Numéro d'article: 229716 - Voir les produits auxquels s'applique cet article
Ancien nº de publication de cet article : F229716
Pour vous procurer une version Microsoft Windows XP de cet article, consultez l'article 314058.
Agrandir tout | Réduire tout

Sommaire

Résumé

Cet article présente les fonctionnalités et les limites de la console de récupération de Windows 2000. Cette console vous permet d'effectuer une récupération lorsque votre ordinateur sous Windows 2000 ne démarre pas correctement ou ne démarre pas du tout.

Plus d'informations

La console de récupération de Windows 2000 vous donne un accès limité aux volumes NTFS, FAT et FAT32 sans démarrer l'interface graphique de Windows. Elle vous permet de :
  • Utiliser, copier, renommer ou remplacer des dossiers ou fichiers du système d'exploitation.
  • Activer ou désactiver des services ou périphériques lors du prochain démarrage de votre ordinateur.
  • Réparer le secteur de démarrage du système de fichiers ou le secteur de démarrage principal.
  • Créer et formater des partitions sur les lecteurs.
Notez que seul un administrateur peut obtenir l'accès à la console de récupération de Windows et qu'un utilisateur non autorisé ne peut pas utiliser les volumes NTFS.

Démarrage de la console de récupération de Windows

Pour démarrer la console de récupération de Windows, appliquez l'une des méthodes suivantes :
  • Démarrez votre ordinateur avec les disquettes du programme d'installation de Windows ou le CD-ROM de Windows. Lorsque l'écran de bienvenue s'affiche, appuyez sur F10 ou sur la touche R pour réparation, puis sur C (sous Windows 2000 uniquement) pour démarrer la console de récupération de Windows. Sélectionnez le numéro approprié de l'installation de Windows à réparer, puis tapez le mot de passe administrateur. S'il n'existe pas de mot de passe administrateur, appuyez simplement sur ENTRÉE.
  • Ajoutez la console de récupération de Windows au dossier de démarrage de Windows en utilisant Winnt32.exe en conjonction avec le commutateur /cmdcons. L'installation des fichiers et du répertoire Cmdcons nécessite environ 7 Mo d'espace disque sur la partition système.

    REMARQUE : si vous utilisez la mise en miroir du logiciel, consultez l'article suivant dans la Base de connaissances de Microsoft :
    229077 La mise en miroir empêche la pré-installation de la console de récupération
  • Suivez les instructions présentées dans l'article suivant de la Base de connaissances Microsoft :
    222478 Création d'un modèle pour exécuter la console de récupération à l'aide d'un serveur d'installation distant

Utilisation de la console de commandes

Après le démarrage de la console de récupération de Windows, le message suivant s'affiche :
Interpréteur des commandes de la console d'amorçage de Windows NT(TM).

AVERTISSEMENT :

Cette invite de commande restreinte ne peut être utilisée comme utilitaire de récupération de système que par des utilisateurs expérimentés. L'utilisation incorrecte de cet utilitaire risque de provoquer des problèmes graves sur l'ensemble de votre système pouvant nécessiter la réinstallation de Windows.

Tapez "exit" (sans les guillemets) pour quitter l'invite de commande et redémarrez le système.

1: C:\WINNT

À quelle installation Windows voulez-vous vous connecter (Entrée pour abandonner) ?
Après avoir entré le numéro correspondant à l'installation de Windows appropriée, entrez le mot de passe du compte Administrateur. Notez que si vous entrez un mot de passe incorrect trois fois de suite, la console de récupération de Windows se ferme. En outre, si la base de données SAM est manquante ou endommagée, vous ne pouvez pas utiliser la console de récupération de Windows, car votre identification est impossible. Après avoir entré votre mot de passe et démarré la console de récupération de Windows, tapez exit pour redémarrer l'ordinateur.

Restrictions et limites de la console de commandes

À partir de la console de récupération de Windows, vous ne pouvez utiliser que les dossiers suivants :
  • dossier racine ;
  • dossier %RacineSystème% et sous-dossiers de l'installation de Windows sur laquelle vous avez ouvert une session ;
  • dossier Cmdcons ;
  • supports amovibles tels que les lecteurs de CD-ROM ;
REMARQUE : Si vous tentez d'obtenir l'accès à d'autres dossiers, le message d'erreur "Accès refusé" s'affichera. En outre, lorsque vous vous trouvez dans la console de récupération de Windows, vous ne pouvez pas copier un fichier du disque dur local sur une disquette. Vous pouvez copier un fichier d'une disquette ou d'un CD-ROM vers un disque dur, et d'un disque dur vers un autre disque dur.

Commandes disponibles

HELP

Utilisez la commande help pour obtenir la liste des commandes prises en charge :
attrib       delete        fixboot    md        type
cd           dir           fixmbr     mkdir     systemroot
chdir        disable       format     more
chkdsk       diskpart      help       rd
cls          enable        listsvc    ren
copy         exit          logon      rename
del          expand        map        rmdir

ATTRIB

Utilisez la commande attrib avec l'un des paramètres suivants pour modifier les attributs d'un fichier ou d'un dossier :
-R
+R
-S
+S
-H
+H

+ Définit un attribut
- Rétablit un attribut
R Attribut de fichier en lecture seule
S Attribut de fichier système
H Attribut de fichier caché
REMARQUE : Vous devez définir ou désactiver au moins un attribut. Pour afficher les attributs, utilisez la commande dir.

CD et CHDIR

Utilisez les commandes cd et chdir pour changer de dossier. Tapez cd .. pour spécifier que vous souhaitez passer au dossier parent. Tapez cd drive: pour afficher le dossier en cours dans le lecteur spécifié. Tapez cd sans paramètres pour afficher le lecteur et le dossier en cours. La commande chdir considère les espaces comme des séparateurs. C'est pourquoi, vous devez mettre entre guillemets tout nom de sous-dossier comprenant un espace. Exemple :
cd "\winnt\profiles\username\programs\start menu"
La commande chdir ne fonctionne qu'à l'intérieur des dossiers système de l'installation de Windows en cours, sur les supports amovibles, dans le dossier racine de toute partition du disque dur et dans les sources d'installation locales.

CHKDSK

chkdsk lecteur /p /r
Cette commande (où lecteur spécifie le lecteur à vérifier) vérifie le lecteur et, le cas échéant, répare ou effectue la récupération du lecteur. Il marque également les secteurs défectueux et récupère les informations lisibles.

Le commutateur /p demande à CHKDSK d'effectuer une vérification complète du lecteur, même si aucun problème n'a été détecté sur le lecteur, et corrige toute erreur trouvée. Le commutateur /r délimite les secteurs défectueux et récupère les informations lisibles. Notez que lorsque vous spécifiez le commutateur /r , le commutateur /p est implicite. La commande chkdsk peut être spécifiée sans arguments ; dans ce cas, le lecteur actif est implicite, sans commutateurs. Les fonctions répertoriées sont acceptées en option. Le fichier Autochk.exe est indispensable à l'exécution de la commande chkdsk. La commande chkdsk recherche automatiquement ce fichier dans le dossier de démarrage. Si la console de commandes est pré-installée, il s'agit généralement du dossier Cmdcons. Si le dossier est ne se trouve pas dans le dossier de démarrage, la commande chkdsk recherche le CD-ROM d'installation de Windows. Si le support d'installation est introuvable, la commande vous invite à spécifier l'emplacement du fichier Autochk.exe.

CLS

Utilisez cette commande pour effacer l'écran.

COPY

copy source destination
Utilisez cette commande pour copier un fichier (où source spécifie le fichier à copier et destination le dossier ou le nom de fichier du nouveau fichier). Les caractères génériques et les copies de dossier ne sont pas autorisés. Les fichiers compressés du CD-ROM de Windows sont automatiquement décompressés durant l'opération de copie.

Si la destination n'est pas spécifiée, le dossier en cours est sélectionné par défaut. Si le fichier existe déjà, le programme vous invite à l'écraser.

DEL et DELETE

del lecteur: chemin_accès nom_fichier
delete lecteur: chemin_accès nom_fichier
Utilisez cette commande pour supprimer un fichier (où lecteur: chemin_accès nom_fichier spécifie le fichier à supprimer). La commande delete ne fonctionne qu'à l'intérieur des dossiers système de l'installation de Windows en cours, sur les supports amovibles, dans le dossier racine de toute partition du disque dur et dans les sources d'installation locales. Elle n'accepte pas les caractères génériques (*).

DIR

dir lecteur: chemin_accès nom_fichier
Utilisez cette commande pour afficher la liste des fichiers et sous-dossiers d'un dossier (où lecteur: chemin_accès nom_fichier spécifie le lecteur, le dossier et les fichiers à répertorier). La commande dir dresse la liste de tous les fichiers, y compris les fichiers cachés et les fichiers système. Les fichiers peuvent avoir les attributs suivants :
D - Répertoire          R - Fichier en lecture seule
H - Fichier caché       A - Fichiers à archiver
S - Fichier système     C - Compressé
E - Crypté              P - Point d'analyse
La commande dir ne fonctionne qu'à l'intérieur des dossiers système de l'installation de Windows en cours, sur les supports amovibles, dans le dossier racine de toute partition du disque dur et dans les sources d'installation locales.

DISABLE

disable nom_service
Utilisez cette commande pour désactiver un pilote ou un service système Windows (où nom_service spécifie le nom du service ou du pilote à désactiver).

Utilisez la commande listsvc pour afficher tous les services ou pilotes pouvant être désactivés. La commande disable imprime l'ancien type de démarrage du service avant de le rétablir sur SERVICE_DISABLED. Pour cette raison, vous devez enregistrer l'ancien type de démarrage, au cas où il serait nécessaire de réactiver le service.

Valeurs du type de démarrage affichées par la commande disable :
SERVICE_DISABLED
SERVICE_BOOT_START
SERVICE_SYSTEM_START
SERVICE_AUTO_START
SERVICE_DEMAND_START

DISKPART

diskpart /add /delete nom_périphérique nom_lecteur nom_partition taille
Utilisez cette commande pour gérer les partitions sur les volumes du disque dur.
  • /add : crée une nouvelle partition.
  • /delete : supprime une partition existante.
  • nom_périphérique : nom du périphérique pour créer une nouvelle partition. Vous pouvez obtenir ce nom à partir de la commande MAP, par exemple : \Device\HardDisk0.
  • nom_lecteur : nom consistant en une lettre de lecteur pour la suppression d'une partition existante, par exemple D:
  • nom_partition : nom de partition pour la suppression d'une partition existante, pouvant remplacer l'argument du nom de lecteur, par exemple : \ Device\HardDisk0\Partition1.
  • taille : taille de la nouvelle partition en mégaoctets.
REMARQUE : si vous n'utilisez aucun argument, une interface utilisateur s'affiche pour vous aider à gérer les partitions.

AVERTISSEMENT : cette commande peut endommager votre table de partition si votre disque a été mis à jour vers une configuration dynamique. La structure de disques dynamiques ne peut être modifiée qu'à l'aide de l'utilitaire de Gestion de disques.

ENABLE

enable nom_service type_démarrage

Utilisez la commande enable pour activer un pilote ou un service système Windows (où nom_service correspond au nom du service ou du pilote à activer).

Utilisez la commande listsvc pour afficher tous les services ou pilotes pouvant être activés. La commande enable imprime l'ancien type de démarrage du service avant de le rétablir sur la nouvelle valeur. Notez l'ancienne valeur, au cas où il serait nécessaire de restaurer le type de démarrage du service.

Les valeurs de type_démarrage valides sont :
SERVICE_BOOT_START
SERVICE_SYSTEM_START
SERVICE_AUTO_START
SERVICE_DEMAND_START
REMARQUE : Si vous ne spécifiez aucun nouveau type de démarrage, la commande enable imprime l'ancien type de démarrage.

EXIT

Utilisez la commande exit pour quitter la console de commandes et redémarrer l'ordinateur.

EXPAND

expand source [/F:filespec] [destination] [/y]
expand source [/F:filespec] /D
Utilisez cette commande pour développer un fichier (où source spécifie le nom du fichier à développer et destination le répertoire ou le nouveau fichier).

REMARQUE : les caractères génériques sont interdits.
Si la destination n'est pas spécifiée, la commande sélectionne par défaut le dossier en cours.

Options :
  • /y: ne pas demander confirmation avant d'écraser un fichier existant.
  • /f:filespec: si la source contient plusieurs fichiers, ce paramètre est obligatoire pour identifier les fichiers à développer. Les caractères génériques sont autorisés.
  • /d : ne pas développer ; afficher uniquement le répertoire des fichiers de la source.
La destination peut correspondre à n'importe quel répertoire des répertoires système de l'installation de Windows en cours, la racine du lecteur, les sources d'installation locales ou le dossier Cmdcons. En revanche, elle ne doit pas correspondre à un support amovible. Le fichier de destination ne doit pas être en lecture seule. Utilisez la commande attrib pour supprimer l'attribut en lecture seule.

Si vous n'utilisez pas le commutateur /y, la commande expand vous demande si le fichier destination existe déjà.

FIXBOOT

fixboot nom_lecteur :
Utilisez cette commande pour écrire le nouveau code du secteur de démarrage de Windows sur la partition de démarrage (où nom_lecteur correspond à la lettre du lecteur sur lequel le secteur de démarrage sera écrit). Cette commande permet de corriger les problèmes lorsque le secteur de démarrage de Windows est endommagé. Le processus de réparation d'urgence répare également le secteur d'amorçage. Cette commande remplace l'écriture par défaut sur la partition de démarrage du système.

FIXMBR

fixmbr nom_périphérique
Utilisez cette commande pour réparer le secteur de démarrage principal de la partition système (où nom_périphérique correspond au nom facultatif du périphérique ayant besoin d'un nouveau secteur de démarrage principal). Cette commande est utilisée dans les cas où un virus a endommagé le secteur de démarrage principal et où Windows ne peut pas démarrer.

AVERTISSEMENT : Cette commande peut endommager vos tables de partition en cas de virus ou de problèmes matériels. Elle peut rendre certaines partitions inaccessibles. Microsoft recommande d'exécuter un antivirus avant d'utiliser cette commande.

Vous pouvez obtenir ce nom à partir de la commande map. Si ce nom n'est pas spécifié, le secteur de démarrage principal du périphérique de démarrage est réparé, par exemple :
fixmbr \device\harddisk2
Si la commande Fixmbr détecte une signature de table de partition non valide ou non conforme, vous êtes invité à indiquer si vous souhaitez réécrire le secteur de démarrage principal.

FORMAT

format lecteur: /Q /FS:système_fichiers
Utilisez cette commande pour formater le lecteur spécifié en système de fichiers spécifié (où /Q effectue le formatage rapide du lecteur, lecteur correspond à la lettre de lecteur de la partition à mettre en forme et /FS:système_fichiers indique le système de fichiers à utiliser [FAT, FAT32 ou NTFS]).

Si le système de fichiers n'est pas spécifié, la commande utilise le format du système de fichiers existant, s'il est disponible.

LISTSVC

La commande listsvc dresse la liste de tous les services et pilotes disponibles, ainsi que de leur type de démarrage pour l'installation de Windows en cours. Elle peut être utile en conjonction avec les commandes disable et enable.

REMARQUE : ces informations sont extraites de la ruche %RacineSystème%\System32\Config\SYSTEM. Si la ruche SYSTEM était endommagée ou manquante, cela pourrait avoir des conséquences imprévisibles.

LOGON

logon
La commande logon dresse la liste de toutes les installations de Windows détectées, puis demande le mot de passe administrateur local pour la copie de Windows sur laquelle vous avez ouvert une session. Si plus de trois tentatives d'ouverture de session échouent, la console abandonne l'opération et votre ordinateur redémarre.

MAP

map arc
Utilisez cette commande pour dresser la liste des lettres de lecteur, des types de systèmes de fichiers, des tailles de partition et des mappages aux périphériques physiques (où le paramètre arc indique à la commande map d'utiliser les chemins d'accès ARC au lieu des chemins de périphériques de Windows).

MD et MKDIR

Les commandes md et mkdir créent des nouveaux dossiers. Ces commandes n'autorisent pas les caractères génériques. La commande mkdir ne fonctionne qu'à l'intérieur des dossiers système de l'installation de Windows en cours, sur les supports amovibles, dans le dossier racine de toute partition du disque dur et dans les sources d'installation locales.

MORE

more nom_fichier
Utilisez cette commande pour afficher un fichier de texte à l'écran.

RD et RMDIR

Les commandes rd et rmdir suppriment un dossier. Elles ne fonctionnent qu'à l'intérieur des dossiers système de l'installation de Windows en cours, sur les supports amovibles, dans le dossier racine de toute partition du disque dur et dans les sources d'installation locales.

REN et RENAME

Les commandes ren et rename permettent de renommer un fichier. Notez que vous ne pouvez pas spécifier un nouveau lecteur ou un nouveau chemin pour votre fichier de destination. Elles ne fonctionnent qu'à l'intérieur des dossiers système de l'installation de Windows en cours, sur les supports amovibles, dans le dossier racine de toute partition du disque dur et dans les sources d'installation locales.

SET

La commande set permet d'afficher ou de modifier quatre options d'environnement.
AllowWildCards = FALSE AllowAllPaths = FALSE AllowRemovableMedia = FALSE NoCopyPrompt = FALSE

SYSTEMROOT

La commande systemroot définit le dossier de travail en cours sur le dossier %RacineSystème% de l'installation de Windows sur laquelle vous avez ouvert une session.

TYPE

type nom_fichier
La commande type affiche un fichier texte.

Propriétés

Numéro d'article: 229716 - Dernière mise à jour: mercredi 14 janvier 2004 - Version: 4.0
Les informations contenues dans cet article s'appliquent au(x) produit(s) suivant(s):
  • Microsoft Windows 2000 Professionel
  • Microsoft Windows 2000 Server
  • Microsoft Windows 2000 Advanced Server
  • Microsoft Windows 2000 Datacenter Server
Mots-clés : 
kbinfo kbtool KB229716
L'INFORMATION CONTENUE DANS CE DOCUMENT EST FOURNIE PAR MICROSOFT SANS GARANTIE D'AUCUNE SORTE, EXPLICITE OU IMPLICITE. L'UTILISATEUR ASSUME LE RISQUE DE L'UTILISATION DU CONTENU DE CE DOCUMENT. CE DOCUMENT NE PEUT ETRE REVENDU OU CEDE EN ECHANGE D'UN QUELCONQUE PROFIT.

Envoyer des commentaires

 

Contact us for more help

Contact us for more help
Connect with Answer Desk for expert help.
Get more support from smallbusiness.support.microsoft.com