Message d'erreur « 0x80040E14 » ou « HTTP 500 » lors de la connexion au site Web Windows SharePoint Services après l'installation d'un Service Pack ou d'une mise à jour de sécurité de Windows SharePoint Services

Traductions disponibles Traductions disponibles
Numéro d'article: 841216 - Voir les produits auxquels s'applique cet article
Agrandir tout | Réduire tout

Sommaire

Symptômes

Vous vous connectez à un site Web Microsoft Windows SharePoint Services après l'installation d'un Service Pack ou d'une mise à jour de sécurité de Microsoft Windows SharePoint Services sur le serveur. Lors de cette opération, un message d'erreur semblable à l'un des messages d'erreur suivants peut s'afficher :
Exception de HRESULT : 0x80040E14.
Résoudre les problèmes liés à Windows SharePoint Services.
HTTP 500 - Erreur interne au serveur
En outre, vous ne pouvez peut-être plus effectuer les opérations suivantes :
  • Modifier les colonnes dans une liste
  • Importer une feuille de calcul
  • Ajouter des choix à un champ de choix

Cause

Ce problème peut se produire si les bases de données de contenu dans Windows SharePoint Services ne sont pas mises à jour correctement au cours de l'installation du Service Pack ou de la mise à jour de sécurité Windows SharePoint Services pour Windows SharePoint Services 2.0 qui est décrit dans l'article 887981 de la Base de connaissance Microsoft. Les bases de données de contenu portent toujours les mêmes numéros de version qu'avant l'installation du Service Pack Windows SharePoint Services. Ce problème peut se produire lorsque l'une des conditions suivantes est remplie :
  • Vous installez Microsoft Windows SharePoint Services Service Pack 1 (SP1) ou une version ultérieure sur le serveur alors que le serveur virtuel n'est pas étendu, puis vous étendez le serveur virtuel en mappant ce dernier sur un site Web Windows SharePoint Services existant.
  • Vous installez Windows SharePoint Services Service Pack 1 (SP1) ou une version ultérieure alors que le service MSSQLSERVER est arrêté. Dans ce cas, Windows SharePoint Services et les Service Packs sont installés, mais les bases de données de contenu ne sont pas mises à jour.
  • Vous installez Windows SharePoint Services Service Pack 1 (SP1) ou une version ultérieure sur le serveur et les fichiers \_vti_pvt\service.cnf or \web.config du répertoire de contenu des serveurs virtuels sont verrouillés pour accès en écriture.
  • Vous installez Windows SharePoint Services Service Pack 1 (SP1) ou une version ultérieure en tant qu'administrateur sur le serveur Web. Toutefois, le compte que vous utilisez pour installer les Service Packs Windows SharePoint Services n'est pas un compte d'administrateur sur l'ordinateur qui exécute Microsoft SQL Server.

    Remarque Vous devez au minimum disposer des rôles Créateurs et Administrateur système dans SQL pour le compte avec lequel vous installez les Service Packs Windows Sharepoint Services sur le serveur Web. Vous devez également avoir un accès aux bases de données avec le rôle « db_owner » et un accès public à toutes les bases de données SharePoint.
  • Vous installez la mise à jour de sécurité pour Windows SharePoint Services 2.0 qui est décrite dans l'article 887981 de la Base de connaissances Microsoft, à l'aide de la fonctionnalité Mises à jour automatiques.
Ce problème peut également se produire si vous procédez comme suit :
  1. Vous installez Windows SharePoint Services.
  2. Vous installez Windows SharePoint Services SP1 ou une version ultérieure.
  3. Vous supprimez Windows SharePoint Services SP1 ou une version ultérieure.
  4. Vous réinstallez la version d'origine de Windows SharePoint Services.
  5. Vous vous reconnectez aux bases de données mises à niveau.
Dans ce scénario, Windows SharePoint Services est à un état incorrect car les bases de données sont mises à niveau vers les Service Packs Windows SharePoint Services les plus récemment installés mais le serveur Web exécute la version RTM. Vous devez réinstaller Windows SharePoint Services et tous les Service Packs précédemment installés afin que le programme et les bases de données soient opérationnels.

Résolution

Pour résoudre ce problème, utilisez l'outil de ligne de commande Stsadm.exe pour forcer une mise à niveau des bases de données de contenu. Pour cela, procédez comme suit, en fonction de la version de Windows SharePoint Services que vous exécutez.

Windows SharePoint Services 2.0

  1. Cliquez sur Démarrer, sur Exécuter, tapez cmd dans la zone Ouvrir, puis cliquez sur OK.
  2. À l'invite de commandes, tapez les commandes suivantes en appuyant sur ENTRÉE à la fin de chaque ligne :
    cd /d %commonprogramfiles%\Microsoft Shared\Web Server Extensions\60\Bin
    stsadm -o upgrade -forceupgrade
  3. Tapez exit pour quitter l'invite de commandes.

Windows SharePoint Services 3.0

  1. Cliquez sur Démarrer, sur Exécuter, tapez cmd dans la zone Ouvrir, puis cliquez sur OK.
  2. À l'invite de commandes, tapez les commandes suivantes en appuyant sur ENTRÉE à la fin de chaque ligne :
    cd /d %commonprogramfiles%\Microsoft Shared\web server extensions\12\BIN
    stsadm -o upgrade -forceupgrade
  3. Tapez exit pour quitter l'invite de commandes.
Remarque Si vous exécutez la commande Stsadm.exe pour forcer manuellement une mise à niveau d'une installation de Windows SharePoint Services, le message d'erreur suivant peut s'afficher :
L'utilisateur actuel ou l'identité du pool d'applications du serveur virtuel n'est pas le propriétaire de la base de données '< sts_nom_serveur_1 >' sur le serveur '"nom_serveur\share_point"'
Ce message d'erreur s'affiche parce que le propriétaire de base de données doit être l'un des suivants pour Windows SharePoint Services :
  • Compte utilisé par le pool d'applications du serveur virtuel de l'administration centrale de SharePoint pour l'authentification Microsoft Windows
  • Compte SQL Server sous lequel se connecte Windows SharePoint Services pour l'authentification SQL Server
Si vous utilisez l'authentification Windows, vous devez modifier les propriétaires et les autorisations sur les bases de données afin d'accorder des autorisations aux comptes du pool d'applications. Si vous utilisez l'authentification SQL Server, vous devez modifier les propriétaires et les autorisations sur les bases de données afin d'accorder des autorisations sur le compte SQL Server. Pour modifier les propriétaires et les autorisations sur les bases de données, utilisez l'Analyseur de Requêtes SQL.

Vous devez modifier le propriétaire de base de données afin qu'il devienne le compte Windows ou le compte SQL Server sous lequel s'exécute Windows SharePoint Services. Toutefois, si pour une raison quelconque vous ne pouvez pas apporter immédiatement la modification, il existe une solution de contournement temporaire. Vous pouvez désigner le compte Windows ou le compte SQL Server sous lequel s'exécute Windows SharePoint Services en tant qu'Administrateur système dans SQL Server. Vous pouvez ensuite continuer à exécuter la commande stsadm ?o upgrade.

Remarque Si votre compte du pool d'applications s'exécute en tant que Service réseau et si vous utilisez l'authentification Windows, vous ne pourrez pas désigner le Service réseau en tant que propriétaire de base de données. En revanche, vous pouvez accorder des autorisations d'Administrateur système au groupe Service réseau dans SQL Server. Pour les installations qui utilisent l'authentification Windows où le Service réseau est utilisé comme compte du pool d'applications sous lequel s'exécute Windows SharePoint Services, n'utilisez pas la procédure suivante.

Pour modifier le propriétaire de base de données afin qu'il devienne le compte Windows ou le compte SQL Server sous lequel s'exécute Windows SharePoint Services, suivez ces étapes :
  1. Modifiez le propriétaire et les autorisations sur la base de données de configuration. Pour cela, procédez comme suit :
    1. Sur l'ordinateur SQL Server, cliquez sur Démarrer, pointez sur Tous les programmes, sur Microsoft SQL Server, puis cliquez sur Analyseur de requêtes.
    2. Dans la boîte de dialogue Connexion à SQL Server, tapez le nom du serveur dans la zone Serveur SQL, puis cliquez sur OK.
    3. Dans le menu Requête, cliquez sur Changer la base de données.
    4. Dans la zone Sélectionner la base de données de nom_serveur, cliquez sur la base de données de configuration (sts_config), puis sur OK.
    5. Dans le volet Requête, tapez la requête appropriée suivante, selon que vous utilisez l'authentification Windows ou l'authentification SQL Server.

      Si vous utilisez l'authentification Windows, tapez la requête suivante.
      DECLARE @AdminVSAccount nvarchar(255)
      DECLARE @ContentVSAccount nvarchar(255)
      SET @ContentVSAccount = N'domain\contentaccount'; 
      SET @AdminVSAccount = N'domain\adminaccount'; 
      EXEC sp_grantlogin @ContentVSAccount;
      EXEC sp_changedbowner @AdminVSAccount;
      IF NOT EXISTS (SELECT * FROM sysusers WHERE name=@ContentVSAccount) 
        EXEC sp_grantdbaccess @ContentVSAccount; 
      EXEC sp_addrolemember 'db_owner', @ContentVSAccount; 
      EXEC sp_addsrvrolemember @AdminVSAccount, 'dbcreator'
      EXEC sp_addsrvrolemember @AdminVSAccount, 'securityadmin'
      Remarque Aux lignes 3 et 4, remplacez domain\contentaccount et domain\adminaccount par le compte de domaine pour le serveur virtuel de contenu et le compte de domaine pour le serveur virtuel d'administration centrale de SharePoint. Si les comptes sont les mêmes, l'Analyseur de requêtes SQL affichera un message d'erreur, mais le processus aboutira.

      Si vous utilisez l'authentification SQL Server, tapez la requête suivante.
      DECLARE @SQLAccount nvarchar(255)
      SET @SQLAccount = N'sql_user_account'; 
      EXEC sp_changedbowner @SQLAccount;
      EXEC sp_addsrvrolemember @SQLAccount, 'dbcreator'
      EXEC sp_addsrvrolemember @SQLAccount, 'securityadmin'
      Remarque À la ligne 2, remplacez sql_user_account par le nom du compte SQL Server pour lequel Windows SharePoint Services est configuré pour la connexion à l'ordinateur qui exécute SQL Server. Il doit s'agir d'un compte SQL Server existant.
    6. Cliquez sur Exécuter la requête afin de mettre à jour la base de données.
  2. Modifiez le propriétaire et les autorisations sur les bases de données de contenu. Pour cela, procédez comme suit :
    1. Sur l'ordinateur SQL Server, cliquez sur Démarrer, pointez sur Tous les programmes, sur Microsoft SQL Server, puis cliquez sur Analyseur de requêtes.
    2. Dans la boîte de dialogue Connexion à SQL Server, tapez le nom du serveur dans la zone Serveur SQL, puis cliquez sur OK.
    3. Dans le menu Requête, cliquez sur Changer la base de données.
    4. Dans la zone Sélectionner la base de données de nom_serveur, cliquez sur la base de données de contenu que vous voulez mettre à jour, puis sur OK.
    5. Dans le volet Requête, tapez la requête appropriée suivante, selon que vous utilisez l'authentification Windows ou l'authentification SQL Server.

      Si vous utilisez l'authentification Windows, tapez la requête suivante.
      DECLARE @AdminVSAccount nvarchar(255)
      DECLARE @ContentVSAccount nvarchar(255)
      SET @ContentVSAccount = N'domain\contentaccount'; 
      SET @AdminVSAccount = N'domain\adminaccount'; 
      EXEC sp_grantlogin @ContentVSAccount;
      EXEC sp_grantlogin @AdminVSAccount;
      EXEC sp_changedbowner @AdminVSAccount;
      IF NOT EXISTS (SELECT * FROM sysusers WHERE name=@ContentVSAccount) 
        EXEC sp_grantdbaccess @ContentVSAccount; 
      EXEC sp_addrolemember 'db_owner', @ContentVSAccount;
      Remarque Aux lignes 3 et 4, remplacez domain\contentaccount et domain\adminaccount par le compte de domaine pour le serveur virtuel de contenu et le compte de domaine pour le serveur virtuel d'administration centrale de SharePoint. Si les comptes sont les mêmes, l'Analyseur de requêtes SQL affichera un message d'erreur, mais le processus aboutira. Si vous utilisez l'authentification SQL Server, aux dans les lignes 3 et 4, remplacez domain\contentaccount et domain\adminaccount par le nom du compte SQL Server.

      Si vous utilisez l'authentification SQL Server, tapez la requête suivante.
      DECLARE @SQLAccount nvarchar(255)
      SET @SQLAccount = N'sql_user_account'; 	
      EXEC sp_changedbowner @SQLAccount;
      Remarque À la ligne 2, remplacez sql_user_account par le nom du compte SQL Server pour lequel Windows SharePoint Services est configuré pour la connexion à l'ordinateur qui exécute SQL Server. Il doit s'agir d'un compte SQL Server existant.
    6. Cliquez sur Exécuter la requête afin de mettre à jour la base de données.
  3. Répétez les étapes précédentes pour chaque base de données de contenu supplémentaire.
  4. Vérifiez que le paramétrage du propriétaire et des autorisations sur les bases de données a abouti. Pour cela, procédez comme suit :
    1. Sur l'ordinateur SQL Server, cliquez sur Démarrer, pointez sur Tous les programmes, sur Microsoft SQL Server, puis cliquez sur Enterprise Manager.
    2. Sous Bases de données, recherchez la base de données de configuration, cliquez dessus avec le bouton droit, puis cliquez sur Propriétés.
    3. Sous l'onglet Général, vérifiez que le propriétaire est le compte que vous avez indiqué dans les requêtes. Pour l'authentification SQL Server, le propriétaire est le compte SQL Server. Pour l'authentification Windows, le propriétaire est le compte du pool d'applications sous lequel s'exécute le serveur virtuel d'administration SharePoint.
    4. Répétez ces étapes pour chacune des autres bases de données de contenu.

Propriétés

Numéro d'article: 841216 - Dernière mise à jour: lundi 3 décembre 2007 - Version: 8.2
Les informations contenues dans cet article s'appliquent au(x) produit(s) suivant(s):
  • Microsoft Windows SharePoint Services
  • Microsoft Windows Small Business Server 2003 Premium Edition
  • Microsoft Windows Small Business Server 2003 Standard Edition
  • Microsoft Windows SharePoint Services 3.0
Mots-clés : 
kberrmsg kbprb kbpending KB841216
L'INFORMATION CONTENUE DANS CE DOCUMENT EST FOURNIE PAR MICROSOFT SANS GARANTIE D'AUCUNE SORTE, EXPLICITE OU IMPLICITE. L'UTILISATEUR ASSUME LE RISQUE DE L'UTILISATION DU CONTENU DE CE DOCUMENT. CE DOCUMENT NE PEUT ETRE REVENDU OU CEDE EN ECHANGE D'UN QUELCONQUE PROFIT.

Envoyer des commentaires

 

Contact us for more help

Contact us for more help
Connect with Answer Desk for expert help.
Get more support from smallbusiness.support.microsoft.com