Vous êtes actuellement hors ligne, en attente de reconnexion à Internet.

Votre navigateur n’est pas pris en charge

Vous devez mettre à jour votre navigateur pour utiliser le site.

Mettre à jour vers la dernière version d’Internet Explorer

Comment restaurer une installation de Windows ou la déplacer vers un autre matériel

Le support de Windows XP a pris fin

Microsoft a mis fin au support de Windows XP le 8 avril 2014. Cette modification a affecté vos mises à jour logicielles et options de sécurité. Découvrez les implications de ce changement à votre niveau et la marche à suivre pour rester protégé.

Le support de Windows Server 2003 a pris fin le 14 juillet 2015

Microsoft a mis fin au support de Windows Server 2003 le 14 juillet 2015. Cette modification a affecté vos mises à jour logicielles et options de sécurité. Découvrez les implications de ce changement à votre niveau et la marche à suivre pour rester protégé.

Ancien nº de publication de cet article : F249694
INTRODUCTION
L'un des problèmes suivants peut se produire sur votre ordinateur :

  • Défaillance matérielle
  • Défaillance logicielle
  • Vol d'ordinateur
  • Catastrophe naturelle
  • Erreur de l'utilisateur
Pour résoudre l'un de ces problèmes, vous pouvez restaurer le système d'exploitation Microsoft Windows à partir d'une sauvegarde d'état du système. Il est possible de restaurer une sauvegarde d'état du système sur ce même ordinateur physique à partir duquel la sauvegarde a été créée ou sur un autre ordinateur physique de même marque, modèle et configuration (matériel identique).

Toutefois, nous ne prenons pas en charge la restauration d'une sauvegarde d'état du système d'un ordinateur vers un autre ordinateur dont la marque, le modèle ou la configuration matérielle est différente. Nous nous engageons à fournir des efforts raisonnables du point de vue commercial afin de prendre en charge ce processus. Même si la marque et le modèle des ordinateurs source et de destination semblent être identiques, il peut exister des différences entre les pilotes, le matériel et les microprogrammes.

Cet article décrit comment créer une sauvegarde d'état du système sur un ordinateur, puis comment la restaurer sur le même ordinateur ou sur un autre ordinateur physique dont la marque et le modèle sont identiques.

Méthode de restauration de Windows Server 2003 et Windows XP recommandée

La méthode de restauration de Windows Server 2003 et de Windows XP recommandée consiste à utiliser la fonctionnalité de récupération automatique du système (ASR). Celle-ci automatise l'intégalité du processus de restauration et produit les résultats les plus fiables.

L'ordinateur source est l'ordinateur utilisé pour créer la sauvegarde d'état du système, tandis que l'ordinateur de destination est celui sur lequel vous allez restaurer la sauvegarde.
Pour plus d'informations sur la procédure d'utilisation de la fonctionnalité de récupération automatique du système, consultez les articles suivants de la Base de connaissances Microsoft :

304636 : Comment faire : Utiliser la Récupération automatique du système de Windows Server 2003 pour sauvegarder un serveur de services d'installation à distance

818903 : Vue d'ensemble de la Récupération automatique du système dans Windows XP

Méthode de restauration de Windows Server 2008, Windows Server 2008 R2, Windows Vista et Windows 7 recommandée

Pour restaurer les ordinateurs exécutant Windows Server 2008, Windows Server 2008 R2, Windows Vista et Windows 7, la méthode recommandée consiste en une restauration complète du système. Si vous n'utilisez pas la fonctionnalité de récupération automatique du système, vous pouvez exécuter une opération de récupération complète des volumes système et de démarrage récemment formatés sur le même serveur duquel provient la sauvegarde d'origine. Dans ce cas, les dispositions des volumes et les identificateurs sont identiques à ceux utilisés lors de la sauvegarde de l'ordinateur d'origine. Vous pouvez également exécuter une opération de récupération complète qui utilise la fonctionnalité de récupération automatique du système sur un ordinateur dont le matériel est différent de celui de l'ordinateur d'origine.

Remarque Les opérations de récupération complète ne peuvent être exécutées que lorsque le système est en mode hors connexion.

Remarque L'ordinateur cible en cours de sauvegarde et l'ordinateur de destination recevant la restauration doivent se baser sur l'interface UEFI (Unified Extensible Firmware Interface) ou sur le BIOS. Il est impossible de mélanger les deux dans un scénario de récupération complète.

Scénarios de récupération possibles pour Windows Server 2008, Windows Server 2008 R2, Windows Vista et Windows 7

  • Scénario d'amorçage/de migration de serveur (planifié et non planifié)

    Dans ce scénario, vous pouvez protéger le serveur en effectuant une sauvegarde de récupération complète de tous les volumes critiques sur le serveur. Vous pouvez ensuite récupérer le serveur en effectuant une récupération complète via la fonctionnalité de récupération Windows. Dans ce scénario, la récupération complète est prise en charge pour un autre matériel.
  • Scénario de dysfonctionnement du serveur (de démarrage) ou restauration des rôles de serveur

    Dans ce scénario, vous pouvez protéger le serveur en effectuant une sauvegarde de l'état du système ou une sauvegarde de récupération complète. Vous pouvez ensuite récupérer le serveur en effectuant une récupération de l'état du système à partir du système d'exploitation démarré.
  • Récupération de l'état du système après une nouvelle installation de Windows Server 2008 ou Windows Server 2008 R2 sur du matériel nouveau ou identique
    Ce type de récupération n'est pas pris en charge.

    La fonctionnalité de sauvegarde de Windows Server ne bloque pas la récupération sur un système d'exploitation récemment installé. Au lieu de cela, elle vous avertit que cette opération n'est pas prise en charge. Cette fonctionnalité n'est utilisée qu'à la toute dernière minute pour récupérer les données d'un serveur défaillant et n'est pas prise en charge.

    La récupération de l'état du système n'est prise en charge que sur la même instance de système d'exploitation. Elle n'est pas prise en charge sur un système d'exploitation réinstallé sur le matériel identique ou différent.
Le tableau suivant décrit les scénarios de récupération système pris en charge et non pris en charge.
ScénarioPris en charge
Récupération de l'état du système sur la même instance de Windows Server 2008 ou Windows Server 2008 R2Oui
Récupération de l'état du système après la récupération complète/restauration complète du serveur sur le même matérielOui
Récupération de l'état du système après la récupération complète/restauration complète du serveur sur un matériel différentNon
Récupération de l'état du système après la restauration complète du serveur (sans récupération complète) sur le matériel identique ou différentNon
Récupération de l'état du système après une nouvelle installation de Windows Server 2008 ou Windows Server 2008 R2 sur du matériel nouveau ou identiqueNon

Remarque La fonctionnalité de sauvegarde de Windows Server permet de s'assurer que le système démarre correctement après le processus de récupération complète. Les applications/rôles qui utilisent des identificateurs spécifiques au matériel comme l'adresse NIC, etc., peuvent nécessiter une reconfiguration ou récupération supplémentaire afin de les rendre opérationnels.

Instructions relatives à la restauration du système d'exploitation Windows

Respectez les instructions indiquées dans les sections suivantes afin de garantir la réussite de l'opération de restauration.

Couche d'abstraction matérielle

Les ordinateurs source et de destination doivent utiliser le même type de couche d'abstraction matérielle (HAL). Il existe toutefois une exception à cette règle. Si l'un des ordinateurs utilise une couche HAL multiprocesseurs ACPI (Advanced Configuration and Power Interface), l'autre ordinateur peut utiliser une couche HAL monoprocesseurs ACPI. La même règle s'applique aux couches HAL multiprocesseurs et monoprocesseurs MPS.

Par exemple, si l'ordinateur source utilise une couche HAL multiprocesseurs MPS, la restauration des données peut s'effectuer sur un ordinateur de destination utilisant une couche HAL monoprocesseurs MPS. Toutefois, la restauration ne peut pas avoir lieu sur un ordinateur de destination utilisant une couche HAL multiprocesseurs ACPI.

Remarque Si la couche HAL de l'ordinateur de destination est compatible avec celle de l'ordinateur source, sans toutefois être identique à celle-ci, vous devez mettre à jour la couche HAL de l'ordinateur de destination une fois la restauration terminée. Ainsi, si l'ordinateur source est doté d'un seul processeur et qu'il utilise une couche HAL monoprocesseurs ACPI, vous pouvez restaurer une sauvegarde de cet ordinateur sur un ordinateur de destination multiprocesseur. Toutefois, l'ordinateur de destination utilisera un seul processeur tant que vous n'aurez pas mis à jour la couche HAL de manière à ce que l'ordinateur utilise une couche HAL multiprocesseurs ACPI.

Pour déterminer le type de couche HAL utilisé sur chaque ordinateur, procédez comme suit :
  1. Cliquez sur Démarrer, pointez sur Paramètres, cliquez sur Panneau de configuration, puis sur Système.
  2. Sous l'onglet Matériel, cliquez sur Gestionnaire de périphériques, puis développez la branche Ordinateur.
    • PC multiprocesseur ACPI = Halmacpi.dll
    • PC monoprocesseur ACPI = Halaacpi.dll
    • PC à interface de configuration et d'énergie avancée (ACPI) = Halacpi.dll
    • PC multiprocesseur MPS = Halmps.dll
    • PC monoprocesseur MPS = Halapic.dll PC standard = Hal.dll
    • Multiprocesseur Compaq SystemPro ou 100 % Compatible = Halsp.dll

Version du système d'exploitation

Les ordinateurs source et de destination doivent utiliser la même version de système d'exploitation et le même numéro SKU de Windows. Par exemple, il n'est pas possible d'effectuer une sauvegarde de Windows 2000 Server puis de la restaurer sur un ordinateur Windows 2000 Advanced Server. En outre, les ordinateurs source et de destination doivent tous deux utiliser des versions commerciales ou la même version OEM de Windows. La meilleure solution consiste à installer Windows sur l'ordinateur de destination à l'aide du même support d'installation utilisé pour installer Windows sur l'ordinateur source.

Pilotes de filtre

Désinstallez les pilotes de filtre tiers sur l'ordinateur source avant d'effectuer la sauvegarde. Ces types de pilotes peuvent provoquer des problèmes lors de la restauration de la sauvegarde sur un autre ordinateur.

Dossier Windows et partition du disque

L'ordinateur de destination doit utiliser la même lettre de lecteur logique (%systemdrive%) et le même chemin d'accès (%systemroot%) que l'ordinateur source. Pour les contrôleurs de domaine, les emplacements de la base de données du service d'annuaire Active Directory, des fichiers journaux Active Directory, de la base de données et des fichiers journaux FRS doivent également être identiques sur les ordinateurs source et de destination. Par exemple, si les fichiers journaux de la base de données Active Directory sur l'ordinateur source ont été installés sur C:\WINNT\NTDS, l'ordinateur de destination doit également utiliser le chemin d'accès C:\WINNT\NTDS.

Matériel

Si vous supprimez un matériel sur l'ordinateur de destination qui n'est pas requis pour terminer le processus de restauration, vous augmentez les chances de réussite de l'opération de restauration. Par exemple, supprimez physiquement ou désactivez toutes les cartes réseau à l'exception d'une seule. Installez ou activez les autres cartes après le redémarrage du système d'exploitation, une fois l'opération de restauration terminée.

Niveau de correctif logiciel et de Service Pack

Pour les ordinateurs Windows 2000, le correctif logiciel 810161 ou Windows 2000 Service Pack 4 doit être installé sur l'ordinateur source avant de sauvegarder des données. Ces éléments doivent également être installés sur l'ordinateur de destination avant la restauration de la sauvegarde. Aucun niveau de correctif logiciel ou de Service Pack n'est requis pour les ordinateurs Windows Server 2003 et Windows XP pour ce type d'opération de restauration.

Il n'est pas nécessaire d'appliquer le même correctif ou Service Pack sur un ordinateur de destination exécutant Windows Server 2003 ou Windows XP. Toutefois, lors de la restauration d'un ordinateur Windows Server 2003 SP1, il convient d'utiliser un ordinateur de destination mis à niveau vers Windows Server 2003 SP1. Dans le cas contraire, le message d'erreur suivant s'affiche :
Windows n'a pas pu démarrer en raison d'une erreur dans le logiciel
Pour plus d'informations sur le message d'erreur qui s'affiche lorsque vous restaurez une sauvegarde Windows Server 2003 Service Pack 1 sur un ordinateur Windows Server 2003, cliquez sur le numéro ci-dessous pour afficher l'article correspondant dans la Base de connaissances Microsoft.
914049 Message d'erreur lors de la restauration d'une sauvegarde Windows Server 2003 Service Pack 1 sur un ordinateur Windows Server 2003 : « Windows n'a pas pu démarrer en raison d'une erreur dans le logiciel »

Déplacer une installation de serveur membre ou client Windows

Déplacer Windows Vista et Windows Server 2008

Pour les ordinateurs clients et de serveur membre, respectez la procédure ci-après pour sauvegarder l'installation de Windows Vista ou de Windows Server 2008 et la restaurer sur un autre ordinateur.

Remarque Un serveur membre est un serveur qui n'est pas contrôleur de domaine.

Remarque La configuration requise suivante doit être respectée pour pouvoir déplacer Windows Vista ou Windows Server 2008 vers un autre ordinateur.
  • Disque dur :
    • La capacité du disque dur de démarrage doit être supérieure ou de même taille. Même si elle est inférieure d'un seul octet, la récupération complète sera bloquée.
    • La récupération complète prend en charge les disques durs IDE, SATA ou SCSI. Vous pouvez effectuer la sauvegarde sur l'un de ces types de disques durs et procéder à la récupération sur un autre type. Par exemple, IDE vers SCSI est pris en charge.
    • Vous devez vous assurer que votre configuration RAID sur l'ordinateur de destination n'interfère pas l'ordre de démarrage des disques durs.
  • L'architecture du système d'exploitation et celle du processeur doivent correspondre. Les trois architectures, x86, x64 et IA-64, prennent en charge les scénarios suivants :
    • Sauvegarde d'une version de système d'exploitation x86 :
      cette sauvegarde peut être restaurée sur un ordinateur x86 ou sur un ordinateur x64.
    • Sauvegarde d'une version de système d'exploitation x64 :
      cette sauvegarde peut être restaurée uniquement sur un ordinateur 64x.
    • Sauvegarde d'une version de système d'exploitation IA-64 (Itanium) :
      cette sauvegarde peut être restaurée uniquement sur un ordinateur IA-64.
    En outre, l'architecture de WinRE ou le CD-ROM d'installation doit correspondre à l'architecture du système d'exploitation en cours de récupération. Par exemple, vous devrez utiliser un CD-ROM WinRE version x86 pour restaurer un système d'exploitation x86 sur un ordinateur x86.

    Vous pouvez traiter des processeurs AMD ou Intel comme identiques s'ils sont conformes à la même architecture. La sauvegarde du système d'exploitation de l'ordinateur AMD x64 peut être récupérée sur un ordinateur Intel x64, ou inversement.
  • Récupération sur le disque dur de démarrage uniquement :
    Le processus de récupération restaurera la sauvegarde sur le premier disque dur dans l'ordre de démarrage du BIOS. Vous ne pouvez pas apporter des modifications à un autre disque dur pour restaurer le système d'exploitation.
Sauvegarde et restauration de Windows Vista
Pour sauvegarder et restaurer Windows Vista, procédez comme suit :
  1. Sur l'ordinateur source, ouvrez une session à l'aide du compte d'administrateur, puis arrêtez tous les services non essentiels et les services que vous arrêtez en général avant d'effectuer une sauvegarde. Il peut par exemple s'agir de services qui verrouillent les fichiers, tels que les programmes de détection de virus, d'analyse de disque ou d'indexation.
  2. Sur l'ordinateur source, vérifiez que la valeur initiale TCP/IP est définie sur 1. Celle-ci se trouve dans la sous-clé de Registre suivante :
    HKEY_LOCAL_MACHINE\SYSTEM\CurrentControlSet\Services\Tcpip
    Nom de la valeurStart
    Type de la valeurREG_DWORD
    Données de la valeur1
  3. Sur l'ordinateur source, créez une sauvegarde complète de l'ordinateur.

    Remarque Si vous sauvegardez l'ordinateur sur un disque dur, vous devrez soit déplacer ce disque vers le serveur de destination soit le partager sur le réseau si c'est possible.
    1. Cliquez sur Démarrer, tapez Centre de sauvegarde et de restauration dans la zone Rechercher, puis appuyez sur Entrée.
    2. Cliquez sur Ordinateur de sauvegarde.
    3. Dans la fenêtre Où voulez-vous enregistrer cette sauvegarde, cliquez sur Sur un ou plusieurs DVD, puis cliquez sur Suivant.
    4. Dans la fenêtre Quels types de fichiers voulez-vous sauvegarder, activez toutes les cases à cocher, puis cliquez sur Suivant.
    5. Cliquez sur Démarrer la sauvegarde.
  4. Démarrez l'ordinateur de destination à partir du disque d'installation dans l'environnement de récupération Windows (WinRE). Vous devez utiliser un disque d'installation contenant Windows Vista Service Pack 1 car la version commerciale de Windows Vista ne prend pas en charge ce scénario.
  5. Restaurez la sauvegarde sur l'ordinateur de destination.
    • Pour restaurer à partir d'un DVD de sauvegarde, procédez comme suit :
      1. Démarrez l'ordinateur à partir du DVD d'installation de Windows Vista.
      2. Cliquez sur Réparer votre ordinateur.
      3. Cliquez sur Restauration de l'ordinateur.
      4. Sélectionnez le système d'exploitation à réparer. Si vous procédez à la restauration sur un disque dur vide, aucun système d'exploitation n'est répertorié.
      5. Retirez le DVD d'installation de Windows Vista, puis insérez le premier DVD de sauvegarde.
      6. Cliquez sur Restauration de l'ordinateur Windows, puis suivez les instructions.
    • Pour restaurer à partir d'un disque dur, procédez comme suit :
      1. Installez le disque dur sur l'ordinateur de destination.
      2. Démarrez l'ordinateur à partir du DVD d'installation de Windows Vista.
      3. Cliquez sur Réparer votre ordinateur.
      4. Sélectionnez le système d'exploitation à réparer. Si vous procédez à la restauration sur un disque dur vide, aucun système d'exploitation n'est répertorié.
      5. Cliquez sur Restauration de l'ordinateur Windows, puis suivez les instructions.
  6. Redémarrez l'ordinateur et assurez-vous qu'il fonctionne correctement.

    Si l'ordinateur restauré était un ordinateur membre d'un domaine, testez le canal sécurisé à l'aide de la commande NLTEST :
    NLTEST /SC_QUERY:Nom_domaine
    Si SC_QUERY signale un échec, réinitialisez le canal sécurisé à l'aide de la commande suivante :
    NLTEST /SC_RESET:Nom_domaine
    Si l'ordinateur de destination est un ordinateur membre, vous devrez peut-être réinitialiser son canal sécurisé avec le domaine, en fonction de la date de la dernière sauvegarde. Lorsque vous exécutez la commande netdom query trust /verify, le test de la relation d'approbation du canal sécurisé échoue si ce dernier est rompu. Pour plus d'informations sur la procédure d'utilisation de l'outil netdom, consultez l'article Netdom sur le site web de Microsoft.

    Si le test de la relation d'approbation échoue en raison d'une défaillance au niveau du canal sécurisé, l'exécution de la commande netdom sur l'ordinateur de destination permet de réinitialiser le canal. La commande netdom est également disponible dans les Outils de support. Pour réinitialiser le canal sécurisé, utilisez la commande netdom suivante :
    netdom reset Ordinateur_destination /domain:nom_domaine usero:utilisateur_admin /passwordo:mot_de_passe_utilisateur_admin
    Remarque Dans cette commande, Ordinateur_destination représente l'ordinateur de destination, nom_domaine, le nom du domaine, utilisateur_admin, l'utilisateur membre du groupe d'administrateurs et mot_de_passe_utilisateur_admin, le mot de passe du compte d'utilisateur.
Récupération de Windows Server 2008
Pour récupérer une installation Windows Server 2008, respectez la procédure décrite dans l'article Microsoft TechNet : Pour récupérer une installation Windows Server 2008 R2, respectez la procédure décrite dans l'article Microsoft TechNet : Remarque Pour plus d'informations sur la sauvegarde de Windows Server, consultez l'article Microsoft TechNet suivant :

Déplacement de Windows Server 2003, Windows XP et Windows 2000

Pour les ordinateurs clients et de serveur membre, suivez la procédure ci-après pour sauvegarder l'installation de Windows et la restaurer sur un autre ordinateur. (Un serveur membre est un serveur qui n'est pas contrôleur de domaine.)


  1. Sur l'ordinateur source, ouvrez une session à l'aide du compte d'administrateur, puis arrêtez tous les services non essentiels et les services que vous arrêtez en général avant d'effectuer une sauvegarde. Il peut par exemple s'agir de services qui verrouillent les fichiers, tels que les programmes de détection de virus, d'analyse de disque ou d'indexation.
  2. Sur l'ordinateur source, vérifiez que la valeur initiale TCP/IP est définie sur 1. Celle-ci se trouve dans la sous-clé de Registre suivante :
    HKEY_LOCAL_MACHINE\SYSTEM\CurrentControlSet\Services\Tcpip
    Nom de la valeurStart
    Type de valeurREG_DWORD
    Données de la valeur1
  3. Sur l'ordinateur source, utilisez l'utilitaire de sauvegarde Windows pour effectuer une sauvegarde du lecteur système, de ses sous-dossiers et de l'état du système.
  4. Sur l'ordinateur de destination, effectuez une nouvelle installation de Windows en utilisant la même version de système d'exploitation que celle installée sur l'ordinateur source. Il est important d'installer le système d'exploitation sur le même lecteur et dans le même chemin d'accès que ceux utilisés sur l'ordinateur source. Par exemple, si Windows est installé dans le dossier C:\WINNT sur l'ordinateur source, utilisez le même emplacement sur l'ordinateur de destination.
  5. Une fois la nouvelle installation terminée, ouvrez une session sur l'ordinateur de destination en tant qu'administrateur. À l'aide de l'outil Gestion des disques, créez, formatez et affectez des lettres de lecteur à tout volume supplémentaire nécessaire pour contenir un composant de l'état du système. Assurez-vous que toutes les lettres de lecteur correspondent à celles de l'ordinateur source. L'espace disque des volumes de l'ordinateur de destination doit être au moins égal à celui des volumes correspondants sur l'ordinateur source.
  6. Sur l'ordinateur de destination, créez un dossier C:\Backup. Placez une copie du fichier C:\Boot.ini et de l'ensemble du dossier %systemroot%\Repair, y compris tous ses sous-dossiers, dans le dossier C:\Backup pour les utiliser à l'étape 8. Le fichier Boot.ini se situe à la racine de la partition système (généralement, C:\Boot.ini). Le dossier Repair figure en général dans le dossier C:\WINNT\Repair ou C:\WINDOWS\Repair.
  7. Pour restaurer la sauvegarde sur l'ordinateur de destination, procédez comme suit :
    1. Cliquez sur Démarrer, sur Exécuter, tapez ntbackup, puis cliquez sur OK.
    2. Dans le menu Outils, cliquez sur Options, sur l'onglet Restaurer, puis sur Toujours remplacer les fichiers sur mon ordinateur.
    3. Restaurez l'état du système à partir de la sauvegarde effectuée précédemment. Assurez-vous de sélectionner l'option permettant d'effectuer la restauration à l'emplacement d'origine.

      Remarque Pour avoir accès à tous les supports amovibles (bande ou disque magnéto-optique) à partir de l'ordinateur source une fois la restauration terminée, vous devez cliquer sur Restaurer la base de données des médias amovibles sous le bouton Avancé avant de démarrer la procédure de restauration.
  8. Une fois l'opération de restauration terminée, mais avant le redémarrage de l'ordinateur de destination, procédez comme suit :
    1. Copiez le fichier Boot.ini à partir du dossier C:\Backup créé à l'étape 6. Copiez le dossier Repair et ses sous-dossiers du dossier C:\Backup dans le dossier %systemroot%\Repair.
    2. Réinstallez les pilotes du contrôleur de disque dur de l'ordinateur de destination en cas d'utilisation de pilotes tiers.
    3. Assurez-vous que l'ordinateur source est éteint, déconnecté du réseau ou qu'il a été réinstallé à l'aide d'un nom d'ordinateur et d'une adresse IP différents. (Si l'ordinateur source avait une adresse IP statique, l'ordinateur de destination sera doté de cette même adresse IP statique après l'opération de restauration.)
  9. Redémarrez l'ordinateur et assurez-vous qu'il fonctionne correctement.

    Si l'ordinateur restauré était un ordinateur membre ou un serveur membre, testez le canal sécurisé à l'aide de la commande NLTEST :
    NLTEST /SC_QUERY:<Nom_domaine>
    Si SC_QUERY détecte une situation d'échec, réinitialisez le canal sécurisé à l'aide de la commande suivante :
    NLTEST /SC_RESET:<Nom_domaine>
    Si l'ordinateur de destination est un ordinateur membre ou un serveur membre, vous devrez peut-être réinitialiser son canal sécurisé avec le domaine, selon le temps écoulé depuis la dernière sauvegarde. Lorsque vous exécutez la commande netdiag /test:trust, le test de la relation d'approbation du canal sécurisé échoue si ce dernier est rompu. Pour disposer de la commande netdiag, vous devez installer les Outils de support fournis sur le support d'installation de Windows.

    Si le test de la relation d'approbation échoue en raison d'une défaillance au niveau du canal sécurisé, l'exécution de la commande netdom sur l'ordinateur de destination permet de réinitialiser le canal. La commande netdom est également disponible dans les Outils de support. Pour réinitialiser le canal sécurisé, utilisez la commande netdom suivante :
    netdom reset Ordinateur_destination /domain:nom_domaine usero:utilisateur_admin /passwordo:mot_de_passe_utilisateur_admin

    Remarque Ordinateur_destination correspond à l'ordinateur de destination, nom_domaine, au nom du domaine, utilisateur_admin est l'utilisateur qui est membre du groupe d'administrateurs et mot_de_passe_admin correspond au mot de passe du compte d'utilisateur.

Déplacement d'une installation de contrôleur de domaine Windows

Avertissement La procédure ci-après s'applique à une récupération de défaillance ou à un remplacement matériel dans un seul domaine, lorsqu'aucun autre contrôleur de domaine n'est disponible. S'il existe d'autres contrôleurs de domaine sains en ligne pour le domaine, il est préférable de ne pas exécuter de restauration. Effectuez plutôt une nouvelle installation de Windows sur l'ordinateur de destination, puis exécutez l'Assistant Installation de Active Directory (Dcpromo.exe), pour créer un réplica de l'installation dans un domaine existant.

Déplacement de Windows Server 2008

Remarque Les conditions suivantes doivent être remplies pour déplacer Windows Server 2008 vers un autre ordinateur.
  • Disque dur :
    • La capacité du disque dur de démarrage doit être supérieure ou de même taille. Même si elle est inférieure d'un seul octet, la récupération complète sera bloquée.
    • La récupération complète prend en charge les disques durs IDE, SATA ou SCSI. Vous pouvez effectuer la sauvegarde sur l'un de ces types de disques durs et procéder à la récupération sur un autre type. Par exemple, IDE vers SCSI est pris en charge.
    • Vous devez vous assurer que votre configuration RAID sur l'ordinateur de destination n'interfère pas l'ordre de démarrage des disques durs.
  • L'architecture du système d'exploitation et celle du processeur doivent correspondre. Les trois architectures, x86, x64 et IA-64, prennent en charge les scénarios suivants :
    • Sauvegarde d'une version de système d'exploitation x86 :
      cette sauvegarde peut être restaurée sur un ordinateur x86 ou sur un ordinateur x64.
    • Sauvegarde d'une version de système d'exploitation x64 :
      cette sauvegarde peut être restaurée uniquement sur un ordinateur 64x.
    • Sauvegarde d'une version de système d'exploitation IA-64 (Itanium) :
      cette sauvegarde peut être restaurée uniquement sur un ordinateur IA-64.
    En outre, l'architecture de WinRE ou le CD-ROM d'installation doit correspondre à l'architecture du système d'exploitation en cours de récupération. Par exemple, vous devrez utiliser un CD-ROM WinRE version x86 pour restaurer un système d'exploitation x86 sur un ordinateur x86.

    Vous pouvez traiter des processeurs AMD ou Intel comme identiques s'ils sont conformes à la même architecture. La sauvegarde du système d'exploitation de l'ordinateur AMD x64 peut être récupérée sur un ordinateur Intel x64 ou inversement.
  • Récupération sur le disque dur de démarrage uniquement : Le processus de récupération restaurera la sauvegarde sur le premier disque dur dans l'ordre de démarrage du BIOS. Vous ne pouvez pas apporter des modifications à un autre disque dur pour restaurer le système d'exploitation.
Pour sauvegarder et restaurer l'installation d'un contrôleur de domaine Windows Server 2008, respectez la procédure indiquée dans l'article TechNet suivant :Pour plus d'informations sur la procédure d'utilisation de la sauvegarde de Windows Server, consultez l'article TechNet suivant :

Déplacement de Windows Server 2003, Windows XP ou Windows 2000

  1. Sur l'ordinateur source, ouvrez une session à l'aide du compte d'administrateur, puis arrêtez tous les services non essentiels et les services que vous arrêtez en général avant d'effectuer une sauvegarde. Il peut par exemple s'agir de services qui verrouillent les fichiers, tels que les programmes de détection de virus, d'analyse de disque ou d'indexation.
  2. Sur l'ordinateur source, vérifiez que la valeur initiale TCP/IP est définie sur 1. Celle-ci se trouve dans la sous-clé de Registre suivante :
    HKEY_LOCAL_MACHINE\SYSTEM\CurrentControlSet\Services\Tcpip
    Nom de la valeurStart
    Type de valeurREG_DWORD
    Données de la valeur1
  3. Utilisez l'outil de sauvegarde de Windows pour effectuer une sauvegarde du lecteur système et de l'état du système. Dans le cas de Windows 2000, si Sysvol réside sur un lecteur autre que le lecteur système, vous devez également effectuer une sauvegarde de ce dossier et de l'ensemble de ses sous-dossiers. Par exemple, si Sysvol se trouve dans le dossier D:\Sysvol, vous devez sauvegarder le lecteur système, l'état du système et le dossier D:\Sysvol.
  4. Sur l'ordinateur de destination, effectuez une nouvelle installation de Windows en utilisant la même version de Windows que celle installée sur l'ordinateur source. Assurez-vous d'installer Windows au même emplacement que sur l'ordinateur source. Par exemple, si Windows est installé dans le dossier C:\WINNT sur l'ordinateur source, installez Windows au même emplacement sur l'ordinateur de destination.
  5. Une fois la nouvelle installation terminée, ouvrez une session sur l'ordinateur de destination en tant qu'administrateur. À l'aide de l'outil Gestion des disques, créez, formatez et affectez des lettres de lecteur à tout volume supplémentaire nécessaire pour contenir un composant de l'état du système ou une application. Assurez-vous que toutes les lettres de lecteur correspondent à celles de l'ordinateur source.
  6. Sur l'ordinateur de destination, créez un dossier C:\Backup. Placez une copie du fichier Boot.ini dans ce dossier, dans le dossier %systemroot%\Repair, ainsi que dans tous les sous-dossiers du dossier Repair. Le fichier Boot.ini se trouve à la racine de la partition système. (En général, il s'agit du dossier C:\Boot.ini.) Le dossier Repair se trouve en général dans le dossier C:\WINNT\Repair ou C:\WINDOWS\Repair.

    Si l'ordinateur source est le seul contrôleur de domaine pour le domaine, réinstallez Windows sur l'ordinateur source, ou déconnectez-le du réseau avant de restaurer la sauvegarde sur l'ordinateur de destination. Nous recommandons cette procédure car il y a de fortes chances qu'un utilisateur tente de redémarrer l'ordinateur source. Dans ce cas, des conflits de noms ou d'autres problèmes sont susceptibles de survenir sur l'ordinateur de destination.

    Si l'ordinateur source n'est pas le seul contrôleur de domaine pour le domaine, utilisez l'Assistant Installation de Active Directory pour supprimer Active Directory sur l'ordinateur source. Ensuite, réinstallez Windows sur l'ordinateur source ou déconnectez ce dernier du réseau.
  7. Après vous être assuré que l'ordinateur source et l'ordinateur de destination sur lequel vous avez effectué la restauration ne sont pas en ligne simultanément, restaurez la sauvegarde en procédant comme suit :
    1. Cliquez sur Démarrer, sur Exécuter, tapez ntbackup, puis cliquez sur OK.
    2. Dans le menu Outils, cliquez sur Options, sur l'onglet Restaurer, puis sur Toujours remplacer les fichiers sur mon ordinateur.
    3. Restaurez l'état du système et le lecteur système à partir de la sauvegarde effectuée précédemment. Pour Windows 2000, vous devez également sélectionner manuellement le dossier Sysvol. L'état du système inclut Sysvol, mais un problème dans Windows 2000 empêche la restauration des points de jonction de Sysvol lorsque vous restaurez uniquement l'état du système. Assurez-vous de sélectionner l'option permettant d'effectuer la restauration à l'emplacement d'origine.
  8. Une fois l'opération de restauration terminée, mais avant le redémarrage de l'ordinateur de destination, procédez comme suit :
    1. Remplacez le fichier Boot.ini et le dossier %systemroot%\Repair par les copies effectuées à l'étape 6.
    2. Réinstallez les pilotes du contrôleur de disque dur de l'ordinateur de destination en cas d'utilisation de pilotes tiers.
    3. Dans les paramètres TCP/IP, vérifiez que l'ordinateur est configuré pour utiliser un serveur DNS faisant autorité pour le domaine et actuellement en ligne. Ne configurez pas le serveur pour qu'il pointe vers lui-même pour le DNS car les enregistrements DNS figurant dans la sauvegarde risquent de ne plus être valides. Après avoir terminé l'opération de restauration et vérifié le bon fonctionnement de l'ordinateur de destination, vous pouvez configurer le serveur pour l'utiliser tel quel pour le DNS.
  9. Si l'ordinateur de destination doit être le premier et l'unique contrôleur du domaine, procédez comme suit pour effectuer une restauration faisant autorité du service de réplication de fichiers (FRS). Il convient également de suivre cette procédure avant le premier démarrage, à la fin de l'opération de restauration.

    Avertissement Ces étapes ne sont pas nécessaires si des contrôleurs de domaine existent dans le domaine.
    1. Cliquez sur Démarrer, sur Exécuter, tapez regedit, puis appuyez sur Entrée.
    2. Recherchez la sous-clé de Registre suivante :
      HKEY_LOCAL_MACHINE\System\CurrentControlSet\Services\NtFrs\Parameters\Replica Sets
    3. Développez Replica Sets, puis identifez la sous-clé référençant le jeu de réplicas DOMAIN SYSTEM VOLUME (SYSVOL SHARE).
    4. Recherchez la sous-clé de la sous-clé Cumulative Replica Sets correspondant au nom de la sous-clé de l'étape précédente.
    5. Développez Cumulative Replica Sets, cliquez sur la sous-clé représentant le jeu de réplicas Sysvol, puis double-cliquez sur BurFlags.
    6. Dans la boîte de dialogue Modification de la valeur DWORD, tapez D4, puis cliquez sur OK.
    7. Redémarrez l'ordinateur.
  10. Redémarrez l'ordinateur et vérifiez qu'il fonctionne correctement à l'aide des commandes dcdiag et netdiag. Pour plus d'informations sur la façon d'utiliser la commande dcdiag, cliquez sur le numéro ci-dessous pour afficher l'article correspondant dans la Base de connaissances Microsoft.
    265706 DCDiag et NetDiag dans Windows 2000 facilitent la jointure de domaines et la création de contrôleurs de domaine
    S'il existe des contrôleurs de domaine dans le domaine, il sera peut-être nécessaire de réinitialiser son canal sécurisé, en fonction de la date de la dernière sauvegarde. Si le canal sécurisé est rompu, la commande netdiag /test:trust indiquera que le test de relation d'approbation a échoué. Si le résultat du test de relation d'approbation indique que le test a été ignoré, vous pouvez ignorer ce résultat en toute sécurité. Il indique que l'ordinateur sur lequel vous exécutez le test possède le rôle de maîtres d'opérations pour l'émulateur du contrôleur principal de domaine (PDC).

    Si le test de la relation d'approbation échoue, le canal sécurisé en est la cause. Pour rectifier ce problème, exécutez la commande netdom sur l'ordinateur de destination afin de réinitialiser le canal sécurisé. Pour réinitialiser le canal sécurisé sur un contrôleur de domaine à l'aide de la commande netdom, procédez comme suit :
    1. Arrêtez le service Centre de distribution de clés Kerberos (KDC), puis définissez la valeur de démarrage sur Manuel.
    2. Exécutez la commande suivante pour réinitialiser le canal sécurisé :
      netdom resetpwd /server:nom_serveur_partenaire_réplication /userd:nom_domaine\utilisateur_admin /password:mot_de_passe_utilisateur_admin
      Remarque nom_serveur_partenaire_réplication est le nom du serveur du partenaire de réplication. La commande doit s'exécuter localement sur l'ordinateur de destination.
    3. Redémarrez l'ordinateur, démarrez le KDC, puis redéfinissez la valeur de démarrage sur Automatique.
  11. S'il existe des contrôleurs de domaine dans le domaine, assurez-vous que la réplication fonctionne. Pour plus d'informations sur la vérification de la réplication, cliquez sur le numéro ci-dessous pour afficher l'article correspondant dans la Base de connaissances Microsoft.
    232072 Lancement de la réplication entre des partenaires de réplication directe dans Active Directory

Problèmes éventuels et procédure de résolution

Après le redémarrage de l'ordinateur de destination, les symptômes suivants peuvent apparaître :
  • L'un des messages d'erreur Stop suivants s'affiche :
    • Stop 0x0000007B Inaccessible_Boot_Device
    • STOP: 0x00000079 Hal_Mismatch
  • L'ordinateur cesse de répondre au démarrage.
  • L'ordinateur qui exécute Windows Server 2008 se bloque au démarrage. Cela se produit lorsque les couches HAL source et cible ne correspondent pas.
  • L'ordinateur redémarre de manière spontanée lorsque le message suivant s'affiche dans un écran noir au début du processus de redémarrage :
    Démarrage de Windows 2000.
  • Vous ne pouvez pas configurer vos paramètres d'affichage.
  • La carte réseau ne fonctionne pas correctement.
Pour résoudre les problèmes liés aux paramètres d'affichage et à la carte réseau, supprimez la carte vidéo ou la carte réseau à partir du Gestionnaire de périphériques, puis redémarrez l'ordinateur. Windows détectera à nouveau le périphérique et dans certains cas, il vous invitera à installer les pilotes.

Pour résoudre le problème lié aux couches HAL source et cible sous Windows Server 2008, procédez comme suit :
  1. Cliquez sur Démarrer, cliquez avec le bouton droit sur Invite de commandes, puis cliquez sur Exécuter en tant qu'administrateur.
  2. Exécutez la commande suivante : bcdedit /set Identificateur_GUID detecthal yes
Pour résoudre l'erreur Stop ou le problème de blocage de l'ordinateur, exécutez une mise à niveau sur place de Windows.

Pour plus d'informations sur l'exécution d'une mise à niveau sur place, cliquez sur les numéros ci-dessous pour afficher les articles correspondants dans la Base de connaissances Microsoft.
292175 Comment faire pour réinstaller Windows 2000
816579 Comment faire pour effectuer une mise à niveau sur place de Windows Server 2003
315341 Comment faire pour effectuer une mise à niveau sur place (réinstallation) de Windows XP
Après avoir terminé la mise à niveau sur place, vérifiez que la sous-clé de Régistre
ClientProtocols
existe et qu'elle est correcte. Pour cela, procédez comme suit :
  1. Cliquez sur Démarrer, puis sur Exécuter. Tapez regedit, puis cliquez sur OK.
  2. Recherchez la sous-clé de Registre suivante et cliquez dessus avec le bouton droit. Vérifiez si les valeurs répertoriées dans la liste ci-après existent :
    HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Microsoft\Rpc\ClientProtocols
    Nom de la valeurType de la valeurDonnées de la valeur
    ncacn_ip_tcpREG_SZrpcrt4.dll
    ncacn_ip_udpREG_SZrpcrt4.dll
    ncacn_nb_tcpREG_SZrpcrt4.dll
    ncacn_npREG_SZrpcrt4.dll
  3. Si la sous-clé
    ClientProtocols
    est manquante, ajoutez la sous la sous-clé
    Rpc
    .
  4. Si les valeurs de la sous-clé
    ClientProtocols
    sont manquantes, procédez comme suit :
    1. Cliquez avec le bouton droit sur ClientProtocols, pointez sur Nouveau, puis cliquez sur Valeur chaîne.
    2. Tapez le nom de la valeur de l'entrée manquante, puis appuyez sur Entrée.
    3. Cliquez avec le bouton droit sur le nom de la valeur que vous avez tapé à l'étape B, puis cliquez sur Modifier.
    4. Tapez les données de valeur appropriées pour le nom de la valeur que vous avez tapé à l'étape B, puis cliquez sur OK.
  5. Répétez l'étape 4 pour chaque valeur manquante dans la sous-clé
    ClientProtocols
    .
  6. Si vous avez effectué des modifications dans le Registre, redémarrez l'ordinateur.
Remarque Si l'ordinateur source a été mis à niveau à partir de Windows NT 4.0, les profils utilisateur peuvent être stockés dans le dossier %systemroot%\Profiles plutôt que dans le dossier %systemdrive%\Documents and Settings. Après l'exécution d'une mise à niveau sur place, vous devrez peut-être reconvertir la valeur de Registre suivante en %systemroot%\Profiles.

HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Microsoft\Windows NT\CurrentVersion\ProfileList
Nom de la valeurProfiles directory
Type de valeurREG_EXPAND_SZ
Données de la valeur%systemroot%\Profiles
Pour plus d'informations sur les profils utilisateur, cliquez sur les numéros ci-dessous pour afficher les articles correspondants dans la Base de connaissances Microsoft.
214653 Comment faire pour définir le chemin d'accès pour le profil Tous les utilisateurs
228445 Stockage des profils utilisateur dans Windows 2000
Microsoft fournit les coordonnées de sociétés tierces afin de vous aider à trouver un support technique. Ces informations peuvent être modifiées sans préavis. Microsoft ne garantit en aucun cas l'exactitude des informations concernant les sociétés tierces.
Autres ressources
Propriétés

ID d'article : 249694 - Dernière mise à jour : 11/05/2013 08:32:00 - Révision : 16.0

  • Microsoft Windows Server 2003, Enterprise Edition (32-bit x86)
  • Microsoft Windows Server 2003, Standard Edition (32-bit x86)
  • Microsoft Windows Server 2003, Web Edition
  • Microsoft Windows XP Professional x64 Edition
  • Microsoft Windows XP Professional
  • Microsoft Windows XP Édition familiale
  • Microsoft Windows 2000 Advanced Server
  • Microsoft Windows 2000 Professionnel
  • Microsoft Windows 2000 Server
  • Windows Server 2008 Datacenter
  • Windows Server 2008 Enterprise
  • Windows Server 2008 Standard
  • Windows Server 2008 R2 Datacenter
  • Windows Server 2008 R2 Enterprise
  • Windows Server 2008 R2 Standard
  • Windows Vista Professionnel
  • Windows Vista Entreprise
  • Windows 7 Professionnel
  • Windows 7 Entreprise
  • Windows 7 Édition Integrale
  • kbproductlink kbenv kbhowto KB249694
Commentaires
://c1.microsoft.com/c.gif?DI=4050&did=1&t=">m.name='ms.dqp0';m.content='false';document.getElementsByTagName('head')[0].appendChild(m);" src="http://c1.microsoft.com/c.gif?">