Procédure pour résoudre les problèmes rencontrés avec des routeurs trou noir

Traductions disponibles Traductions disponibles
Numéro d'article: 314825 - Voir les produits auxquels s'applique cet article
Ancien nº de publication de cet article : F314825
Pour obtenir une version Microsoft Windows 2000 de cet article, consultez l'article 159211.

IMPORTANT : cet article contient des informations sur la modification du Registre. Avant de modifier le Registre, assurez-vous que vous savez le restaurer en cas de problème. Pour plus d'informations sur la procédure à suivre, consultez la rubrique d'aide « Restaurer le Registre » dans Regedit.exe ou « Restaurer une clé de Registre » dans Regedt32.exe.
Agrandir tout | Réduire tout

Sommaire

Résumé

Cet article définit le terme routeur "trou noir", explique comment repérer ces routeurs et suggère trois méthodes permettant d'éviter la perte de données potentielle associée à un routeur trou noir.

Plus d'informations

Dans un réseau étendu (WAN) basé sur TCP/IP, les communications sur certaines routes peuvent échouer si la taille maximale de paquet d'un segment de réseau intermédiaire est inférieure à la taille maximale des hôtes de la communication, et si le routeur n'envoie pas une réponse ICMP (Internet Control Message Protocol) appropriée à cette situation. Ce routeur est alors connu sous le nom de routeur "trou noir".

Vous pouvez repérer un routeur trou noir à l'aide de l'utilitaire standard Ping, installé par défaut avec le protocole Microsoft Windows TCP/IP. Vous pouvez alors utiliser l'une des trois méthodes décrites ci-après pour réparer ou contourner les routeurs trou noir.

Lorsqu'un routeur réseau reçoit un paquet dont la taille est supérieure à la MTU (Maximum Transfer Unit) du segment suivant d'un réseau de communication et que le bit "ne pas fragmenter" de la couche IP du paquet est marqué avec un indicateur, le routeur doit renvoyer à l'hôte émetteur un message ICMP "Impossible de joindre la destination".

Si le routeur n'envoie pas de message, le paquet risque d'être abandonné, provoquant un certain nombre d'erreurs qui varie selon le programme communicant par le lien infructueux. (Ces erreurs ne se produisent pas lorsqu'un programme se connecte à un ordinateur situé sur un sous-réseau local.) Le problème peut sembler se produire par intermittence, mais il peut être reproduit par exemple en demandant au client de lire un fichier de grande taille envoyé à partir d'un hôte distant.

Détection d'un routeur trou noir

L'utilitaire Ping permet de détecter un routeur trou noir à l'aide des paramètres -f et -l dans la commande ping.
  • En précisant le paramètre -f, l'utilitaire Ping envoie un paquet écho ICMP avec le bit IP "ne pas fragmenter" défini.
  • Le paramètre -l définit la taille de mémoire tampon, ou charge utile, du paquet écho ICMP. Vous spécifiez cette taille en tapant un nombre après le paramètre -l.
Le plus grand tampon pouvant être envoyé non fragmenté est égal à la plus petite MTU existant sur une route moins les en-têtes ICMP et IP (c'est-à-dire la plus petite MTU moins 28). Par exemple, sachant qu'Ethernet possède une MTU de 1 500 octets, dans les meilleurs cas, Ping peut renvoyer un paquet non fragmenté plus une mémoire tampon ICMP de 1 472 octets (1 500 - 28). La syntaxe de la commande ping pour ce cas est la suivante :
ping nom_ordinateur ou adresse_IP -f -l 1472
Pour toutes les adresses IP locales, les résultats escomptés sont les suivants :
  • Si la MTU de chaque segment d'une connexion routée est d'au moins 1 500, le paquet est renvoyé avec succès.
  • S'il existe des segments intermédiaires avec des MTU plus petites et que les routeurs renvoient le paquet ICMP "Impossible de joindre la destination" approprié, l'utilitaire Ping affiche le message "Le paquet doit être fragmenté mais paramétré DF".
  • S'il existe des segments intermédiaires avec des MTU plus petites et que les routeurs ne renvoient pas le paquet ICMP "Impossible de joindre la destination" approprié, l'utilitaire Ping affiche le message "Délai d'attente de la demande dépassé".
En augmentant la valeur du paramètre -l lors de commandes ping successives, vous pouvez identifier la taille maximale d'un paquet non fragmenté sur une route donnée. La plus petite MTU étant généralement de 576 octets, vous devez pouvoir commencer avec un tampon ICMP de 548 en toute sécurité, puis augmenter progressivement. Par exemple, si la commande Ping nom_ordinateur ou adresse_IP -f -l 972 renvoie des paquets mais Ping nom_ordinateur ou adresse_IP -f -l 973 ne les renvoie pas, la MTU la plus grande de cette route est 1 000 (972 + 28). Les MTU par défaut des supports réseau courants sont décrites dans l'article suivant de la Base de connaissances Microsoft :
314496 Taille de MTU par défaut pour différentes topologies de réseaux

Procédures pour réparer ou contourner un routeur trou noir

AVERTISSEMENT : toute mauvaise utilisation de l'Éditeur du Registre peut générer des problèmes sérieux, pouvant vous obliger à réinstaller votre système d'exploitation. Microsoft ne peut pas garantir que les problèmes résultant d'une mauvaise utilisation de l'Éditeur du Registre puissent être résolus. Vous assumez l'ensemble des risques liés à l'utilisation de cet outil.

Pour plus d'informations sur la procédure à suivre pour modifier le Registre, consultez la rubrique d'aide « Modification des clés et des valeurs » dans l'Éditeur du Registre (Regedit.exe) ou les rubriques d'aide « Ajout et suppression d'informations dans le Registre » et « Modification des données de Registre » dans Regedt32.exe. Pensez à sauvegarder le Registre avant de le modifier. Si vous travaillez sous Windows NT ou Windows 2000, nous vous conseillons de mettre à jour votre disquette de réparation d'urgence.

Les trois méthodes présentées ci-après permettent de réparer ou de contourner un routeur trou noir.

Méthode 1

Activez la détection de trou noir PMTU sur les hôtes Windows en communication par le biais d'une connexion WAN. Procédez comme suit :
  1. Démarrez l'Éditeur du Registre (Regedit.exe).
  2. Repérez la clé suivante dans le Registre :
    HKEY_LOCAL_MACHINE\SYSTEM\CurrentControlSet\Services\tcpip\parameters
  3. Dans le menu Edition, cliquez sur Ajouter une valeur, puis ajoutez la valeur de Registre suivante :
    Nom de la valeur : EnablePMTUBHDetect
    Type de données : REG_DWORD
    Valeur : 1
  4. Fermez l'Éditeur du Registre, puis redémarrez l'ordinateur.

Méthode 2

Configurez les routeurs intermédiaires de manière à envoyer des messages ICMP type 3 code 4 ("Impossible de joindre la destination, bit ne pas fragmenter (DF) envoyé et fragmentation requise"). Ceci peut nécessiter la mise à niveau du logiciel ou du microprogramme du routeur et la reconfiguration ou le remplacement du routeur.

Méthode 3

Définissez la MTU de l'interface de l'hôte sur la taille maximale pouvant être gérée par le routeur trou noir, afin d'assurer que des paquets de la taille maximale possible seront envoyés au moyen de cette connexion. Toutefois, notez que le trafic local utilise dans ce cas des paquets plus petits que nécessaire, de même que le trafic qui utilise les connexions routées sans problème.

Cette solution de contournement suppose que vous avez identifié la MTU et l'état de toutes les liaisons possibles utilisées par l'hôte. Après avoir déterminé la taille maximale de MTU qui est prise en charge, définissez la MTU manuellement. Procédez comme suit :
  1. Cliquez sur Démarrer, puis sur Panneau de configuration.
  2. Double-cliquez sur Connexions réseau et Internet , puis cliquez pour ouvrir le dossier Connexions réseau.
  3. Si plusieurs connexions réseau sont répertoriées, double-cliquez sur la première connexion, puis cliquez sur l'onglet Prise en charge de l'interface État qui s'affiche, et procédez ainsi pour chaque connexion. La connexion ayant une entrée Passerelle par défaut est probablement la connexion réseau utilisée pour Internet. Notez son nom (par exemple, "connexion réseau local 2").
  4. Démarrez l'Éditeur du Registre (Regedit.exe).
  5. Sous l'arbre HKEY_LOCAL_MACHINE, atteignez la clé suivante :
    SYSTEM\CurrentControlSet\Control\Network\{4D36E972-E325-11CE-BFC1-08002BE10318}\
  6. Vous observez sous cette clé une ou plusieurs clés ayant des identificateurs numériques. Chacune de ces clés a une sous-clé Connection. Examinez chacune des clés du type suivant :
    ID_Carte \Connection
    La valeur Name de la sous-clé Connection est le nom de la connexion réseau utilisé dans le dossier Connexions réseau. Lorsque vous trouvez celui qui correspond au nom noté à l'étape 3, notez l'ID_carte correspondant.
  7. Retournez à HKEY_LOCAL_MACHINE, puis repérez la clé suivante
    SYSTEM\CurrentControlSet\Services\Tcpip\Parameters\Interfaces\ ID_carte
    ID_carte est le numéro noté à l'étape 6. Lorsque vous sélectionnez cette clé, plusieurs valeurs apparaissent sur le côté droit de l'écran, y compris DefaultGateway et EnableDHCP.
  8. Cliquez avec le bouton droit sur le côté droit de l'écran, cliquez sur Nouveau, puis sur Valeur DWORD. Nommez la valeur MTU.
  9. Double-cliquez sur la valeur afin de pouvoir la modifier, modifiez la Base en Décimale, puis entrez la taille de MTU la plus grande possible, c'est-à-dire la taille identifiée à l'aide des tests ping.
  10. Quittez l'Éditeur du Registre.
Notez que si vous rencontrez encore des problèmes avec certains serveurs, vous aurez peut-être besoin d'utiliser une MTU inférieure à celle indiquée par les tests ping, en raison des autres routeurs se trouvant sur ce chemin. Réduisez la MTU de 10 en 10 jusqu'à pouvoir accéder à ces sites.

Pour plus d'informations sur la configuration manuelle de la MTU, cliquez sur le numéro ci-après pour afficher l'article correspondant de la Base de connaissances Microsoft :
314053 Paramètres de configuration NBT et TCP/IP pour Windows XP

Pour plus d'informations, consultez les documents RFC 1191 et RFC 1435 Internet qui sont disponibles à partir du site Web Internic suivant :
http://www.internic.net/

Propriétés

Numéro d'article: 314825 - Dernière mise à jour: mercredi 2 avril 2003 - Version: 1.0
Les informations contenues dans cet article s'appliquent au(x) produit(s) suivant(s):
  • Microsoft Windows XP Édition familiale
  • Microsoft Windows XP Professionnel
Mots-clés : 
kbinfo kbtool kbenv kbnetwork kbhw KB314825
L'INFORMATION CONTENUE DANS CE DOCUMENT EST FOURNIE PAR MICROSOFT SANS GARANTIE D'AUCUNE SORTE, EXPLICITE OU IMPLICITE. L'UTILISATEUR ASSUME LE RISQUE DE L'UTILISATION DU CONTENU DE CE DOCUMENT. CE DOCUMENT NE PEUT ETRE REVENDU OU CEDE EN ECHANGE D'UN QUELCONQUE PROFIT.

Envoyer des commentaires

 

Contact us for more help

Contact us for more help
Connect with Answer Desk for expert help.
Get more support from smallbusiness.support.microsoft.com