Ordre dans lequel MS-DOS et Windows attribuent des lettres de lecteurs

Traductions disponibles Traductions disponibles
Numéro d'article: 51978 - Voir les produits auxquels s'applique cet article
Agrandir tout | Réduire tout

Sommaire

Résumé

Microsoft MS-DOS attribue des lettres de lecteurs aux premiers lecteurs de disquettes et disques durs qu'il trouve au démarrage dans un ordre défini, ainsi qu'aux diverses partitions et lecteurs logiques sur les disques durs. Vous ne pouvez pas modifier cet ordre.

Les lettres de lecteurs attribuées aux disques supplémentaires installés à l'aide de DRIVER.SYS et d'autres lecteurs de périphériques installables dépendent de l'ordre dans lequel les lecteurs sont chargés dans le fichier CONFIG.SYS. Ces attributions de lettres peuvent être influencées par le changement d'ordre des instructions de CONFIG.SYS ou le chargement de lecteurs « factices » pour « utiliser » les lettres de lecteurs.

L'attribution des lettres de lecteurs peut changer lors de la mise à jour d'une version de Microsoft MS-DOS vers une autre ou d'une version OEM (Original Equipment Manufacturer) de MS-DOS vers une autre version qui attribue les lettres de lecteurs différemment. (L'ordre dans lequel les lettres de lecteurs sont attribuées a été modifié par les OEM dans les versions précédentes de MS-DOS.) Cet article présente la façon dont MS-DOS attribue les lettres de lecteurs ; il n'explique pas la façon dont les versions OEM de MS-DOS les attribuent.

Plus d'informations

La procédure suivante est mise en ?uvre au démarrage :
  1. MS-DOS vérifie tous les lecteurs de disques installés, attribue la lettre A au premier lecteur physique de disquettes trouvé.
  2. Si un deuxième lecteur de disquettes est présent, la lettre B lui est attribuée. Dans le cas contraire, un lecteur logique B est créé, qui utilise le premier lecteur physique de disquettes.
  3. Indépendamment de la présence ou de l'absence d'un deuxième lecteur de disquettes, MS-DOS attribue ensuite la lettre C à la partition MS-DOS principale sur le premier disque dur physique, puis vérifie la présence d'un deuxième disque dur.
  4. Si un deuxième disque dur physique est trouvé, et qu'une partition principale y est présente, la partition MS-DOS principale sur le deuxième disque dur physique se voit attribuer la lettre D. MS-DOS version 5.0, qui prend en charge jusqu'à 8 disques physiques, continuera de chercher d'autres disques durs physiques à ce stade. Par exemple, si un troisième disque dur physique est trouvé et qu'une partition principale y est présente, la partition MS-DOS principale sur le troisième disque dur physique se voit attribuer la lettre E.
  5. MS-DOS retourne au premier lecteur de disque dur physique et attribue des lettres aux lecteurs logiques supplémentaires (sur les partitions MS-DOS étendues) sur ce disque dans l'ordre.
  6. MS-DOS répète ce processus pour le deuxième lecteur de disque dur physique, s'il existe. MS-DOS 5.0 répète ce processus pour jusqu'à 8 lecteurs de disque dur physique, s'ils existent. Une fois que des lettres ont été attribuées à tous les lecteurs logiques (sur les partitions MS-DOS étendues), MS-DOS 5.0 retourne au premier lecteur de disque dur physique et attribue des lettres de lecteurs aux éventuelles partitions MS-DOS principales supplémentaires, puis recherche d'autres partitions MS-DOS principales dans les autres lecteurs physiques. Cette prise en charge de plusieurs partitions MS-DOS principales a été ajoutée à la version 5.0 en vue d'une compatibilité descendante avec les versions OEM antérieures de MS-DOS qui prennent en charge plusieurs partitions principales.
  7. Une fois que des lettres ont été attribuées à tous les lecteurs logiques sur tous les disques durs, des lettres sont attribuées aux lecteurs installés à l'aide de DRIVER.SYS ou créés à l'aide de RAMDRIVE.SYS, dans l'ordre dans lequel les lecteurs sont chargés dans le fichier CONFIG.SYS. Ces attributions de lettres peuvent être influencées par le changement d'ordre des pilotes de périphériques ou, le cas échéant, par la création de lettres de lecteurs « factices » avec DRIVER.SYS.
L'utilitaire MS-DOS SUBST, les réseaux et les programmes tels que les extensions de CD-ROM qui font appel à l'interface de réseau MS-DOS peuvent exiger qu'une lettre de lecteur spécifique soit attribuée à un périphérique de bloc.

Exemple 1

Prenons par exemple un système doté d'un lecteur de disquettes et d'un lecteur de disque dur, avec deux partitions MS-DOS (une principale et une étendue contenant un seul lecteur logique) sur le disque dur. Dans cette configuration, MS-DOS attribue les lettres A et B aux lecteurs de disquettes, la lettre C à la partition principale du lecteur de disque dur, et la lettre D au lecteur logique dans la partition étendue.

Exemple 2

Prenons un autre système doté de trois lecteurs de disquettes, le troisième étant en cours d'installation avec DRIVER.SYS et de deux lecteurs de disques durs, dotés chacun d'une partition principale et d'une étendue. La partition étendue du premier lecteur de disque dur contient deux lecteurs logiques, et la partition MS-DOS étendue sur le deuxième lecteur de disque dur contient un lecteur logique. Un lecteur RAM est également créé à l'aide de RAMDRIVE.SYS.

Dans cette configuration, MS-DOS attribue les lettres A et B aux deux premiers lecteurs de disquettes, puis les lettres C et D aux partitions principales sur le premier et le second lecteur de disque dur respectivement. MS-DOS attribue ensuite les lettres E et F aux deux lecteurs logiques de la partition étendue sur le premier lecteur physique et la lettre G au lecteur logique dans la partition étendue sur le second lecteur physique.

Le troisième lecteur de disquettes, installé à l'aide de DRIVER.SYS, et le lecteur RAM créé à l'aide de RAMDRIVE.SYS se verront attribuer les lettres H et I dans l'ordre dans lequel DEVICE= statements apparaît dans le fichier CONFIG.SYS.

Modes de partitionnement

Voici quelques exemples de modes de partitionnement pour deux lecteurs de disques durs de 40 mégaoctets (Mo) et les attributions de lettres de lecteurs qui en découlent :
  • Lecteur 1 :
    C : partition MS-DOS principale de 20 Mo
    E : lecteur logique 1 de 20 Mo dans la partition MS-DOS étendue

    Lecteur 2 :
    D : partition MS-DOS principale de 20 Mo
    F : lecteur logique 1 de 20 Mo dans la partition MS-DOS étendue
  • Lecteur 1 :
    C : partition MS-DOS principale de 20 Mo
    D : lecteur logique 1 de 20 Mo dans la partition MS-DOS étendue

    Lecteur 2 :
    E : lecteur logique 1 de 20 Mo dans la partition MS-DOS étendue
    F : lecteur logique 2 de 20 Mo dans la partition MS-DOS étendue
  • Lecteur 1 :
    C : partition MS-DOS principale de 10 Mo
    E : lecteur logique 1 de 10 Mo dans la partition MS-DOS étendue
    F : lecteur logique 2 de 10 Mo dans la partition MS-DOS étendue
    G : lecteur logique 3 de 10 Mo dans la partition MS-DOS étendue

    Lecteur 2 :
    D : partition MS-DOS principale de 10 Mo
    H : lecteur logique 1 de 10 Mo dans la partition MS-DOS étendue
    I : lecteur logique 2 de 10 Mo dans la partition MS-DOS étendue
    J : lecteur logique 3 de 10 Mo dans la partition MS-DOS étendue

Propriétés

Numéro d'article: 51978 - Dernière mise à jour: mercredi 13 juin 2007 - Version: 2.3
Les informations contenues dans cet article s'appliquent au(x) produit(s) suivant(s):
  • Microsoft MS-DOS 3.1
  • Microsoft MS-DOS 3.2 Standard
  • Microsoft MS-DOS 3.21 Standard
  • Microsoft MS-DOS 3.3 Standard
  • Microsoft MS-DOS 3.3a
  • Microsoft MS-DOS 4.0 Standard
  • Microsoft MS-DOS 4.01 Standard
  • Microsoft MS-DOS 5.0 Standard
  • Microsoft MS-DOS 5.0a
  • Microsoft MS-DOS 6.0 Standard
  • Microsoft MS-DOS 6.2 Standard
  • Microsoft MS-DOS 6.21 Standard
  • Microsoft MS-DOS 6.22 Standard
  • Microsoft Windows 95
  • Microsoft Windows 98 Standard Edition
  • Microsoft Windows Millennium Edition
Mots-clés : 
KB51978
L'INFORMATION CONTENUE DANS CE DOCUMENT EST FOURNIE PAR MICROSOFT SANS GARANTIE D'AUCUNE SORTE, EXPLICITE OU IMPLICITE. L'UTILISATEUR ASSUME LE RISQUE DE L'UTILISATION DU CONTENU DE CE DOCUMENT. CE DOCUMENT NE PEUT ETRE REVENDU OU CEDE EN ECHANGE D'UN QUELCONQUE PROFIT.

Envoyer des commentaires

 

Contact us for more help

Contact us for more help
Connect with Answer Desk for expert help.
Get more support from smallbusiness.support.microsoft.com