OL2000 : Problèmes courants lors de la mise à jour de la sécurité de la messagerie électronique Outlook

Traductions disponibles Traductions disponibles
Numéro d'article: 262634 - Voir les produits auxquels s'applique cet article
Ancien nº de publication de cet article : F262634
Agrandir tout | Réduire tout

Résumé

Cet article résume la manière dont la mise à jour de la sécurité de la messagerie électronique Microsoft Outlook affecte Outlook. Pour plus d'informations sur d'autres types de problèmes susceptibles de se produire lorsque vous effectuez la mise à jour de la sécurité de la messagerie électronique Outlook, reportez-vous au paragraphe " Références ".

Plus d'informations

La mise à jour de la sécurité de la messagerie électronique Microsoft Outlook modifie de manière significative la façon dont Outlook traite les pièces jointes. Elle modifie également la manière dont Outlook traite les demandes d'accès par programme. En raison de la nouvelle conception, les fonctionnalités ou programmes utilisant l'une des fonctionnalités suivantes peuvent se comporter différemment après l'installation de la mise à jour de la sécurité :
  • Pièces jointes
  • Modèle d'objet Outlook
  • MAPI simple (Simple Messaging Application Programming Interface)
Pour plus d'informations sur la mise à jour de la sécurité de la messagerie électronique Microsoft Outlook, cliquez sur le numéro ci-dessous afin d'afficher l'article correspondant dans la Base de connaissances Microsoft :
262631 OL2000 : Informations relatives à la mise à jour de la sécurité de la messagerie électronique Outlook
Pour plus d'informations sur la manière dont la mise à jour affecte les développeurs et les solutions personnalisées, cliquez sur le numéro ci-dessous afin d'afficher l'article correspondant dans la Base de connaissances Microsoft :
262701 OL2000 : Informations relatives à la mise à jour de la sécurité de la messagerie électronique Outlook destinées aux développeurs
Lorsque vous effectuez la mise à jour de la sécurité de la messagerie électronique Outlook, certaines fonctionnalités et certains programmes Outlook inclus dans Outlook sont à l'origine de l'apparition d'un message d'avertissement qui vous demande de confirmer l'action. Vous devez le faire pour que la fonctionnalité soit opérationnelle. À moins qu'un administrateur n'ait annulé ces paramètres par défaut pour vous, ce comportement n'est pas modifiable. Dans certains cas, les invites augmentent la durée d'exécution d'une fonctionnalité car vous devez approuver l'action à plusieurs reprises.

Pour empêcher les virus tels que le virus ILOVEYOU de se propager rapidement, Microsoft a limité les fonctionnalités qui peuvent être utilisées pour diffuser des virus dans Outlook. Microsoft évalue les fonctionnalités de sécurité dans Outlook, ainsi que d'autres fonctionnalités générales de messagerie pour les versions ultérieures des produits Microsoft.

Fusion

Diverses fonctionnalités de fusion génèrent des messages d'avertissements de votre carnet d'adresses si vous fusionnez avec les informations relatives aux contacts dans Outlook. Vous pouvez autoriser l'accès aux informations de votre carnet d'adresses pendant 10 minutes au maximum ; vous ne recevez plus de d'avertissements du carnet d'adresses pendant ce laps de temps.

Fusion vers un message électronique ou une télécopie

Lorsque vous créez une fusion vers un message électronique ou une télécopie à l'aide de votre dossier Contacts, vous devez faire appel à Microsoft Word pour achever le processus. Après avoir démarré la fusion, vous recevez un message d'avertissement indiquant qu'un programme essaie d'accéder à votre carnet d'adresses. Vous pouvez autoriser un accès de 10 minutes ; ainsi, vous ne recevrez plus de message d'avertissement pendant ce laps de temps. Cependant, un message d'avertissement distinct pour chaque message électronique que vous envoyez apparaît et vous devez attendre cinq secondes avant de pouvoir confirmer l'envoi. Si, par exemple, vous générez une fusion vers un message électronique qui est envoyé à 100 personnes, cela prend plus de huit minutes et vous devez approuver chacun des messages électroniques toutes les cinq secondes. Ceci constitue la limite de la conception actuelle ; des améliorations sont en cours d'évaluation pour la prochaine version de Microsoft Office.

Dossiers collaboratifs

Les dossiers collaboratifs Outlook utilisent le modèle d'objet Outlook pour diverses tâches. Vous êtes invité à confirmer l'accès à diverses tâches que vous effectuez en utilisant les Dossiers collaboratifs, y compris l'octroi d'une autorisation d'accès aux informations, l'envoi de courriers électroniques et la création du dossier collaboratif. Si vous confirmez l'accès à votre carnet d'adresses et l'envoi de messages électroniques, les fonctionnalités des dossiers collaboratifs ont un comportement normal. Si vous refusez l'accès, il se peut que vous receviez un message d'erreur de script.

Tableaux de bord numériques

Les tableaux de bord numériques ont généralement un script dans leurs pages HTML. Si le script fait référence à des parties du modèle d'objet Outlook qui sont limitées par la mise à jour de la sécurité, vous êtes invité à confirmer l'accès lorsque vous utilisez le tableau de bord. Si vous cliquez sur Non dans les boîtes de dialogue de confirmation, les pages du tableau de bord numérique ne fonctionnent pas car elles ignorent le mode de traitement des erreurs pour ce nouveau comportement.

Invitations au dossier personnel partagé

Il se peut qu'un message d'avertissement du carnet d'adresses s'affiche lorsque vous envoyez un nouvel abonnement. D'autres utilisateurs reçoivent également un message d'avertissement du carnet d'adresses lorsqu'ils reçoivent une nouvelle demande d'abonnement. Bien que vous puissiez recevoir un message d'avertissement, la fonctionnalité Dossier personnel partagé fonctionne correctement.

Un espace remplace la pièce jointe

Si vous utilisez des messages électroniques au format RTF de Outlook, les pièces jointes sont incluses dans le texte du message. Lorsque Outlook bloque une pièce jointe, un espace remplace cette dernière.

Transfert de pièces jointes potentiellement sensibles

Si vous transférez un message avec une pièce jointe potentiellement sensible ou une pièce jointe de niveau 1, la pièce ne sera pas jointe au message transféré. Cela est inhérent à sa conception.

Suppression de pièces jointes potentiellement sensibles

Pour supprimer une pièce jointe potentiellement sensible dans un message électronique afin que la pièce jointe n'utilise pas plus d'espace libre que nécessaire, transférez-vous le message. Le message transféré ne contiendra pas la pièce jointe et vous pourrez alors supprimer le message d'origine pour récupérer l'espace libre.

Éléments du journal et formulaires personnalisés

Vous n'arrivez pas à voir les messages d'avertissement dans la partie supérieure des éléments du journal ou des formulaires personnalisés de Outlook. Par conséquent, vous ne voyez pas de notification visuelle selon laquelle Outlook a bloqué l'accès à cette pièce jointe.

Les informations situées dans la partie supérieure du message sont limitées à quatre lignes

Si, lorsque vous ouvrez un message électronique, plus de quatre paramètres sont affichés en haut du message et si ce dernier contient une pièce jointe potentiellement sensible, vous ne verrez pas de message d'information dans la partie supérieure du message électronique.

Limites pour les demandes de réunion et de tâche

Si vous utilisez les demandes de réunion ou de tâche et que la réunion ou la tâche contient une pièce jointe potentiellement sensible, Outlook effectue une mise à jour du message d'avertissement situé en haut de l'élément pour indiquer que l'accès à la pièce jointe a été bloqué. Ce comportement est une limitation courante qui caractérise en particulier les formulaires de demande de réunion et de demande de tâche. En outre, il se peut que, lors de l'utilisation de demandes de réunion ou de tâche, vous rencontriez des comportements incompatibles en ce qui concerne les pièces jointes, qu'une pièce jointe potentiellement sensible soit ou non bloquée pour des raisons diverses. Ces limitations s'expliquent par l'architecture de Outlook et des formulaires de demande.

Changement de l'emplacement d'installation "Exécuter à partir de"

Si Outlook est installé pour s'exécuter en local, appliquez la mise à jour de la sécurité et cliquez sur Exécuter à partir du serveur pour changer d'emplacement d'exécution. Les fonctionnalités de la mise à jour de sécurité ne sont pas disponibles et vous ne pouvez pas réappliquer la mise à jour sur cet ordinateur. Vous devez rétablir le paramètre "Exécuter à partir du disque dur" à l'aide du programme d'installation d'Office ou Outlook.

VBScript n'est plus exécuté sur les fichiers modèles (.oft)

Si vous ouvrez un fichier modèle Outlook (.oft) et qu'il contient un script, celui-ci est désactivé et vous ne recevez pas le message d'avertissement Activer ou désactiver la macro. Il s'agit d'une fonctionnalité de mise à jour de la sécurité. Pour que cette fonctionnalité soit de nouveau opérationnelle, un administrateur doit configurer votre ordinateur afin que vous puissiez ou non exécuter le script.

Comportement de l'affichage rapide

Quels que soient les types de fichiers ajoutés à la liste de niveau 2, vous pouvez afficher le contenu des pièces jointes à l'aide de la fonctionnalité Affichage rapide de Windows. Cependant, vous ne pouvez pas ouvrir les pièces jointes de cette manière.

L'interface MAPI simple, Outlook et CDO ne partagent pas les paramètres de date et d'heure

Dans la mesure où ces trois modèles d'objet, ou API, fonctionnent différemment, les paramètres qu'ils contiennent sont indépendants lorsque les utilisateurs sont invités à autoriser un accès pour une durée déterminée. Si, par exemple, un formulaire personnalisé Outlook contient VBScript (Visual Basic Scripting Edition), qui utilise les deux types de modèles d'objet (Outlook et CDO), l'utilisateur est invité à deux reprises à spécifier la durée d'utilisation du modèle d'objet, et ce à raison d'une fois par modèle d'objet.

Les invites de sécurité sont redéfinies lors du redémarrage de Outlook

Lorsque vous quittez, puis redémarrez Outlook, vous recevez une autre invite pour autoriser l'accès si un autre programme souhaite accéder au modèle d'objet Outlook. Lorsque vous autorisez l'accès au modèle d'objet Outlook, votre ordinateur n'enregistre pas cette information ; vous êtes donc de nouveau invité à autoriser l'accès lorsque vous redémarrez et qu'un programme souhaite accéder au modèle d'objet.

Objets CDO (Collaborative Data Objects)

CDO est un autre modèle d'objet que les personnes créant des virus peuvent utiliser pour envoyer des messages. La mise à jour de Microsoft Outlook 98 supprime CDO de votre système pour éviter ce risque ; cependant, la mise à jour de Outlook 2000 ne peut pas supprimer le modèle d'objet CDO. Microsoft vous recommande de désinstaller manuellement le modèle d'objet CDO à l'aide de l'outil Ajout/Suppression du programme d'installation de Outlook ou de Office.

L'administrateur ne peut pas réactiver le bouton Envoyer

La mise à jour limite l'utilisation de l'objet Barres de menu de sorte que l'objet ne peut pas cliquer automatiquement sur le bouton Envoi. Il n'existe aucune option administrative permettant de supprimer cette restriction. Pour contourner ce problème, vous pouvez modifier les options appropriées pour envoyer le courrier électronique automatiquement à l'aide de la méthode Envoyer.

Utilisation de la liste de distribution dans le formulaire de sécurité Outlook

Si vous tapez une liste de distribution dans la zone Membres du formulaire de sécurité Outlook, les paramètres de sécurité ne seront pas appliqués à chacun des utilisateurs figurant dans la liste. Vous devez ajouter les utilisateurs individuellement pour que les paramètres de sécurité fonctionnent.

Le minuteur du modèle d'objet s'applique aux boutons Oui et Non

Si un programme essaie d'accéder à votre carnet d'adresses et que vous activez la case à cocher pour autoriser un accès de 10 minutes, puis cliquez sur Non dans la boîte de dialogue, l'accès à vos informations n'est pas autorisé pendant 10 minutes. Le minuteur applique votre autorisation si vous cliquez sur le bouton Oui ou sur le bouton Non dans la boîte de dialogue.

Les informations affichées en haut du message électronique n'incluent pas le nom du fichier

Après avoir inséré une pièce jointe potentiellement sensible dans un message électronique, vous pouvez modifier les propriétés de la pièce jointe avant de l'envoyer. Ceci modifie le nom du fichier qui est affiché dans le message électronique, bien que la pièce jointe ne soit pas renommée. Lorsqu'un autre utilisateur reçoit l'élément, la pièce jointe n'est pas disponible. Cependant, les informations en haut du message électronique n'affichent pas le véritable nom de fichier de la pièce jointe ; elles affichent le nom du fichier tel qu'il a été défini par l'expéditeur.

Références

Pour plus d'informations sur la mise à jour de la sécurité de la messagerie électronique Outlook, cliquez sur les numéros ci-dessous afin d'afficher les articles correspondants dans la Base de connaissances Microsoft :
262631 OL2000 : Informations relatives à la mise à jour de la sécurité de la messagerie électronique Outlook
262701 OL2000 : Informations relatives à la mise à jour de la sécurité de la messagerie électronique Outlook destinées aux développeurs
263297 OL2000 : Informations relatives à la mise à jour de la sécurité de la messagerie électronique Outlook destinées aux administrateurs
262634 OL2000 : Problèmes courants lors de la mise à jour de la sécurité de la messagerie électronique Outlook
264567 OL2000 : Problèmes courants d'installation lors de la mise à jour de la sécurité de la messagerie électronique Outlook
264128 OL2000 : Problèmes courants d'interopérabilité lors de la mise à jour de la sécurité de la messagerie électronique Outlook
264130 OL2000 : Autres problèmes courants lors de la mise à jour de la sécurité de la messagerie électronique Outlook

Propriétés

Numéro d'article: 262634 - Dernière mise à jour: jeudi 6 novembre 2003 - Version: 1.0
Les informations contenues dans cet article s'appliquent au(x) produit(s) suivant(s):
  • Microsoft Outlook 2000 Standard
Mots-clés : 
kbprb kbpending KB262634
L'INFORMATION CONTENUE DANS CE DOCUMENT EST FOURNIE PAR MICROSOFT SANS GARANTIE D'AUCUNE SORTE, EXPLICITE OU IMPLICITE. L'UTILISATEUR ASSUME LE RISQUE DE L'UTILISATION DU CONTENU DE CE DOCUMENT. CE DOCUMENT NE PEUT ETRE REVENDU OU CEDE EN ECHANGE D'UN QUELCONQUE PROFIT.

Envoyer des commentaires

 

Contact us for more help

Contact us for more help
Connect with Answer Desk for expert help.
Get more support from smallbusiness.support.microsoft.com