Méthodes conseillées pour utiliser des disques dynamiques sur les ordinateurs Windows Server 2003

Traductions disponibles Traductions disponibles
Numéro d'article: 816307 - Voir les produits auxquels s'applique cet article
Pour vous procurer une version Microsoft Windows 2000 de cet article, reportez-vous à l'article 329707 (en anglais).
Agrandir tout | Réduire tout

Sommaire

Résumé

Cet article décrit les méthodes conseillées pour utiliser des disques dynamiques sur les ordinateurs Windows Server 2003. Si vous utilisez des disques dynamiques, vous pouvez créer des volumes à tolérance de panne (volumes miroir et volumes RAID-5) et des volumes très larges à disques multiples (ou numéro d'unité logique [LUN]) en utilisant des volumes agrégés par bandes et des volumes fractionnés. Ces fonctionnalités sont uniquement disponibles sur les disques dynamiques. Les disques dynamiques sont plus robustes et ont une plus grande tolérance aux pannes par le fait qu'ils stockent et répliquent les informations sur le disque et le volume. Les disques dynamiques sont conçus à l'origine pour être toujours en ligne. C'est la raison pour laquelle ils ne sont pas disponibles sur le support amovible. Suivez les recommandations figurant dans cet article pour conserver vos données en ligne et accessibles.

Plus d'informations

Après avoir créé une partition sur Windows Server 2003, vous devez la formater et lui attribuer une lettre de lecteur avant de pouvoir y stocker des données. Windows Server 2003 prend en charge deux différents types de disques pour les partitions, les disques de base et les disques dynamiques. Les partitions sont appelées volumes de base sur les disques de base. Ces volumes de base incluent les partitions principales et les lecteurs logiques. Les partitions sont appelées volumes dynamiques sur les disques dynamiques. Les volumes dynamiques incluent les volumes simples, agrégés par bandes, fractionnés, miroir et RAID-5.

Les volumes représentent une zone de stockage sur un disque dur. Un volume est formaté à l'aide d'un système de fichiers, tel que la table d'allocation des fichiers (FAT) ou le système de fichiers NTFS, et une lettre de lecteur lui est affectée. Vous pouvez consulter le contenu d'un volume en cliquant sur son icône dans l'Explorateur Windows ou dans le Poste de travail. Un disque dur unique peut avoir plusieurs volumes et les volumes peuvent également couvrir plusieurs disques.

Méthodes conseillées et limitations de l'utilisation de disques dynamiques

Les disques dynamiques offrent des avantages par rapport aux disques de base. Les disques de base utilisent les tables de partition d'enregistrement de démarrage principal style MS-DOS pour stocker des informations de partition de disque principal et logique. Les disques dynamiques utilisent une région privée du disque pour maintenir une base de données du Gestionnaire de disque logique. Cette base de données contient des types de volume, des décalages, des appartenances et des lettres de lecteur de chaque volume. Elle est également répliquée, de sorte que chaque disque dynamique connaît la configuration de tout autre disque dynamique. Cette fonctionnalité rend les disques dynamiques plus fiables et récupérables que les disques de base.

Avant d'utiliser des disques dynamiques, prenez connaissance des méthodes recommandées suivantes et des limitations de l'utilisation de disques dynamiques.

Disques dynamiques contre disques de base

Avant de convertir des disques de base en disques dynamiques, déterminez si vous avez besoin de fonctionnalités fournies par les disques dynamiques. Si vous n'avez pas besoin de volumes fractionnés, volumes agrégés par bandes, volumes miroir ou volumes RAID-5, il vaut peut-être mieux utiliser des disques de base.

Remarque Si vous souhaitez augmenter la taille d'un numéro d'unité logique de disque RAID-5 matériel mais ne devez pas couvrir le volume de système de fichiers NTFS sur les disques physiques différents (ou numéros d'unité logique), continuez à utiliser des disques de base. Vous pouvez utiliser l'utilitaire DiskPart.exe pour étendre le volume NTFS après avoir ajouté la nouvelle capacité de mémoire au volume RAID. DiskPart.exe est un interpréteur de commandes de mode texte que vous pouvez utiliser pour gérer des objets (disques, partitions ou volumes) à l'aide de scripts ou d'entrée directe à partir d'une invite de commandes. Pour plus d'informations, cliquez sur le numéro ci-dessous pour afficher l'article correspondant dans la Base de connaissances Microsoft.
325590 Procédure d'extension d'un volume de données dans Windows Server 2003, Windows XP, Windows 2000 et Windows Server 2008

Périphériques de stockage

Si vous décidez d'utiliser des disques dynamiques et vous avez à la fois un stockage lié localement (stockage basé sur l'IDE ou sur SCSI) et un stockage localisé sur un réseau SAN, envisagez les recommandations suivantes, selon votre situation :
  • Utilisez les disques dynamiques uniquement sur les lecteurs de stockage SAN et maintenez le stockage lié localement sur des disques de base.

    - ou -
  • Utilisez des disques de base sur les lecteurs de stockage SAN et configurez le stockage lié localement comme des disques dynamiques.
Ces recommandations sont basées sur la façon dont le Gestionnaire de disque logique conserve une trace des disques dynamiques et synchronise les bases de données. En suivant ces recommandations, si vous rencontrez une défaillance imprévue et perdez l'accès au stockage SAN qui héberge les disques dynamiques, tous les disques dynamiques passent hors connexion en même temps à partir de l'ordinateur Windows Server 2003. Comme vous n'avez pas de disques dynamiques liés localement, il n'y a aucun problème de synchronisation des bases de données du Gestionnaire de disque logique à résoudre lorsque les disques SAN reviennent finalement en ligne. Si vous avez même un disque dynamique sur le stockage lié localement, vous courrez le risque que les bases de données du Gestionnaire de disque logique soient mal assorties, et vous pouvez avoir un problème pour récupérer un ou plusieurs disques dynamiques liés à SAN en ligne.

Si votre environnement requiert que vous ayez des disques dynamiques dans une configuration mixte qui utilise à la fois un support de stockage lié localement et un support de stockage lié à SAN, il est judicieux de protéger tous les concentrateurs à fibre, routeurs, commutateurs, fichiers CAB du SAN et le serveur contre les pannes d'alimentation à l'aide d'onduleurs sur tous les équipements de connexion.

Remarques
  • Dans une configuration de disque dynamique mixte, si vous devez mettre le stockage SAN hors connexion pour des raisons de maintenance, Microsoft vous recommande d'arrêter le serveur avant de faire cela, puis de vous assurer que tous les périphériques SAN sont encore disponibles lorsque vous remettez le serveur en ligne.
  • Windows ne prend pas en charge le montage d'un volume de disque pour plusieurs hôtes en même temps. Cette restriction s'applique aux volumes qui sont localisés sur un disque DE BASE ou sur un disque dynamique. Un volume peut être corrompu si des modifications lui sont apportées par les deux hôtes. Windows ne prend pas en charge l'exposition puis l'importation de disques dynamiques sur plusieurs hôtes (nœuds) simultanément. Cette pratique peut également mener à la perte de données ou à l'endommagement de la base de données du Gestionnaire de disque logique.

Clusters de serveurs

Les disques dynamiques ne sont pas pris en charge pour une utilisation avec le Clustering Windows. Cette restriction ne vous empêche pas de développer un volume NTFS qui est contenu sur un disque de cluster partagé (un disque qui est partagé entre les ordinateurs du cluster), lequel est de base.

Vous pouvez utiliser le logiciel tiers Veritas Volume Manager afin de bénéficier des fonctions de disque dynamique sur un cluster de serveurs Microsoft.

Remarque Par défaut, Windows 2000 Server et Windows Server 2003 ne prennent pas en charge les disques dynamiques dans un environnement de cluster de serveurs (MSCS) Microsoft. Vous pouvez utiliser le Gestionnaire de volume Veritas pour Windows afin de bénéficier des fonctions de disque dynamique sur un cluster de serveurs Microsoft. Pour obtenir un support clientèle sur les problèmes de cluster après avoir installé le Gestionnaire du volume de Veritas, contactez Veritas. Pour plus d'informations, cliquez sur le numéro ci-dessous pour afficher l'article correspondant dans la Base de connaissances Microsoft :
237853 Configuration de disque dynamique non disponible pour les ressources disque de cluster de serveurs
Pour plus d'informations sur la façon de contacter Veritas Software, visitez le site Web suivant :
http://support.microsoft.com/gp/vendors/en-us
Microsoft fournit les coordonnées de sociétés tierces afin de vous aider à trouver un support technique. Ces informations peuvent être modifiées sans préavis. Microsoft ne garantit en aucun cas l'exactitude des informations concernant les sociétés tierces.

Déplacement de disques dynamiques

Si vous déplacez des disques dynamique entre des systèmes, il est possible que vous ne soyez pas en mesure de redéplacer les disques dynamique vers l'hôte original. Si vous devez déplacer les disques dynamiques, déplacez en même temps tous les disques dynamiques d'un ordinateur, et veillez à ce qu'ils soient tous en ligne et qu'ils s'exécutent sur l'ordinateur de destination avant d'essayer de les importer vers le nouvel hôte. Vous devez faire cela en raison du fait que le nom de groupe de disques et l'ID du groupe principal de disques du système hôte (dans le cas où un disque dynamique est présent) sont toujours conservés. Toute la différence vient du fait qu'il y a au moins un disque dynamique sur l'ordinateur de destination. Un scénario de problème se produit lorsqu'il n'y a pas de disques dynamiques sur l'ordinateur de destination (de sorte que l'ordinateur finisse avec le même nom de groupe de disques que l'ordinateur source lorsque les disques lui sont transférés) et que vous voulez ramener les disques sur l'ordinateur source. Vous pouvez rencontrer un problème si les disques étrangers qui sont réimportés ont le même nom de groupe de disques que l'ordinateur local. Pour plus d'informations sur le déplacement de disques dynamiques, cliquez sur les numéros ci-dessous pour afficher les articles correspondants dans la Base de connaissances Microsoft.
222189 Traitement des groupes de disques par le Gestionnaire de disques Windows 2000
260113 Le message « Erreur Interne - le Groupe de disques existe et est importé » s'affiche lors de l'importation du disque étranger

Signatures de disque

Lorsque vous démarrez le composant logiciel enfichable du Gestionnaire de disque, tous les disques du système sont répertoriés pour voir si des disques ont changé ou si de nouveaux disques ont été ajoutés au système. Si le Gestionnaire de disque recherche des disques qui sont inconnus, qui ne sont pas initialisés, ou qui n'ont pas de signature de disque dans l'enregistrement de démarrage principal, le Gestionnaire de disque démarre un Assistant. Ce dernier vous invite à sélectionner les disques sur lesquels vous souhaitez écrire des signatures de disque. Par défaut, aucun disque n'est sélectionné. Activez les cases à cocher à côté des numéros de disque pour sélectionner les disques à énumérer. Vous êtes ensuite invité à sélectionner les disques que vous souhaitez mettre à niveau vers des disques dynamiques. Une signature de disque est ajoutée à tous les disques que vous mettez à niveau et ces disques sont mis à niveau vers des disques dynamiques.

Lorsque vous démarrez le Gestionnaire de disque, si l'enregistrement de démarrage principal d'un disque dynamique est des zéros, l'Assistant démarre.

Remarque L'enregistrement de démarrage principal d'un disque peut être lu comme des zéros en cas de défaillance matérielle.

L'Assistant vous invite à convertir le disque en un disque dynamique. Si vous permettez que le disque soit reconverti en dynamique, la base de données du Gestionnaire de disque logique originale est remplacée par la base de données du Gestionnaire de disque logique qui vient d'être initialisée. Le Gestionnaire de disque logique indique que le disque est sain, mais il n'affiche que l'espace libre disponible. Si vous disposez d'un autre disque dynamique sain dans le système au moment de la conversion, sa base de données du Gestionnaire de disque logique est répliquée sur le disque dynamique nouvellement converti et un disque « manquant » qui représente le disque dynamique original s'affiche également dans le Gestionnaire de disque logique.

Disques dynamiques manquants

Si le Gestionnaire de disque affiche un disque dynamique manquant, cela signifie qu'un disque dynamique qui a été joint au système ne peut pas être localisé. Comme chaque disque dynamique du système connaît la présence de chaque autre disque dynamique, ce disque « manquant » est affiché dans le Gestionnaire de disque. Ne supprimez pas les volumes du disque manquant ni ne sélectionnez l'option Supprimer le disque dans le Gestionnaire de disque à moins d'avoir volontairement supprimé le disque physique du système et de ne pas compter le rétablir un jour. Cela est important parce qu'après avoir supprimé le disque et les enregistrements de volume de la base de données du Gestionnaire de disque logique du disque dynamique restant, il est possible que vous ne soyez pas en mesure d'importer le disque manquant et de le restaurer sur le même système après l'avoir lié.

Installation en mode texte et console de récupération

Ne supprimez jamais ni ne créez de partition sur un disque dynamique pendant l'installation en mode texte de Windows 2000, Windows XP ou Windows Server 2003 ou lorsque vous démarrez l'ordinateur en utilisant la console de récupération. Vous risqueriez sinon de provoquer une perte définitive des données. Pour plus d'informations sur ce problème, cliquez sur le numéro ci-dessous pour afficher l'article correspondant dans la Base de connaissances Microsoft.
236086 Disque système ou de démarrage listé comme Dynamique illisible dans l'utilitaire de Gestion de disque

Le lecteur miroir

Ne fractionnez jamais un disque système sain ou un volume de démarrage dynamique miroir et ne comptez pas sur le fait que le disque miroir remplace le lecteur principal original en cas de défaillance. Le lecteur miroir fractionné manuellement reçoit la lettre de lecteur disponible suivante et cela est mis à jour dans l'enregistrement permanent de la base de données du Gestionnaire de disque logique. Cela signifie qu'indépendamment de la position prise par le lecteur dans la procédure de démarrage, il reçoit la nouvelle (et inexacte) lettre de lecteur, de sorte que le système d'exploitation ne peut pas fonctionner correctement.

Remarque La mise en miroir du logiciel Windows est une solution à tolérance de pannes qui garantit que vous pouvez maintenir l'accès aux données en cas de défaillance du disque matériel. La mise en miroir de logiciel n'est pas prévue pour être utilisée comme un mécanisme de sauvegarde hors connexion.

Mise en miroir matérielle

Si vous utilisez des disques dynamiques avec la mise en miroir matérielle, assurez-vous que les deux parties des lecteurs miroir matériels ne sont pas exposées en même temps au même système d'exploitation. Sur les disques miroir matériels, les bases de données du Gestionnaire de disque logique sont exactement les mêmes, alors que chaque disque dynamique sur un système contient un ID de disque unique dans l'en-tête du Gestionnaire de disque logique afin que celui-ci puisse distinguer un disque dynamique d'un autre.

Pour exposer les deux parties du lecteur miroir matériel, fractionnez le miroir matériel à l'aide de l'utilitaire de configuration RAID OEM, puis configurez les deux disques comme des lecteurs autonomes tous deux accessibles au système d'exploitation.

Un problème imprévisible peut se produire si deux disques dynamiques qui sont exactement les mêmes sont exposés en même temps au système d'exploitation.

Références

Pour plus d'informations, cliquez sur les numéros ci-dessous pour afficher les articles correspondants dans la Base de connaissances Microsoft.
323442 Comment faire pour gérer des disques de base et des disques dynamiques dans Windows Server 2003 à l'aide du composant logiciel enfichable Gestion des disques
331498 Les disques dynamiques dans l'environnement de préinstallation Windows sont signalés comme étrangers
Les produits tiers mentionnés dans cet article sont fabriqués par des sociétés indépendantes de Microsoft. Microsoft exclut toute garantie, implicite ou autre, concernant les performances ou la fiabilité de ces produits.

Propriétés

Numéro d'article: 816307 - Dernière mise à jour: lundi 17 mai 2010 - Version: 9.0
Les informations contenues dans cet article s'appliquent au(x) produit(s) suivant(s):
  • Microsoft Windows Server 2003, Datacenter Edition (32-bit x86)
  • Microsoft Windows Server 2003, Enterprise Edition (32-bit x86)
  • Microsoft Windows Server 2003, Standard Edition (32-bit x86)
  • Microsoft Windows Server 2003, Web Edition
  • Microsoft Windows Server 2003, Enterprise x64 Edition
  • Microsoft Windows Server 2003, 64-Bit Datacenter Edition
  • Microsoft Windows Small Business Server 2003 Premium Edition
  • Microsoft Windows Small Business Server 2003 Standard Edition
Mots-clés : 
kbinfo KB816307
L'INFORMATION CONTENUE DANS CE DOCUMENT EST FOURNIE PAR MICROSOFT SANS GARANTIE D'AUCUNE SORTE, EXPLICITE OU IMPLICITE. L'UTILISATEUR ASSUME LE RISQUE DE L'UTILISATION DU CONTENU DE CE DOCUMENT. CE DOCUMENT NE PEUT ETRE REVENDU OU CEDE EN ECHANGE D'UN QUELCONQUE PROFIT.

Envoyer des commentaires