10 mars 2020 - KB4538461 (build du système d’exploitation 17763.1098)

S’applique à : Windows 10, version 1809, all editionsWindows Server version 1809Windows Server 2019, all editions

Principales caractéristiques


  • Mises à jour visant à améliorer la sécurité lors de l’utilisation de Microsoft Edge et d’Internet Explorer.
  • Mises à jour pour vérifier les noms d’utilisateur et les mots de passe.
  • Mises à jour pour améliorer la sécurité quand Windows effectue des opérations de base.
  • Mises à jour pour le stockage et la gestion des fichiers.
  • Mises à jour visant à améliorer la sécurité lors de l’utilisation de périphériques externes (par exemple, une manette de jeu, une imprimante ou une webcam).

Améliorations et correctifs


Cette mise à jour de sécurité comprend des améliorations de la qualité. Les modifications principales sont notamment les suivantes :

  • Mises à jour de sécurité pour Microsoft Scripting Engine, Windows App Platform and Frameworks, Windows Media, Windows Silicon Platform, Microsoft Edge, Internet Explorer, Windows Fundamentals, Windows Authentication, Windows Kernel, Windows Core Networking, Windows Storage and Filesystems, Windows Peripherals, Windows Update Stack, et Windows Server.

Si vous avez installé les mises à jour précédentes, seuls les nouveaux correctifs contenus dans ce package sont téléchargés et installés sur votre appareil.

Pour plus d’informations sur les failles de sécurité corrigées, consultez le guide des mises à jour de sécurité.

Problèmes connus dans cette mise à jour


Symptôme Solution de contournement
Après l’installation de la mise à jour KB4493509, l’erreur « 0x800f0982 - PSFX_E_MATCHING_COMPONENT_NOT_FOUND » peut s’afficher sur les appareils sur lesquels certains modules linguistiques asiatiques sont installés.
  1. Désinstallez et réinstallez les modules linguistiques ajoutés récemment. Pour obtenir les instructions correspondantes, consultez l’article Gérer les paramètres de langue d’entrée et d’affichage dans Windows 10.
  2. Sélectionnez Rechercher des mises à jour, puis installez la mise à jour cumulative d’avril 2019. Pour obtenir les instructions correspondantes, consultez l’article Mettre à jour Windows 10.

Remarque Si la réinstallation du module linguistique n’atténue pas le problème, réinitialisez votre PC en procédant comme suit :

  1. Accédez à l’application Paramètres > Récupération.
  2. Sélectionnez Commencer sous l’option de récupération Réinitialiser ce PC.
  3. Sélectionnez Conserver mes fichiers.

Microsoft essaie de trouver une solution à ce problème et fournira ultérieurement une mise à jour.

Lorsque vous utilisez des conteneurs Windows Server avec les mises à jour du 10 mars 2020, des problèmes risquent de survenir au niveau des applications et des processus 32 bits. Pour obtenir des instructions importantes concernant la mise à jour des conteneurs Windows, consultez les articles Compatibilité des versions de conteneur Windows et Mettre à jour les conteneurs Windows Server.
Les appareils utilisant un proxy manuel ou auto-configuré, en particulier avec un réseau privé virtuel (VPN), peuvent afficher un état de connexion Internet limitée ou inexistante dans la zone de notification de l’indicateur d’état de la connectivité réseau (NCSI). Cela peut se produire lorsque le proxy est connecté ou déconnecté d’un VPN ou après la modification de l’état entre les deux. Les appareils qui rencontrent ce dysfonctionnement risquent également d’avoir des problèmes d'accès à Internet avec les applications qui utilisent WinHTTP ou WinInet. Les applications qui pourraient être affectées sur les appareils dans cette situation incluent, sans s’y limiter, Microsoft Teams, Microsoft Office, Microsoft Office 365, Microsoft Outlook, Internet Explorer 11 et certaines versions de Microsoft Edge.

Ce problème est résolu dans KB4554354.

Il se peut que certains périphériques d’un domaine ne soient pas en mesure d’installer des applications publiées à l’aide d’un objet de stratégie de groupe (GPO). Ce problème n’affecte que les installations d’applications qui utilisent des fichiers .msi. Il n’affecte aucune autre méthode d’installation, telles que celles provenant du Microsoft Store.

Ce problème est résolu dans KB4549949.

Comment obtenir cette mise à jour


Avant d’installer cette mise à jour

Microsoft vous recommande vivement d’installer la dernière mise à jour de la pile de maintenance (SSU) correspondant à votre système d’exploitation avant la dernière mise à jour cumulative (LCU). Les mises à jour SSU améliorent la fiabilité du processus de mise à jour afin d’atténuer les problèmes potentiels lors de l’installation de la mise à jour LCU et de l’application des correctifs de sécurité Microsoft. Pour obtenir des informations d'ordre général sur les mises à jour SSU, consultez les articles Mises à jour de la pile de maintenance et Mises à jour de la pile de maintenance (SSU) : Forum aux questions (en anglais).

Si vous utilisez Windows Update, la dernière mise à jour SSU (KB4539571) vous sera proposée automatiquement. Pour obtenir le package autonome pour la dernière mise à jour SSU, recherchez-le dans le Catalogue Microsoft Update.

Installer cette mise à jour

Canal de publication Disponible Étape suivante
Windows Update et Microsoft Update Oui Aucune. Cette mise à jour sera téléchargée et installée automatiquement à partir de Windows Update.
Catalogue Microsoft Update Oui Pour obtenir le package autonome pour cette mise à jour, accédez au site web Catalogue Microsoft Update.
Windows Server Update Services (WSUS) Oui

Cette mise à jour effectue une synchronisation automatique avec WSUS si vous configurez Produits et classifications comme suit :

Produit : Windows 10

Classification : Mises à jour de sécurité

 

Informations sur les fichiers

Pour obtenir la liste des fichiers fournis dans cette mise à jour, téléchargez les informations sur les fichiers pour la mise à jour cumulative 4538461

Remarque Certains fichiers affichent par erreur « Non applicable » dans la colonne « Version de fichier » du fichier CSV. Cela peut entraîner des faux positifs ou négatifs lors de l’utilisation de certains outils tiers de détection d’analyse pour valider la build.