Vous êtes actuellement hors ligne, en attente de reconnexion à Internet.

La base de données Data Protection Manager grandit et la console se bloque après l'installation du correctif cumulatif 3

IMPORTANT : Cet article est issu d'une traduction automatique réalisée par un logiciel Microsoft et non par un traducteur professionnel. Cette traduction automatique a pu aussi être révisée par la communauté Microsoft grâce à la technologie Community Translation Framework (CTF). Pour en savoir plus sur cette technologie, veuillez consulter la page http://support.microsoft.com/gp/machine-translation-corrections/fr. Microsoft vous propose en effet des articles traduits par des professionnels, des articles issus de traductions automatiques et des articles issus de traductions automatiques révisées par la communauté Microsoft, de manière à ce que vous ayez accès à tous les articles de notre Base de connaissances dans votre langue. Il est important de noter que les articles issus de la traduction automatique, y compris ceux révisés par la communauté Microsoft, peuvent contenir des erreurs de vocabulaire, de syntaxe ou de grammaire. Microsoft ne pourra être tenu responsable des imprécisions, erreurs, ainsi que de tout dommage résultant d’une traduction incorrecte du contenu ou de son utilisation par les clients.

La version anglaise de cet article est la suivante: 2809773
Symptômes
Après l'installation Le correctif cumulatif 3 pour System Center 2012 Data Protection Manager vous remarquerez que la base de données DPM augmente et que la console DPM peut se bloquer.
Cause
Ce problème est dû à une régression introduite dans le correctif cumulatif 3 pour System Center 2012 Data Protection Manager.
Résolution
Ce problème a été corrigé dans System Center 2012 Data Protection Manager 2012 Service Pack 1 (SP1) ou vous pouvez utiliser la solution de contournement suivante :

1. Sauvegardez la base de données DPM.

2. Exécutez la procédure stockée de SQL suivante :

USE [DPMDB]
GO
/****** Object: StoredProcedure [dbo]. [prc_PRM_SharePointRecoverableObject_Update] Script Date: 11/03/2012 01:36:08 ******/
SET ANSI_NULLS SUR
GO
SET QUOTED_IDENTIFIER ON
GO
ALTER PROCEDURE [dbo]. [prc_PRM_SharePointRecoverableObject_Update]
(
@Caption nvarchar (40),
@ComponentType nvarchar(16),
@RecoverableObjectId BIGINT
)
AS
DECLARE @error INT,
@rowCount INT
SET @error = 0

SET NOCOUNT ON

-- UPDATE tbl_RM_SharePointRecoverableObject SET Caption = @Caption
UPDATE tbl_RM_SharePointRecoverableObject SET Caption = @Caption,
ComponentType = @ComponentType
WHERE RecoverableObjectId = @RecoverableObjectId

SELECT @error = dbo.udf_DPS_CheckRowCount(1)

SET NOCOUNT OFF
RETURN @error

3. Enfin, exécuter une procédure stockée.

USE [DPMDB]
GO
UPDATE tbl_PRM_DatasourceConfigInfo
SET ROCatalogCheckPoint = NULL
WHERE DatasourceId IN
(SELECT DISTINCT ReferentialDatasourceId FROM tbl_IM_ProtectedObject
OÙ ReferentialDatasourceId <> NULL)
GO

Plus d'informations
Remarque Il s'agit d'un article de « PUBLICATION RAPIDE » rédigé directement au sein du service de support technique Microsoft. Les informations qui y sont contenues sont fournies en l'état, en réponse à des problèmes émergents. En raison du délai rapide de mise à disposition, les informations peuvent contenir des erreurs typographiques et, à tout moment et sans préavis, faire l'objet de révisions. Pour d'autres considérations, consultez les Conditions d'utilisation.

Avertissement : Cet article a été traduit automatiquement.

Propriétés

ID d'article : 2809773 - Dernière mise à jour : 07/03/2015 21:55:00 - Révision : 2.0

Microsoft System Center 2012 Data Protection Manager

  • kbmt KB2809773 KbMtfr
Commentaires
/html>