Svchost.exe utilise trop de ressources CPU sur un contrôleur de domaine de Windows Server 2012 simple cœur

IMPORTANT : Cet article est issu d'une traduction automatique réalisée par un logiciel Microsoft et non par un traducteur professionnel. Cette traduction automatique a pu aussi être révisée par la communauté Microsoft grâce à la technologie Community Translation Framework (CTF). Pour en savoir plus sur cette technologie, veuillez consulter la page http://support.microsoft.com/gp/machine-translation-corrections/fr. Microsoft vous propose en effet des articles traduits par des professionnels, des articles issus de traductions automatiques et des articles issus de traductions automatiques révisées par la communauté Microsoft, de manière à ce que vous ayez accès à tous les articles de notre Base de connaissances dans votre langue. Il est important de noter que les articles issus de la traduction automatique, y compris ceux révisés par la communauté Microsoft, peuvent contenir des erreurs de vocabulaire, de syntaxe ou de grammaire. Microsoft ne pourra être tenu responsable des imprécisions, erreurs, ainsi que de tout dommage résultant d’une traduction incorrecte du contenu ou de son utilisation par les clients.

La version anglaise de cet article est la suivante: 3118385
Symptômes
Considérez le scénario suivant :
  • Vous avez un contrôleur de domaine qui a un seul processeur logique.
  • Le groupe WinRMRemoteWMIUsers__ est manquant dans les Services de domaine Active Directory (AD DS).
  • Le domaine a des relations d'approbation avec d'autres domaines.
  • Le contrôleur de domaine n'a pas le NeverPing paramètre, ou que ce paramètre est désactivé.
  • Le contrôleur de domaine reçoit deux ou plusieurs demandes de WinRM sur une courte période (par exemple, au sein de 1 seconde).
Dans ce scénario, un processus Svchost.exe qui exécute le service gestion à distance de Windows (WinRM) consomme 100 pour cent des ressources processeur sur le contrôleur de domaine. Ainsi, le système s'exécute très lentement ou se figer.
Cause
Ce problème se produit lorsqu'un ordinateur WinRM 3.0 est promu à l'état du contrôleur de domaine d'un domaine qui a été créé dans une version antérieure de Windows. Les scénarios possibles sont les suivantes :
  • WinRM 3.0 est installé sur un contrôleur de domaine Windows Server 2008 R2 en tant que partie de Windows Management Framework 3.0.
  • Un ordinateur Windows Server 2012 R2 ou de Windows Server 2012 est promu à l'état du contrôleur de domaine d'un domaine Windows 2008 R2.
Résolution
Pour résoudre ce problème, créez un groupe local de domaine qui est le nom de « WinRMRemoteWMIUsers__ » sous n'importe quel conteneur dans AD DS.

En outre, vous pouvez corriger ce problème en supprimant une des conditions décrites dans la section « Symptômes ».
WinRM, élevée du processeur, WinRMRemoteWMIUsers__

Avertissement : Cet article a été traduit automatiquement.

Propriétés

ID d'article : 3118385 - Dernière mise à jour : 11/24/2015 02:22:00 - Révision : 1.0

Windows Server 2012 Datacenter, Windows Server 2012 Standard, Windows Server 2012 R2 Standard, Windows Server 2012 R2 Datacenter, Windows Server 2008 R2 Datacenter, Windows Server 2008 R2 Enterprise, Windows Server 2008 R2 Standard

  • kbexpertiseadvanced kbsurveynew kbtshoot kbmt KB3118385 KbMtfr
Commentaires