XL2002 : Procédure pour installer et utiliser la fonction RTD

Traductions disponibles Traductions disponibles
Numéro d'article: 289150 - Voir les produits auxquels s'applique cet article
Ancien nº de publication de cet article : F289150
Agrandir tout | Réduire tout

Sommaire

Résumé

Microsoft Excel 2002 fournit une nouvelle fonction de feuille de calcul, RealTimeData (RTD), qui vous permet d'appeler un serveur Automation COM (Component Object Model) pour la récupération de données en temps réel. Cet article traite de la nouvelle fonctionnalité que fournit RTD.

Plus d'informations

Lorsque vous devez créer un classeur qui inclut des données mises à jour en temps réel - par exemple, des données financières ou scientifiques - vous pouvez à présent utiliser la fonction de la feuille de calcul RTD. Dans les anciennes versions de Microsoft Excel, l'Échange dynamique de données (DDE) est utilisé à ce propos. Cependant, la fonction RTD qui repose sur la technologie COM, fournit des avantages en terme de sécurité, fiabilité et de facilité d'utilisation. RTD dépend de la disponibilité d'un serveur RTD à rendre les données disponibles pour Excel en temps réel. Pour plus d'informations sur la création d'un serveur RTD, reportez-vous à la section " Références " de cet article.

La fonction RTD récupère les données à partir d'un serveur RTD pour les utiliser dans un classeur. Le résultat de la fonction est mis à jour à chaque fois que de nouvelles données sont disponibles sur le serveur et que le classeur peut les accepter. Le serveur attend que Microsoft Excel soit libre avant la mise à jour, ce qui permet au développeur de décider si Excel est disponible pour accepter les mises à jour. La fonction RTD diffère des autres fonctions car celles-ci sont mises à jour uniquement lorsque la feuille de calcul est recalculée.

Bien que la fonction RTD fournisse une liaison aux données sur un serveur, ce n'est pas le même type de liaison que les références aux cellules dans les autres feuilles de calcul ou les classeurs. Par exemple, si vous utilisez la fonction RTD dans un classeur, vous ne recevez pas le message de démarrage des liaisons lorsque vous ouvrez le classeur, vous ne pouvez pas non plus gérer l'état d'une fonction RTD dans la boîte de dialogue Modifier les liaisons.

Syntaxe

La fonction RTD utilise la syntaxe suivante
=RTD(ProgID,Serveur,Rubrique1,[Rubrique2], ...)
où les arguments de la fonction sont les suivants :
  • ProgID

    Une chaîne qui représente l'identificateur du programme du serveur RTD installé sur le système local. Il s'agit généralement d'un complément COM enregistré par une procédure d'installation ou à l'aide de RegSvr32. ProgID est un argument requis.
  • Serveur

    Une chaîne qui représente le nom du serveur sur lequel le serveur RTD doit être exécuté. Si le serveur RTD est exécuté en local, le NomduServeur doit être une chaîne vide ("") ou omise.
  • Rubrique1, [Rubrique2], ...

    Les chaînes qui identifient les données en cours de récupération. Vous pouvez utiliser de 1 à 28 rubriques, bien que seule 1 rubrique soit nécessaire.

Utilisation de RTD

Si l'on prend l'exemple d'une fonction RTD, considérez la récupération d'informations à partir d'un serveur qui transmet des données continues pour les coureurs qui effectuent plusieurs courses. Assurez-vous que le serveur est fourni comme Bibliothèque de liaisons dynamiques (DLL) nommé RaceReport.dll, qu'il est installé sur l'ordinateur de l'utilisateur et qu'il est enregistré en tant que complément COM par son processus d'installation. Le formulaire général de la fonction RTD comme il est utilisé avec ce serveur peut être le suivant
=RTD("MyRTDServerProdID","MyServer","RaceNum","RunnerID";"StatType)
dans lequel les rubriques RaceNum, RunnerID et StatType identifient l'intérêt de la course, le coureur dont les données sont requises et le type de données pour une utilisation particulière de la fonction respectivement.

Ici, l'utilisateur peut sélectionner une cellule et y taper la formule suivante
=RTD("ExcelRTD.RaceReport","","2","16","Time")
pour voir la durée actuelle écoulée pour le coureur numéro 16 dans la course numéro 2. Le nombre de rubriques et la nature des données associées sont déterminés par le développeur du serveur COM. Par exemple, le serveur qui fait le rapport sur la course doit transmettre des données différentes si vous utilisez la fonction RTD suivante :
=RTD("ExcelRTD.RaceReport","","3","25","Position")
Dans ce cas, les données retournées indiquent la position actuelle du coureur numéro 25 dans la course numéro 3.

De cette façon, la même fonction peut être utilisée différemment dans le classeur pour récupérer les différentes données à partir du même serveur, lesquelles sont mises à jour automatiquement.

Wrappers pour simplifier l'utilisation

La fonction RTD peut être utilisée à l'intérieur des fonctions UDF (Fonctions définies par l'utilisateur) dans Microsoft Visual Basic pour Applications, qui deviennent alors des wrappers pour la fonction RTD. Cette approche peut être utile chez les utilisateurs pour se protéger des détails du nom du serveur RTD et l'identificateur du programme et leur permettre de se focaliser uniquement sur les données qui leur semblent importantes.

Par exemple, dans le scénario précédent, deux fonctions peuvent être attribuées à l'utilisateur : GetTime(RunnerID) et GetPosition(RunnerID). Ces fonctions supposent que l'utilisateur utilise toujours le même serveur et le numéro de course, et par conséquent, qu'il ne spécifie qu'un identificateur pour le coureur afin de recevoir respectivement les données actuelles sur la durée écoulée du coureur et sa position.

Calcul

Comme RTD met à jour les données lorsque Microsoft Excel est libre, il continue de recevoir les informations si Excel est en mode de calcul manuel. Dans ce cas, les nouvelles données sont cachées et les valeurs actuelles sont utilisées lorsqu'un calcul manuel est effectué.

Sécurité

Le serveur RTD est considéré comme une macro par les fonctionnalités de sécurité de Excel. Cette fonctionnalité signifie que si votre sécurité est définie sur Haute, le serveur RTD ne sera pas disponible à moins qu'il soit numériquement signé et approuvé et les cellules qui dépendent de ses données afficheront les éléments suivants :
#N/A
Si votre sécurité est définie sur Moyenne, vous recevez le message d'erreur suivant
nom de fichier contient des macros.
Les macros peuvent comporter des virus. Il vaut mieux désactiver les macros mais si celles-ci sont légitimes, vous pouvez perdre certaines fonctionnalités.
lorsque vous ouvrez un classeur (nom de fichier) qui utilise la fonction RTD.

Propriétés

Numéro d'article: 289150 - Dernière mise à jour: jeudi 3 avril 2003 - Version: 1.0
Les informations contenues dans cet article s'appliquent au(x) produit(s) suivant(s):
  • Microsoft Excel 2002
Mots-clés : 
kbhowto kbinfo kbdta KB289150
L'INFORMATION CONTENUE DANS CE DOCUMENT EST FOURNIE PAR MICROSOFT SANS GARANTIE D'AUCUNE SORTE, EXPLICITE OU IMPLICITE. L'UTILISATEUR ASSUME LE RISQUE DE L'UTILISATION DU CONTENU DE CE DOCUMENT. CE DOCUMENT NE PEUT ETRE REVENDU OU CEDE EN ECHANGE D'UN QUELCONQUE PROFIT.

Envoyer des commentaires

 

Contact us for more help

Contact us for more help
Connect with Answer Desk for expert help.
Get more support from smallbusiness.support.microsoft.com