Erreur FTP: commande PORT non valide 500

IMPORTANT : Cet article est issu d'une traduction automatique réalisée par un logiciel Microsoft et non par un traducteur professionnel. Cette traduction automatique a pu aussi être révisée par la communauté Microsoft grâce à la technologie Community Translation Framework (CTF). Pour en savoir plus sur cette technologie, veuillez consulter la page http://support.microsoft.com/gp/machine-translation-corrections/fr. Microsoft vous propose en effet des articles traduits par des professionnels, des articles issus de traductions automatiques et des articles issus de traductions automatiques révisées par la communauté Microsoft, de manière à ce que vous ayez accès à tous les articles de notre Base de connaissances dans votre langue. Il est important de noter que les articles issus de la traduction automatique, y compris ceux révisés par la communauté Microsoft, peuvent contenir des erreurs de vocabulaire, de syntaxe ou de grammaire. Microsoft ne pourra être tenu responsable des imprécisions, erreurs, ainsi que de tout dommage résultant d’une traduction incorrecte du contenu ou de son utilisation par les clients.

La version anglaise de cet article est la suivante: 281193
Cet article a été archivé. Il est proposé « en l'état » et ne sera plus mis à jour.
Symptômes
Lorsque vous utilisez Ftp.exe, ou un autre utilitaire de stockage rattaché au réseau (FTP, File Transfer Protocol), le message d'erreur suivant peut s'afficher :
Commande 500 PORT non valide
Cause
Une fois un client établit une session FTP, le serveur établit une nouvelle connexion de retour au client. Cette connexion s'étend à partir du serveur (en dehors des limites pare-feu) à un numéro de port attribué de manière dynamique sur l'ordinateur client. Étant donné que le numéro de port n'est pas connu à l'avance, des filtres de paquets ancien ouvrent toute la plage de ports élevées (supérieures à 1 023) pour les connexions entrantes. Cette reconnexion à un port supérieur est effectuée avec la commande FTP suivante :
port h1, h2, h3, h4, p1, p2
Les valeurs de h1 à h4 sont les octets de l'adresse IP du client. Les deux dernières valeurs de p1 et p2 sont utilisés pour déterminer le port. La formule suivante est pour p1 et p2 :
P1 X 256 + p2 = port
Résolution
Si la traduction d'adresses réseau (NAT) pare-feu ne change pas correctement cette adresse IP (h1 à h4), le serveur génère le message d'erreur (indiqué dans la section « Symptômes » de cet article) sur la commande.

Ce problème est plus susceptible de se manifeste lorsque le serveur FTP change d'écouter sur le port 21 vers un autre port supérieur.
Plus d'informations
L'exemple de commande suivant est un exemple de commande de port :
port 10,20,30,40,5,25 = (adresse IP : 10.20.30.40 / Port : 1305)

Avertissement : Cet article a été traduit automatiquement.

Propriétés

ID d'article : 281193 - Dernière mise à jour : 12/05/2015 23:00:27 - Révision : 2.0

Microsoft Windows 2000 Server, Microsoft Windows NT Server 4.0 Standard Edition

  • kbnosurvey kbarchive kbenv kberrmsg kbprb kbmt KB281193 KbMtfr
Commentaires