L'erreur 0x8007232b ou 0x8007007B se produit lorsque vous essayez d'activer Windows

Traductions disponibles Traductions disponibles

Symptômes

Lorsque vous tentez d'activer Windows Vista ou Windows Server 2008, un message d'erreur semblable au suivant s'affiche :
Erreur d'activation : Code 0x8007232b
Le nom DNS n'existe pas.
Lorsque vous tentez d'activer Windows 7, Windows 8 ou Windows Server 2012, un message d'erreur semblable à l'un des messages suivants s'affiche :

Message d'erreur 1
Impossible d'activer Windows.
Impossible de localiser l'hôte du service Gestionnaire de clés dans le système du nom de domaine (DNS). Demandez à votre administrateur système de vérifier qu'un service Gestionnaire de clés est correctement publié dans le DNS.
Erreur : 0x8007232b
Description :
Le nom DNS n'existe pas.
Message d'erreur 2
Erreur : 0x8007007B
« Le nom du fichier, le nom du dossier ou la syntaxe du nom de volume est incorrect »
Ce problème peut se produire si les conditions suivantes sont remplies :
  • Vous utilisez un support de licence en volume pour installer l'un des systèmes d'exploitation suivants :
    • Windows 8
    • Windows 7
    • Windows Vista Entreprise
    • Windows Vista Professionnel
    • Windows Server 2012
    • Windows Server 2008
    • Windows Server 2008 R2
  • L'Assistant Activation ne parvient pas à se connecter à un ordinateur hôte du Service de gestion de clés (KMS).
Si vous utilisez MSDN, TechNet ou les MAP, vous disposez probablement d'un support de licence en volume et d'une clé d'activation multiple (MAK).

Résolution

Pour résoudre ce problème, appliquez une ou plusieurs des méthodes suivantes, en fonction de votre situation.

Méthode 1 : Utilisation d'une clé d'activation multiple au lieu de l'activation KMS

Cliquez ici pour réduire ou développer cette section
Réduire cette imageAgrandir cette image
Si l'activation ne peut pas être effectuée via le service de gestion de clés, et qu'il n'y a pas de serveur KMS, la clé du produit doit être changée en clé d'activation multiple. Pour MSDN (Microsoft Developer Network) ou pour TechNet, les points de stock répertoriés sous les supports sont généralement des supports de licence en volume, et la clé de produit fournie est une clé d'activation multiple.

Changez la clé de produit en clé d'activation multiple. Pour cela, procédez comme suit :
  1. Cliquez sur Démarrer
    Réduire cette imageAgrandir cette image
    bouton Démarrer
    , cliquez sur Tous les programmes, cliquez sur Accessoires, puis sur Invite de commandes.
  2. Cliquez sur Exécuter en tant qu'administrateur.

    Réduire cette imageAgrandir cette image
    Autorisation Contrôle d'accès utilisateur
    Si vous êtes invité à entrer un mot de passe administrateur ou à confirmer une opération, tapez votre mot de passe ou confirmez l'opération.
  3. À l'invite de commandes, tapez la commande suivante, puis appuyez sur la touche Entrée :
    slmgr -ipk xxxxx-xxxxx-xxxxx-xxxxx-xxxxx
    Réduire cette imageAgrandir cette image
    Remarque Dans cette commande, l'espace réservé xxxxx-xxxxx-xxxxx-xxxxx-xxxxx représente la clé de produit MAK.
Réduire cette imageAgrandir cette image

Méthode 2 : Configuration d'un serveur hôte KMS sur lequel activer les clients

Cliquez ici pour réduire ou développer cette section
Réduire cette imageAgrandir cette image
L'activation du service Gestionnaire de clés nécessite un serveur KMS hôte à configurer pour les clients auprès desquelles l'activation doit être réalisée. Si aucun serveur KMS hôte n'est configuré dans votre environnement, installez et activez un serveur KMS hôte en utilisant la clé du serveur KMS hôte appropriée. Après que vous avez configuré un ordinateur sur le réseau pour héberger le logiciel KMS, publiez les paramètres DNS (Domain Name System). Pour obtenir une présentation du processus de configuration du serveur hôte KMS, consultez la vidéo
Configuration d'un hôte KMS sur une machine Windows Server 2008 R2.


Pour plus d'informations sur la configuration d'un serveur KMS ou sur la publication des paramètres DNS, reportez-vous au site Web de Microsoft à l'une des adresses suivantes :

Méthode 3 : Le client ne parvient pas à localiser un hôte KMS sur le réseau pour l'activation

Cliquez ici pour réduire ou développer cette section
Réduire cette imageAgrandir cette image
Si votre réseau dispose d'un ordinateur hôte KMS configuré, et si le client ne parvient pas à localiser d'hôte KMS sur le réseau pour l'activation, procédez comme suit :
  1. Vérifiez que l'ordinateur sur lequel l'hôte KMS est installé et qui est activé à l'aide d'une clé KMS est enregistré dans le serveur DNS. Pour cela, procédez comme suit :
    1. Cliquez sur Démarrer
      Réduire cette imageAgrandir cette image
      bouton Démarrer
      , cliquez sur Tous les programmes, cliquez sur Accessoires, puis sur Invite de commandes.
    2. Cliquez sur Exécuter en tant qu'administrateur.

      Réduire cette imageAgrandir cette image
      Autorisation Contrôle d'accès utilisateur
      Si vous êtes invité à entrer un mot de passe administrateur ou à confirmer une opération, tapez votre mot de passe ou confirmez l'opération.
    3. À l'invite de commandes, tapez la commande suivante, puis appuyez sur la touche Entrée : nslookup -type=all _vlmcs._tcp>kms.txt
    4. Ouvrez le fichier KMS.txt qui est généré par la commande. Ce fichier doit contenir une ou plusieurs des entrées semblables à l'entrée suivante :
      _vlmcs._tcp.contoso.com                            Emplacement de service SRV : priorité       = 0 poids         = 0 port           = nom d'hôte 1688 svr   = kms-server.contoso.com
    5. Si ces entrées « _vlmcs » sont présentes et si elles contiennent les noms d'hôte KMS attendus, passez à la section « Méthode 4 ».
  2. Par défaut, un serveur hôte KMS inscrit dynamiquement un enregistrement DNS SRV une fois toutes les 24 heures. Vérifiez le Registre pour déterminer si le serveur hôte KMS est inscrit avec le système DNS. Pour cela, procédez comme suit :
    1. Cliquez sur Démarrer, tapez regedit, puis appuyez sur Entrée.
    2. Recherchez la clé suivante dans le Registre et cliquez dessus :
      HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Microsoft\Windows NT\CurrentVersion\SL
    3. Si la sous-clé DisableDnsPublishing est présente avec une valeur de 1, le service KMS ne s'inscrit pas dans le système DNS. Si la sous-clé DisableDnsPublishing est absente, créez une nouvelle valeur DWORD appelée DisableDnsPublishing. Si l'enregistrement dynamique est autorisé, définissez la valeur de la sous-clé sur 0. Pour ce faire, cliquez avec le bouton droit sur DisableDnsPublishing, cliquez sur Modifier, tapez 0 dans la zone Données de la valeur, puis cliquez sur OK.

    Réduire cette imageAgrandir cette image
    Remarque Par défaut, cette clé de Registre a une valeur non définie qui engendre l'enregistrement dynamique toutes les 24 heures.
Si le service de serveur DNS ne prend pas en charge les mises à jour dynamiques ou si les mises à jour dynamiques n'ont pas lieu, l'enregistrement « VLMCS._TCP, SRV » peut être enregistré manuellement. Pour créer manuellement un enregistrement KMS SRV dans un serveur Microsoft DNS, procédez comme suit :
  1. Sur le serveur DNS, ouvrez le Gestionnaire DNS. Pour ouvrir le Gestionnaire DNS, cliquez sur Démarrer, cliquez sur Outils d'administration, puis sur DNS.
  2. Cliquez sur le serveur DNS sur lequel vous avez besoin de créer l'enregistrement de ressource SRV.
  3. Dans l'arborescence de la console, développez Zones de recherche directes, cliquez avec le bouton droit sur le domaine et cliquez sur Nouveaux enregistrements.
  4. Faites défiler la liste, cliquez sur Service Location (SRV), puis cliquez sur Créer un enregistrement.
  5. Tapez les informations suivantes :
    • Service : _VLMCS
    • Protocol : _TCP
    • Numéro de port : 1688
    • Hôte proposant le service : <FQDN_of_KMS_Host>
  6. Lorsque vous avez terminé, cliquez sur OK, puis cliquez sur Terminé.
Pour créer manuellement des enregistrements SRV dans un serveur DNS compatible avec BIND 9.x, incluez les informations suivantes lorsque vous créez l'enregistrement.

Réduire cette imageAgrandir cette image
Remarque Si votre organisation utilise un serveur DNS non Microsoft, vous pouvez créer les enregistrements SRV dont vous avez besoin si le serveur DNS est compatible avec BIND 9.x.
  • Nom = _vlmcs._TCP
  • Type = SRV
  • Priorité = 0
  • Poids = 0
  • Port = 1688
  • Nom d'hôte = < nom de domaine complet ou nom de l'hôte KMS >
Réduire cette imageAgrandir cette image
Remarque Les champs Priorité et Poids ne sont pas utilisés par KMS et sont ignorés par le client KMS. Toutefois, ils doivent être inclus dans le fichier de zone.

Pour configurer un serveur DNS BIND 9.x pour prendre en charge l'autopublication KMS, configurez le serveur BIND pour activer les mises à jour des enregistrements de ressources à partir des hôtes KMS. Par exemple, ajoutez la ligne suivante à la définition de zone dans Named.conf ou Named.conf.local :
allow-update { any; };
Réduire cette imageAgrandir cette image

Méthode 4 : Affectation manuelle d'un serveur KMS

Cliquez ici pour réduire ou développer cette section
Réduire cette imageAgrandir cette image
Par défaut, les clients KMS utilisent la fonctionnalité de détection automatique et demandent au serveur DNS une liste des serveurs qui ont publié l'enregistrement _VLMCS dans la zone membre du client. DNS retourne la liste des hôtes KMS dans un ordre aléatoire. Le client choisit un hôte KMS et tente d'établir une session sur celui-ci. Si la tentative réussit, le client met le serveur en cache et tente de l'utiliser pour la tentative de renouvellement suivante. Si la configuration de la session échoue, le client choisit au hasard un autre serveur. Il est vivement recommandé d'utiliser la fonctionnalité de découverte automatique. Toutefois, vous pouvez affecter manuellement un serveur KMS. Pour ce faire, ouvrez une invite de commandes avec élévation de privilèges sur le client KMS. Pour ouvrir une invite de commandes avec élévation de privilèges, cliquez sur Démarrer
Réduire cette imageAgrandir cette image
le bouton Démarrer
, cliquez sur Tous les programmes, sur Accessoires, cliquez avec le bouton droit sur Invite de commandes, puis cliquez sur Exécuter en tant qu'administrateur.
Réduire cette imageAgrandir cette image
Autorisation Contrôle d'accès utilisateur
Si vous êtes invité à entrer un mot de passe administrateur ou à confirmer une opération, tapez votre mot de passe ou confirmez l'opération.

Utilisez les commandes suivantes à partir d'une invite de commandes avec élévation de privilèges :
  • Pour affecter un ordinateur hôte KMS en utilisant le nom de domaine complet de l'ordinateur hôte, tapez la commande suivante :
    cscript \windows\system32\slmgr.vbs -skms <KMS_FQDN>:<port>
  • Pour affecter un hôte KMS en utilisant l'adresse IP version 4 de l'hôte, entrez la commande suivante :
    cscript \windows\system32\slmgr.vbs -skms <IPv4Address><:port>
  • Pour affecter un hôte KMS en utilisant l'adresse IP version 6 de l'hôte, entrez la commande suivante :
    cscript \windows\system32\slmgr.vbs -skms <IPv6Address><:port>
  • Pour affecter un hôte KMS en utilisant le nom NETBIOS de l'hôte, entrez la commande suivante :
    cscript \windows\system32\slmgr.vbs -skms <NetbiosName><:port>
  • Pour revenir à la détection automatique sur un client KMS, entrez la commande suivante :
    cscript \windows\system32\slmgr.vbs ?ckms
Réduire cette imageAgrandir cette image

Méthode 5 : Le client ne peut pas corriger le nom DNS du serveur KMS ou ne parvient pas à se connecter au serveur KMS

Cliquez ici pour réduire ou développer cette section
Réduire cette imageAgrandir cette image
Si les méthodes précédentes n'ont pas résolu le problème, il est possible que celui-ci réside dans la capacité du client à corriger ou à se connecter au serveur KMS. Si le problème vient de la capacité du client à corriger le nom DNS du serveur KMS ou à se connecter au serveur KMS, procédez comme suit :
Réduire cette imageAgrandir cette image
Remarque La procédure qui suit doit être réalisée sur un client KMS qui a rencontré l'erreur mentionnée dans le titre, sauf indication contraire :
  1. À l'invite de commande, tapez la commande suivante, puis appuyez sur Entrée :
    IPCONFIG /all
  2. Dans les résultats de la commande, notez l'adresse IP, l'adresse du serveur DNS et l'adresse de passerelle par défaut.
  3. Vérifiez la connectivité de base de l'IP au serveur DNS à l'aide de la commande ping. Pour ce faire, exécutez la commande suivante :
    ping <adresse_IP_serveur_DNS>
    Réduire cette imageAgrandir cette image
    Remarque Si cette commande n'est pas exécutée sur le serveur, ce problème doit d'abord être résolu.

    Pour plus d'informations concernant la résolution de problèmes TCP/IP si vous ne parvenez pas à exécuter la commande ping sur le serveur DNS, reportez-vous à la rubrique Microsoft TechNet Résolution des problèmes liés au TCP/IP
  4. Vérifiez que la liste de recherche du suffixe DNS principal contient le suffixe de domaine DNS que l'hôte KMS a enregistré.

    Pour les ordinateurs qui ont rejoint le domaine, la fonctionnalité de détection automatique DNS de KMS nécessite que la zone DNS contienne l'enregistrement de ressource SRV pour l'hôte KMS. Cette zone se trouve dans la zone DNS qui correspond au suffixe DNS principal de l'ordinateur ou au domaine du DNS Active Directory.

    Pour les ordinateurs du groupe de travail, la fonctionnalité de détection automatique DNS de KMS nécessite que la zone DNS contienne l'enregistrement de ressource SRV pour l'hôte KMS. Cette zone se trouve dans la zone DNS qui correspond au suffixe DNS principal de l'ordinateur ou au nom de domaine DNS qui a été attribué par DHCP (Dynamic Host Configuration Protocol). Ce nom de domaine est défini par l'option qui a la valeur de code 15, telle que définie dans la RFC (Request for Comments) 2132.
  5. Vérifiez que les enregistrements SRV de l'hôte KMS sont enregistrés dans le serveur DNS. À partir d'une invite de commandes avec élévation de privilèges, tapez la commande suivante, puis appuyez sur la touche Entrée :
    nslookup -type=all _vlmcs._tcp>kms.txt
  6. Ouvrez le fichier Kms.txt qui a été généré par cette commande. Ce fichier doit contenir une ou plusieurs entrées qui ressemblent à ceci :
     _vlmcs._tcp.contoso.com emplacement de service SRV : priorité       = 0 poids         = 0 port           = nom de l'hôte 1688 svr   = kms-server.contoso.com
    Vérifiez l'adresse IP, le nom d'hôte et le port de l'hôte KMS.

    Réduire cette imageAgrandir cette image
    Remarque Si la commande nslookup trouve l'hôte KMS, cela ne signifie pas que le client DNS peut trouver l'hôte KMS. Si la commande nslookup trouve l'hôte KMS et si vous ne parvenez toujours pas à activer le serveur KMS hôte, vérifiez d'autres paramètres tels que le suffixe DNS principal et la liste de recherche du suffixe DNS.

    Réduire cette imageAgrandir cette image
    Remarque Les enregistrements SRV sont enregistrés dans la zone DNS qui correspond au domaine de l'hôte KMS. Par exemple, supposons qu'un ordinateur hôte KMS rejoint le domaine contoso.com. Dans ce scénario, l'ordinateur hôte KMS inscrit son enregistrement SRV VLMCS._TCP sous la zone DNS contoso.com. Par conséquent, l'enregistrement de VLMCS._TCP.CONTOSO.COM est créé. Si les clients sont configurés pour utiliser une zone DNS différente, publiez automatiquement KMS dans plusieurs domaines DNS. Pour ce faire, procédez comme suit :
    1. Ouvrez une session sur un ordinateur hôte KMS.
    2. Ouvrez une invite de commandes disposant de droits utilisateur élevés. Pour ce faire, cliquez sur Démarrer, Tous les programmes, Accessoires, cliquez avec le bouton droit sur Invite de commandes, puis cliquez sur Exécuter en tant qu'administrateur.

      Réduire cette imageAgrandir cette image
      Autorisation Contrôle de compte d'utilisateur
      Si vous êtes invité à fournir un mot de passe administrateur ou une confirmation, tapez le mot de passe ou indiquez la confirmation demandée.
    3. À l'invite de commandes, tapez Regedit.exe, puis appuyez sur ENTRÉE.
    4. Recherchez la clé de Registre suivante et cliquez dessus :
      HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Microsoft\Windows NT\CurrentVersion\SL
    5. Dans l'arborescence, cliquez sur SL. Cliquez avec le bouton droit sur un espace vide dans le volet d'informations, pointez sur Nouveau, puis cliquez sur Valeur de chaînes multiples.
    6. Tapez DnsDomainPublishList comme nom pour la nouvelle valeur, puis appuyez sur ENTRÉE.
    7. Cliquez avec le bouton droit sur la valeur DnsDomainPublishList, puis cliquez sur Modifier.
    8. Dans la boîte de dialogue Modifier les chaînes multiples, entrez chaque suffixe de domaine DNS qui est publié par KMS sur une ligne séparée, puis cliquez sur OK.

      Réduire cette imageAgrandir cette image
      Remarque Pour Windows 7 et pour Windows Server 2008 R2, le format pour DnsDomainPublishList est différent.

      Pour plus d'informations, reportez-vous à la rubrique Guide de référence technique de Volume Activation
    9. Redémarrez le service Gestionnaire de licences de logiciels à l'aide de l'outil d'administration Service. Cette opération crée les enregistrements SRV.
  7. Vérifiez que le nom de l'hôte qui est renvoyé lors de la dernière étape peut être corrigé à l'aide d'une méthode générale sur le client KMS. Lorsque le nom est corrigé, vérifiez également que l'adresse IP qui est retournée est exacte. Si une de ces vérifications échoue, examinez ce problème de correction du client DNS.
  8. Si vous essayez d'utiliser la fonctionnalité de détection automatique KMS, exécutez la commande suivante pour effacer les noms d'hôte KMS mis en cache précédemment :
    cscript C:\Windows\System32\slmgr.vbs ?ckms
  9. Si vous pensez que vous avez un problème avec l'enregistrement SRV, vous pouvez résoudre le problème en utilisant une des commandes qui sont répertoriées dans la section « Méthode 4 » pour spécifier de manière statique un hôte KMS. Les commandes suivantes permettent de déterminer s'il s'agit d'un problème de résolution de nom ou d'un problème d'enregistrement SRV. Si aucune de ces commandes ne résout le problème, il est possible qu'un port soit bloqué ou qu'un hôte soit inaccessible. Ce point est discuté à l'étape suivante.

    Commencez par exécuter les commandes suivantes :
    cscript \windows\system32\slmgr.vbs -skms <KMS_FQDN>:<port>
    cscript \windows\system32\slmgr.vbs ?ato
    Si ces commandes résolvent le problème, il s'agit d'un problème d'enregistrement SRV et vous devez dépanner l'enregistrement SRV.

    Si ces commandes ne résolvent pas le problème, exécutez les commandes suivantes :
    cscript \windows\system32\slmgr.vbs -skms <IP Address>:<port>
    cscript \windows\system32\slmgr.vbs ?ato
    Si ces commandes résolvent le problème, il s'agit probablement d'un problème de résolution de nom.
  10. Le port 1688 TCP est utilisé pour la communication de l'activation entre le client KMS et l'ordinateur hôte KMS. Si la communication semble être bloquée, vérifiez la configuration du pare-feu ou toute autre chose qui peut bloquer le port 1688 TCP.
Réduire cette imageAgrandir cette image

Pour plus d'informations

Lorsque vous utilisez un support de licence en volume pour installer Windows 8, Windows 7, Windows Vista Entreprise, Windows Vista Professionnel, Windows Server 2012 ou Windows Server 2008, le processus d'installation utilise une clé de produit générique. Lorsque vous essayez d'activer Windows 8, Windows 7, Windows Vista Entreprise, Windows Vista Professionnel, Windows Server 2012, ou Windows Server 2008, l'Assistant Activation utilise le DNS pour localiser un ordinateur Windows 8, Windows 7, Windows Vista, Windows Server 2012 ou Windows Server 2008 qui exécute le logiciel KMS. Lorsque l'Assistant vous demande un DNS et qu'il ne trouve pas d'entrée DNS pour l'ordinateur hôte du service Gestionnaire de clés, l'Assistant affiche le message d'erreur. Si vous avez un ordinateur hôte avec un service de gestion de clés, les entrées DNS correctes ne sont pas visibles par l'ordinateur client. Si vous n'avez pas un ordinateur hôte avec un service de gestion de clés, vous devez paramétrer un ordinateur hôte avec un service de gestion de clés ou basculer vers une méthode de clé de produit de la clé d'activation multiple pour activer votre installation de la licence en volume.

Microsoft Developer Network (MSDN) et le support de produit de licence en volume Microsoft TechNet pour les unités de gestion de stock de Windows Server 2008, de Windows Server 2008 R2, de Windows Server 2012, de Windows Vista Entreprise, de Windows 8 Entreprise et de Windows 7 Entreprise. Le support de produit de licence en volume ne demandera pas de clé de produit au cours de l'installation. Si vous ne changez pas la clé de produit en clé MSDN, un message d'erreur s'affichera lorsque vous essayerez d'activer le système d'exploitation. Si vous utilisez le support MSDN ou TechNet, vous devez changer la clé du produit en clé de produit MSDN. Reportez-vous à la sous-section « Méthode 1 »  de la section « Résolution » pour modifier la clé de produit.

Réduire cette imageAgrandir cette image
Remarque La clé de produit MSDN ou TechNet pour Windows Server 2012, Windows Server 2008, Windows Server 2008 R2, Windows Vista Entreprise, Windows 8 Entreprise ou Windows 7 Entreprise est la clé de produit MAK. 

Références

Pour plus d'informations sur l'activation de volume, reportez-vous à l'article suivant de la Base de connaissances Microsoft 929712: Informations sur l'activation du volume pour Windows Vista, Windows Server 2008, Windows Server 2008 R2 et Windows 7

Pour plus d'informations sur les licences en volume, reportez-vous au site Web Licences en volume Microsoft .

Pour plus d'informations sur l'activation de copies de Windows Vista ou Windows Server 2008 installées en utilisant un support de licence en volume, reportez-vous à la page Web Informations sur la clé et l'activation du produit .

À propos de cet article

Numéro d'article: 929826
Dernière mise à jour: mardi 24 juin 2014
Les informations contenues dans cet article s'appliquent au(x) produit(s) suivant(s):: Windows 8 Enterprise, Windows 8 Enterprise N, Windows Server 2012 Datacenter, Windows Server 2012 Foundation, Microsoft Hyper-V Server 2012, Windows Server 2012 Standard, Windows 7 Entreprise, Windows 7 Entreprise N, Windows Server 2008 R2 Datacenter, Windows Server 2008 R2 Datacenter without Hyper-V, Windows Server 2008 R2 Enterprise, Windows Server 2008 R2 Enterprise without Hyper-V, Windows Server 2008 R2 Foundation, Windows Server 2008 R2 Standard, Windows Server 2008 R2 Standard without Hyper-V, Windows Vista Professionnel, Windows Vista Entreprise, Windows Vista Professionnel 64 bits, Windows Vista Entreprise 64 bits, Windows Server 2008 Standard, Windows Server 2008 Enterprise, Windows Server 2008 Standard without Hyper-V, Windows Server 2008 for Itanium-Based Systems, Windows Server 2008 Enterprise without Hyper-V
L'INFORMATION CONTENUE DANS CE DOCUMENT EST FOURNIE PAR MICROSOFT SANS GARANTIE D'AUCUNE SORTE, EXPLICITE OU IMPLICITE. L'UTILISATEUR ASSUME LE RISQUE DE L'UTILISATION DU CONTENU DE CE DOCUMENT. CE DOCUMENT NE PEUT ETRE REVENDU OU CEDE EN ECHANGE D'UN QUELCONQUE PROFIT.
Vous souhaitez formuler des commentaires sur cet article ?
 

Get more support from smallbusiness.support.microsoft.com

Contact us for more help

Contact us for more help
Connect with Answer Desk for expert help.