27 juin 2017 - KB4022720 (pré-version du correctif cumulatif mensuel)

S’applique à : Windows 8.1Microsoft Windows Server

Améliorations et correctifs


Cette mise à jour non liée à la sécurité comprend des améliorations et correctifs qui faisaient partie du correctif cumulatif mensuel KB4022726 (publié le 13 juin 2017). Elle comprend également les nouvelles améliorations de la qualité ci-dessous en tant que pré-version du prochain correctif cumulatif mensuel :

  • Résolution d’un problème selon lequel les applications ne reçoivent plus les interruptions SNMP après une période aléatoire. Le cas échéant, plus aucune application ne peut recevoir d’interruptions SNMP. Le redémarrage de l’ordinateur permet de résoudre temporairement le problème.
  • Résolution d’un problème de fourniture des audits Server Message Block version 1 sous Windows Server 2012 R2.
  • Résolution d’un problème selon lequel plusieurs machines virtuelles clients redémarrent lorsqu’un ou plusieurs disques SSD sont retirés du pool 1 du rack CPS (Cloud Platform System).
  • Résolution d’un problème selon lequel l’impression d’un cadre à partir d’Internet Explorer et de Microsoft Edge peut entraîner l’impression d’une erreur 404 (introuvable) ou d’une page vierge.
  • Résolution d’un problème selon lequel certutil.exe ne peut plus générer de fichier EPF lors de la tentative de récupération d’une clé pour obtenir un certificat version 1.
  • Résolution d’un problème provoquant l’arrêt du basculement MPIO en cas de retrait inattendu d’un disque, identifié par l’ID d’événement 157 : « Le disque X a été enlevé de manière inattendue » alors qu’il reste des chemins viables à utiliser. Ce cas peut se présenter lorsque le nouveau chemin sélectionné appartient au disque retiré de manière inattendue.
  • Résolution d’un problème selon lequel le blocage d’un serveur entraîne la perte de l’accès aux fichiers et nécessite la récupération complète des données en miroir.

  • Résolution d’un problème lié à l’ID d’événement d’erreur NTFS 55, qui se produit en cas d’utilisation du filtre d’écriture unifié en mode DISQUE.

  • Résolution d’un problème selon lequel, lors de l’exécution de ChkDsk sur un volume comportant plusieurs millions de fichiers, ChkDsk peut prendre plusieurs semaines et semble être bloqué à la phase 3.

  • Mise à jour de la base de données Nom du point d’accès (APN).

  • Résolution d’un problème selon lequel, lorsqu’un système sort de l’état de veille, les imprimantes semblent être hors ligne sur les réseaux Wi-Fi alors qu’elles sont en ligne. Cette situation se produit sur des réseaux Wi-Fi sensibles aux paquets ignorés.

  • Résolution d’un problème selon lequel une condition de concurrence provoque une erreur de serveur NFS (0x0000000A) lorsqu’un client NFS monte et démonte un partage NFS.

  • Résolution d’un problème selon lequel une erreur d’arrêt 0x50 peut se produire lors de l’interrogation des clients connectés à un système de gestion de fichiers en réseau (NFS) sous Windows Server 2012 R2.

  • Résolution d’un problème selon lequel le processus svchost.exe, qui héberge le service Passerelle des services Bureau à distance, se bloque. Dans le journal des applications, l’erreur d’application 1000 se produit et le module défaillant pointe vers c:\windows\system32\aaedge.dll. Le service Passerelle des services Bureau à distance redémarre alors et provoque l’abandon des connexions Bureau à distance.

  • Résolution d’un problème selon lequel les sessions Bureau à distance peuvent se bloquer par intermittence à la fermeture de session lorsque winlogon.exe est bloqué pendant l’attente de DWM.exe. Ce blocage est dû à un problème de minutage qui arrête DWM.exe. Les sessions utilisateur ne peuvent pas être réutilisées et le serveur Bureau à distance doit être redémarré pour effacer la ou les sessions bloquées.

  • Résolution d’un problème qui concerne le service d’intégration Hyper-V provoquant la perte de l’accès au réseau pour les utilisateurs lorsque la mise en réseau accélérée (virtualisation d’E/S d’une racine unique (SR-IOV)) est activée sur les machines virtuelles invitées. Le protocole netvsc_vfpp fournit la fonctionnalité de virtualisation d’E/S pour les cartes réseau prenant en charge SR-IOV. Si le protocole est supprimé et que plusieurs cartes réseau sont reliées à une machine virtuelle invitée, l’accès au réseau est perdu.

  • Résolution d’un problème de mise à jour des informations de fuseau horaire.

  • Mise à jour de la table IDNA pour prendre en charge la résolution des derniers caractères Emoji Unicode dans punycode.

  • Résolution d’un problème de dégradation des performances lorsque plusieurs clients se connectent à LDAP à l’aide de l’authentification SSL/par certificat.

  • Résolution d’un problème de fiabilité dans Windows Search.

  • Résolution d’un problème selon lequel l’interface utilisateur CRM peut se bloquer lorsque l’utilisateur appuie sur le bouton Répondre dans le workflow de messagerie.

  • Résolution d’un problème selon lequel le pilote Microsoft Standard NVM Express Driver (stornvme) exposait de façon incorrecte des espaces de noms inactifs comme disques dans le système d’exploitation. Le système d’exploitation ne peut pas utiliser les espaces de noms inactifs et ils ne doivent pas être exposés au système d’exploitation.

  • Ajout de l’audit d’accès SMB1 sur Windows Server 2012 R2.  L’audit sera désactivé par défaut.  Lorsqu’il est activé, un événement d’audit est consigné avec l’adresse du client lorsqu’un client SMB1 essaie de se connecter au serveur.  Ceci permet aux clients de prendre une décision en connaissance de cause sur l’utilisation du SMB1 avant la désactivation ou la suppression de SMB1 sur Windows Server 2012 R2.  
     
     
    Pour activer l’audit d’accès à SMB1, exécutez l’applet de commande PowerShell suivant avec l’option ci-dessous, avec des privilèges élevés :
    Set-SmbServerConfiguration -AuditSmb1Access $true

    Pour désactiver l’audit d’accès à SMB1, exécutez l’applet de commande PowerShell suivant avec l’option ci-dessous, avec des privilèges élevés :
    Set-SmbServerConfiguration -AuditSmb1Access $false

Problèmes connus dans cette mise à jour


Symptôme Solution de contournement

Une fois la mise à jour installée, Internet Explorer 11 peut se fermer de manière inattendue lorsque vous visitez certains sites web. Lorsque ce problème se produit, un message d'erreur semblable à celui-ci peut s'afficher :

Nous ne sommes pas parvenus à vous faire revenir à [URL précédente]
Internet Explorer a tenté de rétablir ce site Web, mais il semble qu’un problème persiste avec le site.

Ce problème peut se produire dans le cas d’un site web complexe qui utilise certaines API web.

Ce problème est résolu dans 11 juillet 2017—KB4025336 (Correctif cumulatif mensuel).
Si une cible iSCSI devient indisponible, les tentatives de reconnexion provoquent une fuite. L’établissement d’une nouvelle connexion à une cible disponible fonctionne comme prévu. Microsoft étudie actuellement ce problème et mettra cet article à jour dès que des informations supplémentaires seront disponibles.
Pour plus d’informations sur ce problème, consultez la section suivante.

 

Comment obtenir cette mise à jour


Cette mise à jour est disponible en tant que mise à jour facultative sur Windows Update. Pour plus d’informations sur l’exécution de Windows Update, consultez l’article Procédure d’obtention d’une mise à jour via Windows Update. Pour obtenir le package autonome pour cette mise à jour, accédez au site web Catalogue Microsoft Update.

Conditions préalables


Vous devez avoir installé la mise à jour suivante :

2919355 Mise à jour de Windows RT 8.1, Windows 8.1 et Windows Server 2012 R2 datée d’avril 2014