Les performances sont ralenties lorsque vous exécutez une requête dans SQL Server 2005 qui met à jour une table sur un serveur lié et puis joint la table à une table sur le serveur local

Traductions disponibles Traductions disponibles
Numéro d'article: 942982 - Voir les produits auxquels s'applique cet article
Agrandir tout | Réduire tout

Sommaire

Symptômes

Envisagez le scénario suivant :
  • Vous avez une requête qui met à jour une table sur un serveur lié et puis joint la table à une table sur le serveur local.
  • Le serveur local exécute Microsoft SQL Server 2005.
  • Sur le serveur local, vous exécutez la requête dans SQL Server 2005.
Dans ce scénario, performances est lent par rapport aux performances de la même requête dans Microsoft SQL Server 2000. Par exemple, lorsque vous exécutez la requête dans SQL Server 2000, la requête est inférieur à 1 seconde à la fin. Toutefois, lorsque vous exécutez la requête dans SQL Server 2005, la requête est environ 24 secondes à la fin.

Cause

La requête effectue une opération analyse à distance de la table sur le serveur lié. Lorsque vous exécutez la requête dans SQL Server 2005, l'opération d'analyse à distance récupère toutes les lignes de la table. Si la table contient autant de lignes, l'opération d'analyse à distance prend longtemps à la fin.

Toutefois, lorsque vous exécutez la requête dans SQL Server 2000, l'opération de requête à distance envoie la requête à exécuter sur le serveur lié. Par conséquent, même si la table contient plusieurs lignes, l'opération d'analyse à distance est terminée en peu de temps.

Contournement

Pour contourner ce problème, ajouter une contrainte UNIQUE ou une contrainte de clé primaire de la table sur le serveur local. Ajouter la contrainte à la colonne que vous utilisez pour l'opération JOIN.

Par exemple, vous mettre à jour l'instruction DECLARE qui est mentionnée dans l'étape 4 les autres informations section à la suivante :
DECLARE @t2 table (c1 int primary key, c2 int)

Statut

Microsoft a confirmé que c'est un problème dans les produits Microsoft répertoriés dans la section « S'applique à ».

Plus d'informations

Procédure pour reproduire ce problème


note Les étapes suivantes supposent que vous disposez de deux serveurs qui exécutent SQL Server 2005. Un nom d'instance est ServerA\SQL2005. L'autre nom d'instance est ServerB\SQL2005.
  1. Sur l'instance de serveur A de SQL Server 2005, exécutez les instructions suivantes pour créer une base de données dans SQL Server Management Studio :
    USE MASTER
    GO
    IF EXISTS (SELECT * FROM sysdatabases where name = 'LinktestTarget')
    	DROP DATABASE LinktestTarget
    GO
    CREATE DATABASE LinktestTarget
    GO
    
    ALTER DATABASE LinktestTarget MODIFY FILE
    (NAME = 'LinktestTarget', SIZE = 200MB)
    GO
    ALTER DATABASE LinktestTarget MODIFY FILE
    (NAME = 'LinktestTarget_log', SIZE = 100MB)
    GO
  2. Sur l'instance le serveur B de SQL Server 2005, exécutez les instructions suivantes pour créer un serveur lié dans Management Studio :
    DECLARE @serverName nvarchar(50)
    SET @serverName = @@serverName
    
    IF EXISTS (SELECT * FROM master..sysservers WHERE srvname = 'LS')
    	EXEC master.dbo.sp_dropserver @server=N'LS', @droplogins='droplogins'
    
    EXEC sp_addlinkedserver
        @server = N'LS',
        @srvproduct = N'SQLDB',
        @provider = N'SQLOLEDB',
        @datasrc = N'ServerA\SQL2005',
        @catalog = N'LinktestTarget'
    
    EXEC sp_serveroption N'LS', N'data access', N'true'
    EXEC sp_serveroption N'LS', N'rpc out', N'true'
    EXEC sp_serveroption N'LS', N'rpc', N'true'
    EXEC sp_serveroption N'LS', N'use remote collation', N'true'
    EXEC sp_addlinkedsrvlogin
      @rmtsrvname = N'LS',
      @useself = N'true',
      @locallogin = N'sa'
    sysservers WHERE srvname = 'LS') EXEC master.dbo.sp_dropserver @server = N 'LS', @ droplogins = 'droplogins « EXEC sp_addlinkedserver @server = N'LS », @ srvproduct = N'SQLDB », @ fournisseur = N'SQLOLEDB », @ datasrc = N 'ServerA\SQL2005 », @ catalogue = N'LinktestTarget 'EXEC sp_serveroption des N'LS, de N'data accès, N'true « EXEC sp_serveroption des N'LS, N'rpc hors », N'true « EXEC sp_serveroption N'LS », N'rpc », « EXEC sp_serveroption des N'LS, classement distant N'use », N'true N'true « EXEC sp_addlinkedsrvlogin @rmtsrvname = 'N'LS, @ useself = N'true », @ locallogin = N'sa »
  3. Sur l'instance de serveur A de SQL Server 2005, exécutez l'instruction suivante pour créer une table, puis puis remplissez la table avec les 50 000 lignes de données :
    USE LinktestTarget
    GO
    CREATE TABLE [T1] (
    	[c1] [int]  NOT NULL,
    	[c2] [int] NOT NULL,
    	[c3] char (4000) NOT NULL,
    	CONSTRAINT [PK_t1] PRIMARY KEY CLUSTERED ([c1])
    WITH FILLFACTOR = 80 ON [PRIMARY] 
    ) ON [PRIMARY]
    GO
    SET NOCOUNT ON
    GO
    DECLARE @counter int
    SET @counter = 1
    
    WHILE @counter < 50000
    BEGIN
    	INSERT INTO T1 (c1, c2, c3) VALUES (@counter, @counter,'')
    	SET @counter = @counter + 1
    END
    GO
    UPDATE STATISTICS T1 (PK_t1) WITH FULLSCAN
  4. Sur l'instance le serveur B de SQL Server 2005, exécutez les instructions suivantes. Notez que les performances sont lente.
    DECLARE @t2 table (c1 int, c2 int)
    INSERT INTO @t2 (c1, c2) VALUES (399990, 399990)
     
    UPDATE A
    SET A.c2 = B.c2
    FROM LS.LinktestTarget.dbo.T1 AS A 
    	JOIN @t2 as B on B.c1 = A.c1

Propriétés

Numéro d'article: 942982 - Dernière mise à jour: mardi 23 octobre 2007 - Version: 1.1
Les informations contenues dans cet article s'appliquent au(x) produit(s) suivant(s):
  • Microsoft SQL Server 2005 Standard Edition
  • Microsoft SQL Server 2005 Workgroup Edition
  • Microsoft SQL Server 2005 Developer Edition
  • Microsoft SQL Server 2005 Enterprise Edition
Mots-clés : 
kbmt kbexpertiseadvanced kbtshoot kbprb KB942982 KbMtfr
Traduction automatique
IMPORTANT : Cet article est issu du système de traduction automatique mis au point par Microsoft (http://support.microsoft.com/gp/mtdetails). Un certain nombre d?articles obtenus par traduction automatique sont en effet mis à votre disposition en complément des articles traduits en langue française par des traducteurs professionnels. Cela vous permet d?avoir accès, dans votre propre langue, à l?ensemble des articles de la base de connaissances rédigés originellement en langue anglaise. Les articles traduits automatiquement ne sont pas toujours parfaits et peuvent comporter des erreurs de vocabulaire, de syntaxe ou de grammaire (probablement semblables aux erreurs que ferait une personne étrangère s?exprimant dans votre langue !). Néanmoins, mis à part ces imperfections, ces articles devraient suffire à vous orienter et à vous aider à résoudre votre problème. Microsoft s?efforce aussi continuellement de faire évoluer son système de traduction automatique.
La version anglaise de cet article est la suivante: 942982
L'INFORMATION CONTENUE DANS CE DOCUMENT EST FOURNIE PAR MICROSOFT SANS GARANTIE D'AUCUNE SORTE, EXPLICITE OU IMPLICITE. L'UTILISATEUR ASSUME LE RISQUE DE L'UTILISATION DU CONTENU DE CE DOCUMENT. CE DOCUMENT NE PEUT ETRE REVENDU OU CEDE EN ECHANGE D'UN QUELCONQUE PROFIT.

Envoyer des commentaires

 

Contact us for more help

Contact us for more help
Connect with Answer Desk for expert help.
Get more support from smallbusiness.support.microsoft.com