SMS: Détails du site parent

Résumé

Systems Management Server (SMS) 2.0 peut être installé dans une configuration où l'administrateur veut que plusieurs sites SMS partagent un domaine unique pour l'installation d'ouverture de session réseau Windows et/ou la recherche d'ouvertures de session.

Quand plusieurs sites SMS partagent un domaine, le premier site où la recherche des ouvertures de session ou l'installation d'ouverture de session sont activées sera le premier site à créer des points d'ouverture de session sur les contrôleurs de domaine.

Les sites suivants qui indiquent le même domaine pour la recherche/installation d'ouverture de session ne recopient pas ces données sur tous les Contrôleurs de domaine. Seule une petite quantité de données est copiée sur le contrôleur de domaine principal. Chaque site dispose de son propre répertoire <Codesite> sur les points d'ouverture de session partagés dans le répertoire SMSLOGON\SITES\. Le répertoire SITES contient des informations d'assignation de clients et de configuration. Quand les clients SMS contactent les points d'ouverture de session, ils lisent les données de configuration à partir des fichiers dans les répertoires spécifiques aux sites et évalue les sites auxquels elles sont assignées.

Une fois les sites installés, l'installation/la recherche d'ouverture de session activée et les points d'ouverture de session modifiés, seul un site est responsable de la gestion des points d'ouverture de session. Il s'agit du " site parent ".

Le site parent est le seul site participant qui met à jour les fichiers de point d'ouverture de session sur tous les contrôleurs de domaine. Il s'agit également du seul site qui met à jour les profils utilisateurs et les scripts d'ouverture de session et qui gère le service Agent de recherche des ouvertures de session SMS qui s'exécute sur tous les points d'ouverture de session quand la recherche d'ouverture de session est activée.

Pour savoir quel est le site parent, le Gestionnaire de serveurs d'ouverture de session lit la version SMS et les informations du code de site pour chaque fichier de configuration d'ouverture de session de site (Codesite_cfg.lcf) sur le point d'ouverture de session PDC dans le répertoire smslogon\sitescfg. . Le site parent est celui qui présente la version SMS la plus récente. Si plusieurs sites présentent cette caractéristique, le site parent est celui qui dispose du code site avec l'ordre le plus élevé :

Les nombres sont moins bien classés que les lettres dans l'ordre du code site : Ainsi, A est inférieur à Z, 9 est inférieur à A, 1 est inférieur à 9, et 0 est inférieur à 1 :

Z > A > 9 > 0

Par exemple, le site 999 est parent du site 000, AAA de 999 et ZZZ de AAA. Si deux sites possèdent la même version et le même code site, ils sont tous deux parents lors de la mise à jour du domaine.

IL est possible, voire même conseillé, de préciser manuellement le site parent dans votre hiérarchie de sites SMS. Pour plus d'informations consultez l'article suivant :

Q235726 SMS: Specifying Senior Site for WinNT Logon Point Management.

Un site sera toujours reconnu comme site parent par tous les autres sites tant que le Contrôleur principal de domaine du répertoire smslogon\sitescfg disposera d'un fichier LCF, que le fichier senior.lst soit utilisé ou non. Par défaut dans SP2 et versions ultérieures, si le site parent ne met jamais à jour le domaine, aucun autre site n'endossera le rôle de site parent tant que le fichier LCF du site parent ne sera pas supprimé du Contrôleur principal de domaine.

Plus d'informations


Quel est le rôle du site parent ?



Il modifie les scripts d'ouverture de session/les profils utilisateurs : quand plusieurs sites partagent un domaine pour la recherche/l'installation d'ouverture de connexion, le gestionnaire de serveur d'ouverture de session (LSM) du site parent est tenu de répliquer tous les fichiers d'amorçage client et de script d'ouverture de session ainsi que tous les fichiers d'installation d'ouverture de session et de recherche d'ouverture de session à partir du point d'ouverture de session PDC vers tous les points d'ouverture de session BDC. Le gestionnaire de serveur d'ouverture de session du site parent doit aussi modifier les profils utilisateurs et les scripts d'ouverture de session tant qu'au moins un site partageant le domaine présente l'option " Modifier les scripts d'ouverture de session utilisateur " activée.

Remarque : pendant la mise à jour des points d'ouverture de session, le gestionnaire de serveur d'ouverture de session se connecte d'abord au PDC. Si celui-ci n'est pas disponible, le gestionnaire de serveur d'ouverture de session du site parent ne mettra à jour aucun BDC tant que le PDC n'est pas disponible.
Il vérifie l'agent de recherche d'ouverture de session Pendant les cycles de mise à jour du point d'ouverture de session, le gestionnaire de serveur d'ouverture de session du site parent vérifie que le service d'agent de recherche d'ouverture de session fonctionne sur tous les points d'ouverture de session. Il démarre l'agent de recherche d'ouverture de session si celui-ci ne fonctionne pas et l'installe s'il ne l'est pas.
Le gestionnaire de serveur d'ouverture de session du site parent met à jour les scripts d'ouverture de session SMS du domaine d'après les indications du fichier de configuration maître.
Le gestionnaire du serveur d'ouverture de session du site parent met à jour le fichier de configuration maître sur le PDC et sur tous les BDC.
Il supprime les informations du point de connexion pour les sites inactifs : par défaut le gestionnaire du serveur d'ouverture de session de tous les sites mettra à jour les informations du point d'ouverture de session sur un cycle d'interrogation de 24 heures. Ce cycle peut être modifié par le biais de l'onglet Paramètres d'ouverture de session, de la boîte de dialogue Propriétés d'installation/Recherche des ouverture de session réseau de Windows.

Le gestionnaire du serveur d'ouverture de session pour chaque site du domaine examinera le fichier .LCF (XXX_cfg.lcf) dans le répertoire SMSLOGON\Sitescfg du PDC pour les valeurs " Dernières pulsationsd'inventaire " et " Fréquence d'interrogation ".

Si la valeur " Last Hearbeat " est supérieure à la valeur " Intervalle d'interrogation " l'" État du site " sera " Inactif ".

Tandis que chaque LSM contacte le PDC il créera un fichier .tok sur le répertoire Sitescfg du PDC de façon à ce que d'autres sites ne puissent pas mettre à jour les fichiers entre-temps. Si un grand nombre de sites tentent de mettre à jour le PDC en même temps, il peut s'avérer nécessaire de changer le plan de mise à jour du point d'ouverture de session, pour empêcher que les sites soient indiqués comme étant inactifs à cause de délais.

Notez que chaque gestionnaire de serveur d'ouverture de session dispose de 5 minutes seulement pour contacter le PDC et déclarer la propriété de mise à jour exclusive en plaçant son jeton dans le répertoire Sitescfg. S'il ne peut contacter ou placer son jeton sur le PDC dans les 5 minutes, le délai sera dépassé. Lorsque cela se produit, une entrée similaire à celle-ci s'affiche dans NT_LOGON.LOG :

~Warning Unable to get sole access to domain skipping $$<SMS_NT_LOGON_SERVER_MANAGER><Fri Mar 26 22:55:14.282 1999 Eastern Standard Time><thread=93<>(0x5D)>
Quand un LCF de site LCF énumère un état " Inactif " pendant 7 jours à partir du dernier paramètre hearbeat du site en question, le LSM suivant qui met à jour les points d'ouverture de session changera l'état du site en " Désinstallation en attente ".


REMARQUE : depuis la version SMS 2.0 SP2, le site parent ne modifie plus l'état du site en " Désinstallation en attente ". Cf. Q259816.
Une fois indiqué comme " Désinstaller en attente ", lors de la mise à jour suivante par le LSM du site parent des points d'ouverture de session, celui-ci indiquera l'état " inerte ".

Lors de la mise à jour des points de connexion suivante, le LSM du site parent supprimera toutes les traces du site " inerte " des points d'ouverture de session.Remarque : pour plus de détails sur la gestion des points d'ouverture de session et des fichiers de configuration, reportez vous à l'article suivant de la Base de connaissance de Microsoft : Q224427 - SMS : Windows NT Logon Point Management Internals.

Nouvelle procédure de détermination du site parent :

Si le site parent actuel ne fonctionne plus en tant que tel, c'est le site parent suivant (par ordre de codes site, exactement comme pour la première détermination) qui prendra sa place. Cela se produit après la plus longue de ces deux situations :
  • Le site parent actuel a manqué son intervalle d'interrogation de PLUS de 4 heures.
  • Le site parent actuel a manqué TROIS intervalles d'interrogation configurés
Après cela, le code site le plus élevé devient parent et prend la place du premier.Si le site parent de départ revient en ligne, il doit reprendre son rôle lors de l'examen du fichier SITELIST.LST et déterminer qu'il dispose du code site ayant l'ordre le plus élevé.


Indications d'ordre général pour les sites parents :
Il n'est pas conseillé d'avoir un site parent pour un domaine sur un site distant du PDC connecté par une liaison lente. Le site parent étant responsable de la mise à jour de la configuration de tous les contrôleurs de domaine, le trafic créé peut être problématique si le site se connecte sur une liaison lente.

Notez que tous les sites avec une Recherche d'ouverture de session activée recevront des DDR (Data Discovery Records, enregistrements de recherche de données) des autres clients qui ouvrent une session sur un point d'ouverture de session partagé, que le client soit assigné ou non à ce site. Désactivez la recherche d'ouverture de session pour les sites qui ne doivent pas recevoir de DDR.

Propriétés

ID d'article : 219064 - Dernière mise à jour : 7 nov. 2003 - Révision : 1

Commentaires