XCON : Définitions de composants de transport clés dans Exchange 2000 Server

Traductions disponibles Traductions disponibles
Numéro d'article: 260995 - Voir les produits auxquels s'applique cet article
Ancien nº de publication de cet article : F260995
Cet article a été archivé. Il est proposé « en l'état » et ne sera plus mis à jour.
Agrandir tout | Réduire tout

Sommaire

Résumé

Cet article fournit les définitions de composants de transport clés impliqués dans le traitement de messages et le flux de courrier dans Exchange 2000 Server.

Plus d'informations

Moteur de mise en file d'attente avancée

Le module de mise en file d'attente avancée de Exchange 2000 (AQ, Advanced Queuing) met les messages en file d'attente pour chaque destination et gère ces files d'attente. AQ reçoit un message par le biais du protocole SMTP (Simple Mail Transfer Protocol), le remet au catégoriseur, puis récupère le message une fois la destination de ce dernier déterminée. AQ met ensuite le message en file d'attente de remise, en prenant en compte les informations de routage du prochain tronçon du moteur de routage, et remet finalement le message soit au pilote de la banque locale, soit à la pile SMTP.

EXIPC (Epoxy)

Couche de mise en file d'attente qui permet aux services IIS (Internet Information Services) et aux processus des banques d'informations (Inetinfo.exe et Store.exe) de faire la navette entre les données très rapidement. Celle-ci permet d'atteindre les meilleures performances possibles entre les protocoles et les services de base de données sur un serveur Exchange 2000. Les applications classiques requièrent que le processeur change de contexte lorsque le processeur transfère des données entre deux processus. Epoxy est un mécanisme IPC (InterProcess Communication) à hautes performances entre les processus Inetinfo.exe et Store.exe. Epoxy passe les données entre les deux processus à des vitesses exceptionnelles, grâce à un modèle de partage de la mémoire dérivé du modèle SMQ (Shared Memory Circular Queue).

Exchange Server 5.5 incorpore des protocoles tels que NNTP (Network News Transfer Protocol), POP3 (Post Office Protocol version 3) et IMAP (Internet Message Access Protocol) directement dans le processus Store.exe pour accroître l'efficacité du transfert des données. L'architecture de Exchange 2000 sépare les protocoles de la base de données pour faciliter la gestion et prendre en charge les architectures futures.

Système de fichiers installable

Le Système de fichiers installable (IFS, Installable File System) de Exchange 2000 est une interface de transmission en continu en mode noyau et utilisateur qui permet de lire et d'écrire directement dans la base de données (le fichier .stm). IFS permet aux clients de diffuser en continu des fichiers de manière plus efficace dans le fichier .stm, en conservant le courrier Internet au format natif, tel que RFC (Request for Comments) 822 ou MIME (Multipurpose Internet Mail Extensions).

IMAIL

IMAIL est un composant de la banque d'informations qui facilite la conversion des messages entre Internet et les formats de stockage MAPI.

Algorithme d'état des liaisons

L'algorithme d'état des liaisons (LSA, Link State Algorithm) propage les informations sur l'état du routage entre les serveurs Exchange 2000. Cet algorithme, basé sur le protocole OSPF (Open Shortest Path First) utilisé dans les technologies de réseau, transfère les informations relatives à l'état des liaisons entre les groupes de routage en utilisant le verbe de commande X-LSA-2 sur SMTP et une connexion TCP (Transmission Control Protocol) au port 691 dans un groupe de routage.

Table d'état des liaisons

La base de données en mémoire utilisée par chaque serveur Exchange 2000 pour stocker les informations relatives à l'état des liaisons propagées par le LSA. La table d'état des liaisons est utilisée pour évaluer la route la plus efficace pour un message en fonction du coût et de la disponibilité de la connexion.

Catégoriseur de messages

Le catégoriseur de messages examine les messages en provenance d'un serveur SMTP et détermine les actions à prendre. Les messages peuvent être destinés à la banque d'informations locale, un hôte distant au moyen d'un agent de transfert des messages (MTA, Message Transfer Agent) ou un hôte distant au moyen du protocole SMTP. Le catégoriseur traite également l'extension de la liste de distribution (DL, Distribution List). Le catégoriseur est un plug-in du moteur AQ. Il s'agit essentiellement d'un ensemble de récepteurs d'événements qui procèdent à la résolution avancée d'adresses pour chaque message transitant via AQ.

MTA (Message Transfer Agent)

Le MTA est toujours un composant essentiel du système dans Exchange 2000. Le MTA a été mis à jour de plusieurs façons. Tout d'abord, en ce qui concerne le code AQ, MTA appelle désormais le système de routage de Exchange 2000 au lieu de reposer sur GWART (Gateway Address Routing Table). GWART utilise le routage par tronçon suivant, qui est plus susceptible de transférer en boucle que le routage d'états des liaisons avancé utilisé par le système de routage de Exchange 2000. Dans Exchange 2000, X.400 et d'autres connecteurs bénéficient du même routage sans transfert en boucle utilisé par SMTP.

Moteur de routage

Le moteur de routage est un composant important de Exchange 2000. Exchange 2000 ajoute le routage d'états des liaisons à l'architecture AQ en fournissant des informations précises sur les tronçons suivants au module AQ. La technologie avancée utilisée dans le composant de routage minimise les boucles de courrier qui se produisent en raison de modifications des états des liaisons.

Le moteur de routage utilise une variante de l'algorithme SSSP (Single Source Shortest Path) de Dijkstra. L'algorithme de Dijkstra permet de trouver la voie la plus courte entre un point d'un graphique (la source) et une destination. Si vous utilisez l'algorithme, vous pouvez trouver les voies les plus courtes à partir d'une source donnée vers tous les points d'un graphique au même moment, d'où le nom de l'algorithme ("Single Source Shortest Paths").

Groupe de routage

Un groupe de routage (RG, Routing Group) est un ensemble de serveurs Exchange 2000 pouvant transférer des données de messagerie entre eux dans un tronçon unique sans recourir à un serveur pont. En général, les serveurs Exchange 2000 dans un groupe de routage unique possèdent des liaisons réseau à bande passante élevée et robustes. Par ailleurs, un groupe de routage définit l'accès aux dossiers publics pour les clients Microsoft Outlook.

Connecteur de groupe de routage

Le connecteur de groupe de routage (RGC, Routing Group Connector) dans Exchange 2000 relie les groupes de routage. Un RGC est unidirectionnel et peut posséder des propriétés de configuration séparées (telles que les types de messages autorisés par la connexion). Les RGC utilisent le concept de ponts locaux et distants pour déterminer les serveurs dans les groupes de routage qui peuvent communiquer via la liaison. Le transport des messages sous-jacent pour un RGC est soit SMTP, soit RPC (Remote Procedure Call), selon la version de Exchange Server utilisant le connecteur. Un RGC qui est configuré entre des serveurs Exchange 2000 utilise SMTP. Un RGC qui est configuré entre un serveur Exchange 2000 et un ordinateur Exchange Server 5.5 utilise RPC. Pour l'ordinateur Exchange Server 5.5, le RGC est l'équivalent d'un connecteur de site. Les informations sur l'état des liaisons sont utilisées pour router efficacement les messages.

SMTP (Simple Mail Transfer Protocol)

SMTP est un protocole basé sur des normes qui permet à différents serveurs de messagerie de transférer des messages entre eux. SMTP est défini sous RFC 821 et utilise des verbes de commande simples pour faciliter le transport des messages via le port 25 du protocole TCP/IP (Transmission Control Protocol/Internet Protocol).

Banque d'informations

La banque d'informations gère le stockage des données Elle continue d'être désignée sous le nom de base de données de messagerie (MDB, Messaging Database), mais des changements majeurs en termes de conception ont été apportés à MDB dans Exchange 2000. En outre, vous pouvez désormais avoir plusieurs MDB. Dans Exchange 2000, la banque d'informations peut stocker des données sous la forme de messages de courrier électronique, de documents, de feuilles de calcul, de fichiers vocaux, vidéos, etc. Le contenu des messages (au format RFC 822) se trouve dans une banque de contenu Internet (le fichier .stm), qui est également désignée sous le nom de fichier de base de données de transmission en continu. La banque d'informations contient également le fichier .edb, la banque des propriétés et le détenteur des informations d'en-tête du message.

Lecteur de banque d'informations

Le lecteur de banque d'informations dans Exchange 2000 remet les messages entrants en provenance du moteur AQ à la banque d'informations de Exchange 2000 pour les remises locales, soumet les messages de la banque d'informations au moteur AQ à des fins de catégorisation et éventuellement de remise sortante, remet les messages en provenance du moteur AQ à d'autres passerelles (autres que SMTP), puis active une structure de mémoire Imsg qui est placée en file d'attente dans AQ à des fins de cohérence dans la banque d'informations.

Le lecteur de banque d'informations comprend deux DLL (Dynamic-Link Libraries) : l'une exécutant dans IIS et l'autre dans la banque d'informations. Les deux DLL communiquent entre elles en utilisant Epoxy (le système de file d'attente de mémoire partagée).

Propriétés

Numéro d'article: 260995 - Dernière mise à jour: jeudi 30 janvier 2014 - Version: 1.0
Les informations contenues dans cet article s'appliquent au(x) produit(s) suivant(s):
  • Microsoft Exchange 2000 Server Standard Edition
Mots-clés : 
kbnosurvey kbarchive kbinfo KB260995
L'INFORMATION CONTENUE DANS CE DOCUMENT EST FOURNIE PAR MICROSOFT SANS GARANTIE D'AUCUNE SORTE, EXPLICITE OU IMPLICITE. L'UTILISATEUR ASSUME LE RISQUE DE L'UTILISATION DU CONTENU DE CE DOCUMENT. CE DOCUMENT NE PEUT ETRE REVENDU OU CEDE EN ECHANGE D'UN QUELCONQUE PROFIT.

Envoyer des commentaires

 

Contact us for more help

Contact us for more help
Connect with Answer Desk for expert help.
Get more support from smallbusiness.support.microsoft.com