Description des commutateurs de ligne de commande du programme d'installation Office 2003

Traductions disponibles Traductions disponibles
Numéro d'article: 826530 - Voir les produits auxquels s'applique cet article
Cet article peut contenir des liens vers des informations en langue anglaise (pas encore traduites).
Pour vous procurer une version Microsoft Office XP de cet article, consultez l'article 283686.
Pour vous procurer une version Microsoft Office 2000 de cet article, consultez l'article 202946 .
Agrandir tout | Réduire tout

Sommaire

Résumé

Vous pouvez utiliser plusieurs commutateurs de ligne de commande facultatifs avec le programme d'installation de Microsoft Office 2003. Ces commutateurs de ligne de commande facultatifs contrôlent le mode d'opération du programme d'installation. Cet article répertorie ces commutateurs et décrit la fonctionnalité de chacun d'eux.

Plus d'informations

Les commutateurs et options de ligne de commande suivants sont utilisés avec la ligne de commande du programme d'installation. En utilisant des options de ligne de commande, un administrateur peut contrôler la façon dont les programmes qui utilisent le package Microsoft Windows Installer (fichiers .msi) et les transformations (fichiers .mst) installent les applications logicielles.

Si vous projetez d'utiliser plusieurs propriétés du programme d'installation, tapez-les dans le fichier de paramètres du programme d'installation (Setup.ini) pour réduire les risques de rencontrer une limitation de longueur de la ligne de commande.

Pour plus d'informations sur les commutateurs et les propriétés du programme d'installation, consultez le Kit de ressources Microsoft Office 2003. Pour consulter le Kit de ressources Microsoft Office 2003, reportez-vous au site Web de Microsoft à l'adresse suivante (en anglais) :
http://technet.microsoft.com/office/desktop/default.aspx

Remarques importantes

  • Les commutateurs et options ne respectent pas la casse. Par exemple, /A est la même chose que /a.
  • Sauf mention contraire, vous ne pouvez utiliser ces commutateurs que lorsque vous effectuez une installation initiale d'Office 2003.
  • Si vous utilisez une option de ligne de commande du programme d'installation qui est également utilisée dans le fichier de paramètres du programme d'installation (Setup.ini) ou dans la transformation (fichier .mst), le commutateur de ligne de commande a généralement la priorité.
  • Le package Windows Installer (fichier .msi) doit être dans le même dossier que Setup.exe. Lorsque vous installez Microsoft Office, le package Windows Installer doit être dans le dossier racine du point d'installation d'administration.
  • Lorsque vous utilisez plusieurs commutateurs, séparez-les par un espace. Par exemple, utilisez la ligne de la commande suivante pour utiliser un fichier d'installation spécifique et écrire les résultats vers un fichier journal : Setup /i Pro11.msi /l* c:\logfile.txt
  • Lorsque Setup.exe se termine, il définit %errorlevel% si une erreur a été rencontrée. Si l'utilisateur annule la procédure d'installation, le niveau d'erreur retourné est zéro (0), indiquant qu'aucune erreur ne s'est produite.

/a msifile

Le commutateur /a fichier_msi crée un point d'installation d'administration pour le package spécifié (fichier .msi). Le package doit être dans le même dossier que Setup.exe ; le package et Setup.exe doivent être à la racine du point d'installation d'administration.
Exemple :
  • /a Mon.msi
  • /a "sousdossier1\Mon.msi"

/f optionsfichier_msi

Le commutateur /f optionsfichier_msi force la réparation d'un programme associé au package spécifié (fichier .msi). Le package doit être dans le même dossier que Setup.exe ; le package et Setup.exe doivent être à la racine du point d'installation d'administration. Sinon, vous pouvez spécifier le code produit pour le package. Vous pouvez copier le code produit à partir de la section Product du fichier de paramètres du programme d'installation.
Remarque Vous devez spécifier le même package que celui qui a été utilisé pour installer le programme à l'origine.

Les valeurs valides pour options incluent les suivantes :
Réduire ce tableauAgrandir ce tableau
CommutateurDescription
a Forcer la réinstallation de tous les fichiers quel que soit le total de contrôle ou la version.
cRéinstaller le fichier s'il est manquant ou endommagé.
dRéinstaller le fichier s'il est manquant ou si une version différente est présente.
e Réinstaller le fichier s'il est manquant ou si une version équivalente ou précédente est présente.
mRéécrire toutes les entrées de Registre HKEY_LOCAL_MACHINE requises.
oRéinstaller le fichier s'il est manquant ou si une version précédente est présente.
pRéinstaller uniquement le fichier s'il est manquant.
s Réinstaller tous les raccourcis et remplacer les raccourcis existants.
uRéécrire toutes les entrées de Registre HKEY_CURRENT_USER requises.
v Récupérer le package à partir de la source d'origine et le remettre en cache sur l'ordinateur local.
Important Si un utilisateur applique une mise à jour cliente (binaire) sur un ordinateur, vous ne pouvez pas utiliser le commutateur /f pour remettre en cache et réinstaller sur cet ordinateur à partir d'un point d'installation d'administration mis à jour. Dans ce cas, les utilisateurs doivent supprimer et réinstaller à partir de l'image administrative mise à jour.

Exemple :
  • /focums Mon.msi
  • /fvm {12345678-1234-1234-1234-123456789123}

/i fichier_msi

Le commutateur /i fichier_msi installe des applications à l'aide du package spécifié. Le package doit être dans le même dossier que Setup.exe.
Remarque Par défaut, Setup.exe dirige Windows Installer pour qu'il effectue la même fonction que /i.

Exemple :
  • /i Mon.msi
  • /i "sousdossier1\Mon.msi"

/j option fichier_msi /t fichier_mst

Le commutateur /j option fichier_msi /t fichier_mst annonce le programme sur l'ordinateur et installe le programme lors de la première utilisation. Vous devez spécifier une option pour publier le programme sur l'ordinateur ou l'utilisateur. Vous ne pouvez utiliser le commutateur /j que lorsque vous exécutez l'installation à partir d'un point d'installation d'administration ou d'une image du CD sur le réseau. Si aucun package n'est spécifié, l'installation utilise le package spécifié dans Setup.ini. Pour appliquer une transformation au programme publié, utilisez le commutateur /t et spécifiez un fichier .mst.
Les valeurs valides pour l'option incluent les suivantes :
Réduire ce tableauAgrandir ce tableau
CommutateurDescription
mPublier vers tous les utilisateurs sur l'ordinateur.
uPublier vers l'utilisateur actuel.
Remarque Outre /t, vous pouvez utiliser les trois options de ligne de commande suivantes lorsque vous utilisez /j pour publier le programme : /l, /q et /settings.

Exemple :
  • /jm Mon.msi /t Personnalisé.mst

/l optionsfichier_journal

Le commutateur /l optionsfichier_journal crée un journal d'actions d'installation pour le processus d'installation et un fichier journal pour chaque tâche Windows Installer. Le commutateur /l remplace également les paramètres par défaut spécifiés dans la section Journalisation de Setup.ini.
Les valeurs pour cette option incluent les suivantes et capturent les données correspondantes :
Réduire ce tableauAgrandir ce tableau
CommutateurDescription
aDémarrage de la notification d'actions
cParamètres IU initiaux
eMessages d'erreur
iMessages d'informations seulement
mMessages de mémoire insuffisante
oMessages d'espace disque insuffisant
pListe de la table de propriétés au format property=value
rEnregistrement de données d'actions ; contient des informations spécifiques aux actions
uMessages de demande de l'utilisateur
vCommentaire incluant des messages de débogage
wMessages d?avertissement
*Activer toutes les options d'enregistrement sauf v
+Ajouter au fichier journal existant
!Consigne chaque ligne dans le fichier journal. Le comportement par défaut est de mettre en cache 20 lignes de texte du fichier journal dans la mémoire et d'écrire 20 lignes dans le fichier journal en même temps. Cela permet d'améliorer les performances.
Fichier_journal signifie le nom et le chemin d'accès du fichier journal à créer. Lorsque vous incluez (*) dans le nom du fichier journal, la procédure d'installation crée un nom de fichier unique pour chaque instance de la procédure d'installation.

Exemple : /lv* "%temp%\MonAppli Setup(*).txt"
Cette ligne de commande crée les fichiers journaux suivants :
  • Le fichier journal de Setup.exe « %temp%\MyAppSetup(0001).txt »
  • Le fichier journal de Windows Installer pour les packages de base « %temp%\MyApp(0001)_Task(0001).txt »

/m fichier_mif

Le commutateur /m spécifie un nom de fichier .mif SMS de 8 caractères au plus.

Remarque Ne spécifiez pas l'extension de fichier .mif avec le nom de fichier. Sinon, la commande retournera l'erreur suivante : « Ligne de commande invalide ».

/noreboot

Le commutateur /noreboot spécifie de ne pas redémarrer l'ordinateur ou d'afficher une boîte de dialogue de redémarrage à la fin de l'installation. Le commutateur /noreboot définit la propriété Windows Installer REBOOT sur ReallySuppress pour chaque package inclus dans l'installation sauf le dernier.

/p fichier_msp

Le commutateur /p fichier_msp spécifie d'appliquer une mise à jour administrative (fichier MSP) à une installation cliente. Vous pouvez également utiliser le commutateur /p pour appliquer une mise à jour sur une installation d'administration en incluant l'option /a et le nom et le chemin d'accès du fichier .msi sur le point d'installation d'administration. Pour appliquer la mise à jour en mode silencieux, incluez /qb sur la ligne de commande pour générer un fichier journal, incluez /l.

Exemple :
  • msiexec /p fichier_msp /qb /loptions
  • msiexec /p fichier_msp /a fichier_msi/qb /l options

/q option

Définir le niveau d'affichage de l'interface utilisateur du programme d'installation.
Les valeurs valides pour les options incluent les suivantes :
Réduire ce tableauAgrandir ce tableau
CommutateurDescription
bAfficher seulement les indicateurs de progression simples et les messages d'erreur (de base).
fAfficher toutes les boîtes de dialogue et tous les messages ; équivaut à omettre l'option /q (complète)
nN'afficher aucune interface utilisateur ; équivaut à spécifier /q sans option (aucune).
rAfficher tous les indicateurs de progression et messages d'erreur mais ne rassembler aucune information utilisateur (réduite).
- Éliminer toutes les boîtes de dialogue modales ; utilisé seulement avec b.
+Ajouter le message de fin à l'option n ou b.
Remarque Le message de fin apparaît seulement lorsque la procédure d'installation n'a pas à redémarrer l'ordinateur après l'installation.

/settings fichier

Le commutateur /settings fichier spécifie un fichier de paramètres d'installation personnalisé pour Setup.exe à utiliser à la place de Setup.ini. Le fichier de paramètres doit être enregistré dans le même dossier que Setup.exe ou le chemin d'accès doit être indiqué dans la ligne de commande.
Exemple :/settings MonApp.ini /x [fichier_msi]

/wait

Attendre la fin de l'installation avant de quitter le programme d'installation.

/x fichier_msi

Le paramètre /x fichier_msi supprime le programme associé au package spécifié. Le package doit être dans le même dossier que Setup.exe et les deux doivent être à la racine du point d'installation d'administration. Remarque Vous devez spécifier le même package que celui qui a été utilisé pour installer le programme à l'origine. Exemple : /x Mon.msi

property=value

Spécifier une valeur de propriété dans la ligne de commande. Si la valeur contient des espaces, mettez-la entre guillemets ("). Pour spécifier deux ou plusieurs paires de valeur de propriété, séparez-les par des espaces. Voici des exemples de ce commutateur :
Réduire ce tableauAgrandir ce tableau
ALLUSERS=chaîneInstaller le programme pour tous les utilisateurs de l'ordinateur ou seulement pour l'utilisateur actuel. Par défaut, Windows Installer installe le programme pour tous les utilisateurs de l'ordinateur. Définir ALLUSERS sur une valeur nulle ("") remplace ce comportement par défaut et installe le programme par utilisateur.
1 = Installer pour tous les utilisateurs de l'ordinateur ; requiert des informations d'identification d'administrateur.
2 = Installer pour tous les utilisateurs de l'ordinateur.
"" "" = Installer seulement pour l'utilisateur qui exécute la procédure d'installation.
ALLUSER=""
CDCACHE=chaîne Spécifier le niveau de mise en cache.
Auto= mettre en cache selon l'espace disque disponible
1 = mettre en cache uniquement ce que vous installez
2 = mettre en cache toute la source
0 = mise en cache désactivée
CDCACHE= auto
COMPANYNAME=chaîneSpécifier un nom d'organisation.
COMPANYNAME=Mon entreprise
INSTALLLOCATION=chaînePréciser l'emplacement d'installation.
INSTALLLOCATION=C:\Program Files\MonAppli
LOCALCACHEDRIVE=chaîneSpécifier le lecteur sur lequel les fichiers d'installation seront mis en cache.
LOCALCACHEDRIVE=C
PIDKEY=chaîneEntrer une clé de licence de volume à 25 caractères sur la ligne de commande du programme d'installation ou dans le fichier de paramètres du programme d'installation. Lorsque vous définissez la propriété PIDKEY, les utilisateurs n'ont pas à entrer de clé de produit lorsqu'ils installent.
PIDKEY=123467890123456789012345
TRANSFORMS=chaîne Spécifier une transformation à appliquer à l'installation.
TRANSFORMS=\\serveur\partage\MonAppli\Custom.mst
USERNAME=chaîneSpécifier un nom d'utilisateur par défaut.

Propriétés

Numéro d'article: 826530 - Dernière mise à jour: samedi 29 septembre 2007 - Version: 6.1
Les informations contenues dans cet article s'appliquent au(x) produit(s) suivant(s):
  • Microsoft Office Édition Standard 2003
Mots-clés : 
kbinfo kbsetup kbcommandline KB826530
L'INFORMATION CONTENUE DANS CE DOCUMENT EST FOURNIE PAR MICROSOFT SANS GARANTIE D'AUCUNE SORTE, EXPLICITE OU IMPLICITE. L'UTILISATEUR ASSUME LE RISQUE DE L'UTILISATION DU CONTENU DE CE DOCUMENT. CE DOCUMENT NE PEUT ETRE REVENDU OU CEDE EN ECHANGE D'UN QUELCONQUE PROFIT.

Envoyer des commentaires

 

Contact us for more help

Contact us for more help
Connect with Answer Desk for expert help.
Get more support from smallbusiness.support.microsoft.com