Description du processus de création de fichiers temporaires par Word

S’applique à : Office ProductsMicrosoft Word 2010

Pour obtenir la version Microsoft Word 97 de cet article, reportez-vous à l’article 89247.

Résumé


Cet article explique quand, où et comment Microsoft Word pour Windows crée des fichiers temporaires.

Informations supplémentaires


Définition d’un fichier temporaire

Un fichier temporaire sert à stocker provisoirement des informations pour libérer de la mémoire ou servir de filet de sécurité afin d’empêcher la perte de données lorsqu’un programme exécute certaines fonctions. Par exemple, Word détermine automatiquement où et quand il doit créer des fichiers temporaires. Les fichiers temporaires existent seulement pendant la session active de Word. Lorsque Word est arrêté de manière normale, tous les fichiers temporaires sont fermés, puis supprimés.

Pourquoi Word crée-t-il des fichiers temporaires ?

Performances

Si la mémoire disponible ne suffit pas à conserver le document avec toutes ses modifications enregistrées et que vous continuez à effectuer des manipulations rapides telles que le tri, le déplacement, le défilement, etc. alors que d’autres applications s’exécutent, Word déplace, de la mémoire jusqu’au disque, une partie du code non utilisé ou n’appartenant pas au document qui n’est pas modifié. Ce déplacement vers des fichiers temporaires sur le disque libère plus de mémoire pour la manipulation du texte ou le stockage des parties du document qui sont activement modifiées.

Intégrité des données

Word se sert des fichiers temporaires comme d’un « filet de sécurité » pour se protéger contre des erreurs système dans son mécanisme d’enregistrement de fichiers. En enregistrant d’abord le code dans un fichier temporaire et en attribuant à ce fichier un nouveau nom approprié, Word garantit l’intégrité des données du fichier d’origine en cas de problème (comme une panne de courant ou la perte de connexions réseau) susceptible de survenir pendant l’écriture du fichier.

Types de fichiers temporaires

Fichier MS-DOS

Il s’agit de fichiers MS-DOS standard.

Fichier document

Ce fichier diffère d’un fichier MS-DOS classique dans le sens où plusieurs programmes peuvent lire et écrire des données sur ces fichiers à l’insu du propriétaire initial. De plus, les fichiers document ont des propriétés inhérentes qui permettent à Word de créer des fichiers et des répertoires à l’intérieur de fichiers. Au démarrage, Word crée un fichier document temporaire (direct) appelé ~ wrfxxxx.tmp. Vous savez qu’il s’agit d’un fichier document car la taille initiale est de 1,536 octets. Ce fichier document temporaire sert à stocker tous les objets OLE qui appartiennent à des documents non nommés, à la fonction Annuler, au Presse-papiers et aux des documents dont les formats natifs ne sont pas le format de document (par exemple, .txt, .rtf et Word 2.0). Word peut ouvrir des fichiers document dans deux modes différents : traité et direct. Cet article décrit ces deux modes un peu plus loin.

Fichiers document traités

Les fichiers traités permettent à Word et à d’autres programmes, comme Microsoft Excel, d’ouvrir un fichier et d’écrire dedans, mais conservent toujours le droit de rétablir le fichier à l’état dans lequel il se trouvait lorsque Word l’a ouvert en premier.

Pour ce faire, le fichier document crée des images fantômes (généralement ~dftxxxx.tmp) de toutes les modifications apportées au fichier après son ouverture. Si Word conserve toutes les modifications, le contenu de ~dftxxxx.tmp fusionne avec le fichier d’origine, puis Word en enregistre une version complète. À l’inverse, si Word supprime toutes les modifications, le fichier ~dftxxxx.tmp est supprimé et le fichier d’origine reste intact. Word ouvre tous les fichiers Word natifs à l’aide de fichiers traités qui créent des images fantômes dans le répertoire Temp. Lorsque vous démarrez Word, Normal.dot est généralement ouvert en mode traité, et un fichier fantôme nommé dftxxxx.tmp est créé à cet effet. La fonction d’enregistrement rapide, par exemple, fusionne ces deux fichiers lorsqu’un enregistrement se produit.

Direct

Word utilise le stockage direct à l’ouverture du fichier document temporaire et à l’exécution d’une opération Enregistrer sous ou d’un enregistrement complet (enregistrement non rapide). Ce type de fichier consomme très peu de mémoire (voire pas du tout) et ne génère pas d’image fantôme lorsqu’il est créé ou ouvert.

Fichiers spécifiques créés par Word

Les tableaux suivants répertorient certains des fichiers temporaires spécifiques que Word crée.

Files typically created when Word is started File name
------------------------------------------------------------------------
MS-DOS-based file (to reserve 4 file handles) 0 bytes ~wrf0000.tmp
MS-DOS-based scratch file 0 bytes ~mfxxxx.tmp
Compound file - transacted 0 bytes ~dftxxxx.tmp
Compound file - direct 1536 bytes ~wrf0001.tmp
(unnamed non-Word/OLE files)


Word recovery files File name
-----------------------------------------------------------------------
Temporary file for AutoRecovery ~wraxxxx.tmp
AutoRecovery AutoRecovery save of <docname>.asd

Other Word temporary files File name
-----------------------------------------------------------------------
Copy of another document ~wrcxxxx.tmp
Word document ~wrdxxxx.tmp
Temp document file ~wrfxxxx.tmp
Dictionary ~wrixxxx.tmp
Clipboard ~wrlxxxx.tmp
Macro ~wrmxxxx.tmp
Word OLE document ~wroxxxx.tmp
Scratch file ~wrsxxxx.tmp
Converted (foreign) document ~wrvxxxx.tmp

Vue simplifiée du mécanisme utilisé pour enregistrer un fichier modifié


Create temp file Create ~wrdxxxx.tmp
Write temp file Save example data to ~wrdxxxx.tmp
Delete original file Delete EXAMPLE.DOC
Move temp to target name Move ~wrdxxxx.tmp to Example.doc
Word gagne considérablement en performances grâce au placement du fichier temporaire dans le même répertoire que le fichier enregistré. Si Word a placé le fichier temporaire ailleurs, il aura utilisé la commande MS-DOS COPY pour déplacer le fichier temporaire depuis l’autre répertoire vers l’emplacement du fichier enregistré. En laissant le fichier temporaire dans le même répertoire que le fichier document enregistré, Word peut utiliser la commande MS-DOS MOVE pour désigner rapidement le fichier temporaire comme document enregistré.

Emplacement et moment auquel Word crée des fichiers temporaires

L’emplacement où Word crée les fichiers temporaires est une information codée en dur non modifiable. Par conséquent, il est important que les autorisations NTFS de l’utilisateur soient définies en conséquence. Pour plus d’informations, cliquez sur le numéro ci-dessous pour afficher l’article correspondant dans la Base de connaissances Microsoft :

277867 Des autorisations Windows NTFS sont requises lorsque vous exécutez Word sur une partition NTFS sur laquelle est installé Windows 2000, Windows XP Professionnel, Windows Server 2003 ou Windows Vista

En général, Word crée des fichiers temporaires pour les types de données suivants.

Objets Word incorporés (répertoire Temp)

Lorsque Word agit comme un programme serveur OLE, les objets Word incorporés sont stockés sous forme de fichiers temporaires dans le répertoire Temp.

OLE 2.0 nécessite un stockage supplémentaire sur le disque dur. Lorsque vous démarrez des programmes OLE, Word doit transmettre au serveur des copies des données. Dans le cadre d’un usage intensif d’OLE 2.0 au cours d’une seule session, il n’est pas inhabituel qu’un programme accumule une grande quantité de stockage temporaire sur le disque dur.

Fichier de travail (répertoire Temp)

Lorsque Word manque de mémoire vive (RAM) interne, il crée toujours un seul fichier de travail temporaire dans le répertoire Temp pour y stocker des informations. Ce fichier de travail contient des informations qui sont échangées à partir du cache de fichiers interne de Word, lequel est attribué à partir de la mémoire système globale. Le fichier de travail varie en taille : de 64 kilooctets (Ko) à 3,5 mégaoctets (Mo).

La taille de cache par défaut dans Word est de 64 Ko.

Pour plus d’informations sur l’augmentation de la taille du cache dans Word, cliquez sur le numéro ci-dessous pour afficher l’article correspondant dans la Base de connaissances Microsoft :

212242 Endroit où les paramètres sont stockés dans le registre de Word 2000

Macro enregistrée (répertoire Temp)

Lorsque vous enregistrez une macro, Word crée un fichier temporaire dans le répertoire Temp de Windows.

Fichiers converti (répertoire Temp)

Les convertisseurs de traitement de texte fournis avec Word créent des fichiers temporaires au format de texte enrichi (RTF), que Word utilise pour accéder à certains convertisseurs.

Fichiers verrouillés (répertoire Temp)

Lorsque vous ouvrez un fichier verrouillé, soit parce qu’il est ouvert dans une autre fenêtre de Word, soit parce qu’un autre utilisateur sur le réseau l’a ouvert, vous pouvez travailler avec une copie du fichier. Word place cette copie dans le répertoire Temp de Windows. De même, si un modèle associé à un document est verrouillé, Word crée automatiquement une copie du modèle dans le répertoire Temp. La copie d’un fichier verrouillé ne met pas automatiquement à jour le fichier du propriétaire initial.

Fichiers enregistrés (répertoire identique à celui du fichier enregistré)

Lorsque vous cliquez sur Enregistrer dans le menu Fichier, l’événement suivant se produit :
  1. Word crée un nouveau fichier temporaire à partir de la version modifiée du document.
  2. Une fois le fichier temporaire créé, Word supprime la version précédente du document.
  3. Word attribue au fichier temporaire le même nom que celui de la version précédente du document.
Texte collé entre des fichiers (répertoire identique à celui du fichier source) :


Lorsque Word copie et colle du contenu entre des documents, il peut créer un fichier temporaire dans le répertoire où se trouve le fichier source. C’est en particulier le cas si le fichier source est enregistré ou fermé. Le fichier temporaire représente les informations référencées par le Presse-papiers avant l’enregistrement du fichier. Word crée ce fichier temporaire en attribuant à l’ancienne copie du fichier un nom de fichier temporaire.

Fichier du propriétaire (répertoire identique à celui du fichier source)

Lorsqu’un fichier précédemment enregistré est ouvert pour modification, impression ou révision, Word crée un fichier temporaire portant l’extension de nom de fichier .doc. Cette extension de nom de fichier commence par un tilde (~), suivi du signe du dollar ($) du reste du nom du fichier d’origine. Ce fichier temporaire contient le nom de connexion de la personne qui ouvre le fichier. Ce fichier temporaire s’appelle le « fichier du propriétaire ».

Si vous essayez d’ouvrir un fichier disponible sur un réseau et déjà ouvert par quelqu’un d’autre, ce fichier fournit le nom d’utilisateur pour le message d’erreur suivant :
Ce fichier a déjà été ouvert par nom d’utilisateur. Souhaitez-vous faire une copie de ce fichier pour votre propre usage ?
Word risque de ne pas pouvoir créer un fichier de propriétaire. Par exemple, Word ne peut pas créer un fichier de propriétaire lorsque le document est stocké sur un partage en lecture seule. Dans ce cas, le message d’erreur est remplacé par le suivant :
Ce fichier est déjà ouvert par un autre utilisateur. Souhaitez-vous faire une copie de ce fichier pour votre propre usage ?
Remarque Word supprime automatiquement ce fichier temporaire de la mémoire lorsque le fichier d’origine est fermé.

Si vous ouvrez un fichier à l’aide du protocole HTTP ou FTP, le fichier est d’abord copié dans le répertoire Temp. Ensuite, le fichier est ouvert à partir du répertoire Temp.

Si vous ouvrez un fichier stocké sur un partage UNC avec Word 2007, il est copié dans le répertoire temporaire. Ensuite, le fichier est ouvert à partir du répertoire Temp.

Enregistrement automatique

Répertoire d’enregistrement de la récupération automatique Word

Le fichier temporaire qui est créé lorsque Word effectue un enregistrement automatique est stocké dans le dossier Temp, sauf s’il n’existe pas de dossier Temp valide. Dans ce cas, Word enregistre le fichier temporaire dans le dossier où il enregistre le document.

Emplacement des fichiers temporaires à la fermeture d’un fichier

Word conserve parfois un lien vers un fichier après sa fermeture. Cela se produit lorsque le texte a été copié dans le Presse-papiers à partir du fichier. Lorsque vous fermez un fichier, Word tente les opérations suivantes :
  • Si la sélection qui a été copiée dans le Presse-papiers ne contient pas plusieurs sections ou images, ou n’est pas importante en taille, Word la copie dans le fichier de travail.
  • Si la sélection copiée contient des images ou plusieurs sections, ou si le fichier est enregistré sur une disquette, Word copie le fichier entier dans le répertoire Temp et y déplace le pointeur.