Description des outils Chkdsk, Autochk et Chkntfs améliorés dans Windows 2000

Traductions disponibles Traductions disponibles
Numéro d'article: 218461 - Voir les produits auxquels s'applique cet article
Agrandir tout | Réduire tout

Résumé

Les outils Chkdsk.exe, Autochk.exe et Chkntfs.exe ont été améliorés dans Windows 2000 afin de permettre aux administrateurs d'effectuer un contrôle plus précis lorsqu'ils entreprennent une vérification du système de fichiers sur un volume.

Notez qu'un volume est défini comme une partition qui contient un système de fichiers que vous pouvez identifier au moyen d'une lettre de lecteur/d'un point de montage du volume ou d'un identificateur global unique (GUID, Globally Unique Identifier).

Plus d'informations

Dans Windows 2000, Autochk.exe fait la distinction entre un contrôle de volume planifié manuellement ou un contrôle planifié automatiquement car le système de fichiers a découvert que l'intégrité du volume semblait incertaine, ce qui l'a conduit à écrire un message approprié dans le journal des événements de l'application.

Tous les commutateurs disponibles pour chacun des outils ne figurent pas dans la liste ci-après des améliorations incluses dans Windows 2000. Chkdsk /F : si Chkdsk ne peut pas verrouiller le volume au moment de l'exécution de la commande, elle affiche la boîte de dialogue suivante avant de vous inviter à planifier la commande pour le prochain redémarrage du système :
Chkdsk n'a pas pu s'exécuter car le volume est utilisé par un autre processus. Chkdsk ne pourra s'exécuter que si ce volume est préalablement démonté. TOUS LES DESCRIPTEURS OUVERTS SUR CE VOLUME NE SERONT PLUS VALIDES. Voulez-vous forcer le démontage de ce volume ? (O/N)
Si l'administrateur planifie l'exécution de la commande pour le prochain redémarrage du système, Chkdsk ne positionne pas le "bit d'impureté" sur un volume en cours d'utilisation pour que le volume soit vérifié au démarrage suivant. Au lieu de cela, il active une entrée de Registre et demande une exécution de Autochk pour ce volume. Le système en tant que tel ne positionne le "bit d'impureté" que s'il détecte un problème.

Chkdsk /X : nouveau paramètre de commande qui exécute Chkdsk /F et force un démontage de volume pour fermer des descripteurs de fichiers ouverts sur des volumes n'hébergeant pas de système, leur contrôle peut donc s'effectuer immédiatement. Ceci exclut la nécessité d'un redémarrage éventuel pour pouvoir exécuter Chkdsk et réparer le volume.

Chkntfs volume : affiche le type de système de fichiers, l'état du bit d'impureté du système de fichiers et s'il faut planifier manuellement l'exécution de Chkdsk pour le volume lors du redémarrage.

Chkntfs /C : planifie la vérification d'un volume au démarrage de l'ordinateur (ce qui se fait de toute façon si chkntfs /x n'a pas été précédemment exécutée pour ce volume). Chkdsk ne s'exécute que si l'intégrité du volume s'avère incertaine.

Chkntfs /D : rétablit le paramétrage par défaut de l'ordinateur et supprime les paramètres du Registre invoqués par Chkdsk /F ou Chkntfs /X. En d'autres termes, la vérification est menée sur tous les lecteurs au démarrage de l'ordinateur et Chkdsk est exécutée sur ceux dont l'intégrité est incertaine.

Chkntfs /T:durée : remplace la durée du compte à rebours de Autochk par la valeur spécifiée qui est exprimée en secondes. Sans indication de durée, les paramètres actuels sont affichés. Pour plus d'informations sur cette fonction, consultez l'article suivant dans la Base de connaissances Microsoft :
191603 Modification de la valeur du compte à rebours de Autochk.exe
Pour plus d'informations sur Chkntfs, reportez-vous à l'article suivant de la Base de connaissances Microsoft :
160963 CHKNTFS.EXE : ses utilisations
Autochk : contrôle le bit d'impureté de chaque volume et recherche les paramètres du Registre activés par Chkdsk /F et Chkntfs /X ou /C pour déterminer si un volume sera vérifié ou ignoré.

REMARQUE : Chkdsk /F ou Chkntfs /C permettent de planifier une exécution de Chkdsk sur un volume, et Chkntfs /X permet d'exclure un volume de la vérification. Ces commandes se remplacent l'un l'autre. L'administrateur peut ainsi totalement commander une exécution de Chkdsk de façon inconditionnelle, conditionnelle ou pas du tout lors du démarrage du système sur un volume donné. La dernière commande émise définit/réinitialise les entrées de Registre en conséquence.

Si vous planifiez l'exécution de Chkdsk au démarrage de l'ordinateur pour un volume donné et si à ce moment là vous décidez d'ignorer Autochk en appuyant sur une touche quelconque, Autochk ne s'exécute pas pour ce volume et supprime l'entrée de Registre de sorte que l'exécution de Autochk n'est plus à l'avenir planifiée pour ce volume.

Si Autochk est exécutée pour un volume au démarrage de l'ordinateur, ses résultats sont enregistrés dans un fichier appelé Bootex.log qui se trouve dans la racine du volume étant vérifié. Ensuite, le service Winlogon migre le contenu de chaque fichier Bootex.log vers le journal des événements de l'application. Pour chaque volume vérifié, un message du journal des événements est enregistré comme suit :
ID de l'événement : 1001
Source : Winlogon
Description : ceci inclut le type de système de fichiers, la lettre de lecteur ou le GUID, et un nom de volume ou un numéro de série afin de déterminer sur quel volume Chkdsk va s'exécuter.
L'information qui précise si Chkdsk est exécutée parce qu'un utilisateur l'a programmée ou parce que le bit d'impureté a été positionné est également incluse.
Les entrées de Registre utilisées par Autochk pour déterminer les volumes qui seront vérifiés au démarrage sont les suivantes :
Hkey_local_machine\System\CurrentControlSet\Control\Session Manager\ BootExecute:REG_MULTI_SZ: autocheck autochk *
REMARQUE : il s'agit du paramétrage par défaut de Autochk et également du résultat de l'utilisation de Chkntfs /d pour que tous les volumes soient vérifiés au démarrage de l'ordinateur.

Les autres entrées que vous pouvez trouver dans BootExecute sont les suivantes :

Réduire ce tableauAgrandir ce tableau
Valeur de RegistreFonction
/P \??\Volume:Planifie un Chkdsk inconditionnel pour le volume.
/p \??\VOLUME{GUID}Planifie un Chkdsk inconditionnel au point de montage d'un volume.
/k:Volume *Exclut l'exécution de Chkdsk pour le volume.
/m \??\Volume:Indique à Autochk de contrôler uniquement le bit d'impureté du volume, et s'il est positionné, d'exécuter Chkdsk.


Réduire ce tableauAgrandir ce tableau
Exemple de commandeEntrée de Registre résultante
Chkdsk C: /FVérification automatique autochk /p \??\C:
Chkdsk C:\point_montage /FVérification automatique autochk /p \??\VOLUME{GUID}
Chkntfs D: E: /XVérification automatique /k:D /k:E *
Chkntfs G: /CVérification automatique autochk /m \??\G:


Puisque vous pouvez contrôler Autochk en définissant ou en réinitialisant des paramètres du Registre, il est possible de planifier par programme des réparations de volumes à l'aide de scripts Regini.

REMARQUE : Les volumes qui sont partagés entre des noeuds de cluster de serveurs exécutant le service Cluster interdisent l'accès au volume à Autochk.exe au démarrage de l'ordinateur. Lorsque les volumes sont mis en ligne ou déplacés d'un noeud à un autre, le service Cluster contrôle si l'intégrité du volume est incertaine. Si c'est le cas, Chkdsk est exécutée sur le volume avant que celui-ci ne soit mis en ligne. La valeur de Registre BootExecute n'est pas vérifiée par ce moyen, en conséquence ces valeurs ne sont pas prises en compte.

Pour plus d'informations sur l'exécution manuelle de Chkdsk sur un disque de cluster partagé, reportez-vous à l'article suivant de la Base de connaissance Microsoft :
176970 Chkdsk /f ne s'exécute pas sur un disque de cluster partagé

Propriétés

Numéro d'article: 218461 - Dernière mise à jour: mercredi 14 janvier 2004 - Version: 4.0
Les informations contenues dans cet article s'appliquent au(x) produit(s) suivant(s):
  • Microsoft Windows 2000 Server
  • Microsoft Windows 2000 Advanced Server
  • Microsoft Windows 2000 Professionel
  • Microsoft Windows 2000 Datacenter Server
Mots-clés : 
kbinfo KB218461
L'INFORMATION CONTENUE DANS CE DOCUMENT EST FOURNIE PAR MICROSOFT SANS GARANTIE D'AUCUNE SORTE, EXPLICITE OU IMPLICITE. L'UTILISATEUR ASSUME LE RISQUE DE L'UTILISATION DU CONTENU DE CE DOCUMENT. CE DOCUMENT NE PEUT ETRE REVENDU OU CEDE EN ECHANGE D'UN QUELCONQUE PROFIT.

Envoyer des commentaires

 

Contact us for more help

Contact us for more help
Connect with Answer Desk for expert help.
Get more support from smallbusiness.support.microsoft.com