Comment générer un fichier d’image mémoire du noyau ou un fichier d’image mémoire complète dans Windows Server 2008 ou Windows Server 2008 R2

S’applique à : Windows Server 2012 R2 DatacenterWindows Server 2012 R2 StandardWindows Server 2012 Datacenter Plus

Important Cet article contient des informations sur la modification du Registre. Avant de modifier le Registre, pensez à le sauvegarder et assurez-vous que vous savez le restaurer en cas de problème. Pour plus d'informations sur la sauvegarde, la restauration et la modification du Registre, cliquez sur le numéro ci-dessous pour afficher l'article correspondant dans la Base de connaissances Microsoft :
322756 Comment sauvegarder et restaurer le Registre dans Windows

INTRODUCTION


Cet article explique étape par étape décrit comment générer, collecter, vérifier et analyser les fichiers d’image mémoire de noyau et d’image mémoire complète sur un ordinateur Windows Server 2008.

Remarque Idéalement, vous ne devez effectuer ces opérations que si un ingénieur du service clientèle Microsoft vous le demande. Le débogage du fichier d’image mémoire de noyau ou du fichier d’image mémoire doit être la dernière possibilité, une fois toutes les méthodes standard de résolution des problèmes épuisées.

Si vous devez contacter les services et support client de Microsoft (CSS), cet article vous aidera à obtenir les informations nécessaires pour identifier le problème.

Pour effectuer cette procédure, vous devez avoir ouvert une session en tant qu’administrateur ou membre du groupe Administrateurs. Si votre ordinateur est connecté à un réseau, certains paramètres de stratégie réseau peuvent vous empêcher d’exécuter cette procédure. Le fichier manuel d’image mémoire de noyau ou d’image mémoire complète est utile lorsque vous essayez de résoudre plusieurs problèmes, car ce processus capture un enregistrement de la mémoire système au moment de l’incident.

Avertissement En fonction de la vitesse du disque dur sur lequel Windows est installé, la création d’une image mémoire de plus de 2 Go de mémoire peut prendre beaucoup de temps. Lorsque vous lancez la procédure de création du fichier d’image mémoire, le contenu de la mémoire physique, ou RAM, est écrit dans le fichier de pagination qui se trouve sur la partition sur laquelle le système d’exploitation est installé.

Lorsque vous redémarrez votre ordinateur, le contenu de ce fichier de pagination est écrit dans le fichier d’image mémoire. Même dans le meilleur des cas, lorsque le fichier d’image mémoire est configuré pour se trouver sur un autre disque dur, une grande quantité de données est lue et écrite sur les disques durs. Ceci peut provoquer une panne prolongée du serveur.

Informations supplémentaires


Fichier de pagination

Normalement, pour un bon fonctionnement de votre système Windows Server 2008, vous devez définir la taille du fichier de pagination sur le serveur.
Pour plus d’informations sur la façon de déterminer la bonne taille pour le fichier de pagination, cliquez sur le numéro ci-dessous pour afficher l’article correspondant dans la Base de connaissances Microsoft :
 
889654 Comment faire pour définir la taille du fichier de pagination nécessaire aux versions 64 bits de Windows Server 2003 ou Windows XP
 

La taille minimale du fichier de pagination varie en fonction du type de fichier d’image mémoire que vous essayez de collecter. Windows Server 2008 comporte trois options pour les fichiers d’image mémoire :
  • Vidage mémoire minimum (64 Ko pour un système d’exploitation 32 bits, 128 Ko pour un système d’exploitation 64 bits)
  • Image mémoire du noyau
  • Image mémoire complète
Pour permettre la création de fichiers d’image mémoire complète sur votre serveur, procédez comme suit :

Étape 1 : créer un fichier de pagination
  1. Cliquez sur Démarrer, cliquez avec le bouton droit sur Ordinateur, puis cliquez sur Propriétés.
  2. Cliquez sur l’onglet Paramètres système avancés dans la page Système, puis cliquez sur l’onglet Avancé.
  3. Cliquez sur Paramètres dans la zone Performance.
  4. Cliquez sur l’onglet Avancé, puis cliquez sur Modifier dans la zone Mémoire virtuelle.
  5. Sélectionnez la partition système sur laquelle le système d’exploitation est installé.

    Remarque Pour activer la partition système, vous devez cliquer pour décocher la case Gérer automatiquement la taille du fichier de pagination pour tous les lecteurs.
  6. Définissez la valeur de Taille initiale et de Taille maximale comme la quantité de RAM physique installée plus 100 Mo sous le bouton Taille personnalisée.
  7. Cliquez sur Définir, puis cliquez surOK à trois reprises.
  8. Redémarrez Windows pour que vos modifications soient prises en compte.

Taille de la partition

Dans Windows Server 2003 ou les versions antérieures de Windows, la taille de la partition sur laquelle le système d’exploitation est installé doit être au moins égale à la quantité de RAM physique installée, plus 100 Mo.

Pour Windows Server 2008, il est possible que vous deviez réduire la mémoire physique de l’ordinateur afin de produire un fichier d’image mémoire complète valide. Si l’ordinateur comporte plus de 4 Go de mémoire physique ou s’il n’y a pas assez d’espace sur le disque pour le fichier de pagination sur la partition sur laquelle le système d’exploitation est installé, il est possible que vous deviez réduire la RAM physique de l’ordinateur. Cependant, vous pouvez éviter cette situation en utilisant une autre partition, comme décrit dans la section « Nouveau comportement dans Windows Vista et Windows Server 2008 ». Pour réduire la mémoire physique sur l’ordinateur, utilisez les commutateurs truncatememory ou removememory dans le fichier BCDEdit.exe comme décrit dans les articles TechNet/MSDN suivants :
Forum aux questions de l’éditeur de données de configuration de démarrage
http://technet.microsoft.com/fr-fr/library/cc721886.aspx
Référence des options de démarrage BCD
http://msdn.microsoft.com/fr-fr/library/aa906217.aspx
Remarque Sur une version 32 bits de Windows Server 2008 dont le mode d’extension d’adresse physique (PAE) est activé, la taille du fichier de pagination peut être augmentée pour dépasser 4 Go (4 096 Mo). Pour savoir si PAE est activé, procédez comme suit :
  1. Cliquez sur Démarrer, Exécuter, tapez regedit, puis cliquez sur OK.
  2. Recherchez la sous-clé de Registre suivante :
    HKEY_LOCAL_MACHINE\SYSTEM\CurrentControlSet\Control\Session Manager\Memory Management
  3. Cliquez avec le bouton droit sur PhysicalAddressExtension, puis cliquez sur Modifier.
  4. Dans la boîte de dialogue Édition de la valeur DWORD, vérifiez la valeur de l’entrée PhysicalAddressExtension. Si la valeur de l’entrée PhysicalAddressExtension est de zéro (0), PAE est désactivé. Si la valeur de l’entrée PhysicalAddressExtension est de 1, PAE est activé.
  5. Redémarrez Windows pour que vos modifications soient prises en compte.
 

Nouveau comportement dans Windows Vista et Windows Server 2008

Dans Windows Vista et Windows Server 2008, pour obtenir un fichier d’image mémoire, le fichier de pagination n’a pas besoin de se trouver sur la même partition que celle sur laquelle est installé le système d’exploitation, comme exigé par les versions précédentes.

Pour placer un fichier de pagination sur une autre partition, vous devez créer une nouvelle entrée de Registre appelée
DedicatedDumpFile
Vous pouvez également définir la taille du fichier de pagination pour la création des images mémoire en créant une nouvelle entrée de Registre appelée DumpFileSize
Remarque DedicatedDumpFile ne peut pas être utilisée pour créer un fichier d’image mémoire sur un volume fractionné. Ceci comprend les volumes RAID 5 agrégés par bandes.

Pour créer les entrées de Registre DedicatedDumpFile et DumpFileSize, procédez comme suit :
  1. Cliquez sur Démarrer, Exécuter, tapez regedit, puis cliquez sur OK.
  2. Recherchez la sous-clé de Registre suivante, puis cliquez dessus :
    HKEY_LOCAL_MACHINE\SYSTEM\CurrentControlSet\Control\CrashControl
  3. Dans le menu Édition, pointez sur Nouveau, puis cliquez sur Valeur de chaîne.
  4. Dans le volet d’informations, tapezDedicatedDumpFile, puis appuyez sur Entrée.
  5. Cliquez avec le bouton droit sur DedicatedDumpFile, puis cliquez sur Modifier.
  6. Dans la zone Données de la valeur, tapez <lecteur>:\<dedicateddumpfile.sys>, puis cliquez sur OK.

    Remarque <lecteur> correspond au lecteur disposant d’assez d’espace pour le fichier d’image mémoire et <dedicateddumpfile.sys> est l’espace réservé correspondant au fichier et au chemin d’accès complet.
  7. Dans le menu Édition, pointez sur Nouveau, puis cliquez sur Valeur DWORD.
  8. Tapez DumpFileSize, puis appuyez sur Entrée.
  9. Cliquez avec le bouton droit sur DumpFileSize, puis cliquez sur Modifier.
  10. Dans la boîte de dialogue Modifier la valeur DWORD, cliquez sur Décimale sous Base.
  11. Dans la zone Valeur de la donnée, tapez la valeur, puis cliquez sur OK.

    Remarque La taille du fichier d’image mémoire est exprimée en mégaoctets.
  12. Cliquez avec le bouton droit sur DumpFile, puis cliquez sur Modifier.
  13. Dans la zone Données de la valeur, tapez <lecteur>:\<Chemin d’accès>\Memory.dmp, puis cliquez sur OK.

    Remarque Lorsque le système se bloque, ceci est l’emplacement dans lequel le fichier d’image mémoire est créé à l’aide du fichier dédié plutôt que du fichier Pagefile.sys. Il est possible d’utiliser une extension autre que « .sys » sur « DedicatedDump.sys », par exemple : « DedicatedDump.dmp ». Comme ceci ne sera pas utilisé comme fichier .DMP directement lorsque le système vérifie les erreurs, le fait de lui donner une extension autre que .DMP peut être perturbant pour un utilisateur qui essaie de copier le fichier d’image mémoire après le redémarrage. L’extension .sys permet de facilement savoir qu’il ne s’agit pas de l’emplacement final de l’image mémoire, mais ceci peut fonctionner avec n’importe quel nom (par exemple : « DedicatedDump.Ddmp »).
  14. Fermez l’Éditeur du Registre.
  15. Redémarrez Windows pour que vos modifications soient prises en compte.

RemarqueLorsque vous utilisez DedicatedDumpFile dans Windows Vista et Windows Server 2008, il doit y avoir au moins un fichier de pagination sur une des partitions. La taille du fichier de pagination n’est pas importante dans ce cas. Dans Windows 7 Service Pack 1 et Windows Server 2008 R2 Service Pack 1, vous pouvez éliminer cette limitation en installant le correctif logiciel 2716542. Pour plus d’informations sur ce correctif, cliquez sur le numéro ci-dessous pour afficher l’article correspondant dans la Base de connaissances Microsoft.  
2716542 Un correctif est disponible pour permettre à un ordinateur Windows 7 ou Windows Server 2008 R2 afin de créer un fichier d’image mémoire sans fichier de pagination
Cette limitation n’existe pas dans Windows 8, Windows Server 2012 et versions ultérieures.

Pour plus d’informations sur Windows Server 2008 et Windows Vista, cliquez sur le numéro ci-dessous pour afficher l’article correspondant dans la Base de connaissances Microsoft :
950858 Les fichiers d’image mémoire dédiés sont coupés de façon inattendue à 4 Go sur les ordinateurs qui exécutent Windows Server 2008 ou Windows Vista avec plus de 4 Go de mémoire physique
 

Si la taille de la mémoire physique du système d’exploitation est supérieure à celle du fichier de pagination sur un ordinateur Windows Server 2008 ou Windows Vista SP1, les fichiers d’image mémoire du noyau peuvent ne pas être générés.
Pour plus d’informations, cliquez sur le numéro ci-dessous pour afficher l’article correspondant dans la Base de connaissances Microsoft :
949052 Les fichiers d’image mémoire du noyau peuvent ne pas être générés sur les ordinateurs Windows Server 2008 et Windows Vista Service Pack 1 lorsque la mémoire système est plus importante que la taille du fichier de pagination
 
 

S'il n'y a pas de fichier de pagination sur le disque du système d'exploitation, le NT Kernel Power Manager pense que le disque du système d'exploitation peut être éteint plus tôt que les autres disques lors de l'arrêt de l'appareil. Si le disque du système d'exploitation est arrêté en premier, toute erreur de page qui aurait besoin de lire des données sur le disque du système d'exploitation provoque la pause de la procédure d'arrêt de l'appareil.

4090038L'erreur 0x9F/hang se produit lorsque vous arrêtez ou redémarrez Windows Server.

Nouveau comportement dans Windows 7 et Windows Server 2008 R2
 

Dans Windows 7 et Windows Server 2008 R2, pour obtenir un fichier d’image mémoire, le fichier de pagination n’a pas besoin de se trouver sur la même partition que celle sur laquelle est installé le système d’exploitation. Pour placer un fichier de pagination sur une autre partition, il n’est pas obligatoire d’utiliser l’entrée de Registre DedicatedDumpFile.

Fichier de pagination sur disque dynamique

Le disque dynamique n’est pas reconnu comme volume système ou volume de démarrage comme les autres disques. Donc, si vous créez un fichier de pagination uniquement sur un volume autre que le volume système ou le volume de démarrage, le système d’exploitation ne peut pas reconnaître ces volumes lors de la création du fichier d’image mémoire. Ceci provoque l’échec de la création des images mémoire.

Remarque Le comportement décrit ci-dessus s’applique également à DedicatedDumpFile.

À l’aide de la commande Retain dans l’interpréteur de commandes Diskpart, vous pouvez préparer un volume dynamique à utiliser comme volume de démarrage ou volume système. Pour utiliser la commande Retain, procédez comme suit :
  1. Ouvrez une invite de commandes avec élévation de privilèges.
  2. À l’invite de commandes, tapez Diskpart, puis appuyez sur Entrée :
  3. Dans l’invite de commandes Diskpart, tapez list vol, puis appuyez sur Entrée.
  4. Notez le numéro du volume pour lequel vous avez créé le fichier de pagination.
  5. Tapez select vol #, puis appuyez sur Entrée. (Le signe # représente le numéro de volume noté à l’étape 4.)
  6. Tapez retain, puis appuyez sur Entrée.
  7. Tapez detail vol, puis appuyez sur Entrée (Vérifiez que le paramètre Installable est bien défini sur Oui.)

    Remarque Le paramètre Installable est disponible uniquement dans Windows Server 2008 R2 et les systèmes d’exploitation plus récents.
  8. Redémarrez l’ordinateur.
Remarque Vous pouvez utiliser la commande Retain sur 4 volumes différents au maximum. Si vous devez exécuter la commande pour d’autres volumes après avoir atteint la limite de 4, vous devez supprimer les volumes sur lesquels la commande Retain a déjà été utilisée.

Pour plus d’informations sur la commande Retain, cliquez sur le numéro ci-dessous pour afficher l’article correspondant dans la Base de connaissances Microsoft.
 
300415 Description de l’utilitaire de ligne de commande Diskpart

Consultez également l’article TechNet suivant :

http://technet.microsoft.com/fr-fr/library/cc755127.aspx

 

Ordre de référence du fichier de pagination

Lorsque vous essayez de créer un fichier d’image mémoire qui se trouve sur un volume autre qu’un volume de démarrage (par défaut, le lecteur C:), vous risquez de ne pas pouvoir créer le fichier d’image mémoire, même si vous réservez une taille suffisante pour le fichier de pagination. Il peut ne pas y avoir d’ordre correct de référence du fichier de pagination. Pour vérifier si le volume attendu a priorité sur les autres volumes dans l’ordre de référence du fichier de pagination, procédez comme suit :
  1. Cliquez sur Démarrer, Exécuter, tapez regedit, puis cliquez sur OK.
  2. Recherchez la sous-clé de Registre suivante, puis cliquez dessus :

    HKEY_LOCAL_MACHINE\System\CurrentControlSet\Control\SessionManager\MemoryManagement
  3. Double-cliquez sur PagingFiles.
  4. Vérifiez value data pour voir si le volume attendu se trouve dans la première ligne.

Si vous devez modifier l’ordre, procédez comme suit :
  1. Cliquez sur Démarrer, Exécuter, tapez regedit, puis cliquez sur OK.
  2. Recherchez la sous-clé de Registre suivante, puis cliquez dessus :
     
    HKEY_LOCAL_MACHINE\System\CurrentControlSet\Control\SessionManager\MemoryManagement
  3. Cliquez avec le bouton droit sur PagingFiles, puis cliquez sur Modifier.
  4. Déplacez le volume concerné vers le haut de la liste.
  5. Fermez l’Éditeur du Registre.
  6. Redémarrez Windows pour que la modification soit prise en compte.

Étape 2 : Créer un fichier d’image mémoire complète
  1. Cliquez sur Démarrer, cliquez avec le bouton droit sur
    Ordinateur, puis cliquez sur
    Propriétés.
  2. Cliquez sur Paramètres système avancés sur la page
    Système, puis cliquez sur l’onglet Avancé.
  3. Cliquez sur Paramètres sous la zone Écriture des informations de débogage, puis vérifiez si Image mémoire complète est sélectionnée.
Remarque Par défaut, l’option Image mémoire complète est désactivée. Vous pouvez activer cette option si votre ordinateur comporte plus de 2 Go de RAM physique.


Remarque Si vous souhaitez activer l’option Image mémoire complète, définissez l’entrée de Registre CrashDumpEnabled sur la valeur 0x1 dans la sous-clé de Registre suivante, puis redémarrez Windows :
HKEY_LOCAL_MACHINE\SYSTEM\CurrentControlSet\Control\CrashControl
Pour plus d’informations, cliquez sur le numéro ci-dessous pour afficher l’article correspondant dans la Base de connaissances Microsoft :
885117 Démarrage et récupération affiche « Image mémoire du noyau », mais une image mémoire complète est exécutée dans Windows 2000 ou Windows Server 2003
 

Espace disque

L’emplacement choisi doit disposer de suffisamment d’espace libre pour pouvoir écrire le fichier d’image mémoire. Par défaut, le fichier d’image mémoire est écrit dans le fichier %SystemRoot%\Memory.dmp. Si l’espace disponible sur le lecteur %SystemRoot% n’est pas suffisant, vous pouvez rediriger le fichier d’image mémoire vers un autre emplacement qui dispose de suffisamment d’espace. Si l’espace disque disponible sur le volume de destination du fichier d’image mémoire n’est pas suffisant pour accueillir un nouveau fichier d’image mémoire, le fichier d’image mémoire n’est pas copié et un événement ID 12 est consigné dans le journal des événements système. Le chemin d’accès de l’image mémoire est configuré dans la valeur de Registre « DumpFile », dans « HKLM\SYSTEM\CurrentControlSet\Control\Crash control ». Les messages ID 12 est celui consigné dans le journal des événements système :



Pour modifier le chemin d’accès du fichier d’image mémoire dans les options de
Démarrage et récupération sur un ordinateur Windows Server 2008, procédez comme suit :
  1. Cliquez sur Démarrer, cliquez avec le bouton droit sur
    Ordinateur, puis cliquez sur
    Propriétés.
  2. Cliquez sur Paramètres système avancés sur la page
    Système, puis cliquez sur l’onglet Avancé.
  3. Cliquez sur Paramètres dans la zone Écriture des informations de débogage, puis remplacez le chemin par une valeur adaptée dans le champ Fichier d’image mémoire. En d’autres termes, vous pouvez modifier le chemin d’accès de %SystemRoot%\Memory.dmp pour qu’il pointe vers un disque local disposant d’assez d’espace, par exemple E:\Memory.dmp.
  4. Redémarrez Windows pour que la modification soit prise en compte.
Remarque Il n’est pas possible d’utiliser un lecteur réseau, un lecteur partagé ni un lecteur NAS comme destination du fichier d’image mémoire, car il peut ne pas être disponible au moment où la copie du fichier commence.

Correctifs logiciels pour Windows Server 2008 SP1

Les correctifs logiciels suivants peuvent résoudre des problèmes survenant lorsque vous essayez de créer un fichier d’image mémoire dans Windows Server 2008 SP1 :
  • 960658 Les systèmes Windows Server 2008 peuvent produire un fichier d’image mémoire tronqué si le système prend en charge le partitionnement dynamique (DHP) et si la mémoire est ajoutée à chaud
     

    Remarques
    • Ce correctif logiciel met à jour le fichier Crashdmp.sys, qui remplace le correctif logiciel mentionné dans les articles 950858 et 958933 de la Base de connaissances.
    • Ce correctif logiciel met à jour le fichier Ntkrnlpa.exe ou le fichier Ntkrnlmp.exe, qui remplace le correctif logiciel mentionné dans l’article 950917 de la Base de connaissances.
  • 950904 Le système ne répond plus et aucun fichier d’image mémoire n’est généré lorsqu’un ordinateur qui exécute Windows Vista ou Windows Server 2008 reçoit une interruption non masquable
     

    Remarque Ce correctif logiciel met à jour le fichier Ipmidrv.sys.
  • 953533 Un ordinateur qui exécute une version x86 de Windows Vista ou Windows Server 2008 sur un disque IDE/ATA ne génère pas de fichier d’image mémoire valide lorsque le mode PAE est activé
     

    Remarque Ce correctif logiciel met à jour les fichiers Dumpata.sys, Aliide.sys, Amdide.sys, Atapi.sys, Ataport.sys, Cmdide.sys, Intelide.sys, Msahci.sysm, Mshdc.inf, Pciide.sys, Pciidex.sys et Viaide.sys.
  • 955635 La taille du fichier de pagination peut devenir trop petite ou trop grande lorsque vous démarrez Windows Server 2008 ou Windows Vista si le disque ne comporte pas d’espace disponible et si la taille du fichier de pagination est gérée par le système
     

    Remarque Ce correctif logiciel met à jour le fichier Smss.exe, qui remplace le correctif logiciel mentionné dans l’article 953341 de la Base de connaissances.
  • 957517 Un fichier d’image mémoire complète peut ne pas être correctement généré si le volume qui contient le fichier d’image mémoire dédié ne dispose pas de suffisamment d’espace libre
     

    Remarque Ce correctif logiciel met à jour les fichiers Faultrep.dll, Werfault.exe et Werfaultsecure.exe.

Méthodes de génération d’un fichier d’image mémoire manuel

Il existe plusieurs méthodes permettant de générer un fichier d’image mémoire de noyau ou un fichier d’image mémoire complète. Ces méthodes sont l’utilisation de NMI, du clavier (PS2/USB), du noyau distant ou des outils NotMyFault.exe.
 

Génération d’un fichier d’image mémoire manuel à l’aide de l’outil NotMyFault

Si vous pouvez ouvrir une session lorsque le problème se produit, vous pouvez utiliser l’outil Microsoft SysInternals NotMyFault. Pour cela, procédez comme suit :
  1. Téléchargez l’outil NotMyFault sur le site web Microsoft à l’adresse suivante :
  2. Cliquez sur Démarrer, recherchez l’outil, cliquez avec le bouton droit sur
    Invite de commandes, puis cliquez sur Exécuter en tant qu’administrateur.
  3. Dans la ligne de commande, tapez NotMyFault.exe /crash, puis appuyez sur Entrée.
Remarque Cette opération générera un fichier d’image mémoire et une erreur « Stop D1 ».

Génération d’un fichier d’image mémoire manuel à l’aide du clavier

  • Si vous utilisez un clavier PS/2, vous devez créer
    l’entrée de Registre CrashOnCtrlScroll.
    Pour plus d’informations sur la façon de générer un fichier d’image mémoire à l’aide du clavier, cliquez sur le numéro ci-dessous pour afficher l’article correspondant dans la Base de connaissances Microsoft :
     
    244139 Une fonctionnalité de Windows permet de créer un fichier d’image mémoire à l’aide du clavier
     
  • Si vous utilisez un clavier USB, cette fonctionnalité n’est pas prise en charge dans Windows Server 2008 Service Pack 1 tant que vous n’avez pas installé le correctif logiciel KB 971284.
    Pour plus d’informations sur l’utilisation de ce correctif, cliquez sur le numéro ci-dessous pour afficher l’article correspondant dans la Base de connaissances Microsoft.
     
    971284 Un correctif est disponible pour permettre la prise en charge des incidents Ctrl-défilement sur Vista S à propos de l’utilisation du correctif logiciel et de Windows Server 2008 sur un clavier USB
     
    Cependant, elle est prise en charge dans Windows Server 2008 Service Pack 2 ou versions ultérieures. Vous devez créer l’entrée de Registre CrashOnCtrlScroll sur l’ordinateur Windows Server 2008 pour que cette fonctionnalité soit utilisable. Pour activer la fonctionnalité sur un ordinateur qui utilise un clavier USB, procédez comme suit :
    1. Démarrez l’Éditeur du Registre.
    2. Recherchez la sous-clé de Registre suivante, puis cliquez dessus :
      HKEY_LOCAL_MACHINE\SYSTEM\CurrentControlSet\Services\kbdhid\Parameters
    3. Dans le menu Edition, cliquez sur Ajouter une valeur, puis ajoutez la valeur de Registre suivante :
      Name : CrashOnCtrlScroll Data Type : REG_DWORD Value : 1 
    4. Fermez l’Éditeur du Registre.
    5. Redémarrez l’ordinateur. (Sur un ordinateur qui utilise un clavier USB, vous n’avez pas besoin de redémarrer l’ordinateur. Il suffit de débrancher puis de rebrancher le clavier. Après cette opération, le fichier d’image mémoire peut être généré.)
    Remarque L’opération sur le clavier générera un fichier d’image mémoire et une erreur « Stop E2 ».
    Ce correctif logiciel est inclus dans le Service Pack 2 de Windows Vista et de Windows Server 2008.

Création d’un fichier de vidage sur incident complet ou un fichier de vidage sur incident du noyau à l’aide de NMI sur un ordinateur Windows

Pour plus d’informations, cliquez sur le numéro ci-dessous pour afficher l’article correspondant dans la Base de connaissances Microsoft :
927069 Création d’un fichier de vidage sur incident complet ou un fichier de vidage sur incident du noyau à l’aide de NMI sur un ordinateur Windows
 

Remarque Cette opération générera un fichier d’image mémoire et une erreur « Stop 80 ».

Génération d’un fichier d’image mémoire manuel à l’aide d’un débogueur distant

Pour plus d’informations, cliquez sur le numéro ci-dessous pour afficher l’article correspondant dans la Base de connaissances Microsoft :
303021 Comment générer un fichier d’image mémoire lorsque le serveur ne répond plus (se bloque)
 

Remarque Dans WinDbg, vous pouvez utiliser la commande .crash. Cette commande crée le fichier d’image mémoire sur l’ordinateur cible. Ou bien, si vous souhaitez copier le fichier d’image mémoire à l’aide d’un câble null modem, d’une connexion USB ou IEEE 1394, utilisez la commande .dump.

Mécanisme matériel de récupération du serveur au niveau du BIOS

Certains ordinateurs disposent d’une fonctionnalité au niveau du BIOS pour assurer la récupération matérielle. Par exemple, l’ordinateur peut disposer d’une des fonctionnalités suivantes :
  • Une fonctionnalité de récupération automatique du système (ASR) existe sur certains serveurs Hewlett Packard (HP). Si elle existe, désactivez-la. Elle peut interrompre le processus de création d’image. Sur un serveur HP, vous pouvez désactiver l’ASR en modifiant les paramètres du BIOS. Si cette fonctionnalité est activée et si le BIOS ne détecte pas de pulsation du système d’exploitation, il redémarre l’ordinateur dans les 10 minutes.
  • Les ordinateurs Dell sont équipés de cette même fonctionnalité, appelée Dell Special Administration Console (SAC) ou !SAC.
  • Les ordinateurs IBM sont équipés de cette même fonctionnalité. Elle est appelée RSA II (OS).
  • Les autres fabricants de serveurs, Fujitsu, NEC, Samsung, Unisys et autres, peuvent proposer une fonctionnalité similaire dans leurs serveurs.
Remarque Si vous n’êtes pas certain de savoir si votre matériel comporte cette fonctionnalité de récupération, contactez le fabricant du matériel.

Vérifier si vous pouvez obtenir un fichier d’image mémoire manuel

Avertissement Il est très important que vous essayez de voir si vous pouvez obtenir un fichier d’image mémoire manuel. Si le fichier d’image mémoire est endommagé ou tronqué, le problème doit se produire de nouveau pour que vous puissiez obtenir un bon fichier d’image mémoire.

Pour savoir si vous pouvez obtenir un bon fichier d’image mémoire sur un ordinateur, utilisez NotMyFault ou bien maintenez enfoncée la touche Ctrl de droite pendant que vous appuyez deux fois sur la touche Arrêt défil. Une fois que le serveur a redémarré, attendez que l’activité du disque s’arrête. Le fichier d’image mémoire doit avoir la même taille que la mémoire physique. Si vous rencontrez des problèmes pour obtenir un fichier d’image mémoire manuel, vous devrez peut-être mettre à jour le microprogramme et le pilote du contrôleur SCSI selon les instructions du fabricant du matériel.

Obtenir des informations sur un écran bleu après la génération d’un fichier d’image mémoire

Vous pouvez configurer un système avec système d’exploitation Windows pour qu’il écrive un message de journal des événements avec les informations de vérification d’erreurs. Par défaut, Windows Server 2008 est configuré pour écrire les messages dans le journal des événements. Vous pouvez désactiver cette fonctionnalité en créant une entrée de Registre et en définissant sa valeur à 0, dans la sous-clé de Registre suivante :
HKEY_LOCAL_MACHINE\SYSTEM\CurrentControlSet\Control\CrashControl
Remarque La description et le format du journal des événements sont différents du format affiché lorsque l’ordinateur écrit le fichier d’image mémoire. Cependant, la majorité des informations reste identique. Voici un exemple de journal des événements :

Utilisation de DumpChk.exe pour contrôler un fichier d’image mémoire

Pour plus d’informations, cliquez sur le numéro ci-dessous pour afficher l’article correspondant dans la Base de connaissances Microsoft :
 
156280 Comment utiliser Dumpchk.exe pour vérifier un fichier d’image mémoire
 

Comment obtenir un utilitaire pour automatiser les clés de Registre et les fichiers de pagination

  1. Téléchargez DumpConfigurator.hta sur le site web de Microsoft à l’adresse suivante :
  2. Cliquez sur Télécharger, puis cliquez sur J’accepte une fois que vous avez lu les Termes du contrat de licence logiciel Microsoft.
  3. Enregistrez le fichier WInPlatTools-14600.zip, puis décompressez l’utilitaire DumpConfigurator.hta.
  4. Cliquez sur DumpConfigurator.hta, puis sur
    Configuration automatique terminée.

Comment faire pour lire les fichiers d’image mémoire que Windows crée pour le débogage

Pour télécharger et installer la dernière version des outils de débogage Windows, consultez le site web Microsoft à l’adresse suivante :Pour plus d’informations, cliquez sur le numéro ci-dessous pour afficher l’article correspondant dans la Base de connaissances Microsoft :
 
315263 Comment faire pour lire les fichiers de l’image mémoire partielle que Windows crée pour le débogage
 

Pour plus d’informations, cliquez sur le numéro ci-dessous pour afficher l’article correspondant dans la Base de connaissances Microsoft :
 
824344 Comment faire pour déboguer les services Windows
 

Pour plus d’informations sur le débogage dans Windows, consultez les livres suivants :

Comment vérifier les symboles de débogage de Windows

Pour plus d’informations, cliquez sur les numéros ci-dessous pour afficher les articles correspondants dans la Base de connaissances Microsoft :
 
311503 Utilisation du serveur de symboles Microsoft pour obtenir des fichiers de symboles de débogage
 
138258 Informations de configuration des symboles de débogage de Windows NT
 
148659 Configuration des symboles de débogage de Windows NT
 
148660 Vérification des symboles de débogage de Windows
 
258205 Utilisation de Rebase pour extraire les symboles de DrWtSn32.exe
 
296110 INFO : comment installer les symboles de débogage pour les utiliser avec les produits Visual Studio
 
319037 Utilisation d’un serveur de symboles avec le débogueur Visual Studio .NET
 
814411 Les packages de correctif logiciel ne comprennent pas les fichiers de symboles de débogage
 

Les produits tiers mentionnés dans le présent article sont fabriqués par des sociétés indépendantes de Microsoft. Microsoft exclut toute garantie, implicite ou autre, concernant les performances ou la fiabilité de ces produits.