer le port de transmission, ajoutez un commutateur /DEBUGPORT=COM1.
  3. Pour indiquer la vitesse de transmission, ajoutez un commutateur /BAUDRATE=9600.
Voici comment se présente le fichier Boot.ini après les modifications effectuées aux étapes 1 à 3 ci-dessus (REMARQUE : La ligne 6 est la suite de la ligne 5 qui n'a pas pu tenir en une ligne dans ce article) :

[boot loader]
timeout=30
default=multi(0)disk(0)rdisk(0)partition(1)\WINDOWS
[operating systems]
multi(0)disk(0)rdisk(0)partition(1)\WINDOWS="Windows NT Version 3.5"
/debug /debugport=com1 /baudrate=9600
multi(0)disk(0)rdisk(0)partition(1)\WINDOWS="Windows NT Version 3.5"
[VGA mode] /BASEVIDEO
C:\="MS-DOS"

Modification des options d'amorçage des logiciels intégrés pour les ordinateurs munis de RISC

Contrairement aux ordinateurs dotés d'un processeur Intel x86, qui utilisent un fichier Boot.ini, les options d'amorçage sur les ordinateurs munis de RISC sont configurés par le biais du logiciel. Les étapes suivantes vous permettront de configurer les options d'amorçage sur les ordinateurs munis de MIPS, PPC, ou de DEC Alpha. Assurez-vous d'effectuer les actions à l'étape 10 pour tous les ordinateurs munis de DEC Alpha avant qu'un ingénieur essaie de s'y connecter pour déboguer le système.
  1. Redémarrez votre ordinateur. L'écran Système ARC apparaît, affichant le menu principal dans lequel vous pouvez sélectionner une action.
  2. Sur un système fonctionnant sous MIPS et PPC RISC, choisissez Exécuter le programme d'installation pour afficher le menu Installation, puis choisissez Paramètres de l'installation pour afficher un menu des options d'amorçage.
    Sur un système muni de AXP RISC alpha numérique, sélectionnez Menu supplémentaire, Configurer le système et Gérer menu de la sélection d'amorçage pour afficher un menu des options d'amorçage.
  3. Sélectionnez Modifier une sélection d'option d'amorçage pour afficher la liste des systèmes d'exploitation installés sur cet ordinateur.
  4. Sélectionnez le système d'exploitation Windows NT. S'il y a plus d'une version de Windows NT installée, sélectionnez celle que vous souhaitez déboguer. Un écran divisé en deux parties apparaît pour modifier les paramètres actuels des variables d'environnement utilisées pour démarrer l'ordinateur muni de RISC. La variable d'environnement qui contrôle le démarrage de l'ordinateur muni de RISC en mode débogage ou non est la variable OSLOADOPTIONS.
  5. Pour modifier la valeur de la variable OSLOADOPTIONS, utilisez les touches de direction pour la sélectionner la liste des variables. Une fois sélectionnée, elle apparaît dans la zone Nom dans la partie supérieure de l'écran.
  6. Appuyez sur ENTRÉE pour afficher la zone Valeur.
  7. Tapez les options à ajouter dans la zone Valeur, en les séparant par des espaces et appuyez sur ENTRÉE pour les enregistrer. Par exemple, si vous voulez activer le mode DEBUG, et définir le port COM sur COM2, tapez le texte suivant :
    OSLOADOPTIONS debug debugport=com2
    Si vous ne voulez pas indiquer de port de débogage, le port de débogage par défaut est défini sur COM1.

    Puisque les ordinateurs munis de RISC ne permettent qu'une vitesse de transmission par défaut de 19200 bauds, vous n'avez pas besoin d'y spécifier la vitesse de transmission.
  8. Appuyez sur ÉCHAP pour arrêter l'édition.
  9. En fonction du type d'ordinateur que vous avez, adoptez une des procédures suivantes :

    - Sur les systèmes munis de MIPS ou de PPC RISC, sélectionnez Retourner au menu principal puis Quitter pour retourner à l'écran de système ARC.

    - ou -

    - Sur un système muni de AXP RISC alpha numérique, sélectionnez l'option Menu supplémentaire, enregistrez les modifications, puis sélectionnez le menu Amorçage pour retourner à l'écran de système ARC.
  10. Si c'est la première fois que vous déboguez le système, vous devez effectuer quelques pas supplémentaires pour la configurations. Pour la procédure à suivre, consultez le Kit de ressources Windows NT, version 3.51 Mise à jour 1 ou 2, Annexe A.
  11. Redémarrez l'ordinateur pour qu'il fonctionne sous Windows NT.

Préparation du modem

Pour établir une connexion correcte avec le débogueur, vous devez connecter un modem externe avec des capacités d'auto-réponse au port COM voulu. La plupart des modems ont cette fonctionnalité, mais elles est généralement désactivée. Le modem doit être défini sur une vitesse de transmission de 9600 bauds. Pour une connexion correcte du débogueur de noyau, les fonctions de compression matérielle, de détection d'erreur, et de contrôle de flux doivent être désactivées. Assurez-vous que le modem fonctionne correctement avant de continuer. Dans la plupart des cas, vous devrez configurez le modem en le connectant à un port disponible sur la machine cible ou sur une autre machine, à l'aide de TERMINAL.EXE ou de tout autre programme de transmission pour envoyer les chaînes de configuration au modem, qui passeront ensuite du modem à l'ordinateur cible et au port COM sans éteindre le modem. C'est pourquoi un modem interne ne fera pas l'affaire, puisque le redémarrage du système annule généralement toutes les modifications apportées à la configuration du modem.

Pour configurer le modem :

REMARQUE : Vous pouvez effectuer toutes ces actions sur l'ordinateur cible en utilisant le port COM que vous voulez définir comme port de débogage à condition de les effectuer avant de configurer le débogueur sur le système cible.
  1. Connectez un modem ayant la fonction d'auto-réponse à un port disponible sur l'ordinateur cible ou sur un autre ordinateur.

    REMARQUE : Assurez-vous de pouvoir transférer le modem au port COM cible sans interrompre son alimentation électrique.
  2. Exécutez Terminal.exe ou un autre programme de transmission et configurez-le pour communiquer avec le modem.
  3. Paramétrez le modem à une vitesse de transmission de 9600 bauds. Consultez la documentation sur le modem pour savoir comment procéder.
  4. Désactivez toutes les fonctions de compression matérielle, de contrôle de flux et de détection d'erreurs. Pour la plupart des modems US Robotics et 3Com, tapez les commandes suivantes pour préparer le modem pour la session de débogage. Si vous utilisez un modem provenant d'un autre fabricant, consultez la documentation sur votre modem pour savoir les chaînes à envoyer au modem.

    AT&F    Rétablir les paramètres usine
    AT&H0   Désactiver Transmettre le contrôle de flux de données
    AT&H0   Désactiver Réception du contrôle de flux de données
    AT&K0   Désactiver compression de données
    AT&M0   Désactiver Détection des erreurs
    ATS0=1  Auto-réponse activée
    AT&D0   Désactiver configurer le modem sur la perte de DTR
    AT&W    Transmettre à NVRAM
  5. Activez auto-réponse sur le modem. En général cela peut se faire en y envoyant la chaîne ATS0=1 (le " 0 " est le chiffre 0, et non la lettre o. Toutefois, vous devez consulter la documentation sur votre modem pour vérifier cela.
  6. Sans interrompre l'alimentation électrique du modem, transférez-le au port COM approprié sur le système cible.

Informations supplémentaires

Pour plus d'informations, consultez :

- le Kit de ressources Windows NT ;

- le Kit de développement de pilotes Microsoft.

Propriétés

Numéro d'article: 148954 - Dernière mise à jour: mercredi 14 janvier 2004 - Version: 3.0
Les informations contenues dans cet article s'appliquent au(x) produit(s) suivant(s):
  • Microsoft Windows NT Workstation 3.5
  • Microsoft Windows NT Workstation 3.51
  • Microsoft Windows NT Workstation 4.0 Édition Développeur
  • Microsoft Windows NT Server 3.5
  • Microsoft Windows NT Server 3.51
  • Microsoft Windows NT Server 4.0 Standard Edition
  • Microsoft Windows 2000 Professionel
  • Microsoft Windows 2000 Server
  • Microsoft Windows 2000 Advanced Server
  • Microsoft Windows 2000 Datacenter Server
Mots-clés : 
KB148954
L'INFORMATION CONTENUE DANS CE DOCUMENT EST FOURNIE PAR MICROSOFT SANS GARANTIE D'AUCUNE SORTE, EXPLICITE OU IMPLICITE. L'UTILISATEUR ASSUME LE RISQUE DE L'UTILISATION DU CONTENU DE CE DOCUMENT. CE DOCUMENT NE PEUT ETRE REVENDU OU CEDE EN ECHANGE D'UN QUELCONQUE PROFIT.

Envoyer des commentaires

 

Contact us for more help

Contact us for more help
Connect with Answer Desk for expert help.
Get more support from smallbusiness.support.microsoft.com