Impossible d'ouvrir les pièces jointes dans Outlook : « Outlook a interdit l'accès aux pièces jointes suivantes, potentiellement dangereuses »

Traductions disponibles Traductions disponibles
Numéro d'article: 2271150 - Voir les produits auxquels s'applique cet article
Avertissement
Important Cet article contient des informations vous expliquant comment abaisser des paramètres de sécurité ou comment désactiver des fonctions de sécurité sur un ordinateur. Vous pouvez être amené à procéder à ces modifications pour contourner un problème spécifique. Avant de procéder à ces modifications, nous vous recommandons d'évaluer les risques associés à l'implémentation de cette solution de contournement dans votre environnement propre. Si vous implémentez cette solution de contournement, veillez à prendre toutes les mesures appropriées pour protéger l'ordinateur.
Agrandir tout | Réduire tout

Symptômes

Lorsque vous tentez d'ouvrir la pièce jointe d'un message Microsoft Outlook, ce dernier bloque l'accès au lien. Lorsque ce problème se produit, vous pouvez recevoir un message semblable au suivant dans la barre d'informations Outlook :
Outlook a interdit l'accès aux pièces jointes suivantes, potentiellement dangereuses : nom_fichier.

Les pièces jointes affectées par ce problème sont assez rares. Elles sont généralement créées par des solutions personnalisées MAPI étendues ou le modèle objet Outlook pour ajouter une fonctionnalité à une Boîte aux lettres Microsoft Exchange ou à un ensemble de dossiers Outlook locaux.

Cause

Ce problème se produit car, par défaut, Outlook 2010 et Outlook 2013 ne permettent pas d'ouvrir des pièces jointes liées. En outre, une mise à jour de sécurité de juillet 2010 a modifié Outlook 2002, Outlook 2003 et Outlook 2007 pour inclure cette fonctionnalité.

Pour plus d'informations sur cette mise à jour de sécurité, cliquez sur le numéro ci-dessous pour afficher l'article correspondant dans la Base de connaissances Microsoft :
978212 MS10-045 : Une vulnérabilité du Centre d'aide et de support pourrait permettre l'exécution de code à distance

Pour plus d'informations, reportez-vous aux bulletins du Centre de réponse aux problèmes de sécurité Microsoft (MSRC) :
http://technet.microsoft.com/fr-fr/security/bulletin/ms10-045

Contournement

Pour contourner ce problème, appliquez les méthodes suivantes :
  • Méthode 1
    Si vous développez une solution personnalisée qui utilise des pièces jointes liées, nous vous recommandons de modifier la solution de sorte qu'elle n'utilise plus de fichiers liés. Évitez en particulier d'utiliser les options suivantes pour la propriété PR_ATTACH_METHOD de la pièce jointe :
    • ATTACH_BY_REFERENCE
    • ATTACH_BY_REF_ONLY
    • ATTACH_BY_REF_RESOLVE
    L'une des approches possibles est d'utiliser à la place un lien hypertexte dans le corps d'un message.
  • Méthode 2

    Avertissement Cette solution de contournement peut rendre un ordinateur ou un réseau plus vulnérable aux attaques d'utilisateurs malintentionnés ou de logiciels nuisibles tels que des virus. Cette solution de contournement n'est pas recommandée ; nous vous indiquons toutefois la marche à suivre si vous souhaitez l'appliquer. Vous assumez l'ensemble des risques liés à cette solution de contournement.

    Important Cette section, méthode ou tâche explique la procédure de modification du Registre. Toutefois, des problèmes graves peuvent se produire si vous modifiez le Registre de façon incorrecte. Par conséquent, veillez à suivre ces étapes scrupuleusement. Pour plus de protection, effectuez une sauvegarde du Registre avant de le modifier. Vous serez alors en mesure de le restaurer en cas de problème. Pour plus d'informations sur la procédure de sauvegarde et de restauration du Registre, cliquez sur le numéro ci-dessous pour afficher l'article correspondant dans la Base de connaissances Microsoft :
    322756 Procédure de sauvegarde et de restauration du Registre dans Windows

    Une entrée de Registre peut être utilisée pour empêcher Outlook de bloquer les pièces jointes liées de sorte qu'elles puissent être ouvertes directement. Toutefois, nous ne vous recommandons pas d'utiliser cette entrée de Registre, car cela affaiblit la sécurité d'Outlook et permet l'accès de pièces jointes malveillantes.

    Pour configurer l'entrée de Registre AllowAttachByRef, ajoutez une valeur DWORD nommée AllowAttachByRef avec la valeur 1. Pour ce faire, procédez comme suit :
    1. Cliquez sur Démarrer, Exécuter, tapez regedit dans la zone Ouvrir, puis cliquez sur OK.
    2. Recherchez une des sous-clés de Registre suivantes et cliquez dessus :
      • Outlook 2013 (version 15.0)
        HKEY_CURRENT_USER\Software\Microsoft\Office\15.0\Outlook\Security
        Ou :
        HKEY_CURRENT_USER\Software\Policies\Microsoft\Office\15.0\Outlook\Security 
      • Outlook 2010 (version 14.0)
        HKEY_CURRENT_USER\Software\Microsoft\Office\14.0\Outlook\Security
        Ou :
        HKEY_CURRENT_USER\Software\Policies\Microsoft\Office\14.0\Outlook\Security
      • Outlook 2007 (version 12.0)
        HKEY_CURRENT_USER\Software\Microsoft\Office\12.0\Outlook\Security
        Ou :
        HKEY_CURRENT_USER\Software\Policies\Microsoft\Office\12.0\Outlook\Security
      • Outlook 2003 (version 11.0)
        HKEY_CURRENT_USER\Software\Microsoft\Office\11.0\Outlook\Security
        Ou :
        HKEY_CURRENT_USER\Software\Policies\Microsoft\Office\11.0\Outlook\Security
      • Outlook 2002 (version 10.0)
        HKEY_CURRENT_USER\Software\Microsoft\Office\10.0\Outlook\Security
        Ou :
        HKEY_CURRENT_USER\Software\Policies\Microsoft\Office\10.0\Outlook\Security
    3. Dans le menu Edition, pointez sur Nouveau, puis cliquez sur Valeur DWORD.
    4. Tapez AllowAttachByRef comme nom pour la valeur DWORD, puis appuyez sur Entrée.
    5. Cliquez avec le bouton droit sur AllowAttachByRef, puis cliquez sur Modifier.
    6. Dans la zone Données de la valeur, tapez 1, puis cliquez sur OK.
    7. Quittez l'Éditeur du Registre, puis redémarrez l'ordinateur.

    Important L'entrée de Registre AllowAttachByRef réactive uniquement les pièces jointes ATTACH_BY_REFERENCE et ATTACH_BY_REF_ONLY. Les pièces jointes ATTACH_BY_REF_RESOLVE sont toujours bloquées.

Plus d'informations

Outlook 2002 et les versions antérieures d'Outlook vous autorisaient à créer des pièces jointes liées à l'aide de la commande Insérer un fichier. Cela n'était cependant possible qu'avec les messages mis en forme à l'aide de texte enrichi. Cette fonctionnalité n'est pas disponible dans les versions plus récentes d'Outlook. Toutefois, vous pouvez insérer des liens hypertexte dans le corps du message.

Le modèle objet Outlook permet aux utilisateurs de créer et d'envoyer des pièces jointes liées. Cependant, lorsque ces messages sont envoyés, MAPI convertit la pièce jointe liée en une pièce jointe incorporée.

Le nombre de scénarios possibles étant très important et comme Outlook bloque également d'autres types de pièces jointes, selon la configuration, veillez à tester les scénarios pour savoir si ce problème peut être lié à un fonctionnement inattendu détecté dans Outlook. La meilleure méthode pour déterminer si une pièce jointe est un fichier lié consiste à utiliser un outil MAPI tel que MFCMAPI pour vérifier si la propriété PR_ATTACH_METHOD de la pièce jointe est définie sur l'une des valeurs suivantes :
Réduire ce tableauAgrandir ce tableau
ValeurIndicateur MAPI
2ATTACH_BY_REFERENCE
3ATTACH_BY_REF_RESOLVE
4ATTACH_BY_REF_ONL
Pour utiliser MFCMAPI pour déterminer si une pièce jointe est une pièce jointe liée, procédez comme suit :
  1. Démarrez MFCMAPI.
  2. Dans le menu Session, cliquez sur Ouverture de session et affichage de la table de magasins.
  3. Double-cliquez sur un des magasins MAPI dans la liste pour ouvrir ce magasin. Il s'agit probablement du magasin qui contient le message qui comporte la pièce jointe suspecte.
  4. Développez l'arborescence de dossiers dans le volet de navigation pour rechercher le dossier approprié et cliquez deux fois sur le nom du dossier pour l'ouvrir.
  5. Cliquez avec le bouton droit sur le message qui contient la pièce jointe suspecte, puis cliquez sur Afficher la table des pièces jointes.
  6. Sélectionnez la pièce jointe suspecte, puis recherchez la propriété PR_ATTACH_METHOD dans la liste des propriétés. Les colonnes des valeurs et SmartView affichent les données. Il s'agit d'une pièce jointe liée si les données correspondent à l'une des trois valeurs répertoriées dans la table Indicateur MAPI répertoriée plus haut.
Pour plus d'informations sur MFCMAPI, visitez la page Web Microsoft suivante :
http://www.codeplex.com/mfcmapi
Les produits tiers mentionnés dans le présent article proviennent de sociétés indépendantes de Microsoft. Microsoft exclut toute garantie, implicite ou autre, concernant les performances ou la fiabilité de ces produits.

Microsoft fournit des informations relatives aux contacts tiers afin de vous aider à trouver un support technique. Ces informations peuvent être modifiées sans préavis. Microsoft ne garantit en aucun cas l'exactitude des informations concernant les sociétés tierces.


Propriétés

Numéro d'article: 2271150 - Dernière mise à jour: vendredi 29 novembre 2013 - Version: 4.0
Les informations contenues dans cet article s'appliquent au(x) produit(s) suivant(s):
  • Microsoft Outlook 2013
  • Microsoft Outlook 2010
  • Microsoft Office Outlook 2007
  • Microsoft Office Outlook 2003
  • Microsoft Outlook 2002 Standard
Mots-clés : 
kbexpertiseinter kbsecurity kbregistry KB2271150
L'INFORMATION CONTENUE DANS CE DOCUMENT EST FOURNIE PAR MICROSOFT SANS GARANTIE D'AUCUNE SORTE, EXPLICITE OU IMPLICITE. L'UTILISATEUR ASSUME LE RISQUE DE L'UTILISATION DU CONTENU DE CE DOCUMENT. CE DOCUMENT NE PEUT ETRE REVENDU OU CEDE EN ECHANGE D'UN QUELCONQUE PROFIT.

Envoyer des commentaires

 

Contact us for more help

Contact us for more help
Connect with Answer Desk for expert help.
Get more support from smallbusiness.support.microsoft.com