Procédure à suivre pour rendre un disque dur utilisable

Traductions disponibles Traductions disponibles
Numéro d'article: 66706 - Voir les produits auxquels s'applique cet article
Ancien nº de publication de cet article : F66706
Agrandir tout | Réduire tout

Résumé

Pour utiliser un disque dur après son installation sur l'ordinateur, les quatre conditions suivantes doivent être remplies :

  1. Vous devez identifier le type de lecteur du programme d'installation de votre ordinateur.
  2. Le lecteur doit subir ou avoir subi un formatage de bas niveau.
  3. Vous devez exécuter FDISK ou un utilitaire équivalent pour définir les partitions.
  4. À l'invite du DOS, tapez format c: /s pour enregistrer le formatage logique sur le disque.

Plus d'informations

Chacune de ces étapes est décrite ci-dessous. Procédez comme suit :

  1. Identifiez le type de lecteur du programme d'installation de votre ordinateur.

    Ordinateurs XT
    En général, les ordinateurs XT ne nécessitent pas cette étape d'identification du TYPE de lecteur. Elle fait partie du programme spécial de formatage de bas niveau du lecteur décrit à l'étape 2. Pour les XT munis de CMOS et ayant, par conséquent, un programme d'installation qui peut nécessiter la définition du TYPE de lecteur, les informations suivantes, décrites dans la section consacrée aux ordinateurs AT, seront utiles.
    Ordinateurs AT
    Au niveau des ordinateurs AT (286 ou modèles supérieurs), le TYPE de lecteur doit être identifié dans le programme d'installation de l'ordinateur. Le programme d'installation peut s'appeler Setup, Diagnostics, ou Diags, en fonction du fabricant. Pour exécuter le programme d'installation, effectuez le démarrage à partir du disque d'installation (par exemple le disque PS/2 Référence de IBM, le disque d'installation des 386 de Wyse), ou si le ROM BIOS comprend un programme d'installation intégré, consultez le manuel d'utilisation de l'ordinateur pour comprendre la procédure d'installation. Au démarrage, plusieurs ordinateurs vous demandent d'appuyer une certaine touche (par exemple F1 ou SUPPRIM) pour lancer le programme d'installation.
    Vous devez entrer dans le TYPE de lecteur pour entrer la même commande. Il en résulte que le programme d'installation enregistre les données relatives au TYPE de lecteur (entre autres) dans le CMOS de l'ordinateur, qui est une mémoire munie d'une pile auxiliaire que l'ordinateur lit et compare à ce qu'il détecte dans le système chaque fois qu'il est mis en marche. En cas de divergence, il se produit une erreur et le système vous invite à exécuter le programme d'installation pour mettre à jour les données du CMOS.

    Le TYPE de lecteur est un nombre arbitraire attribué par le fabricant de l'ordinateur (et non par le fabricant du lecteur) pour identifier le lecteur par un certain nombre de cylindres, de têtes de lecture et de secteurs. Par exemple, un lecteur de disque dur Seagate de 80 Mo peut être de TYPE 42 sur un ordinateur COMPAQ et de TYPE 17 sur un ordinateur Wyse.

    Il se peut qu'un ordinateur ne soit pas équipé d'un TYPE de lecteur correspondant aux caractéristiques d'un lecteur particulier. Dans ce cas, un TYPE ayant le même nombre de têtes de lecture ou moins doit être sélectionné. Il en est de même du nombre de cylindres et de secteurs. Voici un exemple de menu d'installation :
    SÉLECTIONNER UNE OPTION

    0 - VÉRIFICATION DU SYSTEME
    1 - FORMATER UNE DISQUETTE
    2 - COPIER DISQUETTE
    3 - PRÉPARER LE SYSTEME POUR DÉPLACEMENT(PARQUAGE DES TÊTES)
    4 - INSTALLER
    5 - PRÉPARER/FORMATAGE DE BAS NIVEAU DU DISQUE DUR
    6 - TERMINER LE DIAGNOSTIQUE

    SÉLECTIONNEZ L'ACTION VOULUE
    Cet exemple ressemble de très près au programme d'installation AT Diagnostics de IBM. Les menus d'installation d'autres fabricants peuvent être complètement différents.
  2. Le lecteur doit subir ou avoir subi un formatage de bas niveau.

    En général, les lecteurs SCSI et IDE subissent le formatage de bas niveau en usine. Dans ce cas, vous pouvez passer à l'étape 3.

    Les lecteurs MFM (17 secteurs/piste), les lecteurs RLL (26 secteurs/piste), et les lecteurs ESDI (plus de 30 secteurs/piste) nécessitent généralement ce type de formatage.

    Ordinateurs AT
    Sur les ordinateurs AT, les programme de formatage de bas niveau constituent généralement une option du menu du programme d'installation, ou bien ils sont fournis avec l'ordinateur sur une disque séparé.
    Les ordinateurs XT
    Au niveau des ordinateurs XT, d'une manière général, vous devez lancer l'utilitaire DEBUG du DOS pour pouvoir accéder à un programme d'un lecteur spécifique du disque dur sur la mémoire ROM du contrôleur pour effectuer le formatage de bas niveau du lecteur. Les informations relatives à la commande DEBUG figurent généralement dans le guide d'utilisation du contrôleur de disque dur fourni par le fabricant du contrôleur.
    Pour lancer DEBUG, démarrez à partir du lecteur A, insérez la disquette contenant le fichier DEBUG.COM et appuyez sur la touche ENTRÉE après avoir tapé la commande suivante :
    DEBUG
    Une invite sous forme de signe moins (-) s'affiche. Suivez les instructions données par le fabricant du contrôleur de disque dur sur la procédure pour lancer le programme de formatage de bas niveau.
  3. Exécutez FDISK ou un utilitaire équivalent pour définir les partitions.

    Pour lancer ce programme, effectuez le démarrage à partir du lecteur A, insérez la disquette contenant le fichier FDISK.COM, et appuyez sur la touche ENTRÉE après avoir tapé la commande suivante :
    FDISK
    L'utilitaire FDISK (Fixed DISK) du DOS vous permet de spécifier les tailles des partitions et de définir la partition qui sera active (la partition d'amorçage). FDISK enregistre alors la table de partition dans le premier secteur de la piste zéro du disque qui peut être partitionné. Cette table de partition contient le bloc d'amorçage principal. Au démarrage de la machine, le BIOS en mémoire ROM lit le bloc d'amorçage principal et lui cède les commandes. Le bloc d'amorçage principal détecte alors la partition active, lit le code d'amorçage dans la partition, puis transfère le contrôle à ce code d'amorçage.

    Certaines versions du DOS (Zenith DOS par exemple) ont des noms différents pour cet utilitaire, et certains utilitaires tiers ont changé le nom FDISK (par exemple en Diskmanager sur les systèmes ONTRACK) et comprennent plusieurs autres fonctionnalités de diagnostic et autres fonctions.
  4. À l'invite du DOS tapez " format c: /s " (sans guillemets) pour enregistrer le formatage logique sur le disque.

    Pour lancer ce programme, effectuez le démarrage à partir du lecteur A, insérez la disquette contenant le fichier FORMAT.COM, et appuyez sur la touche ENTRÉE après avoir tapé la commande suivante :
    FORMAT C: /S
    L'opération de formatage crée un système de tableaux, de répertoires et de numéros de secteurs permettant au DOS de retrouver rapidement des octets bien précis parmi des dizaines ou des centaines de mégaoctets. Ce système comprend :

    1. Le secteur d'amorçage
    2. La table d'attribution de fichiers
    3. Le répertoire racine
    4. La zone de donnéesLe paramètre " /S " force FORMAT.COM à transférer les deux fichier système cachés IO.SYS et MSDOS.SYS (pour IBM-DOS: IBMBIO.COM et IBMDOS.COM), et le processeur de commandes COMMAND.COM de la disquette au lecteur de disque dur. Cela vous permet de démarrer à partir du disque dur.

Propriétés

Numéro d'article: 66706 - Dernière mise à jour: lundi 27 décembre 2004 - Version: 2.3
Les informations contenues dans cet article s'appliquent au(x) produit(s) suivant(s):
  • Microsoft Windows Millennium Edition
  • Microsoft Windows 2000 Server
  • Microsoft Windows 2000 Professionel
  • Microsoft Windows 2000 Advanced Server
  • Microsoft Windows 2000 Datacenter Server
  • Microsoft Windows 98 Standard Edition
  • Microsoft Windows 95
Mots-clés : 
kbhowto KB66706
L'INFORMATION CONTENUE DANS CE DOCUMENT EST FOURNIE PAR MICROSOFT SANS GARANTIE D'AUCUNE SORTE, EXPLICITE OU IMPLICITE. L'UTILISATEUR ASSUME LE RISQUE DE L'UTILISATION DU CONTENU DE CE DOCUMENT. CE DOCUMENT NE PEUT ETRE REVENDU OU CEDE EN ECHANGE D'UN QUELCONQUE PROFIT.

Envoyer des commentaires

 

Contact us for more help

Contact us for more help
Connect with Answer Desk for expert help.
Get more support from smallbusiness.support.microsoft.com