XADM : Fonction et effets du Vérificateur de cohérence SA/BI

Traductions disponibles Traductions disponibles
Numéro d'article: 182979 - Voir les produits auxquels s'applique cet article
Ancien nº de publication de cet article : F182979
Cet article a été archivé. Il est proposé « en l'état » et ne sera plus mis à jour.
Cet article peut contenir des liens vers des informations en langue anglaise (pas encore traduites).
Agrandir tout | Réduire tout

Résumé

Cet article décrit la fonction du Vérificateur de cohérence SA/BI et les effets liés à son exécution. Du fait des problèmes potentiels liés à l'utilisation du vérificateur de cohérence SA/BI, Microsoft recommande de contacter les services de Support technique Microsoft avant de lancer le programme.

Plus d'informations

Le Vérificateur de cohérence SA/BI est utilisé dans les scénarios de reprise après sinistre dans lesquels il n'est pas possible de restaurer l'annuaire sur l'ordinateur de récupération, ou lorsque le nom de l'ordinateur de récupération sur lequel la banque d'informations (fichier Priv.edb ou Pub.edb) est copiée diffère du nom du serveur d'origine.

Le Vérificateur de cohérence SA/BI sert à recréer les objets d'annuaire pour les boîtes aux lettres et les dossiers publics qui se trouvent dans la banque mais non dans l'annuaire. Ce processus réinitialise également l'attribut Home-MDB pour tous les dossiers publics de la hiérarchie rapatriés sur des sites ou serveurs inconnus. En outre, le processus supprime toutes les entrées non valides dans les listes de contrôle d'accès (ACL, Access Control List) des dossiers publics, c'est-à-dire toutes les entrées correspondant à des utilisateurs n'existant pas dans l'annuaire actuel. Des sites ou serveurs peuvent être "inconnus" et des entrées non valides lorsque le processus de réplication n'a pas été achevé sur le serveur sur lequel le Vérificateur de cohérence SA/BI a été lancé, ou lorsqu'un connecteur de réplication vers un autre site a été supprimé.

Si vous avez plusieurs sites, vous devez considérer l'effet du Vérificateur de cohérence SA/BI sur les dossiers système. Le dossier OAB Version 2 (un sous-dossier du carnet d'adresses en mode hors connexion) peut créer des problèmes suite à l'exécution du Vérificateur de cohérence SA/BI. Le nom unique pour OAB Version 2 est le même pour chaque site. Par conséquent, si ces dossiers sont rapatriés par erreur après l'exécution du Vérificateur de cohérence SA/BI, il peut être difficile de rétablir les relations d'appartenance d'origine entre les différents dossiers et sites.

Pour éviter ce problème, une méthode consiste à modifier le nom complet de chaque dossier OAB Version 2 pour le faire correspondre au site d'origine avant d'exécuter le commutateur SA/BI. Pour modifier le nom complet du dossier de site OAB Version 2, procédez comme suit :
  1. Démarrez le programme Administrateur Microsoft Exchange Server.
  2. Cliquez sur Dossiers, développez successivement le dossier système Hiérarchie, le carnet d'adresses en mode hors connexion (sous Dossiers système), puis recherchez le dossier OAB Version 2.
  3. Ouvrez les propriétés du dossier OAB Version 2, cliquez sur l'onglet Général, puis ajoutez le nom du site dans la zone Nom du dossier (par exemple, OAB Version 2 (nom_site)).
  4. Cliquez sur OK.
  5. Répétez les étapes 1 à 4 pour chaque dossier OAB Version 2 dans chaque site.
À la fin du processus de rapatriement, si vous recréez un connecteur de réplication vers l'organisation, cela provoque un conflit pour chaque dossier public rapatrié. Le nouveau serveur gagne le conflit, car il contient les dernières modifications des dossiers publics en question. Le dossier public est donc rapatrié sur le nouveau serveur, et la nouvelle liste ACL est conservée. Ceci provoque la perte des autorisations pour tous les utilisateurs qui ne sont pas sur le site sur lequel le Vérificateur de cohérence SA/BI a été exécuté.

Le Vérificateur de cohérence SA/BI a été modifié dans Exchange Server 5.5, et chacune de ces fonctions (création de nouvelles entrées d'annuaire pour les boîtes aux lettres, modification des listes ACL dans les boîtes aux lettres, rapatriement des dossiers publics et modification des listes ACL dans les dossiers publics) doit être sélectionnée manuellement pour entrer en vigueur. En outre, un nouvel attribut des dossiers publics dans Exchange Server 5.5 "limite l'accès administratif" à un dossier public à un site associé, ce qui empêche d'autres sites de rapatrier ces dossiers. Sachez que cette propriété n'est valide que dans un environnement totalement basé sur Exchange Server 5.5. Dans des environnements mixtes utilisant les versions 4.0, 5.0 et 5.5 de Microsoft Exchange Server, les programmes Administrateur d'ajustement de cohérence versions 4.0 et 5.0 ne tiennent pas compte de la balise Accès administratif et rapatrient tout de même ces dossiers.

REMARQUE : il n'est pas nécessaire d'exécuter le Vérificateur de cohérence SA/BI simplement pour restaurer une banque d'informations sur un serveur de production dont l'annuaire fonctionne correctement.

Pour exécuter le Vérificateur de cohérence SA/BI, procédez comme suit :

  1. Dans le programme Administrateur Exchange Server 5.5, cliquez sur un serveur Exchange Server 5.5 qui contient une banque d'informations publique.
  2. Dans le menu Fichiers, cliquez sur Propriétés, puis sur l'onglet Avancé.
  3. Cliquez sur Ajustement de cohérence.
  4. Dans le Vérificateur de cohérence SA/BI, activez la case à cocher Supprimer les comptes d'utilisateur inconnus des permissions de dossiers publics, puis sélectionnez Toutes les incohérences.
REMARQUE : désactivez toutes les autres cases à cocher.

Propriétés

Numéro d'article: 182979 - Dernière mise à jour: dimanche 2 février 2014 - Version: 5.0
Les informations contenues dans cet article s'appliquent au(x) produit(s) suivant(s):
  • Microsoft Exchange Server 4.0 Standard Edition
  • Microsoft Exchange Server 5.0 Standard Edition
  • Microsoft Exchange Server 5.5 Standard Edition
Mots-clés : 
kbnosurvey kbarchive kbinfo kbusage KB182979
L'INFORMATION CONTENUE DANS CE DOCUMENT EST FOURNIE PAR MICROSOFT SANS GARANTIE D'AUCUNE SORTE, EXPLICITE OU IMPLICITE. L'UTILISATEUR ASSUME LE RISQUE DE L'UTILISATION DU CONTENU DE CE DOCUMENT. CE DOCUMENT NE PEUT ETRE REVENDU OU CEDE EN ECHANGE D'UN QUELCONQUE PROFIT.

Envoyer des commentaires

 

Contact us for more help

Contact us for more help
Connect with Answer Desk for expert help.
Get more support from smallbusiness.support.microsoft.com