Liste de COM + correctifs inclus dans Windows XP Service Pack 2 et dans Windows XP Édition Tablet PC 2005

Traductions disponibles Traductions disponibles
Numéro d'article: 838211 - Voir les produits auxquels s'applique cet article
Agrandir tout | Réduire tout

Sommaire

INTRODUCTION

Cet article répertorie les problèmes de COM + et les mises à jour qui sont traités dans Windows XP Service Pack 2 (SP2) et Windows XP Tablet PC Édition 2005.

Pour plus d'informations sur les problèmes qui sont résolus dans le Service Pack 2 Windows XP, cliquez sur le numéro ci-dessous pour afficher l'article correspondant dans la Base de connaissances Microsoft :
811113 Liste des correctifs inclus dans Windows XP Service Pack 2

Plus d'informations

Les problèmes de COM + et les mises à jour qui sont traités dans Microsoft Windows XP SP2 sont les suivantes :

Modification RPCSS ainsi qu'un composant s'exécute sous le compte système local et un autre composant s'exécute sous le compte service réseau

Cette mise à jour modifie il serveur d'appels de procédure à distance (RPCSS) afin qu'un composant du service s'exécute sous le compte système local et un autre composant du service s'exécute sous le compte service réseau.

Modifier le contrôle des autorisations DCOM

Cette mise à jour vous permet de définir des autorisations différentes pour les applications Component Object Model (COM) selon si l'appelant est local ou distant. Un appelant local indique que le message COM a été envoyé à l'aide un appel de procédure distante léger (LRPC). Un appelant distant indique que le message COM a été envoyé en utilisant un protocole RPC distant, tels que TCP. Par exemple, vous pouvez configurer un serveur COM pour accepter les appels locaux de tous les utilisateurs et accepter les appels distants uniquement à partir des administrateurs.

Ajoutez les deux entrées de contrôle d'accès local (ACE) et à distance accès ACE à DCOM

Cette mise à jour ajoute deux accès aux listes de contrôle (ACL pour autoriser les restrictions de l'échelle de l'ordinateur sur tous les serveurs DCOM). Cette mise à jour vous permet de configurer les limites de l'accès sur tous les serveurs DCOM qui sont sur l'ordinateur. En outre, cette mise à jour crée limites d'accès sur l'interface RPC de sorte que permet plus aux appelants non authentifiés. Ces restrictions créer une stratégie de l'échelle de l'ordinateur pour limiter les paramètres par défaut et les paramètres de remplacement qui ont été configurés. Cette mise à jour s'applique à autorisations d'accès et à lancer les autorisations.

Ajouter l'enregistrement local seul interface RPC à DCOM

Cette mise à jour configure DCOM pour utiliser une nouvelle API de RPC pour l'enregistrement des appelants. La nouvelle API nécessite des appelants de l'interface sur le même ordinateur que le serveur DCOM. DCOM peut utiliser cette API pour les interfaces locales privés que DCOM utilise pour la communication entre ole32 et interface RPC. Si un accès au serveur DCOM est limité aux appelants locales, DCOM pouvez également utiliser cette API pour enregistrer des interfaces COM. Avec cette mise à jour, DCOM n'est pas soumis aux paramètres de stratégie à l'échelle de RPC qui affectent l'authentification. Au lieu de cela, DCOM suit les paramètres qui sont configurés pour le serveur. (Les limites sont à l'échelle de l'ordinateur.)

Restreindre les transactions entrantes réseau dans Distributed Transaction Coordinator

Lorsque les transactions réseau sont activées dans la version d'origine de Windows XP ou Windows XP Service Pack 1 (SP1), les transactions sont lancées par d'autres ordinateurs et les transactions sont lancées par l'ordinateur local sont autorisées. Cependant, Windows XP est généralement utilisé comme un système d'exploitation client. Dans ce scénario, dans lequel Windows XP agit comme un client, transactions entrantes ne pas devoir se produire. Une nouvelle option est disponible qui divise l'accès au réseau en deux types suivants :
  • Les transactions sortantes uniquement
  • Transactions entrantes et sortantes
Cette mise à jour permet les transactions sortantes lors de blocage des transactions entrantes.

Rendre les paramètres de configuration DCOM disponibles dans Stratégie de groupe

Avec cette mise à jour, un administrateur réseau pouvez utiliser Stratégie de groupe pour configurer les paramètres DCOM sur ordinateurs Windows XP SP2.

Ajouter la propriété IRpcOptions::Query COMBND_SERVER_LOCALITY vers Windows XP

Cette mise à jour ajoute l'option COMBND_SERVER_LOCALITY pour la méthode de WMI (Windows Management Instrumentation) IRpcOptions::Query . WMI utilise cette option pour déterminer si une connexion WMI est local ou distant.

Ajouter un support de OLE 16 bits à incorporé éditions de Windows XP

Cette mise à jour ajoute la prise en charge de OLE DLL 16 bits dans les éditions intégrées de Windows XP.

Le segment de la page peut être altéré si une erreur d'enregistrement se produit dans le lecteur Microsoft Windows Media

Si une erreur se produit dans un des enregistrements Windows Media, le segment de la page peut être altéré lorsque le Lecteur Windows Media arrête.

L'ordinateur redémarre de façon inattendue après l'installation le bulletin de sécurité Microsoft MS03-026

Si vous configurez un modèle de sécurité pour activer la valeur de Registre CrashOnAuditFailure, votre ordinateur redémarre inattendue après avoir installé le bulletin de sécurité Microsoft MS03-026.

Une erreur d'incompatibilité modèle de thread se produit

Lorsque vous créez un programme serveur COM + est multithread et qui utilise le code proxy/stub , le catalogue COM + est configuré pour contenir des informations incorrectes. Dans ce scénario, des informations incorrectes sont enregistrées dans la colonne savedThreadinModel de la base de données de catalogue. Par conséquent, une erreur d'incompatibilité modèle de thread se produit.

McAfee VirusScan ASaP ne met pas à jour après l'installation de Windows XP SP2

Après avoir installé une édition préliminaire de Windows XP SP2, McAfee VirusScan ASaP ne pas à jour ses définitions de virus. Lorsque vous essayez de mettre à jour les définitions de virus, les message d'erreur suivant s'affiche :
Impossible de créer un objet installer CAB.
Service de Agent peut ne pas s'exécuter correctement. Veuillez cliquez ici pour plus d'informations.



Les produits tiers Cet article décrit sont mentionnés par des sociétés indépendantes de Microsoft. Microsoft garantit pas, ou implicite, concernant les performances ou la fiabilité de ces produits.

Propriétés

Numéro d'article: 838211 - Dernière mise à jour: mercredi 10 novembre 2004 - Version: 2.2
Les informations contenues dans cet article s'appliquent au(x) produit(s) suivant(s):
  • Microsoft Windows XP Professional Service Pack 2 (SP2)
  • Microsoft Windows XP Home Edition Service Pack 2 (SP2)
  • Microsoft Windows XP Media Center Edition Service Pack 2 (SP2)
  • Microsoft Windows XP Tablet PC Edition 2005
Mots-clés : 
kbmt kbtshoot kbfix kbbug KB838211 KbMtfr
Traduction automatique
IMPORTANT : Cet article est issu du système de traduction automatique mis au point par Microsoft (http://support.microsoft.com/gp/mtdetails). Un certain nombre d?articles obtenus par traduction automatique sont en effet mis à votre disposition en complément des articles traduits en langue française par des traducteurs professionnels. Cela vous permet d?avoir accès, dans votre propre langue, à l?ensemble des articles de la base de connaissances rédigés originellement en langue anglaise. Les articles traduits automatiquement ne sont pas toujours parfaits et peuvent comporter des erreurs de vocabulaire, de syntaxe ou de grammaire (probablement semblables aux erreurs que ferait une personne étrangère s?exprimant dans votre langue !). Néanmoins, mis à part ces imperfections, ces articles devraient suffire à vous orienter et à vous aider à résoudre votre problème. Microsoft s?efforce aussi continuellement de faire évoluer son système de traduction automatique.
La version anglaise de cet article est la suivante: 838211
L'INFORMATION CONTENUE DANS CE DOCUMENT EST FOURNIE PAR MICROSOFT SANS GARANTIE D'AUCUNE SORTE, EXPLICITE OU IMPLICITE. L'UTILISATEUR ASSUME LE RISQUE DE L'UTILISATION DU CONTENU DE CE DOCUMENT. CE DOCUMENT NE PEUT ETRE REVENDU OU CEDE EN ECHANGE D'UN QUELCONQUE PROFIT.

Envoyer des commentaires

 

Contact us for more help

Contact us for more help
Connect with Answer Desk for expert help.
Get more support from smallbusiness.support.microsoft.com