CORRECTIF : Un vidage de structures internes pendant la connexion ou la déconnexion d'utilisateurs peut causer une violation d'accès

Traductions disponibles Traductions disponibles
Numéro d'article: 299462 - Voir les produits auxquels s'applique cet article
Ancien nº de publication de cet article : F299462
N° DE BOGUE : 236030 (SHILOH_BUGS)
Agrandir tout | Réduire tout

Symptômes

Un vidage (sortie de diagnostic) de structures de mémoire interne dans SQL Server alors que des utilisateurs se connectent et se déconnent peut entraîner une violation d'accès et, dans certains cas, provoquer une fermeture anormale de SQL Server.

Ce problème ne se produit que lorsque certains diagnostics internes sont exécutés à l'intérieur du serveur et ne survient pas pendant le fonctionnement normal du serveur.

Résolution

Pour résoudre ce problème, procurez-vous le dernier Service Pack de SQL Server 2000. Pour plus d'informations, consultez l'article suivant dans la Base de connaissances Microsoft :
290211 INF : Procédures pour obtenir le dernier Service Pack de SQL Server 2000

Statut

Microsoft a confirmé l'existence de ce problème dans SQL Server 2000. Ce problème a été corrigé dans le Service Pack 1 pour SQL Server 2000.

Propriétés

Numéro d'article: 299462 - Dernière mise à jour: vendredi 7 novembre 2003 - Version: 3.1
Les informations contenues dans cet article s'appliquent au(x) produit(s) suivant(s):
  • Microsoft SQL Server 2000 Standard
Mots-clés : 
_ik kbbug kbfix kbsqlserv2000bug kbsqlserv2000sp1fix KB299462
L'INFORMATION CONTENUE DANS CE DOCUMENT EST FOURNIE PAR MICROSOFT SANS GARANTIE D'AUCUNE SORTE, EXPLICITE OU IMPLICITE. L'UTILISATEUR ASSUME LE RISQUE DE L'UTILISATION DU CONTENU DE CE DOCUMENT. CE DOCUMENT NE PEUT ETRE REVENDU OU CEDE EN ECHANGE D'UN QUELCONQUE PROFIT.

Envoyer des commentaires

 

Contact us for more help

Contact us for more help
Connect with Answer Desk for expert help.
Get more support from smallbusiness.support.microsoft.com