Erreur -1018 (JET_errReadVerifyFailure) dans Exchange Server 4.0, Exchange Server 5.0 et Exchange Server 5.5

Traductions disponibles Traductions disponibles
Numéro d'article: 151789 - Voir les produits auxquels s'applique cet article
Ancien nº de publication de cet article : F151789
Cet article peut contenir des liens vers des informations en langue anglaise (pas encore traduites).
Agrandir tout | Réduire tout

Sommaire

Symptômes

Les symptômes de ce problème incluent toute opération de base de données JET provoquant une erreur -1018 (JET_errReadVerifyFailure) et/ou toute erreur répertoriée dans le journal d'applications de l'Observateur d'événements Windows NT comprenant le code d'erreur -1018 dans sa description, par exemple :
ID de l'événement : 23
Source : EDB
Type : Erreur
Catégorie : Mémoire cache de page de base de données
Description : MSExchangeIS ((455)) La lecture directe a trouvé l'erreur de page altérée -1018 ((1:251563) (0-2295758), 251563 379225672 381322824). Veuillez restaurer vos bases de données à partir d'une sauvegarde précédente.

Cause

Lorsque vous exécutez une transaction avec la base de données Jet, la banque d'informations ou le magasin d'annuaires écrit la transaction sur un fichier du journal des transactions (Edb*.log dans Mdbdata ou Dsadata). La transaction est alors enregistrée dans la base de données Jet. Au cours de ce processus, le moteur Jet calcule la valeur checksum de la page à écrire, l'enregistre dans l'en-tête de page, puis demande au système de fichiers d'écrire la page de données de 4 Ko sur la base de données située sur le disque. En bref, le système de fichiers reçoit cet appel et utilise des services système Windows NT pour transmettre la demande au pilote de périphérique matériel correspondant pour effectuer l'opération d'écriture. Le pilote de périphérique matériel renvoie cette information au système de fichiers, qui la renvoie au moteur Jet. Si l'appel réussit, Jet continue.

Des matériels ou pilotes de périphérique matériel défectueux peuvent renvoyer l'information SUCCESS aux appels qu'ils reçoivent avant même d'exécuter l'opération physique. Lorsque l'opération physique réelle a lieu, toutefois, une erreur se produit et les données ne sont pas écrites correctement comme attendu.

Dans certaines opérations de base de données, notamment la sauvegarde en ligne, la routine de sauvegarde effectue un appel au système d'exploitation pour lire une page de données de 4 Ko de la base de données sur le disque et l'écrire sur bande. Avant d'enregistrer sur bande les données retournées par l'appel du système d'exploitation, le processus de sauvegarde en ligne compare la valeur checksum dans l'en-tête de page (enregistré lorsque cette page a été écrite sur disque) à celle retournée par l'appel READ. Si les valeurs checksum ne correspondent pas, le moteur de base de données JET détecte cette différence et retourne une erreur -1018 (JET_errReadVerifyFailure).

Résolution

Pour résoudre ce problème, appliquez l'une des méthodes suivantes :

Restauration à partir d'une sauvegarde

Lorsque vous rencontrez l'erreur, la méthode recommandée et la plus fiable de récupérer la base de données est de la restaurer à partir de la dernière bonne sauvegarde connue.

REMARQUES :

même après la restauration à partir d'une bonne sauvegarde connue, des erreurs -1018 peuvent continuer à s'afficher si les causes premières des problèmes d'écriture physique des données ne sont pas résolues.

Le journal système Windows NT doit être examiné pour contrôler les erreurs signalées par les disques durs et les contrôleurs de disque dur ainsi que le sous-système FTDISK (Fault Tolerant Disk) de Windows NT. En particulier, des erreurs relatives au matériel telles que les erreurs de dépassement de délai d'attente SCSI, de mémoire ou d'endommagement de disque dur peuvent apparaître. Ces erreurs doivent être abordées et résolues avant la restauration de la base de données sur ce serveur.

Même si aucune erreur connexe au matériel n'apparaît dans le journal système Windows NT, un problème matériel peut exister sur votre ordinateur.

Microsoft vous recommande de contacter le fabricant de votre matériel pour obtenir les mises à jour supplémentaires appropriées.

Utilisation de Edbutil.exe ou Eseutil.exe

Une autre option pour réparer la page incorrecte de données consiste à utiliser Edbutil.exe pour Exchange Server 4.0 et 5.0 ou Eseutil.exe pour Exchange Server 5.5.

IMPORTANT : effectuez une sauvegarde complète hors connexion de la base de données et des fichiers journaux avant d'exécuter ce processus. Ceci comprend des sauvegardes au niveau des fichiers des dossiers Exchsrvr\Dsadata et Exchsrvr\Mdbdata et vous permettra de restaurer en cas d'échec d'Edbutil/Eseutil.

Edbutil.exe et Eseutil.exe sont des utilitaires de base de données Jet de bas niveau qui défragmentent et vérifient la cohérence de la base de données. Ils comprennent également une option de réparation (Edbutil /d /r <nom_base_données>, Eseutil /p <nom_base_données>) qui tente de réparer les pages défectueuses et de les supprimer si la réparation échoue. La suppression d'une page à l'aide de l'option de réparation provoque la perte des données de la page. Une page d'une base de données peut contenir des messages, des dossiers, des tables, des index généraux, etc. Il n'existe aucun moyen de savoir quelles données ont été supprimées par Edbutil ou Eseutil car Jet les traite comme données brutes. À la fin de la réparation de la base de données Jet, exécutez une défragmentation hors connexion (Edbutil /D <nom_base_données> ou Eseutil /p <nom_base_données>) pour réparer les arborescences d'espace. Immédiatement après la défragmentation, exécutez Isinteg.exe en mode réparation sur la base de données sur laquelle a été exécuté Edbutil ou Eseutil. Isinteg nettoie toutes les incohérences entre les pointeurs de la banque d'informations jusqu'aux données réelles dans la base de données Jet. Si Isinteg n'est pas exécuté immédiatement après la réparation, les boîtes aux lettres des utilisateurs peuvent être endommagées. Certains messages ne pourront pas être ouverts, les utilisateurs observeront des décomptes incorrects d'éléments lus/non lus et ainsi de suite. Après avoir exécuté Edbutil ou Eseutil, effectuez une sauvegarde COMPLÈTE de la base de données réparée.

Reportez-vous au Guide de l'administrateur Microsoft Exchange Server pour plus d'informations sur l'utilisation d'Edbutil.exe et Isinteg.exe.

Résolution du problème

Si vous n'êtes pas en mesure de résoudre le problème à l'aide d'une restauration à partir d'une sauvegarde ou à l'aide d'Edbutil.exe ou Eseutil.exe, effectuez les étapes suivantes pour résoudre le problème. Après chaque étape, vérifiez si le problème est résolu.
  1. Redémarrez votre ordinateur. Si vous ne souhaitez pas redémarrer l'ordinateur à ce stade, arrêtez et redémarrez plutôt la banque d'informations et les services d'annuaire. Pour cela, procédez comme suit :
    1. Dans le Panneau de configuration, double-cliquez sur Services.
    2. Cliquez sur Annuaire Microsoft Exchange, puis sur Arrêter. Si une boîte de dialogue apparaît indiquant que des services supplémentaires seront arrêtés, notez les services concernés, puis cliquez sur OK. Le service de banque d'informations doit être inclus dans la liste des services qui seront arrêtés.
    3. Cliquez sur Annuaire Microsoft Exchange, puis sur Démarrer.
    4. Démarrez le cas échéant les autres services arrêtés à l'étape b, y compris le service de banque d'informations.
  2. Utilisez l'utilitaire Chkdsk.exe pour vérifier l'intégrité de vos disques durs.
  3. Si le dossier Exchsrvr se trouve sur un lecteur de système de fichiers NTFS compressé, décompressez le lecteur.
  4. Si le cache en écriture différée est activé sur un contrôleur de disque dur SCSI installé sur votre ordinateur, vérifiez que le cache n'est pas volatile. Les caches non volatiles sont protégés par une batterie, une mémoire Flash ou une autre méthode quelconque.
  5. Désactivez tous les programmes qui conservent des fichiers ouverts pendant une période relativement longue tels que les programmes antivirus, les utilitaires de gestion de disque et de fichiers ou les programmes de sauvegarde. Si le problème ne se produit plus après la désactivation d'un programme, vérifiez que le programme est complètement compatible avec Exchange Server avant de le réactiver.
  6. Exécutez l'Assistant Performance (Perfwiz.exe) sur le serveur.
  7. Vérifiez que les paramètres de mémoire virtuelle de Windows NT Server sont corrects. Pour afficher les paramètres de mémoire virtuelle, dans le Panneau de configuration, double-cliquez sur Système, cliquez sur l'onglet Performances, puis sur Modifier.
  8. Si vous exécutez des utilitaires de disque dur installés par votre fabricant OEM, vérifiez que vous exécutez la version la plus récente de ces programmes.
  9. Utilisez les compteurs de l'analyseur de performances associés aux objets suivants pour détecter des problèmes éventuels :
    • Cache
    • Base de données
    • Disque logique
    • Mémoire
    • MSExchangeIS
    • Fichier d'échange
    • Disque physique
    • Processus
    • Files d'attente de travail du serveur
    • Serveur
    • Système
    • Thread

Propriétés

Numéro d'article: 151789 - Dernière mise à jour: mardi 25 juillet 2006 - Version: 4.3
Les informations contenues dans cet article s'appliquent au(x) produit(s) suivant(s):
  • Microsoft Exchange Server 4.0 Standard Edition
  • Microsoft Exchange Server 5.0 Standard Edition
  • Microsoft Exchange Server 5.5 Standard Edition
Mots-clés : 
kbprb kbusage KB151789
L'INFORMATION CONTENUE DANS CE DOCUMENT EST FOURNIE PAR MICROSOFT SANS GARANTIE D'AUCUNE SORTE, EXPLICITE OU IMPLICITE. L'UTILISATEUR ASSUME LE RISQUE DE L'UTILISATION DU CONTENU DE CE DOCUMENT. CE DOCUMENT NE PEUT ETRE REVENDU OU CEDE EN ECHANGE D'UN QUELCONQUE PROFIT.
Exclusion de responsabilité concernant les contenus obsolètes dans la Base de connaissances
Cet article concerne des produits pour lesquels Microsoft n'offre plus de support. Il est par conséquent fourni « en l'état » et ne sera plus mis à jour.

Envoyer des commentaires

 

Contact us for more help

Contact us for more help
Connect with Answer Desk for expert help.
Get more support from smallbusiness.support.microsoft.com