CORRECTIF : Un vidage de structures internes pendant la connexion ou la déconnexion d'utilisateurs peut causer une violation d'accès

Ancien nº de publication de cet article : F299462
Cet article a été archivé. Il est proposé « en l'état » et ne sera plus mis à jour.
N° DE BOGUE : 236030 (SHILOH_BUGS)
Symptômes
Un vidage (sortie de diagnostic) de structures de mémoire interne dans SQL Server alors que des utilisateurs se connectent et se déconnent peut entraîner une violation d'accès et, dans certains cas, provoquer une fermeture anormale de SQL Server.

Ce problème ne se produit que lorsque certains diagnostics internes sont exécutés à l'intérieur du serveur et ne survient pas pendant le fonctionnement normal du serveur.

Résolution
Pour résoudre ce problème, procurez-vous le dernier Service Pack de SQL Server 2000. Pour plus d'informations, consultez l'article suivant dans la Base de connaissances Microsoft :
290211 INF : Procédures pour obtenir le dernier Service Pack de SQL Server 2000
Statut
Microsoft a confirmé l'existence de ce problème dans SQL Server 2000. Ce problème a été corrigé dans le Service Pack 1 pour SQL Server 2000.
Propriétés

ID d'article : 299462 - Dernière mise à jour : 01/16/2015 22:41:54 - Révision : 3.1

  • Microsoft SQL Server 2000 Standard
  • kbnosurvey kbarchive _ik kbbug kbfix kbsqlserv2000bug kbsqlserv2000sp1fix KB299462
Commentaires