Comment faire pour effectuer une restauration de récupération d'urgence d'Active Directory sur un ordinateur avec une configuration matérielle différente

Traductions disponibles Traductions disponibles
Numéro d'article: 263532 - Voir les produits auxquels s'applique cet article
Important Cet article contient des informations sur la modification du Registre. Avant de modifier le Registre, pensez à le sauvegarder et assurez-vous que vous savez le restaurer en cas de problème. Pour plus d'informations sur la sauvegarde, la restauration et la modification du Registre, cliquez sur le numéro ci-dessous pour afficher l'article correspondant dans la Base de connaissances Microsoft.
256986 Description du Registre de Microsoft Windows
Agrandir tout | Réduire tout

Résumé

Cet article explique comment effectuer une restauration d'une récupération d'urgence du contrôleur de domaine Active Directory Microsoft Windows 2000 sur un ordinateur qui a une configuration matérielle différente de celle de l'ordinateur sur lequel vous avez effectué la sauvegarde d'Active Directory.

Vous devrez peut-être utiliser cette procédure si aucun autre contrôleur de domaine n'existe et si aucun ordinateur avec une configuration matérielle semblable à celle du contrôleur de domaine défaillant n'est disponible. Cet article s'applique aux ordinateurs qui exécutent Windows 2000 Service Pack 2 (SP2) ou version ultérieure au moment de l'opération de sauvegarde.

Microsoft ne prend pas en charge la restauration d'une sauvegarde d'état du système d'un ordinateur vers un autre ordinateur dont la marque, le modèle ou la configuration matérielle sont différents. Microsoft s'engage à fournir des efforts raisonnables du point de vue commercial afin de prendre en charge ce processus. Lorsque la marque et le modèle des ordinateurs source et de destination semblent être identiques, il peut néanmoins exister des différences entre les pilotes, le matériel ou les microprogrammes qu'ils utilisent.
Avertissement La procédure décrite dans cet article s'applique à une récupération d'urgence sur un seul domaine lorsqu'aucun autre contrôleur de domaine n'est disponible. Cette procédure n'est pas conçue comme un moyen de déplacer des contrôleurs de domaine situés sur du vieux matériel vers des systèmes d'exploitation situés sur du nouveau matériel dans un environnement à plusieurs domaines. Elle est conçue uniquement lorsqu'une récupération d'urgence est nécessaire. Après avoir récupéré le contrôleur de domaine, ne maintenez pas le contrôleur de domaine récupéré en production. Le but de cette récupération est de rétablir les fonctionnalités Active Directory et de connecter de nouveaux contrôleurs de domaine. Une fois un nouveau contrôleur de domaine en ligne, rétrogradez le serveur récupéré, supprimez-le du domaine, puis réinstallez Windows.

Plus d'informations

Pour effecteur une restauration de récupération d'urgence du contrôleur de domaine Active Directory Windows 2000 sur un ordinateur équipé de matériel différent de l'ordinateur de sauvegarde, procédez comme suit.Avertissement Des problèmes sérieux peuvent se produire si vous modifiez le Registre de façon incorrecte à l'aide de l'Éditeur du Registre ou toute autre méthode. Ces problèmes peuvent vous obliger à réinstaller le système d'exploitation. Microsoft ne peut pas garantir que ces problèmes puissent être résolus. Vous assumez l'ensemble des risques liés à la modification du Registre.
  1. Effectuez une sauvegarde complète du contrôleur de domaine, y compris de l'état du système et du lecteur qui contient le volume système.
  2. Sur le nouvel ordinateur, effectuez une installation propre de Windows 2000 en tant que serveur autonome dans un groupe de travail.

    Remarque Le système de fichiers, le lecteur d'installation et le nom du dossier d'installation de Windows doivent être identiques à ceux du serveur restauré (par exemple, C:\Winnt ou D:\Winnt35). De même, les résultats de la récupération sont en général meilleurs lorsque l'ordinateur que vous restaurez a un bus vidéo semblable à celui de l'ordinateur sur lequel la sauvegarde a été effectuée. Par exemple, si le système d'origine utilise un bus AGP et que vous restaurez sur un système qui utilise un bus vidéo PCI, la récupération peut être difficile.
  3. Effectuez la restauration de récupération d'urgence. Pour cela, procédez comme suit :
    1. Cliquez sur Démarrer, pointez sur Programmes, sur Accessoires, sur Outils système, puis cliquez sur Utilitaire de sauvegarde.
    2. Cliquez sur Assistant Restauration, dans la boîte de dialogue Assistant Restauration, cliquez sur Suivant.
    3. Cliquez sur Importer, sur Parcourir, placez-vous sur le disque sur lequel vous avez enregistré votre fichier de sauvegarde, puis cliquez sur Ouvrir.
    4. Cliquez sur OK.
    5. Dans la liste Que voulez-vous restaurer ?, activez la case à cocher qui correspond à la partition d'ordinateur et la case à cocher État du système que vous souhaitez restaurer.
    6. Cliquez sur Suivant, puis cliquez sur Avancé.
    7. Dans la liste Restaurer les fichiers vers, cliquez sur Emplacement d'origine, puis cliquez sur Suivant.
    8. Cliquez sur Toujours remplacer le fichier sur le disque, puis cliquez sur Suivant.
    9. Suivez les étapes restantes de l'Assistant Restauration afin de terminer la récupération.
    10. Sur le contrôleur de domaine restauré, modifiez la valeur BurFlags en d4. Pour cela, procédez comme suit :
      1. Cliquez sur Démarrer, puis sur Exécuter.
      2. Dans la zone Ouvrir, tapez regedit, puis cliquez sur OK.
      3. Dans le volet gauche, développez Poste de travail.
      4. Développez HKEY_LOCAL_MACHINE, puis développez System.
      5. Développez CurrentControlSet, puis Services.
      6. Développez NtFrs, puis développez Parameters.
      7. Développez Backup/restore, puis cliquez sur Process at Startup.
      8. Dans le volet droit, cliquez avec le bouton droit sur BurFlags, puis cliquez sur Modifier.
      9. Dans la zone Données de la valeur, tapez d4, puis cliquez sur OK.

        Remarque Si la valeur BurFlags du contrôleur de domaine restauré n'est pas modifiée en d4, sysvol n'est pas partagé.
    Après avoir effectué avec succès le processus de restauration de la récupération d'urgence, les trois scénarios suivants sont possibles :
    • Scénario 1 : Windows démarre correctement.
    • Scénario 2 : Windows cesse de répondre, ou se bloque, lorsque vous essayez de le démarrer, mais il démarre lorsque vous sélectionnez l'option Mode sans échec. Ce problème se produit en raison du circuit microprogrammé d'architecture du bus ou en raison d'un pilote incompatible sur le nouvel ordinateur. Vous devrez peut-être exécuter une réparation sur place ou une opération de mise à niveau.
    • Scénario 3 : L'ordinateur cesse de répondre en mode de démarrage Windows normal et en mode sans échec. Vous devez effectuer une réparation sur place ou une mise à niveau. En règle générale, cela est dû à une couche d'abstraction matérielle (HAL) non conforme. Appuyez sur F7 lors du démarrage de Windows pour forcer le démarrage de la version standard de la couche HAL du système d'exploitation.
    Pour résoudre les problèmes décrits dans les scénarios 2 et 3, effectuez une réparation de mise à niveau sur place. Pour cela, procédez comme suit :
    1. Démarrez l'ordinateur à l'aide du CD-ROM Windows 2000. L'opération de réparation commence après que vous ayez accepté le contrat de licence et que le programme d'installation ait cherché les installations précédentes de Windows à réparer.
    2. Lorsque le programme d'installation recherche l'installation endommagée, appuyez sur R pour réparer l'installation sélectionnée. Le programme d'installation énumère de nouveau le matériel de votre ordinateur (y compris la couche HAL) et exécute une mise à niveau sur place en conservant vos programmes et vos paramètres utilisateur. Cette procédure actualise également le dossier %SystemRoot%\Repair avec les informations exactes que vous pouvez utiliser pour les opérations de réparation.
    Pour plus d'informations sur la façon de désactiver l'interface ACPI (Advanced Configuration and Power Interface) en appuyant sur F7 lors d'une réparation de mise à niveau sur place, cliquez sur le numéro ci-dessous pour afficher l'article correspondant dans la Base de connaissances Microsoft.
    237556 Comment faire pour dépanner des problèmes liés à la couche HAL dans Windows 2000
    Remarque Si l'opération de réparation sur place ne réussit pas et si Windows redémarre après chaque autotest de mise sous tension (POST), démarrez l'ordinateur en utilisant la console de récupération, puis exécutez la commande suivante pour désactiver l'ACPI :
    disable acpi
    Une fois l'ACPI désactivée, redémarrez la réparation sur place. Pour forcer Windows à utiliser la couche PC HAL standard, appuyez sur F7 lorsque le système affiche :
    Appuyez sur F7 pour installer un pilote SCSI ou RAID tierce partie.
    Une fois la réparation ou l'opération de mise à niveau terminée avec succès et lorsque le programme d'installation est passé à l'installation de la partie interface utilisateur graphique de Windows (GUI), Windows s'installe avec succès.

    Important Lorsque la boîte de dialogue Composants optionnels s'affiche dans la partie GUI de la procédure d'installation, assurez-vous que la case à cocher DNS est activée sous Composants de réseau. De plus, assurez-vous que la case à cocher SMTP est activée sous Services Internet (IIS). Lorsque la case à cocher SMTP est activée, les services dépendants suivants sont également installés sous Services Internet (IIS) :
    • Fichiers communs
    • Composant logiciel enfichable des services Internet (IIS)
    • Service World Wide Web
    Remarque Si Microsoft Exchange Server est installé, ne sélectionnez pas Service SMTP sous Services Internet. Exchange Server fournit l'installation du service SMTP dans ce cas. Cependant, Active Directory requiert que vous installiez les autres éléments IIS -- par exemple, Fichiers communs, Composant logiciel enfichable des services Internet et Service World Wide Web.

    Si une installation de DNS qui prend en charge le protocole de mise à jour dynamique se trouve sur un serveur membre séparé dans le domaine, vous devez installer l'option DNS des composants optionnels pendant la mise à niveau sur place du contrôleur de domaine Windows 2000 qui est récupéré. Cela est requis car la carte réseau à laquelle Active Directory était précédemment lié, a été supprimée. La nouvelle carte réseau conservera les protocoles actifs, mais leurs paramètres sont perdus et vous ne pouvez pas reconfigurer ces options dans une mise à niveau sur place et une opération de réparation. Si le contrôleur de domaine n'a pas accès à un serveur DNS qui prend en charge le protocole de mise à jour dynamique pendant la mise à niveau et le processus de réparation, aucun des composants du service d'annuaire n'est restauré. Vous pouvez vous en apercevoir dans l'Observateur d'événements en notant tous les journaux des événements manquants qui sont liés à Active Directory. Seuls le journal système, le journal d'application et le journal de sécurité sont affichés. Par conséquent, DNS doit être installé sur un contrôleur de domaine qui subit une réparation sur place et est mis à niveau sur du matériel différent. Sur du matériel identique, cela n'est pas un problème car la carte réseau est la même et tous les paramètres de protocole sont conservés.
  4. Une fois la mise à niveau sur place et l'opération de réparation terminées, démarrez l'Éditeur du Registre, puis vérifiez que la clé
    ClientProtocols
    est située sous la sous-clé de Registre suivante :
    HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Microsoft\Rpc
    Pour cela, procédez comme suit :
    1. Cliquez sur Démarrer, puis sur Exécuter.
    2. Dans la zone Ouvrir, tapez regedit, puis cliquez sur OK.
    3. Dans le volet gauche, développez Poste de travail.
    4. Développez HKEY_LOCAL_MACHINE, puis SOFTWARE.
    5. Développez Microsoft, puis Rpc.
    Si la clé
    ClientProtocols
    est manquante, la carte réseau qui est utilisée pour la restauration est différente de la carte du serveur d'origine. La clé
    ClientProtocols
    est supprimée lorsqu'une carte réseau est supprimée d'un serveur. Sans la clé de Registre
    ClientProtocols
    et les valeurs qu'elle contient, il n'y a aucune connectivité réseau. Si la clé
    ClientProtocols
    est manquante, vous pouvez la recréer manuellement avec toutes les valeurs qu'elle contient ou vous pouvez utiliser l'Éditeur du Registre pour l'importer à partir d'un autre contrôleur de domaine Windows 2000.
    • Pour exporter la clé
      ClientProtocols
      à partir d'un autre contrôleur de domaine Windows 2000, procédez comme suit :
      1. Cliquez sur Démarrer, puis sur Exécuter.
      2. Dans la zone Ouvrir, tapez regedit, puis cliquez sur OK.
      3. Dans le volet gauche, développez Poste de travail.
      4. Développez HKEY_LOCAL_MACHINE, puis SOFTWARE.
      5. Développez Microsoft, puis Rpc.
      6. Cliquez sur ClientProtocols.
      7. Dans le menu Registre, cliquez sur Exporter un fichier du Registre.
      8. Dans la liste Enregistrer sous, sélectionnez un périphérique de support amovible ou un partage réseau.
      9. Dans la zone Nom de fichier, tapez un nom de fichier, puis cliquez sur Enregistrer.
      10. Sur le serveur récupéré, double-cliquez sur le fichier .reg pour importer la clé de Registre.
    • Pour recréer manuellement la clé
      ClientProtocols
      et ses valeurs, procédez comme suit :
      1. Cliquez sur Démarrer, puis sur Exécuter.
      2. Dans la zone Ouvrir, tapez regedit, puis cliquez sur OK.
      3. Dans le volet gauche, développez Poste de travail.
      4. Développez HKEY_LOCAL_MACHINE, puis SOFTWARE.
      5. Développez Microsoft, puis Rpc.
      6. Cliquez avec le bouton droit sur Rpc, pointez sur Nouveau, puis cliquez sur Clé.
      7. Tapez ClientProtocols.
      8. Cliquez avec le bouton droit sur ClientProtocols, pointez sur Nouveau, puis cliquez sur Valeur chaîne.
      9. Dans le volet droit, tapez la valeur ncacn_http.
      10. Cliquez avec le bouton droit sur ncacn_http, puis cliquez sur Modifier.
      11. Dans la zone Données de la valeur, tapez rpcrt4.dll, puis cliquez sur OK.
      12. Répétez les étapes h à k pour créer les valeurs du Registre suivantes dans la clé de Registre
        ClientProtocols
         :

        Réduire ce tableauAgrandir ce tableau
        Nom de la valeur
        Type de la valeur
        Données de la valeur
        ncacn_ip_tcp REG_SZ rpcrt4.dll
        ncacn_nb_tcp REG_SZ rpcrt4.dll
        ncacn_ip_udp REG_SZ rpcrt4.dll
        ncacn_np REG_SZ rpcrt4.dll
  5. Redémarrez le serveur.
  6. Reconfigurez les paramètres IP (Internet Protocol) du serveur afin que Serveur DNS préféré pointe vers sa propre adresse IP. Si DNS est configuré sur un serveur membre Windows 2000 séparé, vous pouvez pointer le DNS principal vers le serveur membre DNS et vous pouvez supprimer DNS du contrôleur de domaine récupéré après avoir redémarré le serveur à l'étape 9 de cet article.
  7. Démarrez l'utilitaire DNS, cliquez avec le bouton droit sur le serveur, puis cliquez sur Propriétés. Consultez les entrées sous chaque onglet pour vous assurer qu'elles sont correctes. Lorsque vous avez terminé, cliquez sur OK.
  8. Sous le nom du serveur, développez Zones de recherche directes, cliquez avec le bouton droit sur la zone qui s'applique à vous, puis cliquez sur Propriétés. Sous l'onglet Général, vérifiez que l'option Oui est sélectionnée en regard de Autoriser les mises à jour dynamiques.

    Remarque En configurant DNS pour accepter les mises à jour dynamiques, vous vous assurez que les enregistrements corrects pour Active Directory sont recréés lorsque vous démarrez Windows ou lors du démarrage suivant du service Accès réseau.
  9. Redémarrez le serveur, puis exécutez DCDiag.exe à partir de la ligne de commande pour rechercher les erreurs. Pour plus d'informations sur l'utilisation de DCDiag.exe, cliquez sur le numéro ci-dessous pour afficher l'article correspondant dans la Base de connaissances Microsoft.
    265706 DCDiag et NetDiag dans Windows 2000 facilitent la jointure de domaines et la création de contrôleurs de domaine
    Attendez-vous à voir des erreurs de journal système dans la sortie DCDiag.exe en raison de la nature des activités qui se produisent sur l'ordinateur. Les autres erreurs doivent être analysées et transférées au support technique Microsoft Professional si besoin est pour des conseils de dépannage supplémentaires.
  10. À moins que le contrôleur de domaine que vous restaurez ne gère les cinq rôles comme maître d'opérations, vous devez gérer ces rôles pour récupérer pleinement Active Directory. Un maître d'opérations est également connu sous le nom de contrôleur FSMO ou opérations de serveur directeur unique flexibles.

    Remarque Si vous n'avez pas accès aux outils GUI, gérez les rôles via l'utilitaire de ligne de commande, Ntdsutil.exe. Pour plus d'informations sur l'utilisation de Ntdsutil.exe, cliquez sur le numéro ci-dessous pour afficher l'article correspondant dans la Base de connaissances Microsoft.
    255504 Utilisation de Ntdsutil.exe pour prendre ou transférer des rôles FSMO vers un contrôleur de domaine.
Pour plus d'informations sur le nettoyage des métadonnées des serveurs, reportez-vous au site Web de Microsoft à l'adresse suivante (en anglais) :
http://technet2.microsoft.com/windowsserver/en/library/012793ee-5e8c-4a5c-9f66-4a486a7114fd1033.mspx?mfr=true
Pour plus d'informations sur la console de récupération, cliquez sur le numéro ci-dessous pour afficher l'article correspondant dans la Base de connaissances Microsoft.
229716 Description de la console de récupération de Windows 2000
Pour plus d'informations sur le déplacement de Windows 2000, cliquez sur le numéro ci-dessous pour afficher l'article correspondant dans la Base de connaissances Microsoft.
249694 Comment faire pour déplacer une installation de Windows 2000 vers un matériel différent
Pour plus d'informations sur la façon d'effectuer une mise à niveau sur place de Windows 2000, cliquez sur le numéro ci-dessous pour afficher l'article correspondant dans la Base de connaissances Microsoft.
292175 Comment faire pour effectuer une réinstallation de Windows 2000

Propriétés

Numéro d'article: 263532 - Dernière mise à jour: mardi 22 mai 2007 - Version: 7.0
Les informations contenues dans cet article s'appliquent au(x) produit(s) suivant(s):
  • Microsoft Windows 2000 Service Pack 4
  • Microsoft Windows 2000 Service Pack 3
  • Microsoft Windows 2000 Service Pack 2
  • Microsoft Windows 2000 Advanced Server
  • Microsoft Windows 2000 Advanced Server
  • Microsoft Windows 2000 Advanced Server
  • Microsoft Windows 2000 Datacenter Server
  • Microsoft Windows 2000 Service Pack 3
  • Microsoft Windows 2000 Service Pack 2
Mots-clés : 
kbinfo kbupgrade kbsetup kbrepair KB263532
L'INFORMATION CONTENUE DANS CE DOCUMENT EST FOURNIE PAR MICROSOFT SANS GARANTIE D'AUCUNE SORTE, EXPLICITE OU IMPLICITE. L'UTILISATEUR ASSUME LE RISQUE DE L'UTILISATION DU CONTENU DE CE DOCUMENT. CE DOCUMENT NE PEUT ETRE REVENDU OU CEDE EN ECHANGE D'UN QUELCONQUE PROFIT.

Envoyer des commentaires

 

Contact us for more help

Contact us for more help
Connect with Answer Desk for expert help.
Get more support from smallbusiness.support.microsoft.com