Comment faire pour utiliser l'adressage TCP/IP automatique en l'absence de serveur DHCP

Traductions disponibles Traductions disponibles
Numéro d'article: 220874 - Voir les produits auxquels s'applique cet article
Agrandir tout | Réduire tout

Sommaire

Résumé

Cette article explique comment utiliser l'adressage automatique du protocole TCP/IP (Transmission Control Protocol/Internet Protocol) en l'absence de serveur DHCP (Dynamic Host Configuration Protocol) sur le réseau. Les versions des systèmes d'exploitation concernés par cet article comprennent la fonctionnalité Adresse IP privée automatique, qui permet à un ordinateur Windows de s'attribuer une adresse IP en cas d'indisponibilité ou d'absence de serveur DHCP sur le réseau. Cette fonctionnalité simplifie la configuration et la prise en charge d'un petit réseau local (LAN) exécutant le protocole TCP/IP.

Plus d'informations

Important Cette section, méthode ou tâche explique la procédure de modification du Registre. Toutefois, des problèmes graves peuvent se produire si vous modifiez le Registre de façon incorrecte. Par conséquent, veillez à suivre ces étapes scrupuleusement. Pour plus de protection, effectuez une sauvegarde du Registre avant de le modifier. Vous serez alors en mesure de le restaurer en cas de problème. Pour plus d'informations sur la procédure de sauvegarde et de restauration du Registre, cliquez sur le numéro ci-dessous pour afficher l'article correspondant dans la Base de connaissances Microsoft.
322756 Comment faire pour sauvegarder et restaurer le Registre dans Windows


Un ordinateur Windows configuré pour utiliser un serveur DHCP peut automatiquement s'attribuer une adresse IP si ce serveur n'est pas disponible. Cela peut se produire par exemple sur un réseau sans serveur DHCP ou sur un réseau avec un serveur DHCP arrêté temporairement pour maintenance.

L'organisation IANA (Internet Assigned Numbers Authority) a réservé la plage d'adresses 169.254.0.0-169.254.255.255 pour l'adressage IP privé automatique. L'adressage IP privé automatique fournit donc une adresse qui n'entre pas en conflit avec les adresses routables.

Une fois qu'une adresse IP a été assignée à une carte réseau, l'ordinateur peut utiliser le protocole TCP/IP pour communiquer avec n'importe quel autre ordinateur connecté au même réseau local et configuré pour l'adressage IP privé automatique, ou possédant une adresse IP qui a été manuellement définie dans la plage d'adresses 169.254.x.y (où x.y est l'identificateur unique du client) avec un masque de sous-réseau de 255.255.0.0. Notez que l'ordinateur ne peut pas communiquer avec des ordinateurs qui se trouvent sur d'autres sous-réseaux ou qui n'utilisent pas l'adressage IP privé automatique. L'adressage IP privé automatique est activé par défaut.

Vous pouvez le désactiver si vous vous trouvez dans l'une des situations suivantes :

- Votre réseau utilise des routeurs.

- Votre réseau est connecté à Internet sans serveur NAT (Network Address Translation) ou proxy.

À moins que vous n'ayez désactivé les messages DHCP, ceux-ci vous notifient lorsque vous passez de l'adressage DHCP à l'adressage IP privé automatique. Si l'adressage DHCP est accidentellement désactivé, vous pouvez activer à nouveau les messages DHCP en attribuant la valeur 01 à la valeur PopupFlag dans la clé de Registre suivante :

HKEY_LOCAL_MACHINE\System\CurrentControlSet\Services\VxD\DHCP


Notez que vous devez redémarrer l'ordinateur pour que la modification soit prise en compte. Dans Windows Millennium Edition, Windows 98 ou Windows 98 Deuxième Édition, vous pouvez également déterminer si votre ordinateur utilise la fonctionnalité Adresse IP privée automatique par le biais de l'utilitaire Winipcfg :
Cliquez sur Démarrer, puis sur Exécuter, tapez "winipcfg" (sans les guillemets), puis cliquez sur OK. Cliquez sur Plus d'informations. Si la zone Adresse d'autoconfiguration IP contient une adresse IP comprise dans la plage d'adresses 169.254.x.x, cela signifie que l'adressage IP privé automatique est activé. Si la zone Adresse IP existe, l'adressage IP privé automatique n'est pas actuellement activé.
Dans Windows 2000, Windows XP ou Windows Server 2003, vous pouvez déterminer si votre ordinateur utilise la fonctionnalité Adresse IP privée automatique à l'aide de la commande IPconfig sur l'invite de commande :

Cliquez sur Démarrer, puis sur Exécuter, tapez « cmd » (sans les guillemets), puis cliquez sur OK pour ouvrir la fenêtre de la ligne de commande MS-DOS. Tapez "ipconfig /all" (sans les guillemets) et appuyez sur la touche ENTRÉE. Si la ligne Autoconfiguration Enabled indique « Yes » et que la ligne Autoconfiguration IP Address indique 169.254.x.y (où x.y est l'identificateur unique du client), l'ordinateur utilise la fonctionnalité Adresse IP privée automatique. Si la ligne Autoconfiguration Enabled indique « No », l'ordinateur n'utilise pas cette fonctionnalité.
Vous pouvez désactiver l'adressage IP privé automatique de l'une des manières suivantes.

Configurez manuellement les données TCP/IP ; cela désactive entièrement le serveur DHCP. Désactivez l'adresse IP privée automatique (mais pas le serveur DHCP) dans le Registre. Pour ce faire, ajoutez l'entrée de Registre DWORD « IPAutoconfigurationEnabled » avec la valeur 0x0 dans la clé de Registre suivante pour Windows Millennium Edition, Windows98 ou Windows 98 Deuxième Édition :
HKEY_LOCAL_MACHINE\System\CurrentControlSet\Services\VxD\DHCP
Pour Windows 2000, Windows XP et Windows Server 2003, l'adresse IP privée automatique peut être désactivée en ajoutant l'entrée de Registre DWORD IPAutoconfigurationEnabled avec la valeur 0x0 sous la clé de Registre suivante :

HKEY_LOCAL_MACHINE\System\CurrentControlSet\Services\Tcpip\Parameters\Interfaces\<Adapter GUID>
Remarque La sous-clé GUID_carte_réseau est l'identificateur global unique (GUID) de la carte réseau local de l'ordinateur.

L'attribution de la valeur 1 à l'entrée DWORD IPAutoconfigurationEnabled active la fonctionnalité APIPA (état par défaut si cette valeur est omise du Registre).

Exemples d'utilisation utile de APIPA

Exemple 1 : absence d'adresse IP antérieure ou de serveur DHCP

Lors de l'initialisation de l'ordinateur Windows (configuré pour DHCP), trois messages Discover au moins sont diffusés. Si le serveur DHCP ne répond pas à plusieurs messages Discover, l'ordinateur Windows s'attribue une adresse de Classe B (Adresse IP privée automatique). L'ordinateur Windows affiche ensuite un message d'erreur à l'attention de l'utilisateur (à condition qu'il n'ait jamais été attribué d'adresse IP par un serveur DHCP). L'ordinateur Windows émet ensuite un message Discover toutes les trois minutes pour tenter d'établir une communication avec un serveur DHCP.

Exemple 2 : adresse IP antérieure et absence de serveur DHCP

L'ordinateur vérifie la présence d'un serveur DHCP et, s'il n'en trouve pas, tente de contacter la passerelle par défaut. Si celle-ci répond, l'ordinateur Windows conserve l'adresse IP préalablement baillée. Cependant, si l'ordinateur ne reçoit aucune réponse de la passerelle par défaut ou si aucune passerelle n'est assignée, il utilise alors la fonctionnalité d'adressage IP privé automatique pour s'assigner une adresse IP. Un message d'erreur s'affiche et des messages Discover sont envoyés toutes les trois minutes. Dès que le serveur DHCP est en ligne, l'ordinateur Windows émet un message indiquant que la communication a été rétablie avec le serveur DHCP.

Exemple 3 : bail d'adresse IP expiré et absence de serveur DHCP

L'ordinateur Windows tente de rétablir le bail de l'adresse IP. Si l'ordinateur Windows ne trouve pas de serveur DCHP, il génère un message d'erreur et s'attribue une adresse IP. L'ordinateur diffuse alors quatre messages discover toutes les cinq minutes jusqu'à ce qu'un serveur DHCP soit en ligne. Un message est alors généré indiquant que la communication a été restaurée avec le serveur DHCP.
Remarque Il s'agit d'un article de « PUBLICATION RAPIDE » rédigé directement au sein du service de support technique Microsoft. Les informations qui y sont contenues sont fournies en l'état, en réponse à des problèmes émergents. En raison du délai rapide de mise à disposition, les informations peuvent contenir des erreurs typographiques et, à tout moment et sans préavis, faire l'objet de révisions. Pour d'autres considérations, consultez les Conditions d'utilisation.

Propriétés

Numéro d'article: 220874 - Dernière mise à jour: vendredi 31 janvier 2014 - Version: 1.0
Les informations contenues dans cet article s'appliquent au(x) produit(s) suivant(s):
  • Microsoft Windows Server 2003, Enterprise x64 Edition
  • Microsoft Windows Server 2003, Datacenter Edition (32-bit x86)
  • Microsoft Windows Server 2003, Enterprise Edition (32-bit x86)
  • Microsoft Windows Server 2003, Web Edition
  • Microsoft Windows XP Édition familiale
  • Microsoft Windows XP Professional
  • Microsoft Windows XP Tablet PC Edition
  • Microsoft Windows XP Media Center Edition 2005 Update Rollup 2
  • Microsoft Windows 2000 Server
  • Microsoft Windows 2000 Advanced Server
  • Microsoft Windows 2000 Professionnel
Mots-clés : 
kbhowto kbnetwork KB220874
L'INFORMATION CONTENUE DANS CE DOCUMENT EST FOURNIE PAR MICROSOFT SANS GARANTIE D'AUCUNE SORTE, EXPLICITE OU IMPLICITE. L'UTILISATEUR ASSUME LE RISQUE DE L'UTILISATION DU CONTENU DE CE DOCUMENT. CE DOCUMENT NE PEUT ETRE REVENDU OU CEDE EN ECHANGE D'UN QUELCONQUE PROFIT.

Envoyer des commentaires

 

Contact us for more help

Contact us for more help
Connect with Answer Desk for expert help.
Get more support from smallbusiness.support.microsoft.com