Numéro d'article: 283037 - Voir les produits auxquels s'applique cet article
Agrandir tout | Réduire tout

Résumé

Cet article décrit l'extension d'adresse physique (PAE, Physical Address Extension) et les extensions de fenêtrage d'adresse (AWE, Address Windowing Extensions) et explique comment elles fonctionnent ensemble. Cet article explique également les limitations de l'utilisation de mémoire au-delà de 4 gigaoctets (Go), qui est la plage inhérente aux systèmes d'exploitation 32 bits.

Plus d'informations

L'extension d'adresse physique (PAE, Physical Address Extension) correspond à la capacité accrue du processeur IA32 à adresser plus de 4 Go de mémoire physique. Les systèmes d'exploitation capables d'utiliser la fonction PAE afin de tirer profit d'une mémoire physique de plus de 4 G sont les suivants :
  • Microsoft Windows 2000 Advanced Server
  • Microsoft Windows 2000 Datacenter Server
  • Microsoft Windows Server 2003 Enterprise Edition
  • Microsoft Windows Server 2003 Datacenter Edition
Pour activer l'extension d'adresse physique (PAE, Physical Address Extension), utilisez le commutateur /PAE dans le fichier Boot.ini.

Remarque Sous Windows Server 2003, la fonction PAE n'est automatiquement activé que si le serveur utilise des périphériques mémoire ajoutés à chaud. Dans ce cas, vous n'avez pas besoin d'utiliser le commutateur /PAE. Dans tous les autres cas, vous devez utiliser le commutateur /PAE dans le fichier Boot.ini pour tirer parti de mémoire au-delà de 4 Go.

En général, un processus qui s'exécute sous Windows 2000 ou Windows Server 2003 peut accéder à 2 Go d'espace d'adressage au maximum (en supposant que le commutateur /3GB n'a pas été utilisé), avec une partie de mémoire physique et une partie de mémoire virtuelle. Plus les programmes qui s'exécutent sont nombreux (et, par conséquent, plus nombreux les processus), plus vous engagez de mémoire jusqu'à atteindre les 2 Go d'espace d'adressage.

Lorsque cette situation se produit, le processus de pagination augmente considérablement et les performances peuvent être extrêmement réduites. Les gestionnaires de mémoire Windows 2000 et Windows Server 2003 utilisent l'extension d'adresse physique (PAE, Physical Address Extension) pour fournir davantage de mémoire physique à un programme. réduit le besoin d'accéder au fichier d'échange et permet d'augmenter les performances. Le programme lui-même n'est pas informé de la taille réelle de la mémoire. La gestion de la mémoire et l'allocation de la mémoire d'extension d'adresse physique (PAE, Physical Address Extension) sont gérées par le gestionnaire de mémoire indépendamment des programmes qui s'exécutent.

Les informations précédentes sont valables pour les programmes qui s'exécutent lorsque le commutateur /3GB est utilisé. Un programme qui requiert 3 Go de mémoire est plus susceptible de pouvoir maintenir une grande partie de sa mémoire en mémoire physique que d'être envoyé dans le fichier d'échange. Les performances des programmes capables d'utiliser le commutateur /3GB sont donc accrues. Toutefois, il existe une exception lorsque le commutateur /3GB est utilisé conjointement au commutateur /PAE. Dans ce cas, le système d'exploitation n'utilise pas de mémoire au-delà de 16 Go. Ce problème est dû à des considérations d'espace de mémoire virtuelle du noyau. Donc, si le système redémarre avec l'entrée /3GB dans le fichier Boot.ini et si le système a plus de 16 Go de mémoire physique, la mémoire vive supplémentaire n'est pas utilisée par le système d'exploitation. Le redémarrage de l'ordinateur sans le commutateur /3GB permet l'utilisation de toute la mémoire physique.

Les extensions de fenêtrage d'adresse (AWE, Address Windowing Extensions) sont un ensemble d'interfaces API (Application Programming Interfaces) des fonctions du gestionnaire de mémoire qui permet aux programmes d'adresser plus de mémoire que les 4 Go disponibles par l'adressage 32 bits standard. Les extensions de fenêtrage d'adresse (AWE, Address Windowing Extensions) permettent aux programmes de réserver de la mémoire physique en tant que mémoire non paginée, puis de mapper dynamiquement des parties de la mémoire non paginée sur la mémoire réelle du programme. Ce processus permet aux programmes utilisant beaucoup de mémoire, tels que les systèmes de bases de données volumineux, de réserver de grandes quantités de mémoire physique pour les données sans avoir à être envoyés et sortis d'un fichier d'échange pour être utilisés. Au lieu de cela, les données sont mises et sorties de la mémoire réelle et la mémoire réservée dépasse les 4 Go. En outre, la plage de mémoire dépassant les 4 Go est exposée au gestionnaire de mémoire et aux fonctions d'extensions de fenêtrage d'adresse (AWE, Address Windowing Extensions) par l'extension d'adresse physique (PAE, Physical Address Extension). Sans l'extension d'adresse physique, les extensions de fenêtrage d'adresse ne peuvent pas réserver la mémoire dépassant 4 Go.

Dans l'exemple suivant de fichier Boot.ini, le commutateur PAE a été ajouté :
[boot loader]
timeout=30
default=multi(0)disk(2)rdisk(0)partition(1)\WINDOWS
[operating systems]
multi(0)disk(0)rdisk(0)partition(2)\WINDOWS="Windows Server 2003, Enterprise" /fastdetect /PAE


Avertissement En fonction de votre configuration, le contenu de votre fichier Boot.ini peut varier. Pour plus d'informations, cliquez sur le numéro ci-dessous pour afficher l'article correspondant dans la Base de connaissances Microsoft.
317526 Comment faire pour modifier le fichier Boot.ini dans Windows Server 2003
Pour résumer, l'extension d'adresse physique (PAE, Physical Address Extension) est une fonction des gestionnaires de mémoire Windows 2000 et Windows Server 2003 qui fournit davantage de mémoire physique à un programme qui demande de la mémoire. Le programme ne sait pas qu'une partie de la mémoire qu'il utilise réside dans la plage supérieure à 4 Go, de même qu'un programme ne sait pas que la mémoire qu'il a demandée est réellement dans le fichier d'échange.

Les extensions de fenêtrage d'adresse (AWE, Address Windowing Extensions) sont un ensemble d'interfaces API qui permet aux programmes de réserver de grandes quantités de mémoire. La mémoire réservée ne peut pas être envoyée dans le fichier d'échange et n'est accessible que par ce programme. Pour plus d'informations sur AWE et PAE, cliquez sur le numéro ci-dessous pour afficher l'article correspondant dans la Base de connaissances Microsoft.
268363 Extensions d'adresses physiques (PAE) dans Windows 2000
Pour plus d'informations, reportez-vous au site Web de Microsoft aux adresses suivantes :
http://msdn.microsoft.com/fr-fr/library/aa213764(SQL.80).aspx
http://msdn.microsoft.com/fr-fr/library/ms810461.aspx
Si vous ajoutez de la mémoire au système, il se peut que le BIOS reconnaisse l'intégralité de la RAM physique installée sur le serveur, mais que Windows n'en reconnaisse qu'une partie. Si le serveur possède une fonctionnalité activée de mémoire redondante ou de mise en miroir de la mémoire, il se peut que Windows ne perçoivent pas l'intégralité du complément de mémoire. La mémoire redondante permet au système de basculer sur un autre banc de mémoire en cas de défaillance du premier. La mise en miroir de la mémoire scinde les bancs de mémoire en un jeu de miroirs. Ces deux fonctions sont activées ou désactivées dans le BIOS ; elles sont inaccessibles par le biais de Windows. Pour modifier les paramètres de ces fonctionnalités, vous devrez peut-être vous reporter à la documentation du système ou au site Web du fabricant OEM. Vous pouvez aussi contacter le revendeur du matériel.

Par exemple, si vous exécutez un système doté de 4 Go de RAM, et que vous y ajoutez 4 Go de RAM supplémentaire, il se peut que Windows ne reconnaisse que 4 Go ou 6 Go de mémoire physique au lieu des 8 Go. La fonctionnalité de mémoire redondante ou de mise en miroir de la mémoire peut être activée à votre insu sur les nouveaux bancs de mémoire. Ces symptômes sont semblables à ceux qui se produisent lorsque vous n'ajoutez pas le commutateur /PAE au fichier Boot.ini.

Références

Pour plus d'informations, reportez-vous au site Web de Microsoft à l'adresse suivante :
Systèmes d'exploitation et prise en charge des extensions d'adresses physiques http://msdn.microsoft.com/fr-fr/windows/hardware/gg487512.aspx
Remarque Il s'agit d'un article de « PUBLICATION RAPIDE » rédigé directement au sein du service de support technique Microsoft. Les informations qui y sont contenues sont fournies en l'état, en réponse à des problèmes émergents. En raison du délai rapide de mise à disposition, les informations peuvent contenir des erreurs typographiques et, à tout moment et sans préavis, faire l'objet de révisions. Pour d'autres considérations, consultez les Conditions d'utilisation.

Propriétés

Numéro d'article: 283037 - Dernière mise à jour: vendredi 29 juin 2012 - Version: 1.0
Les informations contenues dans cet article s'appliquent au(x) produit(s) suivant(s):
  • Microsoft Windows Server 2003, Enterprise Edition (32-bit x86)
  • Microsoft Windows Server 2003, Datacenter Edition (32-bit x86)
  • Microsoft Windows 2000 Advanced Server
Mots-clés : 
kbenv kbinfo kbmemory KB283037
L'INFORMATION CONTENUE DANS CE DOCUMENT EST FOURNIE PAR MICROSOFT SANS GARANTIE D'AUCUNE SORTE, EXPLICITE OU IMPLICITE. L'UTILISATEUR ASSUME LE RISQUE DE L'UTILISATION DU CONTENU DE CE DOCUMENT. CE DOCUMENT NE PEUT ETRE REVENDU OU CEDE EN ECHANGE D'UN QUELCONQUE PROFIT.

Envoyer des commentaires

 

Contact us for more help

Contact us for more help
Connect with Answer Desk for expert help.
Get more support from smallbusiness.support.microsoft.com