Problèmes de Wi-Fi et configuration de votre domicile

S’applique à : Windows 10

Ce que l’on oublie le plus souvent, c’est que le configuration de votre domicile peut provoquer des problèmes de Wi-Fi. Voici des étapes que vous pouvez suivre pour améliorer votre connexion Wi-Fi.

Choisissez la bande réseau adaptée à vos appareils

Pour les réseaux Wi-Fi grand public, il existe deux bandes de fréquence : 2,4 GHz et 5 GHz. Voici une liste des avantages et inconvénients de chacune.

2,4 GHz

  • Avantages : Plus grande portée, traverse mieux les obstacles (les murs, par exemple), meilleure prise en charge (les appareils sans fil prennent plus souvent en charge la fréquence 2,4 GHz que la fréquence 5 GHz).
  • Inconvénients : Débit plus lent, moins de canaux qui ne se chevauchent pas, plus d’encombrement que sur les réseaux 5 GHz car les appareils ménagers (par exemple, les micro-ondes et les téléphones sans fil) et les appareils Bluetooth utilisent la bande réseau 2,4 GHz.

5 GHz

  • Avantages : débit plus rapide, canaux moins encombrés, plus de canaux qui ne se chevauchent pas.
  • Inconvénients : portée plus courte que les réseaux 2,4 GHz, ne traverse pas les murs et les autres obstacles aussi bien que la fréquence 2,4 GHz, moins fréquemment utilisée par les autres appareils.

Dans certains cas, un réseau 2,4 GHz fonctionnera parfaitement pour réaliser des tâches de base comme surfer sur le web ou consulter son adresse électronique sur une tablette, un PC ou un téléphone. Toutefois, si vous effectuez des opérations qui utilisent davantage de données sur un appareil prenant en charge un réseau 5 GHz (par exemple, pour diffuser en continu des films sur une console Xbox One), utiliser une fréquence de 5 GHz peut grandement contribuer à améliorer les performances Wi-Fi.

Choisissez des noms de réseau (SSID) différents

Si votre routeur émet à la fois sur les bandes réseau 2,4 GHz et 5 GHz, nous vous recommandons d’utiliser des noms de réseau (également appelés SSID) différents. Ainsi, vous saurez à quel réseau vous êtes connecté. Vous pouvez apporter cette modification à l’aide du logiciel de votre point d’accès.

Évitez les canaux encombrés

La plupart des points d’accès grand publics, tels que les routeurs sans fil, utilisent un canal prédéfini en usine et non modifié. Cela peut entraîner un encombrement des canaux et ralentir les performances de votre réseau Wi-Fi, surtout si vous êtes à proximité de nombreux réseaux Wi-Fi.

Avant de modifier votre canal, il est important d’examiner les performances du réseau à différents endroits de votre domicile afin de choisir le meilleur canal. Pour ce faire, vous pouvez obtenir une application d’analyseur réseau Wi-Fi à partir du Microsoft Store, ouvrir l’application puis rechercher la fonctionnalité qui vous permet de créer un graphe réseau. Si l’application que vous choisissez ne possède pas cette fonctionnalité, essayez-en une autre. Pour rechercher une application d’analyseur réseau, ouvrez l’application Microsoft Store sur votre PC Windows 10, puis recherchez « Analyseur Wi-Fi » ou un texte similaire.

Pour un réseau de fréquence 2,4 GHz, le graphe réseau ressemble à ce qui suit.


Image d’analyse du réseau 2,4 GHz
 

 

 

  1. Mon point d’accès
  2. Signal faible le plus puissant
  3. Point d’accès sur un canal chevauché
  4. Signal faible le moins puissant

 

 

Lorsque vous choisissez un canal pour des réseaux de fréquence 2,4 GHz :

  1. Choisissez le canal 1, 6 ou 11. Ces canaux ne se chevauchent pas et sont les plus fiables.
  2. Lorsque vous choisissez entre les canaux 1, 6 ou 11, choisissez le signal faible le plus puissant à partir de votre point d’accès ou de votre routeur. Par exemple, dans l’image ci-dessus, c’est le canal 1.
  3. Choisissez le canal ayant le moins de points d’accès (à moins que ce canal ait le signal faible le moins puissant).
  4. Si les trois canaux sont équivalents en termes de nombre de points d’accès et de signal le moins puissant, choisissez celui qui a le moins de points d’accès sur des canaux qui se chevauchent.

Pour les réseaux 5 GHz, le chevauchement est moins problématique. Par conséquent, choisissez le canal ayant le moins de points d’accès pour votre puissance de signal.

Vérifiez la puissance de votre signal

Si le signal n’est pas assez puissant, vous ne serez pas en mesure de vous connecter de façon fiable à votre réseau Wi-Fi, quel que soit le canal que vous choisissez. Là encore, vous pouvez utiliser une application d’analyseur Wi-Fi pour déterminer la puissance de votre signal. Plus il approche des 10 dBm, plus le signal est puissant. Un signal puissant vous donne de meilleures chances d’avoir une connexion Wi-Fi fiable. Le signal sera généralement le plus puissant à quelques mètres de votre point d’accès, mais pas juste à côté.

Si vous avez un signal Wi-Fi faible, essayez ces solutions :

  • Si possible, déplacez votre point d’accès afin de réduire le nombre de murs ou d’autres obstacles séparant votre point d’accès de votre PC. Moins il y a de murs ou d’autres obstacles, mieux c’est.
  • Si possible, rapprochez votre PC du point d’accès. Il faut qu’il soit proche, mais pas juste à côté.
  • Déplacez le point d’accès au centre de votre maison ou de la pièce, si possible en hauteur. Le placer dans un coin ou sous un bureau peut réduire la puissance de votre signal Wi-Fi.
  • Vérifiez qu’aucun élément ne peut provoquer d’interférences (par exemple, un meuble de rangement métallique).
  • Vérifiez l’orientation de votre appareil lorsque vous utilisez le Wi-Fi. Votre position peut entraîner une perte de signal.

Si vous ne pouvez pas vous approcher du point d’accès ou déplacer le point d’accès en lui-même, vous pouvez opter pour une unité d’extension de réseau afin d’améliorer votre signal Wi-Fi. Les unités d’extension de réseau sont le plus souvent des petits appareils que vous pouvez brancher à une prise électrique n’importe où dans votre maison.

Vérifier la largeur du canal

Même si c’est moins fréquent, le paramètre de largeur du canal pour un réseau Wi-Fi 2,4 GHz peut causer des problèmes. Les réseaux de bande 2,4 GHz ont deux largeurs de canal — 20 MHz et 40 MHz (le canal de 40 MHz a été ajouté plus tardivement avec la spécification IEEE 802.11N). Même si la bande de canal 40 MHz offre un meilleur débit, certaines cartes réseau Wi-Fi plus anciennes et leurs pilotes fonctionnent moins bien avec cette bande. Si vous n’obtenez pas de connexion Wi-Fi fiable, mais que la puissance de votre signal est bonne et que le canal Wi-Fi est dégagé, vérifiez le paramètre Largeur du canal de votre point d’accès en vous connectant à celui-ci. En règle générale, il est réglé par défaut sur Auto, 20/40 MHz ou une valeur similaire. Si votre point d’accès ou votre routeur est défini sur l’une de ces valeurs, essayez de le régler sur 20 MHz.

Évitez d’utiliser des types de sécurité plus anciens ou non pris en charge

À mesure que la technologie évolue, les types de sécurité plus anciens deviennent moins sécurisés et ne sont plus pris en charge. Même si certains d’entre eux existent toujours pour permettre à des appareils plus anciens de fonctionner, il est préférable de les éviter et d’utiliser des types de sécurité plus récents, si vous le pouvez.

Aujourd’hui, le type standard est le WPA2-AES ; les nouveaux appareils Wi-Fi certifiés le prennent en charge depuis un certain temps.

Évitez d’utiliser le WEP ou un SSID masqué, qui n’est pas sécurisé. Si possible, évitez d’utiliser le WPA + le WPA2 pour votre type de sécurité réseau. Lorsque votre routeur ou point d’accès est paramétré de cette manière, votre PC ou autre appareil sans fil essaiera d’abord d’utiliser le WPA2, puis rebasculera vers le WPA s’il ne peut pas se connecter à l’aide du WPA2. Toutefois, certaines cartes réseau Wi-Fi plus anciennes ne peuvent pas rebasculer du WPA2 au WPA de manière fiable, et il peut arriver que vous ne puissiez pas vous connecter.

 

Étape suivante : Analyser le rapport sur le réseau sans fil

Retour à la Vue d’ensemble