Ramifications de l'exécution de la commande ESEUTIL /P ou EDBUTIL /D /R dans Exchange

Traductions disponibles Traductions disponibles
Numéro d'article: 259851 - Voir les produits auxquels s'applique cet article
Cet article peut contenir des liens vers des informations en langue anglaise (pas encore traduites).
Agrandir tout | Réduire tout

Résumé

Une réparation forcée se produit lorsque vous exécutez une commande eseutil /p ou edbutil /d /r sur un fichier de base de données Exchange Server, tel que Priv.edb, Pub.edb ou Dir.edb. La réparation parcourt la base de données, vérifie et répare les structures critiques dans la base de données (comme les tables système, les tables des pièces jointes, etc.) et elle recherche les pages endommagées dans les bases de données.

Si la réparation rencontre une page endommagée (par exemple, un total de contrôle incorrect provoqué par une modification dans la page qui n'a pas été préformée par Jet), elle supprime la page (-1018). Quand cela arrive, des données critiques peuvent être perdues une fois la réparation terminée. Ces données peuvent faire partie d'un message électronique, d'un calendrier, d'une remarque, d'une pièce jointe ou, dans le pire des cas, d'une partie d'une table système.

Si cette table système est la table des pièces jointes, chaque utilisateur sur le serveur peut perdre les pièces jointes à leurs messages. C'est un exemple de scénario possible, mais si la base de données contient des pages endommagées, des données seront perdues suite à une réparation forcée.

Important Lorsque que cela est possible, il est toujours préférable de restaurer à partir d'une sauvegarde.

Si vous restaurez à partir d'une sauvegarde, votre base de données sera correcte, propre et stable lorsqu'elle démarrera et s'exécutera sur votre serveur. Dans presque tous les cas, il est préférable, pour des raisons de rapidité et de fiabilité, d'effectuer une restauration à partir d'une sauvegarde plutôt qu'une réparation forcée de la base de données. Cela est dû au fait que la réparation s'exécute à environ  4 à 6 gigaoctets (Go) par heure et, qu'après la réparation, vous devez exécuter le processus Isinteg, qui s'exécute à environ 3 à 6 Go par heure. (Ces taux sont moyens; la performance peut varier en fonction du nombre de passages que la réparation doit effectuer sur votre base de données et en fonction de la vitesse du matériel.)

Par exemple, si vous utilisez l'installation matérielle la plus rapide, une base de données de 50 Go nécessite environ 8 heures de réparation et environ 8 heures de processus Isinteg, soit un total de 16 heures. Si vous utilisez une bande DLT 35/70 standard connectée en Wide SCSI qui atteint une moyenne d'environ 3 mégaoctets (Mo) par seconde pour la restauration, la même base de données nécessite environ 5 heures pour être restaurée. Cela représente une économie de 11 heures. Les systèmes de sauvegarde de type "instantanés" à vitesse extrêmement élevée, tels que le système conçu par EMC Corporation, peuvent restaurer une base de données de cette taille en quelques minutes.

Si vous ne possédez pas de sauvegarde et que votre seule option est d'exécuter une réparation forcée de votre base de données, procédez comme suit :
  1. Exécutez une réparation forcée de la base de données en utilisant Eseutil /p ou Eseutil /d /r.
  2. Défragmentez la base de données en utilisant Eseutil /d. Une défragmentation hors ligne crée une nouvelle structure physique de base de données et transfère les données existantes dans cette structure.
  3. Vérifiez la cohérence de la base de données en utilisant Isinteg -fix. Vous pouvez avoir à exécuter Isinteg plusieurs fois, jusqu'à ce que le rapport de résumé ne retourne plus d'erreur.
Pour plus d'informations, cliquez sur le numéro ci-dessous pour afficher l'article correspondant dans la Base de connaissances Microsoft.
192185 Comment faire pour défragmenter à l'aide de l'utilitaire Eseutil (Eseutil.exe)
182081 Description de l'utilitaire Isinteg

L'utilitaire Isinteg résout les problèmes de logique qui peuvent se produire lorsque vous exécutez une réparation forcée :
  • Pour la banque d'informations privée d'Exchange Server 4.0 et 5.0, exécutez la commande suivante :
    isinteg -fix -pri
  • Pour la banque d'informations publique d'Exchange Server 4.0 et 5.0, exécutez la commande suivante :
    isinteg -fix -pub
  • Pour la banque d'informations privée d'Exchange Server 5.5, exécutez la commande suivante :
    isinteg -pri -fix -test alltests
  • Pour la banque d'informations publique d'Exchange Server 5.5, exécutez la commande suivante :
    isinteg -pub -fix -test alltests
Remarque Vous ne pouvez pas exécuter la commande Isinteg -fix sur la base de données Dir.edb. En outre, nous vous recommandons de ne pas exécuter, dans un environnement de production, d'annuaire sur lequel une réparation forcée a été effectuée.

Pour plus d'informations sur la récupération d'urgence d'Exchange, cliquez sur le numéro ci-dessous pour afficher l'article correspondant dans la Base de connaissances Microsoft.
162353 Restauration d'un annuaire Exchange
Après avoir exécuté la commande eseutil /p ou edbutil /d /r sur les bases de données Priv.edb ou Pub.edb, les bases de données peuvent montrer les symptômes suivants :
  • La banque d'informations ne s'arrête pas ou cesse de répondre.
  • La banque d'informations cesse d'accepter le courrier de l'agent de transfert des messages (MTA).
  • Les messages électroniques restent dans les boîtes d'envoi des utilisateurs.
  • Le programme Store.exe s'exécute avec une utilisation du processeur très élevée et sans charge sur le serveur.
  • Le programme Store.exe génère une violation d'accès si la charge est trop importante.
  • Les utilisateurs ne peuvent pas ouvrir les pièces jointes de leurs messages ou leurs messages électroniques.
Après avoir effectué une réparation forcée d'une base de données présentant des dommages étendus, il ne convient pas de l'utiliser en production tant que vous n'avez pas effectué la défragmentation hors connexion suivie d'isinteg. Exécutez uniquement une réparation forcée de votre base de données en dernier recours ; si vous le pouvez, restaurez toujours à partir d'une sauvegarde.

Si la commande Isinteg est exécutée plusieurs fois et ne corrige pas l'endommagement de la base de données, vous devez utiliser l'utilitaire Exmerge pour extraire les données d'une base de données et les placer dans une autre base de données :
259688 Comment faire pour utiliser l'utilitaire Exmerge pour extraire les données d'une banque d'informations privée endommagée

Plus d'informations

Pour déterminer si une réparation forcée a été exécutée sur votre base de données, videz l'en-tête à l'aide de la ligne de la commande suivante (le nombre de réparations sera nul si les bases de données n'ont pas été réparées) :
eseutil /mh x:\exchsrvr\mdbdata\priv.edb |more

eseutil /mh x:\exchsrvr\mdbdata\pub.edb |more
L'exemple suivant décrit un en-tête Priv.edb :
Utilitaires de base de données de Microsoft(R) Windows NT(TM) Server
Version 5.5
Copyright (C) Microsoft Corporation 1991-1999. All Rights Reserved.

Initiating FILE DUMP mode...
Database: d:\exchsrvr\mdbdata\priv.edb

Format ulMagic: 0x89abcdef
Engine ulMagic: 0x89abcdef
Format ulVersion: 0x620,2
Engine ulVersion: 0x620,2
DB Signature: Create time:4/5/2000 17:48:52 Rand:769046 Computer:
cbDbPage: 4096
dbtime: 556457
State: Consistent
Shadowed: Yes
Last Objid: 184
Scrub Dbtime: 0
Scrub Date: 00/00/1900 00:00:00
Repair Count: 1
Repair Date: 2/20/2000 10:48:50

Propriétés

Numéro d'article: 259851 - Dernière mise à jour: jeudi 22 décembre 2005 - Version: 6.0
Les informations contenues dans cet article s'appliquent au(x) produit(s) suivant(s):
  • Microsoft Exchange Server 4.0 Standard Edition
  • Microsoft Exchange Server 5.0 Standard Edition
  • Microsoft Exchange Server 5.5 Standard Edition
Mots-clés : 
kbinfo KB259851
L'INFORMATION CONTENUE DANS CE DOCUMENT EST FOURNIE PAR MICROSOFT SANS GARANTIE D'AUCUNE SORTE, EXPLICITE OU IMPLICITE. L'UTILISATEUR ASSUME LE RISQUE DE L'UTILISATION DU CONTENU DE CE DOCUMENT. CE DOCUMENT NE PEUT ETRE REVENDU OU CEDE EN ECHANGE D'UN QUELCONQUE PROFIT.
Exclusion de responsabilité concernant les contenus obsolètes dans la Base de connaissances
Cet article concerne des produits pour lesquels Microsoft n'offre plus de support. Il est par conséquent fourni « en l'état » et ne sera plus mis à jour.

Envoyer des commentaires

 

Contact us for more help

Contact us for more help
Connect with Answer Desk for expert help.
Get more support from smallbusiness.support.microsoft.com