Comment faire pour résoudre les problèmes de connectivité TCP/IP dans Windows XP

Traductions disponibles Traductions disponibles
Numéro d'article: 314067 - Voir les produits auxquels s'applique cet article
Cet article peut contenir des liens vers des informations en langue anglaise (pas encore traduites).
Pour vous procurer une version Microsoft Windows 2000 de cet article, reportez-vous à l'article 102908.
Agrandir tout | Réduire tout

Sommaire

INTRODUCTION

Certains outils peuvent fournir des informations utiles lorsque vous essayez de déterminer l'origine des problèmes de mise en réseau TCP/IP sur Windows XP. Cet article répertorie des recommandations en ce qui concerne l'utilisation de ces utilitaires en vue de diagnostiquer des problèmes réseau. Bien que non exhaustive, cette liste fournit des exemples qui vous indiquent comment utiliser ces outils pour assurer le suivi de ces problèmes.



Plus d'informations

Outils de résolution des problèmes liés au protocole TCP/IP

La liste suivante mentionne certains outils de diagnostic TCP/IP fournis avec Windows XP

Outils de base

  • Diagnostics du réseau dans Aide et support
    Informations détaillées sur la configuration du réseau et les résultats des tests automatiques.
  • Dossier Connexions réseau
    Contient des informations sur toutes les connexions réseau de l'ordinateur et leur configuration. Pour localiser le dossier Connexions réseau, cliquez sur Démarrer, sur Panneau de configuration, puis sur Connexions réseau et Internet.
  • Commande IPConfig
    Affiche les valeurs de configuration réseau TCP/IP actuelles, met à jour ou publie les baux DHCP (Dynamic Host Configuration Protocol) alloués, affiche, enregistre ou purge les noms DNS (Domain Name System).
  • Commande Ping
    Envoie des messages de requête d'écho ICMP pour vérifier que TCP/IP est configuré correctement et qu'un hôte TCP/IP est disponible.

Outils avancés

  • Commande Hostname
    Affiche le nom de l'ordinateur hôte.
  • Commande Nbtstat
    Affiche le statut NetBIOS actuel sur les connexions TCP/IP, met à jour le contenu du cache de noms NetBIOS et affiche les noms enregistrés ainsi que l'ID de l'étendue.
  • Commande PathPing
    Affiche l'itinéraire d'un hôte TCP/IP et les pertes de paquets sur chaque routeur en cours de route.
  • Commande Route
    Affiche la table de routage IP et ajoute ou supprime des itinéraires IP.
  • Commande Tracert
    Affiche l'itinéraire d'un hôte TCP/IP.
Pour afficher la syntaxe appropriée de la commande à utiliser avec chacun des outils précédents, à l'invite de commandes, tapez -? après le nom de l'outil.

Outils de Windows XP Professionnel

Windows XP Professional propose les outils supplémentaires suivants :
  • Observateur d'événements
    Enregistre les erreurs du système et les événements.
  • Gestion de l'ordinateur
    Permet de modifier les pilotes d'interface réseau et autres composants.

Résolution des problèmes

La procédure utilisée pour résoudre les problèmes TCP/IP dépend du type de connexion réseau utilisée et du problème de connectivité auquel vous êtes confronté.

Résolution automatique des problèmes

Pour la plupart des problèmes qui impliquent la connectivité Internet, commencez par utiliser l'outil Diagnostics du réseau pour identifier la source du problème. Pour utiliser Diagnostics du réseau, procédez comme suit :
  1. Cliquez sur Démarrer, puis sur Aide et support.
  2. Cliquez sur le lien Utiliser Outils pour afficher les informations concernant votre ordinateur et diagnostiquer les problèmes, puis cliquez sur Diagnostics du réseau dans la liste de gauche.
  3. Lorsque vous cliquez sur Analyser votre système, Diagnostics du réseau rassemble les informations relatives à la configuration et effectue une résolution automatique des problèmes liés à la connexion réseau.
  4. Une fois la procédure terminée, vérifiez les éléments marqués " ÉCHEC " en rouge, développez ces catégories et affichez les informations supplémentaires relatives aux résultats du test.
Vous pouvez utiliser ces informations pour résoudre le problème ou les communiquer à un professionnel du support réseau pour obtenir une assistance. Si vous comparez les tests qui ont échoué aux informations de la section Résolution manuelle des problèmes plus loin dans cet article, vous pouvez être en mesure de déterminer la source du problème. Pour interpréter ces résultats, développez la section Cartes réseau des résultats TCP/IP, puis développez la carte réseau qui a échoué lors du test.

Vous pouvez également démarrer l'interface Diagnostics du réseau à l'aide de la commande suivante :
netsh diag gui

Résolution manuelle des problèmes

Pour résoudre manuellement vos problèmes de connectivité TCP/IP, appliquez les méthodes ci-dessous en respectant l'ordre dans lequel elles sont présentées :

Méthode 1 : Vérification de la configuration à l'aide de l'outil IPconfig


Pour utiliser l'outil IPConfig afin de vérifier la configuration TCP/IP sur l'ordinateur qui rencontre le problème, cliquez sur Démarrage, sur Exécuter, puis tapez cmd. Vous pouvez alors utiliser la commande ipconfig pour accéder aux informations relatives à la configuration de l'ordinateur hôte, y compris l'adresse IP, le masque de sous-réseau et la passerelle par défaut.

Le paramètre /all de Ipconfig génère un rapport de configuration détaillé pour toutes les interfaces, y compris les cartes d'accès à distance. Vous pouvez rediriger la sortie IPConfig vers un fichier de manière à coller cette sortie dans d'autres documents. Pour cela, tapez :
ipconfig > \nom_dossier\nom_fichier
Le nom de fichier spécifié est attribué à la sortie qui est stockée dans le dossier indiqué.

Vous pouvez consulter la sortie IPConfig afin d'identifier les problèmes qui existent dans la configuration réseau de l'ordinateur. Par exemple, si un ordinateur est configuré manuellement avec une adresse IP qui duplique une adresse IP existante déjà détectée, le masque de sous-réseau s'affiche avec la valeur 0.0.0.0.

Si votre adresse IP locale est renvoyée sous la forme 169.254.y.z avec le masque de sous-réseau 255.255.0.0, l'adresse IP a été attribuée par la fonctionnalité d'adressage IP privé automatique (APIPA, Automatic Private IP Addressing) de Windows XP Professionnel. Cela signifie que TCP/IP est configuré pour une configuration automatique, qu'aucun serveur DHCP n'a été détecté et qu'aucune configuration de remplacement n'est spécifiée. Cette configuration ne comporte aucune passerelle par défaut pour l'interface.

Si votre adresse IP locale est renvoyée sous la forme 0.0.0.0, le remplacement de la fonctionnalité de détection de support DHCP a pris effet car la carte réseau a détecté l'absence de connexion réseau ou car le protocole TCP/IP a détecté une adresse IP qui duplique une adresse IP configurée manuellement.

Si vous n'identifiez aucun problème dans la configuration TCP/IP, passez à la Méthode 2.

Méthode 2 : Test de la connectivité à l'aide de l'outil Ping


Si vous n'identifiez aucun problème dans la configuration TCP/IP, vérifiez si l'ordinateur peut se connecter aux autres ordinateurs hôtes sur le réseau TCP/IP. Pour cela, utilisez l'outil Ping.

Cet outil vous aide à vérifier la connectivité de niveau IP. La commande ping envoie un message de requête d'écho ICMP à un hôte de destination. Utilisez Ping chaque fois que vous voulez vérifier qu'un ordinateur hôte peut envoyer des paquets IP à un hôte de destination. Vous pouvez également utiliser Ping pour isoler des problèmes de matériel réseau et des configurations incompatibles.

Remarque Si vous avez exécuté la commande ipconfig /all et que la configuration IP s'affiche, il n'est pas nécessaire d'exécuter la commande Ping sur votre adresse de boucle et votre adresse IP. IPConfig a déjà effectué ces tâches pour afficher la configuration. Lors de la résolution des problèmes, vérifiez qu'un itinéraire existe entre l'ordinateur local et un hôte réseau. Pour cela, utilisez la commande suivante :
ping adresse_IP
Remarqueadresse IP correspond à l'adresse IP de l'hôte réseau auquel vous voulez vous connecter.

Pour utiliser la commande ping, procédez comme suit :
  1. Exécutez la commande Ping sur l'adresse de bouclage afin de vérifier que le protocole TCP/IP est installé et configuré correctement sur l'ordinateur local. Pour cela, tapez la commande suivante :
    ping 127.0.0.1
    Si le test de bouclage échoue, la pile IP ne répond pas. Ce problème peut se produire lorsqu'une ou plusieurs des conditions suivantes sont remplies :
    • les pilotes TCP sont endommagés ;
    • la carte réseau ne fonctionne pas ;
    • un autre service interfère avec le protocole IP.
  2. Exécutez la commande Ping sur l'adresse IP de l'ordinateur local afin de vérifier que l'ordinateur a été ajouté au réseau de manière appropriée. Si la table de routage est correcte, cette procédure transfère simplement le paquet vers l'adresse de bouclage 127.0.0.1. Pour cela, tapez la commande suivante :
    ping adresse_IP_hôte_local
    Si le test de bouclage a réussi mais que vous ne pouvez pas exécuter la commande Ping sur l'adresse IP locale, il peut s'agir d'un problème avec la table de routage ou le pilote de la carte réseau.
  3. Exécutez la commande Ping sur l'adresse IP de la passerelle par défaut afin de vérifier que celle-ci fonctionne et que vous pouvez communiquer avec un hôte local sur le réseau local. Pour cela, tapez la commande suivante :
    ping adresse_IP_passerelle_par_défaut
    L'échec d'une commande Ping à cette étape peut indiquer un problème qui concerne la carte réseau elle-même, le périphérique routeur/passerelle, le câblage ou tout autre matériel de connectivité.
  4. Exécutez la commande Ping sur l'adresse IP d'un hôte distant afin de vérifier que vous pouvez communiquer via un routeur. Pour cela, tapez la commande suivante :
    ping adresse_IP_hôte_distant
    L'échec d'une commande Ping à cette étape peut indiquer que l'hôte distant ne répond pas ou que le matériel réseau entre les ordinateurs présente un problème Utilisez de nouveau la commande Ping, mais vers un hôte distant différent, afin d'éliminer la première possibilité.
  5. Exécutez la commande Ping sur le nom d'un hôte distant afin de vérifier que vous pouvez résoudre un nom d'hôte distant. Pour cela, tapez la commande suivante :
    ping nom_hôte_distant
    La commande Ping utilise la résolution de noms pour résoudre le nom d'un ordinateur en adresse IP. Par conséquent, si l'exécution de la commande Ping sur une adresse IP réussit, mais que l'exécution de la commande Ping sur un nom d'ordinateur échoue, le problème vient de la résolution du nom d'hôte et non de la connectivité réseau. Assurez-vous que les adresses de serveur DNS sont configurées pour l'ordinateur, que ce soit manuellement dans les propriétés TCP/IP ou par assignation automatique. Si des adresses de serveur DNS sont répertoriées lorsque vous tapez la commande ipconfig /all, essayez d'exécuter la commande Ping sur les adresses de serveur afin de vous assurer qu'elles sont accessibles.
Si vous ne parvenez à aucun moment à exécuter la commande Ping, vérifiez les configurations suivantes :
  • Vérifiez que l'adresse IP de l'ordinateur local est valide et qu'elle est correcte sous l'onglet Général de la boîte de dialogue Propriétés du protocole Internet (TCP/IP) ou qu'elle est utilisée avec l'outil Ipconfig.
  • Assurez-vous qu'une passerelle par défaut est configurée et que le lien entre l'hôte et la passerelle par défaut fonctionne. Pour localiser le problème, vérifiez que seule la passerelle par défaut est configurée. Bien que vous puissiez configurer plusieurs passerelles par défaut, les passerelles au-delà de la première sont utilisées uniquement si la pile IP détermine que la passerelle d'origine ne fonctionne pas. L'objectif étant de déterminer l'état de la première passerelle configurée afin de vous permettre de supprimer toutes les autres et de simplifier votre tâche.
  • Vérifiez que la sécurité IPSec (Internet Protocol Security) n'est pas activée. En fonction de la stratégie IPSec, les paquets Ping peuvent être bloqués ou exiger une sécurité. Pour plus d'informations sur IPSec, reportez-vous à la Méthode 7 : Vérification de la sécurité IPSec.
Important Si l'ordinateur distant sur lequel vous exécutez la commande Ping se trouve sur une liaison à délai élevé, telle qu'une liaison satellite, la réponse peut prendre plus de temps. Vous pouvez utiliser le paramètre -w (attendre) pour spécifier un délai d'attente plus long que le délai par défaut de quatre secondes.

Méthode 3 : Vérification d'un itinéraire à l'aide de l'outil PathPing


PathPing est un outil qui détecte la perte de paquets sur plusieurs tronçons. Exécutez une analyse PathPing sur un hôte distant pour vérifier que les routeurs qui se trouvent sur l'itinéraire de la destination fonctionnent correctement. Pour cela, tapez la commande suivante :
pathping adresse_IP_hôte_distant
Méthode 4 : Purge du cache ARP à l'aide de l'outil Arp


Si vous parvenez à exécuter la commande Ping sur votre adresse de boucle (127.0.0.1) et votre adresse IP, mais que vous ne parvenez pas à exécuter la commande Ping sur d'autres adresses IP, essayez de vider le cache ARP (Address Resolution Protocol, protocole de résolution d'adresse). Pour afficher les entrées du cache, tapez l'une des commandes suivantes :
arp -a

arp -g
Pour supprimer les entrées, tapez la commande suivante :
arp -d adresse_IP
Pour vider le cache ARP, tapez la commande suivante :
netsh interface ip delete arpcache
Méthode 5 : Vérification de la passerelle par défaut


L'adresse de la passerelle doit se trouver sur le même réseau que l'hôte local. Dans le cas contraire, les messages de l'ordinateur hôte ne peuvent pas être transférés vers un emplacement à l'extérieur du réseau local. Si l'adresse de la passerelle se trouve sur le même réseau que l'hôte local, assurez-vous que l'adresse de la passerelle par défaut est correcte. Enfin, vérifiez que la passerelle par défaut est un routeur, et pas simplement un hôte, et que ce routeur est autorisé à transférer des datagrammes IP.

Méthode 6 : Vérification des communications à l'aide de l'outil Tracert ou de l'outil Route


Si la passerelle par défaut répond correctement, exécutez la commande Ping sur un hôte distant pour vous assurer que les communications entre réseaux fonctionnent comme prévu. Si les communications ne fonctionnent pas comme prévu, utilisez l'outil Tracert pour tracer l'itinéraire de la destination. Pour les routeurs IP qui sont des ordinateurs Microsoft Windows 2000 ou Microsoft Windows NT, examinez la table de routage IP à l'aide de l'outil Route ou du composant logiciel enfichable de routage et d'accès distant sur ces ordinateurs. Pour les autres routeurs IP, utilisez l'outil ou la fonction appropriée désignée par le fabricant pour examiner la table de routage IP.

Les quatre messages d'erreur suivants sont généralement renvoyés par la commande Ping au cours de la résolution des problèmes :
Durée de vie expirée lors du transit
Ce message d'erreur signifie que le nombre de tronçons requis dépasse la durée de vie (TTL, Time to Live). Augmentez la durée de vie à l'aide de la commande ping -i. Une boucle de routage peut exister. Utilisez la commande Tracert pour déterminer si une mauvaise configuration des routeurs est à l'origine d'une boucle de routage.
Impossible de joindre l'hôte de destination
Ce message d'erreur signifie qu'aucun itinéraire local ou distant n'existe pour un hôte de destination, que ce soit sur l'hôte d'envoi ou sur le routeur. Résolvez les problèmes liés à l'hôte local ou à la table de routage du routeur.
Délai d'attente de la demande dépassé
Ce message d'erreur signifie que les messages de réponse à écho n'ont pas été reçus dans le délai d'attente spécifié qui est par défaut de quatre secondes. Utilisez la commande ping -w pour augmenter ce délai.
La requête Ping n'a pas pu trouver l'hôte
Ce message d'erreur signifie que le nom d'hôte de destination ne peut pas être résolu. Vérifiez le nom et la disponibilité des serveurs DNS ou WINS.

Méthode 7 : Vérification de la sécurité IPSec


Bien que l'utilisation de la sécurité IPSec puisse améliorer les défenses d'un réseau, elle peut également rendre plus difficile la modification des configurations réseau ou la résolution des problèmes. Dans certains cas, les stratégies IPSec exigent une communication sécurisée sur un ordinateur Windows XP Professionnel et la configuration requise peut rendre difficile la connexion à un hôte distant. Si la sécurité IPSec est implémentée localement, vous pouvez désactiver les services IPSec dans le composant logiciel enfichable Services.

Si les difficultés disparaissent lorsque vous arrêtez les services IPSec, les stratégies IPSec bloquent le trafic ou exigent une sécurité pour le trafic. Demandez à l'administrateur de la sécurité de modifier la stratégie IPSec.

Méthode 8 : Vérification du filtrage de paquets


Des erreurs de filtrage de paquets peuvent empêcher la résolution d'adresse ou le fonctionnement correct de la connectivité. Pour déterminer si le filtrage de paquets est à l'origine d'un problème de réseau, désactivez le filtrage de paquets TCP/I. Pour cela, procédez comme suit :
  1. Cliquez sur Démarrer, sur Panneau de configuration, sur Connexions réseau et Internet, puis sur Connexions réseau.
  2. Cliquez avec le bouton droit sur la connexion au réseau local que vous souhaitez modifier, puis cliquez sur Propriétés.
  3. Sous l'onglet Général, dans la liste Cette connexion utilise les éléments suivants, cliquez sur Protocole Internet (TCP/IP), puis sur Propriétés.
  4. Cliquez sur Avancé, puis sur l'onglet Options.
  5. Dans la boîte de dialogue Paramètres optionnels, cliquez sur Filtrage TCP/IP, puis cliquez sur l'onglet Propriétés.
  6. Désactivez la case à cocher Activer le filtrage TCP/IP (pour toutes les cartes), puis cliquez sur OK.
Essayez d'exécuter la commande Ping sur une adresse à l'aide de son nom DNS, son nom d'ordinateur NetBIOS ou son adresse IP. Si l'exécution de la commande Ping réussit, les options de filtrage des paquets peuvent être incorrectement configurées ou être trop restrictives. Par exemple, le filtrage peut permettre à l'ordinateur de jouer le rôle de serveur Web, mais pour cela, le processus de filtrage peut désactiver des outils, tels que l'administration à distance. Vous pouvez restaurer une gamme d'options de filtrage autorisées plus large en modifiant les valeurs autorisées pour le port TCP, le port UDP et le protocole IP.

Méthode 9 : Vérification de l'échec de connexion à un serveur spécifique


Pour déterminer la cause des problèmes de connectivité lorsque vous essayez de vous connecter à un serveur spécifique par l'intermédiaire de connexions NetBIOS, utilisez la commande nbtstat -n sur le serveur pour déterminer le nom enregistré par le serveur sur le réseau.

La commande nbtstat -n output répertorie plusieurs noms que l'ordinateur a enregistrés. Un nom semblable à celui de l'ordinateur doit s'y trouver car ce nom est configuré sous l'onglet Nom de l'ordinateur de Système dans le Panneau de configuration. Si ce n'est pas le cas, essayez l'un des autres noms uniques affichés par la commande nbtstat.

L'outil Nbtstat peut également afficher les entrées mises en cache pour les ordinateurs distants à partir des entrées #PRE du fichier Lmhosts ou des noms récemment résolus. Si le nom que les ordinateurs distants utilisent pour le serveur est le même, et que les autres ordinateurs se trouvent sur un sous-réseau distant, assurez-vous que les autres ordinateurs disposent du mappage nom/adresse de l'ordinateur dans leurs fichiers Lmhosts ou sur les serveurs WINS.

Méthode 10 : Vérification des connexions à distance


Pour déterminer les raisons pour lesquelles une connexion TCP/IP à un ordinateur distant cesse de fonctionner, utilisez la commande netstat -a pour afficher l'état de toutes les activités des ports TCP et UDP sur l'ordinateur local.

Une connexion TCP correcte affiche généralement 0 octet dans les files d'attente d'envoi et de réception. Si les données sont bloquées dans l'une ou l'autre file d'attente ou si l'état des files d'attente est erroné, la connexion est probablement défaillante. Si les données ne sont pas bloquées et que l'état des files d'attente est normal, vous avez sans doute un retard de réseau ou d'application.

Méthode 11 : Examen de la table de routage à l'aide de l'outil Route


Pour que deux hôtes puissent échanger des datagrammes IP, tous deux doivent posséder un itinéraire ou utiliser des passerelles par défaut qui connaissent un itinéraire entre ces deux hôtes. Pour vérifier la table de routage sur un hôte Windows XP, tapez la commande suivante :
route print
Méthode 12 : Examen des chemins d'accès à l'aide de l'outil Tracert


Tracert est un outil qui envoie des messages de requête d'écho ICMP avec des valeurs incrémentées supérieures dans le champ Durée de vie de l'en-tête IP en vue de déterminer le chemin d'accès entre deux hôtes sur un réseau. Tracert analyse ensuite les messages ICMP qui sont renvoyés. Tracert vous permet de suivre le chemin d'accès entre routeurs pour un maximum de 30 tronçons. Si un routeur a échoué ou si le paquet est acheminé dans une boucle, Tracert révèle le problème. Une fois le problème de routeur détecté, vous pouvez contacter l'administrateur du routeur si celui-ci est hors site, ou restaurer l'état de fonctionnement complet du routeur si celui-ci est à proximité.

Méthode 13 : Résolution des problèmes liés aux passerelles


Si le message suivant s'affiche lors de la configuration, déterminez si la passerelle par défaut se trouve sur le même réseau logique que la carte réseau de l'ordinateur :
Votre passerelle par défaut n'appartient pas à l'une des interfaces configurées
Comparez la portion ID réseau de l'adresse IP de la passerelle par défaut aux ID réseau des cartes réseau de l'ordinateur. Vérifiez en particulier que l'opération logique AND en bits de l'adresse IP et du masque de sous-réseau est égale à l'opération logique AND en bits de la passerelle par défaut et du masque de sous-réseau.

Par exemple, un ordinateur qui possède une carte réseau unique configurée avec une adresse IP 172.16.27.139 et un masque de sous-réseau 255.255.0.0 exige une passerelle par défaut de la forme 172.16.y.z. L'ID réseau de cette interface IP est 172.16.0.0.

Ressources supplémentaires

Les ressources suivantes contiennent des informations supplémentaires sur la résolution des problèmes liés au protocole TCP/IP Microsoft :

Rubrique " Configuration TCP/IP " dans la documentation du Kit de ressources Microsoft Windows XP Professionnel.

"Introduction to TCP/IP " (" Introduction au protocole TCP/IP ") dans le TCP/IP Core Networking Guide du Kit de ressources de Microsoft Windows 2000 Server pour obtenir des informations d'ordre général sur la suite du protocole TCP/IP.

" Unicast Routing Overview " (" Présentation du routage Unicast ") dans le Internetworking Guide du Kit de ressources Microsoft Windows 2000 Server pour obtenir des informations sur les principes de routage.

" TCP/IP Troubleshooting " (" Résolution des problèmes TCP/IP ") dans le TCP/IP Core Networking Guide du Kit de ressources de Microsoft Windows 2000 Server pour obtenir des informations sur le filtrage de paquets IP.



Références

Pour plus d'informations, cliquez sur les numéros ci-dessous pour afficher les articles correspondants dans la Base de connaissances Microsoft.
308007 Résolution des problèmes de réseau domestique dans Windows XP
325487 Résolution des problèmes de connectivité réseau
299357 Comment faire pour réinitialiser le protocole Internet (TCP/IP) dans Windows XP
307874 Comment faire pour désactiver le partage simplifié et protéger un dossier partagé par mot de passe
810881 Message d'erreur " Accès refusé " lors de la tentative d'ouverture d'un dossier
308418 COMMENT FAIRE : Définir, afficher, modifier ou supprimer les autorisations de fichiers et de dossiers dans Windows XP
214759 Erreur Accès refusé lors de la connexion à un partage réseau

Propriétés

Numéro d'article: 314067 - Dernière mise à jour: vendredi 7 juin 2013 - Version: 5.1
Les informations contenues dans cet article s'appliquent au(x) produit(s) suivant(s):
  • Microsoft Windows XP Édition familiale
  • Microsoft Windows XP Professional
Mots-clés : 
kbhowto kbenv kbinfo kbnetwork kbtshoot KB314067
L'INFORMATION CONTENUE DANS CE DOCUMENT EST FOURNIE PAR MICROSOFT SANS GARANTIE D'AUCUNE SORTE, EXPLICITE OU IMPLICITE. L'UTILISATEUR ASSUME LE RISQUE DE L'UTILISATION DU CONTENU DE CE DOCUMENT. CE DOCUMENT NE PEUT ETRE REVENDU OU CEDE EN ECHANGE D'UN QUELCONQUE PROFIT.

Envoyer des commentaires

 

Contact us for more help

Contact us for more help
Connect with Answer Desk for expert help.
Get more support from smallbusiness.support.microsoft.com