Sauvegarde de données Exchange Server 2003 et service de cliché instantané de volume

Traductions disponibles Traductions disponibles
Numéro d'article: 822896 - Voir les produits auxquels s'applique cet article
Cet article peut contenir des liens vers des informations en langue anglaise (pas encore traduites).
Agrandir tout | Réduire tout

Sommaire

Résumé

La fonctionnalité Service de cliché instantané de volume (VSS) de Microsoft Windows Server 2003 peut être utilisée pour créer des applications qui sauvegardent et restaurent Microsoft Exchange Server 2003. Le service VSS Windows fournit une infrastructure permettant aux programmes de gestion du stockage tiers, aux programmes d'entreprise et aux fournisseurs de matériels de créer et gérer conjointement des clichés instantanés. Les solutions basées sur cette infrastructure peuvent utiliser les clichés instantanés (ou copies en miroir) pour sauvegarder et restaurer une ou plusieurs bases de données Exchange Server 2003.

Le service VSS coordonne la communication entre les demandeurs (applications de sauvegarde), les enregistreurs (applications dans des services Windows comme Exchange Server 2003 et SQL Server 2000) et les fournisseurs (composants système, logiciels ou matériels qui créent les clichés instantanés). Pour utiliser la fonctionnalité de service de cliché instantané de volume pour sauvegarder Exchange Server 2003, le programme de sauvegarde doit inclure un demandeur de service VSS qui prend en charge Exchange Server 2003. Étant donné que le programme de sauvegarde compris dans Windows Server ne contient pas de demandeur approprié, les organisations doivent utiliser des applications de sauvegarde tierces.

Pour être conformes à Exchange Server 2003, les applications de sauvegarde VSS doivent remplir trois conditions de base pour garantir l'intégrité et la récupérabilité des sauvegardes de cliché instantané. Si ces conditions requises ne sont pas satisfaites, les services de support technique de Microsoft (PSS) considèreront la solution de sauvegarde comme étant en dehors de l'infrastructure VSS Exchange et ne seront pas en mesure de résoudre les problèmes de sauvegarde et de restauration liés à ces solutions. Les clients doivent vérifier avec leur fournisseur d'applications de sauvegarde que celle-ci remplit bien les critères de conformité à Exchange répertoriés dans cet article. Ces critères de conformité à l'infrastructure VSS Exchange sont présentés en détail dans la section « Informations supplémentaires » de cet article.

Comme avec toute solution tierce, le fournisseur de l'application de sauvegarde est votre fournisseur de support principal pour les problèmes de sauvegarde et de récupération. Les services de support technique de Microsoft peuvent vous aider à diagnostiquer ou à analyser les problèmes à l'aide des jeux de journaux des transactions et de la base de données disponibles. Toutefois, Microsoft ne résout ni ne débogue les problèmes liés aux produits tiers. Le support technique de Microsoft se borne à offrir des conseils sur la meilleure procédure à suivre pour continuer à récupérer les fichiers journaux de la base de données et des transactions disponibles.

Pour plus d'informations sur la façon dont les solutions VSS sont prises en charge par les services de support technique de Microsoft, cliquez sur le numéro ci-dessous pour afficher l'article correspondant dans la Base de connaissances Microsoft.
841696 Vue d'ensemble de la stratégie de support technique de Microsoft relative aux solutions logicielles de stockage tierces

Plus d'informations

La liste suivante décrit la sauvegarde Exchange Server 2003 avec le processus du service de cliché instantané de volume :

  1. Le programme (ou agent) de sauvegarde exécute une tâche programmée.
  2. Le demandeur de service VSS du programme de sauvegarde envoie une commande au service VSS pour prendre un cliché instantané des groupes de stockage Exchange Server 2003 sélectionnés.
  3. Le service VSS communique avec l'enregistreur Exchange Server 2003 pour préparer une sauvegarde instantanée.
  4. Le service VSS communique avec le fournisseur de stockage approprié pour créer un cliché instantané du ou des volumes de stockage qui contiennent le ou les groupes de stockage Exchange Server 2003.
  5. Le service VSS libère Exchange Server 2003 pour qu'il poursuive ses opérations habituelles.
  6. Le demandeur de service VSS vérifie l'intégrité du jeu de sauvegarde avant d'informer Exchange que la sauvegarde a réussi.
Par exemple, lorsqu'une demande de cliché instantané est reçue d'un programme de sauvegarde Exchange Server 2003 qui prend en charge le service VSS (le demandeur), le service VSS communique avec l'enregistreur Exchange Server 2003 pour préparer la capture instantanée ; à ce stade, Exchange Server 2003 interdit toute action administrative sur le groupe de stockage, vérifie les dépendances de volume et interrompt toutes les opérations d'écriture sur les journaux des transactions et de la base de données tout en autorisant l'accès en lecture seule. Le service VSS communique ensuite avec le fournisseur de stockage approprié pour initialiser le processus de cliché instantané pour les volumes de disque qui contiennent les données Exchange Server 2003. Le cliché instantané prend en général quelques secondes, qui seront pratiquement imperceptibles à l'utilisateur final. Une fois le cliché pris, le service VSS communique à l'enregistreur Exchange Server 2003 qu'Exchange peut poursuivre ses opérations normales. Le programme de sauvegarde vérifie l'état du cliché instantané avant d'informer Exchange que la sauvegarde a réussi. À la fin d'une sauvegarde réussie, Exchange tronque les journaux et enregistre l'heure de la dernière sauvegarde pour la ou les bases de données.

Pour plus d'informations sur la sauvegarde Exchange Server 2003 à l'aide du service VSS, cliquez sur le numéro ci-dessous pour afficher l'article correspondant dans la Base de connaissances Microsoft.
842066 Présentation technique en ligne Technet : Cliché instantané de volume pour Exchange Server 2003

La liste suivante décrit les conditions requises de conformité à Exchange Server 2003 que les applications de sauvegarde de cliché instantané doivent remplir pour garantir l'intégrité et la récupérabilité des bases de données Exchange :

La liste ci-dessous indique les journaux des événements Applications spécifiques qui déterminent si les conditions requises sont remplies. Les applications de sauvegarde et le serveur Exchange peuvent enregistrer d'autres événements associés aux processus de sauvegarde et de restauration. La confirmation de l'enregistrement des événements suivants pendant la sauvegarde et la restauration sert de preuve que l'application remplit les conditions requises de conformité à l'environnement VSS Exchange. Il n'existe à cette date aucun programme de certification pour les solutions logicielles tierces exécutées sur Exchange. La conformité garantit l'intégrité et la récupérabilité des sauvegardes de cliché instantané, mais elle ne procure aucune garantie sur les performances ou la fiabilité de la solution tierce.
  1. La base de données Exchange, le journal des transactions et les fichiers de point de contrôle doivent être sauvegardés exclusivement par le biais de l'enregistreur Exchange :

    Les événements d'application ci-dessous seront enregistrés si l'enregistreur Exchange est initialisé au cours des sauvegardes de cliché instantané.

    Type de l'événement : Informations
    Source de l'événement : ESE
    Catégorie de l'événement : Cliché instantané
    ID de l'événement : 2005
    Date : 6/17/2004
    Heure : 11:40:41
    Utilisateur : N/A
    Ordinateur : EXCHSERVER
    Description : Banque d'informations (2180) Démarrage de l'instance 3 du cliché instantané. Il s'agira d'un cliché instantané "type_sauvegarde"*.

    * où "type_sauvegarde" est le type de cliché effectué (complet, par copie, incrémentiel ou différentiel).

    Type de l'événement : Informations
    Source de l'événement : MSExchangeIS
    Catégorie de l'événement : Enregistreur VSS de Microsoft Exchange
    ID de l'événement : 9608
    Date : 6/17/2004
    Heure : 11:40:42
    Utilisateur : N/A
    Ordinateur : EXCHSERVER
    Description : La préparation à la sauvegarde de l'instantané VSS d'Exchange est terminée.

    Type de l'événement : Informations
    Source de l'événement : MSExchangeIS
    Catégorie de l'événement : Enregistreur VSS de Microsoft Exchange
    ID de l'événement : 9610
    Date : 6/17/2004
    Heure : 11:40:43
    Utilisateur : N/A
    Ordinateur : EXCHSERVER
    Description : L'instantané VSS d'Exchange a figé les groupes de stockage.

    Type de l'événement : Informations
    Source de l'événement : MSExchangeIS
    Catégorie de l'événement : Enregistreur VSS de Microsoft Exchange
    ID de l'événement : 9612
    Date : 6/17/2004
    Heure : 11:40:44
    Utilisateur : N/A
    Ordinateur : EXCHSERVER
    Description : L'instantané VSS d'Exchange a libéré les groupes de stockage.

  2. L'application de sauvegarde doit valider l'intégrité du jeu de sauvegarde de cliché instantané.

    Microsoft recommande que l'application de sauvegarde effectue cette procédure avant d'indiquer à Exchange que la sauvegarde a réussi (mais ce n'est pas une condition requise). Cette recommandation est due au fait qu'Exchange effectue deux tâches importantes après une sauvegarde réussie :
    • Exchange met à jour les en-têtes des bases de données sauvegardées pour qu'ils indiquent l'heure de la dernière sauvegarde réussie.
    • Exchange supprime (« taille ») du serveur les journaux des transactions qui ne sont plus nécessaires pour restaurer par progression à partir de la dernière sauvegarde réussie.
    Si une application de sauvegarde ne vérifie l'intégrité qu'après l'exécution de ces tâches, vous devrez veiller à conserver la dernière sauvegarde vérifiée ainsi que les copies de tous les fichiers journaux requis par cette sauvegarde. Bien que la sauvegarde ait déjà pu être signalée à Exchange comme étant réussie, elle ne sera fiable que lorsque l'application de sauvegarde aura fini de vérifier son intégrité.

    Reportez-vous à la section « Comment vérifier l'intégrité des sauvegardes VSS » de cet article pour obtenir des informations détaillées sur la façon d'effectuer les contrôles d'intégrité et de déterminer quels fichiers du journal des transactions et de la base de données doivent être conservés jusqu'à ce que l'intégrité de la sauvegarde soit vérifiée.
  3. Les restaurations à l'emplacement d'origine** doivent être effectuées exclusivement à l'aide de l'enregistreur VSS Exchange

    L'enregistreur Exchange entrera les événements suivants dans les journaux des événements Applications pendant une restauration du cliché instantané.

    Type de l'événement : Informations
    Source de l'événement : MSExchangeIS
    Catégorie de l'événement : Enregistreur VSS de Microsoft Exchange
    ID de l'événement : 9620
    Date : 6/17/2004
    Heure : 13:49:59
    Utilisateur : N/A
    Ordinateur : EXCHSERVER
    Description : L'instantané VSS d'Exchange a traité l'événement de pré-restauration.

    Type de l'événement : Informations
    Source de l'événement : MSExchangeIS
    Catégorie de l'événement : Enregistreur VSS de Microsoft Exchange
    ID de l'événement : 9618
    Date : 6/17/2004
    Heure : 13:59:46
    Utilisateur : N/A
    Ordinateur : EXCHSERVER
    Description : L'instantané VSS d'Exchange a traité l'événement de post-restauration.

** L'« emplacement d'origine » signifie un ordinateur Exchange avec le même nom de serveur et le même chemin d'accès que l'ordinateur Exchange sur lequel le cliché de sauvegarde VSS a été pris.

Les restaurations à d'autres emplacements ne peuvent pas être réalisées par le biais de l'enregistreur Exchange dans Exchange Server 2003 SP1 et versions antérieures. Les applications de sauvegarde VSS peuvent proposer des méthodes manuelles ou par programmation pour restaurer des clichés instantanés de bases de données Exchange à d'autres emplacements.

Comment vérifier l'intégrité des sauvegardes VSS

Lorsqu'une base de données est sauvegardée à l'aide de l'API de sauvegarde en continu Exchange, les pages de la base de données sont lues une par une et le total de contrôle de chaque page est vérifié pendant le processus de sauvegarde. L'intégrité du total de contrôle des fichiers du journal des transactions est également vérifiée avant qu'ils soient sauvegardés.

Au cours d'une sauvegarde VSS, Exchange n'est pas en mesure de lire chaque fichier de la base de données dans son intégralité et de vérifier l'intégrité de son total de contrôle. Par conséquent, l'intégrité du fichier du journal des transactions et de la base de données doit être vérifiée par l'application de sauvegarde. Cette procédure peut être effectuée en exécutant Eseutil comme décrit à la fin de ce document.

Si vous ne vérifiez pas le total de contrôle de vos sauvegardes VSS, il est possible qu'une page endommagée ne soit pas détectée dans la base de données et apparaisse finalement dans toutes les sauvegardes existantes. La seule façon de récupérer cette situation est alors de réparer la base de données. Les réparations de base de données nécessitent des temps morts importants et provoquent en outre la perte partielle de données (au moins celle des données contenues sur les pages endommagées).

Toutefois, si votre dernière sauvegarde VSS a été vérifiée comme ne contenant que des pages correctes, vous pouvez purger les pages endommagées de la base de données en restaurant la sauvegarde vérifiée et en effectuant une restauration par progression à l'aide des journaux des transactions créés depuis le cliché de sauvegarde. Le temps mort requis pour cette procédure sera généralement beaucoup plus court que pour une réparation de base de données et cette méthode de récupération peut résoudre les problèmes de base de données sans aucune perte de données.

Par conséquent, vous ne devez pas considérer une sauvegarde VSS comme valide avant que tous ses fichiers aient été vérifiés à l'aide du total de contrôle.

Vous devez suivre les deux règles ci-dessous pour vérifier l'intégrité de la sauvegarde :
  • Pour les fichiers de base de données : vous devez toujours garder une copie vérifiée (c'est-à-dire dont l'intégrité a été vérifiée) des fichiers de base de données disponibles. Dans une sauvegarde dont l'intégrité a été vérifiée, la vérification du total de contrôle de chaque page a été effectuée sur le ou les fichiers de base de données dans le jeu de sauvegarde.
Une base de données récemment sauvegardée dont les totaux de contrôle n'ont pas encore été vérifiés ne peut pas être considérée comme valide. Vous devez conserver votre sauvegarde vérifiée précédente jusqu'à avoir vérifié l'intégrité de la sauvegarde actuelle.
  • Pour les fichiers du journal des transactions : tous les fichiers du journal des transactions requis pour la récupération de la dernière sauvegarde vérifiée de la base de données doivent également être sauvegardés et leur intégrité doit également être vérifiée au niveau des totaux de contrôle.
Ces journaux des transactions incluent, au minimum, la série entière des fichiers journaux répertoriés dans le champ Journal requis de chaque en-tête de base de données dans la dernière sauvegarde vérifiée. Si ces fichiers journaux ne sont pas disponibles, la base de données ne pourra pas être montée après la restauration.

Important Cette condition requise s'applique à la dernière sauvegarde dont l'intégrité a été vérifiée, pas à la sauvegarde la plus récente. Jusqu'à ce que la sauvegarde la plus récente ait passé la vérification des totaux de contrôle, elle n'est pas considérée comme une sauvegarde valide.

Si vous le souhaitez, vous pouvez également conserver les journaux supplémentaires requis pour finir de restaurer la base de données par progression après la restauration d'une sauvegarde de la base de données. Il s'agit de tous les journaux des transactions en séquence ininterrompue, du fichier Journal requis le plus bas au journal des transactions le plus récent purgé du serveur Exchange. Vous trouverez ci-dessous des exemples détaillés ainsi que les explications correspondantes.

Il n'est pas obligatoire de conserver les journaux des transactions au-delà de ceux répertoriés dans la plage Journal requis, dans la mesure où ces journaux ne sont pas strictement nécessaires pour restaurer et monter une base de données sauvegardée. Toutefois, si vous ne conservez pas tous ces journaux, la restauration à partir de la sauvegarde provoquera la perte de toutes les données de la base de données après le point de sauvegarde. Microsoft vous recommande fortement de conserver non seulement les journaux des transactions requis pour restaurer et monter une base de données sauvegardée, mais aussi tous les journaux des transactions ultérieurs requis pour restaurer par progression la base de données sans perte de données.

Identification des fichiers du journal des transactions requis

Si une base de données Exchange est sauvegardée pendant qu'elle est en ligne, au moins un fichier du journal des transactions sera toujours sauvegardé avec la base de données. Cela est vrai que vous utilisiez l'API de sauvegarde en continu ou l'API de sauvegarde VSS.

Après la restauration d'une sauvegarde en ligne, les informations des journaux des transactions doivent être appliquées à la base de données (« relues ») avant que la base de données puisse être montée à nouveau. Le champ Journal requis de chaque en-tête de base de données enregistre les numéros de séquence (génération) de la plage de fichiers du journal des transactions qui doivent être relus dans la base de données.

Si le champ Journal requis indique 0-0, cela signifie que la base de données peut être montée sans que des données supplémentaires du journal des transactions soient relues. Le champ Journal requis n'a la valeur 0-0 que si la base de données est en état d'arrêt correct. Si la base de données est en cours d'exécution, le champ Journal requis enregistre toujours la plage des journaux des transactions qui n'ont pas encore été appliqués à la base de données. Cette plage est constamment mise à jour.

Une base de données sauvegardée en ligne aura toujours une plage Journal requis autre que zéro et ces journaux devront être sauvegardés avec la base de données. Si ces fichiers journaux ne sont pas disponibles après la restauration, la base de données ne pourra pas être montée. (Vous pouvez réparer la base de données si les journaux nécessaires ne sont pas disponibles, mais il n'est pas certain que la réparation réussira et la réparation provoquera presque toujours la perte de certaines données, même s'il s'agit uniquement des données des journaux manquants.)

Si vous utilisez l'API de sauvegarde en continu Exchange ou l'API de sauvegarde VSS comprise dans l'enregistreur VSS Exchange, les fichiers journaux requis pour monter une base de données seront sauvegardés automatiquement avec la base de données. Si vous relisez uniquement les fichiers Journal requis, la base de données sera restaurée jusqu'au moment d'achèvement de la sauvegarde. Si vous souhaitez restaurer la base de données par progression au-delà de ce point, vous devez également lire les fichiers journaux générés après la création de la sauvegarde.

Pour restaurer complètement la base de données par progression à partir d'une sauvegarde donnée, vous devez conserver tous les fichiers journaux en séquence ininterrompue en allant du journal le plus bas dans la plage Journal requis au fichier journal le plus récemment créé dans le groupe de stockage de la base de données. Si un journal de cette série manque ou est endommagé, vous ne pourrez restaurer par progression que jusqu'au point du dernier journal complet avant le fichier manquant ou endommagé.

Par conséquent, si vous souhaitez récupérer à partir d'une sauvegarde sans perte de données, il est essentiel de conserver des copies valides de tous les fichiers du journal des transactions à partir de votre dernière sauvegarde vérifiée de la base de données.

Taille des fichiers du journal des transactions

Si les journaux des transactions n'étaient pas supprimés d'un serveur Exchange, ils continueraient à s'accumuler jusqu'à occuper tout l'espace disque disponible. Par conséquent, les API de sauvegarde en continu et VSS prennent toutes deux en charge la « taille » des fichiers du journal des transactions à la fin d'une sauvegarde normale ou incrémentielle. Les fichiers journaux antérieurs à ceux requis pour récupérer la sauvegarde la plus récente sont supprimés automatiquement du serveur après que l'application de sauvegarde notifie Exchange de la réussite de la sauvegarde.

Avec l'API de sauvegarde en continu, la vérification des totaux de contrôle de la base de données est effectuée au cours de la sauvegarde. À la fin de la sauvegarde, l'intégrité physique de l'ensemble de la base de données et des fichiers journaux requis a déjà été vérifiée. Avec l'API VSS, la vérification des totaux de contrôle ne peut pas être effectuée au cours du processus de sauvegarde. Le fournisseur doit vérifier l'intégrité physique de la base de données indépendamment du processus de sauvegarde. Cela peut être effectué avec Eseutil avant ou après la notification de fin de la sauvegarde à Exchange.

Si la vérification des totaux de contrôle est effectuée avant la fin de la sauvegarde et qu'un problème est détecté dans le jeu de sauvegarde, Exchange peut être informé que la sauvegarde a échoué. Dans ce cas, Exchange ne supprimera pas les fichiers journaux du serveur.

Si la vérification des totaux de contrôle est remise jusqu'à après la notification signalant la fin de la sauvegarde, Exchange supprimera les fichiers journaux plus anciens du serveur. Certains de ces fichiers journaux peuvent toutefois être nécessaires pour restaurer par progression à partir d'une sauvegarde antérieure valide. Si vous n'avez pas fait de copies de ces journaux, vous ne serez pas en mesure d'effectuer une restauration par progression complète.

Microsoft recommande par conséquent d'effectuer la vérification des totaux de contrôle sur une sauvegarde VSS avant que l'application de sauvegarde signale la fin de la sauvegarde à Exchange (mais ce n'est pas une condition requise). Si la vérification des totaux de contrôle est remise jusqu'à après la fin de la sauvegarde, l'application de sauvegarde doit s'assurer que des copies existent de tous les fichiers du journal des transactions qui ont été taillés du serveur, à moins qu'une restauration complète par progression ne soit pas essentielle.

Dans la plupart des cas, tous les journaux des transactions nécessaires pour restaurer par progression une sauvegarde VSS seront disponibles dans le jeu de fichiers journaux enregistrés avec la sauvegarde antérieure, ainsi que ceux enregistrés avec la sauvegarde actuelle. Toutefois, les clients doivent vérifier que c'est bien le cas lorsqu'ils envisagent d'opter pour un fournisseur particulier.

Restauration de sauvegardes non vérifiées

Dans certains cas, il peut arriver qu'un incident qui requiert une restauration se produise avant la vérification des totaux de contrôle sur une sauvegarde récente. Dans ces cas, Microsoft vous recommande de restaurer une sauvegarde vérifiée antérieure et de restaurer cette sauvegarde par progression plutôt que d'utiliser une sauvegarde non vérifiée.

Toutefois, vous pouvez avoir conclu des accords de niveau de service qui requièrent que vous restauriez les données plus rapidement que ce qui serait possible à partir de la sauvegarde antérieure. Dans ces cas, la restauration de la sauvegarde non vérifiée peut être une option préférable, tant que vous conservez une sauvegarde vérifiée antérieure et tous les fichiers journaux nécessaires pour la restauration par progression à partir de cette sauvegarde. Si vous remplissez ces conditions requises, vous serez toujours en mesure de restaurer par progression à partir d'une sauvegarde valide connue au cas où la dernière sauvegarde serait invalide.

Vérification de la cohérence de l'instantané

Le demandeur VSS doit vérifier la cohérence de l'instantané en exécutant Eseutil.exe sur la base de données et sur les fichiers journaux à l'aide des options appropriées, comme décrit dans le tableau ci-dessous. Le demandeur VSS doit vérifier qu'aucune variable ERRORLEVEL de sortie retournée n'est négative. Pour consulter la variable ERRORLEVEL à la ligne de commande, tapez echo% errorlevel% après l'exécution du programme Eseutil.exe. Une variable ERRORLEVEL négative signifie qu'un ou plusieurs fichiers sont endommagés. Avant que le demandeur VSS appelle BackupComplete, il doit s'assurer que l'état du composant de sauvegarde dans le document Composants de sauvegarde reflète le résultat du contrôle de cohérence. Autrement dit, l'état du composant de sauvegarde doit être FALSE si un fichier endommagé est détecté ou TRUE si aucun fichier n'est endommagé. La vérification de la cohérence de l'instantané est une condition requise pour la prise en charge de la solution par l'équipe Exchange.

Le tableau suivant affiche la combinaison de contrôles d'intégrité pour chaque type de sauvegarde.
Réduire ce tableauAgrandir ce tableau
Type de fichier \ Type de sauvegardeSauvegarde complèteSauvegarde par copieSauvegarde incrémentielleSauvegarde différentielle
.edb"eseutil /k /i?"eseutil /k /i?NANA
.log"eseutil /k" *"eseutil /k" *"eseutil /k" **"eseutil /k" **
.stmNANANANA
.chkNANANANA

En raison du caractère instantané des sauvegardes VSS, JET n'est pas en mesure de vérifier toutes les pages pour effectuer les contrôles de cohérence nécessaires. Par conséquent, il appartient au demandeur VSS de garantir la cohérence de l'instantané.

* Tous les fichiers journaux avec un numéro de génération de fichier journal supérieur ou égal au fichier journal de point de contrôle sont requis pour récupérer une base de données instantanée. S'il existe, le fichier journal actuel (Enn.log) est également requis pour la récupération de la base de données. Si l'un des fichiers journaux ne répond pas au contrôle de cohérence, le demandeur doit veiller à ce que l'état du composant de sauvegarde soit défini sur FALSE avant d'appeler BackupComplete. Pour déterminer le fichier journal de point de contrôle, exécutez eseutil.exe sur le fichier de point de contrôle instantané et recherchez « Checkpoint: » dans la sortie. Par exemple, « c:\eseutil.exe /mk E01.chk » affiche la sortie suivante :
Checkpoint:  (0x20,9D,187)
où 0x20 est le numéro de génération du fichier journal de point de contrôle.

Dans cet exemple, tous les fichiers journaux, y compris E0100020.log et les numéros supérieurs, doivent être intacts (non corrompus) pour récupérer la base de données instantanée, et ce même si la base de données elle-même a déjà passé le contrôle de cohérence physique.

** Tous les fichiers journaux d'un jeu de sauvegarde incrémentielle ou différentielle sont requis pour la récupération de la base de données. La cohérence d'une séquence de journaux entière peut être vérifiée en exécutant Eseutil sur le préfixe des fichiers journaux. Par exemple, « eseutil /k E01 » exécutera des contrôles de cohérence sur tous les fichiers au format E01xxxxx.log sur un chemin d'accès donné.

Propriétés

Numéro d'article: 822896 - Dernière mise à jour: lundi 3 décembre 2007 - Version: 7.5
Les informations contenues dans cet article s'appliquent au(x) produit(s) suivant(s):
  • Microsoft Exchange Server 2003 Enterprise Edition
  • Microsoft Exchange Server 2003 Standard Edition
  • Microsoft Exchange Server 2003 Standard Edition sur le système suivant
    • Microsoft Windows Server 2003, Enterprise x64 Edition
    • Microsoft Windows Server 2003, Datacenter Edition (32-bit x86)
    • Microsoft Windows Server 2003, Enterprise Edition (32-bit x86)
    • Microsoft Windows Server 2003, Standard Edition (32-bit x86)
    • Microsoft Windows Server 2003, Web Edition
  • Microsoft Windows Small Business Server 2003 Premium Edition
  • Microsoft Windows Small Business Server 2003 Standard Edition
Mots-clés : 
kbtshoot KB822896
L'INFORMATION CONTENUE DANS CE DOCUMENT EST FOURNIE PAR MICROSOFT SANS GARANTIE D'AUCUNE SORTE, EXPLICITE OU IMPLICITE. L'UTILISATEUR ASSUME LE RISQUE DE L'UTILISATION DU CONTENU DE CE DOCUMENT. CE DOCUMENT NE PEUT ETRE REVENDU OU CEDE EN ECHANGE D'UN QUELCONQUE PROFIT.

Envoyer des commentaires

 

Contact us for more help

Contact us for more help
Connect with Answer Desk for expert help.
Get more support from smallbusiness.support.microsoft.com