Windows prend en charge les disques durs qui sont supérieures à 2 To

S’applique à : Microsoft Windows XP Home EditionMicrosoft Windows XP ProfessionalMicrosoft Windows Server 2003 Datacenter Edition (32-bit x86)

Résumé


Pour un système d’exploitation prenne en charge les périphériques de stockage ont des capacités qui dépassent 2 téraoctets (2 To, ou milliards de 2 octets), le périphérique doit être initialisé à l’aide de la table de partition GUID (GPT) schéma de partitionnement. Ce modèle prend en charge l’adressage de la gamme complète de capacités de stockage. Si l’utilisateur a l’intention de démarrer l’ordinateur à partir d’un de ces disques de grande capacité, l’interface du système base firmware doit utiliser les unifiée Extensible Firmware Interface (UEFI) et un BIOS pas.

Cet article décrit la prise en charge de Microsoft sur toutes les versions de Windows depuis Windows XP. Il décrit également les conditions requises pour l’adresse de la capacité de stockage totale de ces périphériques.

Notez que cet article fait référence à la capacité du disque de puissances de deux, au lieu de puissances de 10, la désignation plus courante sur les étiquettes de capacité de périphérique de stockage. Par conséquent, « 2 To » fait référence à un produit qui est étiqueté comme étant « « capacité de 2,2 To.

Notez également que le comportement spécifique au système d’exploitation qui est décrite dans cet article s’applique également pour les variantes de ce système. Par conséquent, une référence à « Windows 7 » inclut Windows Server 2008 R2, Windows Server 2008 inclut des « Windows Vista » et « Windows XP » inclut Windows Server 2003 et Windows Server 2003 R2.

Plus d'informations


La gestion des périphériques de stockage moderne est adressée à l’aide d’un schéma appelé bloc logique (LBA). Il s’agit de la disposition des secteurs logiques qui constituent le support. « LBA0 » représente le premier secteur logique du périphérique et la désignation du dernier LBA le dernier secteur logique du périphérique, une étiquette par secteur. Pour déterminer la capacité du périphérique de stockage, vous multipliez le nombre de secteurs logiques au sein de l’unité de la taille de chaque secteur logique. La norme actuelle de la taille est de 512 octets. Par exemple, pour atteindre un périphérique doté d’une capacité de 2 To, vous devez disposer de 3,906,250,000 secteurs de 512 octets. Toutefois, un ordinateur nécessite 32 bits (1 et0) des informations pour représenter le nombre. Par conséquent, une capacité de stockage supérieure à ce qui peut être représenté en utilisant 32 bits nécessiterait un bit supplémentaire. Autrement dit, les bits 33.

Le problème dans ce calcul est le schéma de partitionnement utilisé par les ordinateurs Windows plus modernes MBR (master boot record). Ce schéma définit une limite de 32 caractères pour le nombre de bits disponibles représenter le nombre de secteurs logiques.

La barrière de 2 To est le résultat de cette limite de 32 bits. Étant donné que le nombre maximal qui peut être représenté à l’aide de 32 bits est de 4 294 967 295, cela se traduit par 2.199 to de capacité en utilisant des secteurs de 512 octets (environ 2,2 To). Par conséquent, une capacité au-delà de 2,2 To n’est pas adressable par le schéma de partitionnement MBR.

Pour apporter plus de bits disponibles pour l’adressage, le périphérique de stockage doit être initialisé à l’aide de GPT. Ce schéma de partitionnement permet d’utiliser dans les secteurs de logiques jusqu'à 64 bits d’informations. Cela se traduit par une limite théorique de 9,4 ZB (9,4 zettabytes, ou milliards de 9.4 téraoctets). Toutefois, le problème qui affecte le GPT est plus actuellement systèmes disponibles sont basées sur la plate-forme de BIOS de balance âgée. BIOS prend en charge uniquement les disques MBR initialisé pour démarrer l’ordinateur. Pour redémarrer à partir d’un périphérique qui est initialisé à l’aide de GPT, votre système doit être compatible avec UEFI. Par défaut, de nombreux systèmes actuels peuvent prendre en charge UEFI. Microsoft prévoit que la plupart des systèmes futurs auront cette prise en charge. Les clients peuvent consulter leur fournisseur de système pour déterminer la capacité de leurs systèmes de prise en charge UEFI et les disques qui disposent de capacités de stockage supérieures à 2 To.

Conditions générales pour un volume de données non amorçable

Pour un système pouvoir atteindre la capacité maximale d’un périphérique qui a une capacité de stockage de plus de 2 To, les conditions préalables suivantes s’appliquent :
  • Le disque doit être initialisé à l’aide de GPT.
  • La version de Windows doit être un des éléments suivants (32 bits ou 64 bits, à moins que dans le cas contraire de noter, mais y compris toutes les éditions de SKU) :
    • Windows Server 2008 R2 (uniquement version 64 bits disponible)
    • Windows Server 2008
    • Windows 7
    • Windows Vista
  • Les derniers pilotes de stockage de votre fabricant de contrôleur de stockage doivent être installés. Par exemple, si votre système utilise un contrôleur de stockage Intel qui est défini en mode « RAID », assurez-vous que vous avez les pilotes les plus récents applicables à partir du site de support d’Intel.
  • En général, vous devez contacter le fabricant de votre système pour déterminer si le système prend en charge les tailles de dispositif de plus de 2 To.

Conditions générales pour un volume système amorçable

Supposons que vous souhaitez remplir les conditions suivantes :
  • Disposez d’un périphérique de stockage sur lesquels vous pouvez installer Windows.
  • Vérifiez le périphérique de stockage amorçable.
  • Activer le système d’exploitation à une capacité de stockage maximale pour le périphérique de plus de 2 To.
Pour répondre à ces conditions, les conditions préalables suivantes s’appliquent :
  • Le disque doit être initialisé à l’aide de GPT.
  • Le microprogramme système doit utiliser UEFI.
  • La version de Windows doit être un des éléments suivants (64 bits uniquement, mais y compris tous les SKU éditions) :
    • Windows Server 2008 R2
    • Windows Server 2008
    • Windows 7
    • Windows Vista
  • Les derniers pilotes de stockage de votre fabricant de contrôleur de stockage doivent être installés. Par exemple, si votre système utilise un contrôleur de stockage Intel en mode « RAID », assurez-vous que vous avez les pilotes les plus récents applicables à partir du site de support d’Intel.
Remarque  Windows ne gère pas le démarrage GPT initialisé les volumes à l’aide de systèmes UEFI sur les versions 32 bits de Windows. En outre, systèmes BIOS ne supportent pas partitionnés GPT les volumes de démarrage. Consultez votre fournisseur de système pour déterminer si le système prend en charge à la fois UEFI et le démarrage des périphériques ayant des capacités de stockage de plus de 2 To.

Matrice de support

Les tableaux suivants répertorient le support technique de Microsoft pour les différents concepts décrits dans cet article. Ces informations constituent une instruction de prise en charge globale sur les disques d’une capacité de stockage supérieure à 2 To.

Tableau 1 : Prise en charge de Windows pour le partitionnement des jeux de volumes de données
 
System MBR "Hybrid-MBR"* GPT
Windows 7 Prise en charge Non pris en charge Prise en charge
Windows Vista Prise en charge Non pris en charge Prise en charge
Windows XP Prise en charge Non pris en charge Non pris en charge
* « Hybride-MBR » est un autre style de partitionnement qui n’est pas pris en charge par n’importe quelle version de Windows.

Tableau 2 : Prise en charge de Windows pour microprogramme du système
 
System BIOS UEFI
Windows 7 Prise en charge Prise en charge
Windows Vista Prise en charge Prise en charge
Windows XP Prise en charge Non pris en charge

Tableau 3 : Prise en charge de Windows pour les combinaisons de firmware de démarrage et de schémas pour le volume de démarrage de partition
 
System BIOS + MBR UEFI + GPT BIOS + GPT UEFI + MBR
Windows 7 Prise en charge Prise en charge ; nécessite une version 64 bits de Windows Volume de démarrage non pris en charge Volume de démarrage non pris en charge
Windows Vista Prise en charge Prise en charge ; nécessite une version 64 bits de Windows Volume de démarrage non pris en charge Volume de démarrage non pris en charge
Windows XP Prise en charge Non pris en charge Volume de démarrage non pris en charge Volume de démarrage non pris en charge

Tableau 4 : Windows prend en charge des disques de grande capacité comme des volumes de données ne fonctionne pas
 
System > 2 To disque – MBR > 2 To disque – « Hybride-MBR » > 2 To disque – GPT
Windows 7 Prend en charge de jusqu'à 2 To de capacité adressable ** Non pris en charge Capacité maximale de prise en charge
Windows Vista Prend en charge de jusqu'à 2 To de capacité adressable ** Non pris en charge Capacité maximale de prise en charge
Windows XP Prend en charge de jusqu'à 2 To de capacité adressable ** Non pris en charge Non pris en charge
** Capacité au-delà de 2 To ne peut pas être résolue par Windows si le disque est initialisé à l’aide de la méthode de partitionnement MBR. Par exemple, pour un disque unique de 3 To qui est initialisé à l’aide de MBR, Windows peut créer des partitions jusqu'à le 2 premiers TB. Toutefois, la capacité restante ne peut pas être résolue et, par conséquent, ne peut pas être utilisée.

L’initialisation d’un disque de données à l’aide de GPT

Les étapes suivantes indiquent comment initialiser un disque fraîche en utilisant le schéma de partitionnement GPT afin de garantir que Windows peut traiter la capacité maximale de stockage disponible. Assurez-vous que vous sauvegardez toutes les données importantes avant d’essayer ces étapes.
  1. Cliquez sur Démarrer, tapez diskmgmt.msc dans la zone Démarrer la recherche , droit diskmgmt.msc, puis cliquez sur Exécuter en tant qu’administrateur. Le cas échéant, entrez les informations d’identification pour un compte d’utilisateur disposant des privilèges d’administrateur.

    Remarque  Lorsqu’un disque non initialisé est détecté par Windows, la fenêtre suivante s’ouvre pour vous inviter à initialiser le disque.

    When a non-initialized disk is detected by Windows, the following window opens to prompt you to initialize the disk.
  2. Dans la boîte de dialogue Initialiser le disque , cliquez sur GPT (GUID Partition Table)et appuyez sur OK.

    Remarque  Si vous sélectionnez cette option, ce disque dur ne reconnaîtra pas dans les versions de Windows antérieures à et y compris Windows XP.
  3. Vérifiez dans la fenêtre Gestion des disques pour vérifier que le disque est initialisé. Si c’est le cas, la ligne de statut de ce disque en bas de la fenêtre doit indiquer que le disque est en ligne.

    Online
  4. Une fois que le disque est initialisé, vous devez créer une partition et puis formater cette partition à l’aide d’un système de fichiers. Il s’agit de pouvoir stocker les données de cette partition et attribuer un nom et une lettre de lecteur à cette partition. Pour ce faire, cliquez sur l’espace non alloué sur le côté droit de la ligne d’état pour ce disque, puis cliquez sur Nouveau Volume Simple. Suivez les étapes de l’Assistant partition pour terminer ce processus.

Comment faire pour convertir un disque MBR vers GPT

Si vous avez déjà initialisé le disque à l’aide de la méthode de partitionnement MBR, procédez comme suit pour initialiser le disque en utilisant le schéma GPT. Assurez-vous que vous sauvegardez toutes les données importantes avant d’essayer ces étapes.
  1. Cliquez sur Démarrer, tapez diskmgmt.msc dans la zone Démarrer la recherche , droit diskmgmt.msc, puis cliquez sur Exécuter en tant qu’administrateur. Le cas échéant, entrez les informations d’identification pour un compte d’utilisateur disposant des privilèges d’administrateur.
  2. Dans la fenêtre Gestion des disques, examinez les lignes d’état de disque en bas. Dans l’exemple suivant, l’utilisateur a un disque 3 to a été précédemment initialisé à l’aide de la méthode de partitionnement MBR. Ce périphérique est étiqueté comme « Disque 1 ».

    Disk 1
  3. Notez que le disque 1 contient deux sections non allouées distinctes. Cette séparation indique que le 2 premiers TB de l’espace disque peut être utilisé. Toutefois, l’espace restant est non-adressable en raison de la limitation d’espace adressage 32 bits du schéma de partitionnement MBR. Pour activer le système afin d’éliminer complètement la capacité totale du périphérique de stockage, vous devez convertir le disque pour utiliser le schéma de partitionnement GPT.
  4. Droit de l’étiquette sur la gauche pour le disque que vous souhaitez convertir, puis cliquez sur convertir en disque GPT.

    Remarque L’affichage doit désormais afficher le montant total de la quantité d’espace disponible dans non alloué.

    Convert to GPT Disk
  5. Maintenant que le disque est initialisé pour accéder à la capacité de stockage totale, vous devez créer une partition et puis formater cette partition à l’aide d’un système de fichiers. Il s’agit de pouvoir stocker les données de cette partition et attribuer un nom et une lettre de lecteur à cette partition. Pour ce faire, cliquez sur l’espace non alloué sur le côté droit de la ligne d’état pour ce disque, puis cliquez sur Nouveau Volume Simple. Suivez les étapes de l’Assistant partition pour terminer ce processus.

Problèmes/Limitations connues

Étant donné que la transition à une seul disque de capacité supérieure à 2 To est survenu relativement récemment, Microsoft a étudié comment Windows prend en charge les disques de grande capacité. Les résultats révèlent plusieurs problèmes qui s’appliquent à toutes les versions de Windows antérieures à et y compris Windows 7 avec Service Pack 1 et Windows Server 2008 R2 avec Service Pack 1.

À ce stade, le comportement incorrect suivant est connu pour se produire lorsque Windows gère la capacité de stockage d’un disque de plus de 2 to :
  • Dépasse de la capacité numérique au-delà de 2 To. Ainsi, le système est capable de traiter uniquement la capacité au-delà de 2 To. Par exemple, sur un disque de 3 To, la capacité disponible peut être uniquement de 1 To.
  • La capacité numérique au-delà de 2 To est tronquée. Le résultat ne dépasse pas 2 To d’espace d’adressage. Par exemple, sur un disque de 3 To, la capacité disponible peut être uniquement de 2 To.
  • Le périphérique de stockage n’est pas correctement détecté. Dans ce cas, il n’est pas affiché dans la fenêtre Gestionnaire de périphériques ou gestion des disques.
De nombreux fabricants de contrôleur de stockage proposent des pilotes mis à jour qui prennent en charge les capacités de stockage de plus de 2 To. Contactez le fabricant de votre contrôleur de stockage ou OEM pour déterminer quel support téléchargeable est disponible pour les capacités de disque unique qui sont supérieures à 2 To.

Données de détection SCSI

Lorsqu’un disque rencontre des erreurs liées aux secteurs illisibles ou impossible à écrire, il signale les erreurs et les données de détection SCSI appropriées pour le système d’exploitation. Les données de détection SCSI peut contenir des informations sur LBA pour les secteurs qui ont été trouvés pour être illisible ou impossible à écrire.

Pour l’espace d’adressage LBA est supérieure à 2 To, le disque nécessite des données de détection SCSI dans le format du descripteur. Ce format n’est pas pris en charge par Windows 7 ou Windows Server 2008 R2, laquelle récupérer les données de détection SCSI dans un format fixe. Par conséquent, les données de détection SCSI récupérée ne contient pas d’informations sur les secteurs défectueux ou il contient des informations incorrectes sur les secteurs défectueux. Les administrateurs doivent noter cette limitation lorsqu’ils recherchent des informations LBA qui sont enregistrées dans le journal des événements Windows de secteur défectueux.