Dépannage du service Explorateur d'ordinateurs de Microsoft

Traductions disponibles Traductions disponibles
Numéro d'article: 188305 - Voir les produits auxquels s'applique cet article
Agrandir tout | Réduire tout

Sommaire

Résumé

Bien qu'aucune méthode centralisée ne puisse établir que la liste d'exploration d'un réseau étendu (WAN) est complète, il existe pourtant des techniques permettant de déterminer si la liste d'exploration d'un segment distant contient les serveurs d'un segment particulier. Ces mêmes techniques peuvent s'appliquer à l'ensemble des segments du réseau étendu. Vous pouvez constater une modification des résultats de ces tests si les rôles des serveurs changent lors du choix de l'explorateur. En prenant uniquement l'hypothèse que tous les serveurs d'un domaine du réseau étendu sont entièrement statiques et qu'aucun serveur n'est connecté ou déconnecté, les résultats de ces tests peuvent alors avoir une signification sur la durée.

Les tests décrits ci-après emploient l'utilitaire Browstat.exe qui se trouve dans le Kit de ressources de Microsoft Windows. Les exemples de sorties résultantes ne concernent que le protocole TCP/IP. Aussi, l'administrateur doit avoir une parfaite connaissance des limites des segments du réseau et des configurations des routeurs du réseau pour résoudre les problèmes rencontrés avec le service Explorateur d'ordinateurs ainsi que la plupart des problèmes réseau diagnostiqués. Par exemple, supposons qu'un client d'un segment distant n'a pas de serveur dans sa liste d'exploration qui se trouve sur un autre segment.

En raison de la limitation en temps du service Explorateur d'ordinateurs et de son utilisation dans la diffusion des datagrammes, vous ne devez suivre ces étapes qu'après avoir patienté un cycle de 48 minutes (cela correspond au cycle complet de propagation dans un environnement de domaines comptant plusieurs segments).

Rappelez-vous que la résolution de noms est essentielle sur tous les explorateurs et par conséquent, la première tâche consiste à établir une solide infrastructure de résolution de noms avec WINS. Vous risquez de perdre beaucoup de temps en tentant de rechercher la source des problèmes provoqués en fait par la résolution de noms.

Plus d'informations

  1. Recherche du maître explorateur du segment hébergeant le serveur. Exécutez la commande suivante sur le segment sur lequel se trouve le serveur manquant :
    browstat status
    La réponse obtenue doit ressembler à :
    État du domainenom_domaine sur le transport \Device\NetBT_IEEPRO1

    Navigation active sur le domaine.
    Le nom du maître explorateur est : maître_explorateur
    Le maître explorateur exécute la version 1381
    1 serveur(s) de sauvegarde récupéré(s) à partir du maîtreexplorateur_secondaire
    \\SmallerServer
    Il existe 100 serveurs dans le domaine nom_domaine sur le transport
    \Device\NetBT_IEEPRO1
    Il existe 1 500 domaines dans le domaine nom_domaine sur le transport
    \Device\NetBT_IEEPRO1
    Ces informations doivent indiquer le serveur maître explorateur du segment. Toutefois, si le maître explorateur local a été lent à répondre, ces informations risquent de provenir d'un autre maître explorateur.

    Cette commande vous renvoie la chaîne "\Device\Protocol_NIC" que vous pouvez utiliser avec d'autres commandes browstat.

    Pour rechercher le maître explorateur local du segment du client, exécutez la commande suivante :
    browstat getmaster \device\netbt_el59x1nom_domaine
    La commande combinée avec le commutateur status ou getmaster envoie une requête nom_domaine<1d> pour obtenir le maître explorateur actif de ce segment. Le service Explorateur d'ordinateurs ne permet pas de rechercher l'ordinateur qui fait office de maître explorateur. Vous pouvez exécuter cette étape à distance si le service Explorateur d'ordinateurs lui-même sert à indiquer les ordinateurs maîtres explorateurs du segment, mais dans ce cas, l'administrateur doit connaître les noms de tous les serveurs de chaque segment. C'est pourquoi cette technique de dépannage s'avère peu performante car le service Explorateur d'ordinateurs va lui-même servir à résoudre un problème rencontré au niveau de l'explorateur. Et même si cette partie de l'explorateur ne présente aucun problème, la liste renvoyée risque d'être obsolète après un délai de 36 minutes environ. Pour déterminer la liste des maîtres explorateurs du domaine à distance, exécutez la commande suivante :
    browstat view \device\netbt_ieepro1 \\pdcname | findstr /i mbr
    L'administrateur doit ensuite déterminer quel maître explorateur se trouve sur le segment qui contient le nom du serveur manquant.

    Si un maître explorateur est introuvable, vous pouvez forcer un choix en arrêtant, puis en redémarrant le service Explorateur d'ordinateurs sur un contrôleur de domaine qui se trouve sur le segment du serveur. Réexécutez ce test après une attente de quelques minutes. Ou, sur la console d'un serveur d'un segment de serveur, vous pouvez exécuter la commande suivante pour forcer un choix :
    browstat elect \device\netbt_ieepro1nom_domaine
  2. Déterminez ensuite si le nom du serveur figure dans la liste du maître explorateur. Le maître explorateur est le premier serveur d'une chaîne de communication qui doit contenir le nom du serveur manquant. Ce test permet de déterminer si le maître explorateur a reçu la trame d'annonces de l'hôte du serveur. Notez que la chaîne "\device..." est obtenue à partir du résultat précédent. Exécutez la commande suivante :
    browstat view \device\netbt_ieepro1 \\maître_explorateur | findstr /i serveur_manquant
    Si le serveur figure dans la liste du maître explorateur, la commande renverra une réponse semblable à la suivante :
    \\serveur_manquant NT 04.00 (W,S,NT,PBR,DFS) "Description" du serveur
    \\serveur_manquant
    Si le maître explorateur local n'a pas le nom du serveur, vous pouvez exécuter la commande suivante à partir d'un ordinateur du segment du serveur manquant :
    browstat forceannounce \device\netbt_el59x1nom_domaine
    Ou, vous pouvez exécuter la commande suivante à partir de la console du serveur manquant :
    browstat announce \device\netbt_el59x1nom_domaine
    Par souci de vérification de la connectivité du réseau, il est peut-être utile de vérifier que le serveur manquant est en mesure de mapper un lecteur réseau vers le maître explorateur.

    Vous pouvez également redémarrer le serveur pour forcer une trame d'annonces de l'hôte.

  3. Déterminez si le contrôleur principal de domaine a reçu le nom de serveur du maître explorateur. Exécutez la commande suivante :
    browstat view \device\netbt_ieepro1 \\contrôleur_principal_domaine | findstr /i serveur_manquant
    Le résultat obtenu doit ressembler à :
    \\serveur_manquant NT 04.00 (W,S,NT,PBR,DFS) "Description" du serveur
    \\serveur_manquant
    Si le nom du serveur est manquant, il s'agit probablement de problèmes de résolution de noms. Pour permettre au contrôleur principal de domaine d'obtenir la liste des serveurs du maître explorateur, le maître explorateur du serveur doit être en mesure de résoudre le nom nom_domaine<1b>, ce qui lui permet d'envoyer la trame d'annonces du maître explorateur à l'aide du port UDP 138. Pour répondre à cette annonce et récupérer ainsi le nom du serveur, le contrôleur principal de domaine doit être en mesure de résoudre le nom de l'ordinateur du maître explorateur. (Pour que le maître explorateur du serveur obtienne du contrôleur principal de domaine la liste complète du domaine, celui-ci doit également être en mesure de résoudre le nom de l'ordinateur du contrôleur principal de domaine.)

    La résolution de noms est essentielle dans les deux sens. Pour vérifier que le maître explorateur du serveur est capable de résoudre l'entrée nom_domaine<1b>, exécutez la commande suivante :
    browstat getpdc \device\netbt_el59x1nom_domaine
    Pour vérifier que le contrôleur principal de domaine et le maître explorateur sont tous les deux capables de résoudre le nom de leur ordinateur respectif, mapper un lecteur réseau à partir du maître explorateur vers le contrôleur principal de domaine et du contrôleur principal de domaine vers le maître explorateur. Si l'une de ces étapes ne fonctionne pas, résolvez le problème de résolution de noms.

  4. Détermination du maître explorateur sur le segment du client. Pour cela, procédez comme pour l'étape 1, mais sur le segment du client.
  5. Déterminez si le maître explorateur a un nom de serveur manquant sur le segment du client. Exécutez la commande suivante :
    browstat view \device\netbt_ieepro1 \\segment_client_maître_explorateur | findstr /i serveur_manquant
    Si le serveur dispose d'une entrée, le résultat obtenu doit ressembler à :
    \\serveur_manquant NT 04.00 (W,S,NT,PBR,DFS) "Description" du serveur
    \\serveur_manquant
    Si le maître explorateur n'a pas le nom du serveur manquant, il s'agit probablement d'un problème de résolution de noms. Vérifiez que le maître explorateur du segment du client est en mesure de résoudre le nom nom_domaine<1b> en exécutant la commande suivante :
    browstat getpdc \device\netbt_el59x1nom_domaine
    Le maître explorateur doit également être en mesure de résoudre le nom de l'ordinateur du contrôleur principal de domaine. Pour vérifier cela, mappez un lecteur réseau vers le contrôleur principal de domaine.

    Si l'un ou l'autre de ces tests ne fonctionne pas, résolvez le problème de résolution de noms.

  6. Détermination des explorateurs secondaires sur le segment du client. Afin de réduire les demandes effectuées sur le maître explorateur du segment, lorsqu'un client souhaite obtenir une liste d'exploration, il va sélectionner un explorateur secondaire, si disponible. Il est plus probable que tous les clients préféreront utiliser des explorateurs secondaires. Deux méthodes s'offrent à vous pour déterminer les explorateurs secondaires locaux associés à ce segment.

    À partir la console du maître explorateur, exécutez la commande suivante :
    browstat locallist \device\netbt_ieepro1 | findstr /i bbr
    Une liste d'entrées semblable à celle-ci est renvoyée :
    \\explorateur_secondaire NT 04.00 (W,S,BDC,NT,BBR,DFS) "Description" du serveur
    \\explorateur_secondaire
    Pour exécuter cette commande sur le maître explorateur à distance, exécutez la commande suivante :
    browstat view \device\netbt_ieepro1 \\maître_explorateur 0x40000000 | findstr /i bbr
    REMARQUE : ces indicateurs sont définis dans le document suivant relatif au protocole de navigation CIFS :

    ftp://ftp.microsoft.com/developr/drg/cifs/cifsbrow.doc
  7. Détermination du nom du serveur manquant des explorateurs secondaires. Afin de récupérer une liste d'exploration fiable pour tous les clients de ce segment, vous devez rechercher dans chaque explorateur secondaire le nom du serveur manquant. Pour chaque explorateur secondaire, exécutez la commande suivante :
    browstat view \device\netbt_ieepro1 \\explorateur_secondaire | findstr /i serveur_manquant
    Si un explorateur secondaire ne contient pas le nom de serveur manquant, vérifiez que l'explorateur secondaire est en mesure de mapper un lecteur réseau vers le maître explorateur. Le rôle d'explorateur secondaire est le rôle le plus dynamique des explorateurs. Les maîtres explorateurs apprennent à des explorateurs potentiels à devenir des explorateurs secondaires en fonction de la charge de l'explorateur. Patientez 12 minutes, puis répétez les étapes 6 et 7.
Pour plus d'informations sur le cas du nom d'ordinateur manquant dans la liste d'exploration, cliquez sur le numéro ci-dessous pour afficher l'article correspondant dans la Base de connaissances Microsoft :
231312Nom d'ordinateur manquant dans la liste d'exploration

Problèmes d'hébergement multiple

Pour pouvoir créer une liste unique pour tout un domaine, le contrôleur principal de domaine ne peut pas être un serveur à hébergement multiple. Chaque maître explorateur des segments distants va établir une connexion vers le contrôleur principal de domaine. Étant donné qu'il n'existe aucune garantie que chaque maître explorateur va choisir la même interface sur le contrôleur de domaine, ce dernier doit être un serveur à hébergement unique de sorte que la liste créée soit unique pour tout le domaine. Aussi, tous les maîtres explorateurs doivent être à hébergement unique. Toutes les 12 minutes, le maître explorateur se connecte au contrôleur principal de domaine et demande la liste pour tout le domaine. Le maître explorateur envoie ensuite une trame d'annonces du maître explorateur au contrôleur de domaine qui lui indique de se connecter au maître explorateur et d'y récupérer sa liste locale. Toutefois, étant donné qu'il ne gère pas d'adresses IP distinctes pour chaque interface du maître explorateur, le contrôleur principal de domaine lorsqu'il se connecte au maître explorateur, n'obtient la liste des ordinateurs et des serveurs collectés que pour cette interface en particulier.

Autres considérations

Pour éviter ces fonctionnalités occasionnelles de l'explorateur et pour ne pas avoir à exécuter ces tests, vous devez peut-être dédier des ordinateurs pour chaque segment afin de gérer une liste cohérente sur tout le domaine. Si des serveurs sont fréquemment fermés et redémarrés, voyez s'il n'est pas préférable de placer un contrôleur secondaire de domaine dans le cas d'un nombre de segments peu élevé ou au moins un serveur membre Windows dans chaque segment, en attribuant la valeur "True" au paramètre de Registre "IsDomainMaster". Ceci donnera au serveur une chance d'être choisi comme maître explorateur du segment.

Si aucune des étapes précédentes ne vous permet pas de passer à l'étape suivante, vérifiez qu'aucun des serveurs d'exploration que vous avez identifiés ne présente une erreur de type "conflit de noms". Vous pouvez rechercher cette erreur en exécutant la commande suivante :
nbtstat -n
Vous pouvez utiliser cette commande à distance avec le commutateur -A ou -a.

L'explorateur est très sensible à la configuration des routeurs répartis sur tout le réseau étendu. Étant donné que les rôles des explorateurs sont déterminés par les choix de diffusion, vous ne devez pas rediriger les diffusions UDP. Un problème inattendu peut se produire lorsque vous redirigez un trafic de diffusion UDP dans un sens et pas dans l'autre. Un événement "8003" de l'explorateur provoquant un cycle continu de choix peut être généré.

Une autre étape pour tenter de résoudre les problèmes consiste à capturer un trafic réseau avec un analyseur de protocole tel que l'outil Moniteur réseau de Microsoft. Pour afficher directement les échanges de l'explorateur, vous pouvez arrêter, puis redémarrer le service Explorateur d'ordinateurs. Malheureusement, cette solution ne garantit pas que l'explorateur jouera le même rôle après l'arrêt et le redémarrage du service Explorateur d'ordinateurs. Toutefois, cette méthode peut être particulièrement utile pour vérifier la communication lorsque le maître explorateur demande au contrôleur principal de domaine la liste pour tout le domaine, tout de suite après que le contrôleur principal de domaine a demandé la liste locale au maître explorateur. Après le démarrage du service Explorateur d'ordinateurs sur le maître explorateur, un échange complet doit se produire dans un délai de deux minutes. Configurez les paramètres de taille de trame et de mémoire tampon de capture pour l'analyseur de protocoles afin d'autoriser ce volume de trafic.

La taille de la liste des serveurs renvoyée par le service d'exploration était limitée à 64 Ko avant Windows NT 4.0. Si cette taille est dépassée, vous pouvez constater que la liste alphabétique des serveurs est tronquée. Pour éviter ce problème, tous les explorateurs doivent exécuter Windows NT version 4.0 ou ultérieure.

Références

Pour plus d'informations, reportez-vous à la spécification "Explorateur de Microsoft Windows NT" qui se trouve sur le site Web de Microsoft à l'adresse suivante :
http://technet.microsoft.com/en-us/library/cc767893.aspx

Propriétés

Numéro d'article: 188305 - Dernière mise à jour: vendredi 23 septembre 2011 - Version: 7.0
Les informations contenues dans cet article s'appliquent au(x) produit(s) suivant(s):
  • Microsoft Windows Server 2003, Enterprise Edition (32-bit x86)
  • Microsoft Excel 4.0 pour Macintosh
  • Microsoft Windows Server 2003, Standard Edition (32-bit x86)
  • Microsoft PowerPoint 3.0 for Macintosh
  • Microsoft Windows 2000 Server
  • Microsoft Windows 2000 Advanced Server
  • Microsoft Windows 2000 Professionnel
  • Microsoft Windows NT Server 4.0 Standard Edition
  • Microsoft Windows NT Workstation 4.0 Édition Développeur
  • Microsoft Windows NT Server 4.0 Édition Entreprise
Mots-clés : 
kbinfo kbnetwork kbtshoot KB188305
L'INFORMATION CONTENUE DANS CE DOCUMENT EST FOURNIE PAR MICROSOFT SANS GARANTIE D'AUCUNE SORTE, EXPLICITE OU IMPLICITE. L'UTILISATEUR ASSUME LE RISQUE DE L'UTILISATION DU CONTENU DE CE DOCUMENT. CE DOCUMENT NE PEUT ETRE REVENDU OU CEDE EN ECHANGE D'UN QUELCONQUE PROFIT.

Envoyer des commentaires

 

Contact us for more help

Contact us for more help
Connect with Answer Desk for expert help.
Get more support from smallbusiness.support.microsoft.com