Vous êtes actuellement hors ligne, en attente de reconnexion à Internet.

CORRECTIF : DBCC CHECKDB ou CHECKTABLE renvoie faux positifs pour les échecs d’assertion et de corruption de données dans SQL Server 2014

IMPORTANT : Cet article est issu d'une traduction automatique réalisée par un logiciel Microsoft et non par un traducteur professionnel. Cette traduction automatique a pu aussi être révisée par la communauté Microsoft grâce à la technologie Community Translation Framework (CTF). Pour en savoir plus sur cette technologie, veuillez consulter la page http://support.microsoft.com/gp/machine-translation-corrections/fr. Microsoft vous propose en effet des articles traduits par des professionnels, des articles issus de traductions automatiques et des articles issus de traductions automatiques révisées par la communauté Microsoft, de manière à ce que vous ayez accès à tous les articles de notre Base de connaissances dans votre langue. Il est important de noter que les articles issus de la traduction automatique, y compris ceux révisés par la communauté Microsoft, peuvent contenir des erreurs de vocabulaire, de syntaxe ou de grammaire. Microsoft ne pourra être tenu responsable des imprécisions, erreurs, ainsi que de tout dommage résultant d’une traduction incorrecte du contenu ou de son utilisation par les clients.

La version anglaise de cet article est la suivante: 3173766
Symptômes
Assumethat vous exécutezDBCC CHECKDB ou DBCC CHECKTABLEsur une base de données ou une table qui contient un index de columnstore et de l’index columnstore contient à la fois positive et négative des valeurs égales à zéro. Dans ce cas, la requêteDBCC peut renvoyer des faux positifs pour une corruption des données. En outre, lorsque vous reconstruisez l’index columnstore, un échec d’assertion peut se produire.

Résolution

Informations sur le service pack

Ce problème a été tout d’abord été résolu dans le Service Pack suivant pour SQL Server.

Service Pack 2 pour SQL Server 2014


À propos des Service packs pour SQL Server

Les service packs sont cumulatifs. Chaque nouveau service pack contient tous les correctifs qui se trouvent dans les service packs précédents et tous les nouveaux correctifs. Notre recommandation est d’appliquer le dernier service pack et la mise à jour cumulative la plus récente pour ce service pack. Vous n’êtes pas obligé d’installer un service pack antérieur avant d’installer le dernier service pack. Utilisez le tableau 1 de l’article suivant pour trouver plus d’informations sur le dernier service pack et les dernières mises à jour cumulatives.

Comment faire pour déterminer la version, le niveau d’édition et de mise à jour de SQL Server et ses composants ?

Avertissement : Cet article a été traduit automatiquement.

Propriétés

ID d'article : 3173766 - Dernière mise à jour : 07/16/2016 03:19:00 - Révision : 1.0

Microsoft SQL Server 2014 Developer, Microsoft SQL Server 2014 Enterprise, Microsoft SQL Server 2014 Enterprise Core, Microsoft SQL Server 2014 Express, Microsoft SQL Server 2014 Standard, Microsoft SQL Server 2014 Web

  • kbqfe kbfix kbsurveynew kbexpertiseadvanced kbmt KB3173766 KbMtfr
Commentaires