18 juillet 2017 - KB4025335 (pré-version du correctif cumulatif mensuel)

S’applique à : Windows 8.1Windows Server 2012 R2

Améliorations et correctifs


Cette mise à jour non liée à la sécurité comprend des améliorations et correctifs qui faisaient partie de la mise à jour KB4025336 (publiée le 11 juillet 2017). Elle comprend également les nouvelles améliorations de la qualité ci-dessous en tant que pré-version du prochain correctif cumulatif mensuel :

  • Résolution d’un problème lié à une fuite de port et de thread pouvant provoquer de nombreux symptômes différents, notamment l’absence de réponse du système et l’échec de connexion des cibles iSCSI. Ce problème se produit après l’installation des mises à jour mensuelles publiées du 11 avril 2017 (KB4015550) au 11 juillet 2017 (KB4025336). Ce problème a été décrit comme problème connu dans les notes de publication correspondantes.

  • Résolution d’un problème selon lequel LSASS.EXE subit un blocage et le serveur doit être redémarré.
  • Résolution d’un problème selon lequel l’avertissement de délai d’inactivité Bureau à distance ne s’affiche pas après la définition de la durée d’inactivité.
  • Résolution d’un problème lié à une condition de concurrence provoquant le blocage aléatoire de serveurs Lync Edge (erreur d’arrêt D1). Toute session ouverte active dans un domaine fédéré perd la connectivité pour les téléconférences, la messagerie instantanée, etc.
  • Résolution d’un problème de connexion d’une ressource d’adresse IP en cluster suite à l’échec d’un cluster de basculement d’un serveur à un autre, ce qui entraîne l’arrêt du fonctionnement du basculement.
  • Résolution d’un problème selon lequel un serveur DNS peut se bloquer après l’importation du fichier DSSet lors de la configuration de zones enfants déléguées sécurisées.
  • Résolution d’un problème selon lequel une connexion LUN reçue après l’allocation de mémoire tampon pendant la collecte de statistiques iSCSI provoque le dépassement de la mémoire tampon et l’erreur 0x19. Un problème d’interface utilisateur qui masque les cibles iSCSI sera résolu dans une mise à jour ultérieure.
  • Résolution d’un problème selon lequel, en cas d’erreur sur un contrôleur de stockage, certains chemins d’accès ne peuvent pas basculer vers d’autres chemins. En lieu et place, l’accès au disque est entièrement perdu.
  • Résolution d’un problème pour empêcher les retards d’ouverture de session utilisateur lorsque des processus ayant des fenêtres de niveau supérieur inscrites ne parviennent pas à répondre aux messages BroadcastSystemMessages envoyés par les extensions côté client des préférences de stratégie de groupe.
  • Résolution d’un problème selon lequel Windows Server 2012 R2 génère l’erreur « STOP 0XCA (PDO en double) » lors de la redirection de certains périphériques USB à l’aide de RemoteFX. Pour résoudre ce problème, procédez comme suit :
  1. Accédez à l’emplacement de Registre SYSTEM\CurrentControlSet\Control\Terminal Server\WinStations.
  2. Créez la valeur DWORD « fUniqueInstanceID ».
  3. Définissez la valeur sur « 1 ».
  4. Redémarrez l’ordinateur après avoir défini cette entrée de Registre.
  • Résolution d’un problème selon lequel l’activation de la stratégie « Afficher les informations sur les ouvertures de session précédentes au cours d’une ouverture de session utilisateur » empêche les fournisseurs du protocole RDP (Remote Desktop Protocol) d’autoriser les connexions sans interaction de l’utilisateur.
  • Résolution d’un problème selon lequel le service TsPubRPC exécuté dans Svchost.exe subit une fuite de mémoire lorsque des applications RemoteApp sont configurées avec des associations de types de fichier.
  • Résolution d’un problème d’accumulation des fichiers et des dossiers dans le dossier UvhdCleanupBin sur les hôtes de session Bureau à distance. Ces fichiers ne sont pas supprimés lorsqu’un utilisateur ferme la session si la limite de chemin d’accès est dépassée. Dans ces cas extrêmes, ce problème peut provoquer des échecs d’ouverture de session.
  • Résolution d’un problème selon lequel une autorité de confiance (CA) Microsoft Enterprise ne peut pas demander d’utiliser un modèle de CA subordonné Microsoft pour le chiffrage de clés. Un certificat unique peut fournir plusieurs utilisations telles que le chiffrage de clés et la signature de la liste de révocation de certificats.
  • Résolution d’un problème afin de permettre aux serveurs NPS d’accepter les certificats à utilisations multiples.
  • Résolution d’un problème de fuite des ports TCP transitoires et d’écoute pour les sockets de bouclage en raison d’un nombre de références qui ont fui. Ces ports n’apparaissent pas dans NETSTAT.
  • Résolution d’un problème pour activer la journalisation afin de détecter un chiffrement faible.
  • Résolution d’un problème lié aux clients réseau sans fil qui se déconnectent des points d’accès sans fil après le délai d’expiration de retransmission de clés EAPOL (5 minutes). Ce problème se produit car le bit M2 est défini de manière incorrecte lors de la connexion en quatre temps.
  • Résolution d’un problème selon lequel une demande pour un site web entraîne une réponse 503 lorsqu’IIS est en mode DSA (Dynamic Site Activation). Ce problème se produit lorsque l’identité du pool d’applications par défaut est une combinaison utilisateur/mot de passe spécifique et l’identité d’un pool d’applications spécifique est configurée pour utiliser « ApplicationPoolIdentity ».
  • Résolution d’un problème selon lequel NetInfo_list peut ne pas contenir toutes les informations sur les interfaces réseau. De plus, le client DNS ne peut pas utiliser toutes les interfaces réseau connectées lors de l’envoi de la requête. Ce problème se produit lorsque la mémoire de l’hôte est insuffisante au démarrage de NetInfo_Build.
  • Résolution d’un problème selon lequel, si une interface n’est pas disponible lors de l’opération NetInfo_Build, le client DNS n’utilise pas cette interface pour envoyer les requêtes pendant les 15 prochaines minutes, même si l’interface est rétablie pendant ce délai.
  • Résolution d’un problème d’implémentation d’une fonction de rappel afin de recevoir une notification lorsqu’une interface est rétablie après un état non disponible. Ce rappel empêche la mise en veille d’un hôte.
  • Ajout de nouvelles variables serveur à IIS pour capturer le protocole SSL/TLS et les algorithmes de suite de chiffrement utilisés avec chaque demande. En outre, activation de la journalisation améliorée IIS pour ces informations.

Problèmes connus dans cette mise à jour


Symptôme Solution de contournement
L’authentification NPS peut être interrompue et la connexion des clients sans fil peut échouer. Sur le serveur, définissez la clé de Registre DWORD suivante sur la valeur 0 : SYSTEM\CurrentControlSet\Services\RasMan\PPP\EAP\13\DisableEndEntityClientCertCheck
L’IME japonais peut se bloquer dans certains scénarios. Installez KB2962409.

 

Comment obtenir cette mise à jour


Cette mise à jour est disponible en tant que mise à jour facultative sur Windows Update. Pour plus d’informations sur l’exécution de Windows Update, consultez l’article Procédure d’obtention d’une mise à jour via Windows Update. Pour obtenir le package autonome pour cette mise à jour, accédez au site web Catalogue Microsoft Update.

Informations sur les fichiers

Pour obtenir la liste des fichiers fournis dans cette mise à jour, téléchargez les informations sur les fichiers pour la mise à jour 4025335.

Conditions préalables


Vous devez avoir installé la mise à jour suivante :
2919355 Mise à jour de Windows RT 8.1, Windows 8.1 et Windows Server 2012 R2 datée d’avril 2014