Avec Power Query (appelé Get & Transform in Excel), vous pouvez importer ou vous connecter à des données externes, puis mettre en forme ces données, par exemple supprimer une colonne, modifier un type de données ou fusionner des tables de manière à répondre à vos besoins. Ensuite, vous pouvez charger votre requête dans Excel pour créer des graphiques et des rapports. Régulièrement, vous pouvez actualiser les données pour les mettre à jour. Power Query est disponible sur trois applications Excel, Excel pour Windows, Excel pour Mac et Excel pour le Web. Pour obtenir un résumé de toutes les rubriques d’aide Power Query, consultez Power Query pour obtenir de l’aide Excel.

Il existe quatre phases pour utiliser Power Query.

Power Query common steps

  1. Connecter    Établir des connexions à des données dans le cloud, sur un service ou localement

  2. Transformer    Mettre en forme les données pour répondre à vos besoins, tandis que la source d’origine reste inchangée

  3. Combiner    Intégrer des données provenant de plusieurs sources pour obtenir une vue unique dans les données

  4. Load   Complétez votre requête et chargez-la dans une feuille de calcul ou un modèle de données, puis actualisez-la régulièrement.

Les sections suivantes explorent chaque phase plus en détail. 

Vous pouvez utiliser Power Query pour importer vers une source de données unique, telle qu’un classeur Excel, ou dans plusieurs bases de données, flux ou services dispersés dans le cloud. Les sources de données incluent des données provenant du Web, des fichiers, des bases de données, Azure  ou même des tables Excel dans le classeur actuel. Avec Power Query, vous pouvez ensuite rassembler toutes ces sources de données à l’aide de vos propres transformations et combinaisons uniques pour découvrir des insights que vous n’auriez pas vus autrement. 

Une fois importées, vous pouvez actualiser les données pour ajouter des ajouts, des modifications et des suppressions de la source de données externe. Pour plus d’informations, consultez Actualiser une connexion de données externes dans Excel.  

Importer des commandes dans l’interface utilisateur

La transformation des données implique de les modifier d’une manière ou d’une autre pour répondre à vos besoins d’analyse des données. Par exemple, vous pouvez supprimer une colonne, modifier un type de données ou filtrer des lignes. Chacune de ces opérations est une transformation de données. Ce processus d’application de transformations (et de combinaison) à un ou plusieurs ensembles de données est également appelé mise en forme des données.

Pensez-y de cette façon. Un vase commence comme un morceau d’argile que l’on forme en quelque chose de pratique et beau. Les données sont identiques. Il doit être mis en forme dans une table adaptée à vos besoins et qui permet d’obtenir des rapports et des tableaux de bord attrayants.

Power Query utilise une fenêtre dédiée appelée Éditeur Power Query pour faciliter et afficher les transformations de données. Vous pouvez ouvrir le Éditeur Power Query en sélectionnant Lancer Éditeur de requête à partir de la commande Get Data dans le groupe Get & Transform Data, mais il s’ouvre également lorsque vous vous connectez à une source de données, créez une requête ou chargez une requête.

Interface utilisateur des paramètres de requête

Le Éditeur Power Query effectue le suivi de tout ce que vous faites avec les données en enregistrant et en étiquetant chaque transformation ou étape que vous appliquez aux données. Que la transformation soit une connexion de données, une suppression de colonne, une fusion ou une modification de type de données, vous pouvez afficher et modifier chaque transformation dans la section ÉTAPES APPLIQUÉEs du volet Paramètres requête.

Il existe de nombreuses transformations que vous pouvez effectuer à partir de l’interface utilisateur. Chaque transformation est enregistrée en tant qu’étape en arrière-plan. Vous pouvez même modifier et écrire vos propres étapes à l’aide de la langue M Power Query dans le Éditeur avancé.

Toutes les transformations que vous appliquez à vos connexions de données constituent collectivement une requête, qui est une nouvelle représentation de la source de données d’origine (et inchangée). Lorsque vous actualisez une requête, chaque étape s’exécute automatiquement. Les requêtes remplacent la nécessité de se connecter manuellement et de mettre en forme les données dans Excel.

Vous pouvez combiner plusieurs requêtes dans votre classeur Excel en les ajoutant ou en les fusionnant. Les opérations d’ajout et de fusion sont effectuées sur n’importe quelle requête avec une forme tabulaire et sont indépendantes des sources de données d’où proviennent les données.

Ajouter   Une opération d’ajout crée une requête qui contient toutes les lignes d’une première requête suivies de toutes les lignes d’une deuxième requête. Vous pouvez effectuer deux types d’opérations d’ajout :

  • Ajout intermédiaire    Crée une requête pour chaque opération d’ajout.

  • Ajout inline    Ajoute des données à votre requête existante jusqu’à ce que vous atteigniez un résultat final.

Ajout du concept de requêtes

Fusionner    Une opération de fusion crée une requête à partir de deux requêtes existantes. Cette requête contient toutes les colonnes d’une table primaire, avec une colonne servant de lien de navigation vers une table associée. La table associée contient toutes les lignes qui correspondent à chaque ligne à partir d’une valeur de colonne commune dans la table primaire. En outre, vous pouvez développer ou ajouter des colonnes d’une table associée dans une table primaire.

Concept de fusion de requêtes

Il existe deux façons principales de charger des requêtes dans votre classeur :

  • À partir du Éditeur Power Query, vous pouvez utiliser les commandes Fermer et charger dans le groupe Fermer sous l’onglet Accueil.

  • Dans le volet requêtes du classeur Excel (Sélectionner des requêtes & Connexions), vous pouvez cliquer avec le bouton droit sur une requête et sélectionner Charger vers.

Vous pouvez également ajuster vos options de charge à l’aide de la boîte de dialogue Options de requête(Sélectionner les options et paramètres> fichier > Options de requête) pour sélectionner la façon dont vous souhaitez afficher vos données et l’emplacement où vous souhaitez charger les données, dans une feuille de calcul ou un modèle de données (qui est une source de données relationnelle de plusieurs tables qui résident dans un classeur). 

Depuis plus de dix ans, Power Query est soutenu sur Excel pour Windows. À présent, Excel élargit Power Query prise en charge des Excel pour Mac et ajoute la prise en charge des Excel pour le Web. Cela signifie que nous mettons Power Query à disposition sur trois plateformes majeures et montrons la popularité et les fonctionnalités de Power Query parmi les clients Excel. Surveillez les annonces à venir sur la feuille de route Microsoft 365et les nouveautés de Excel pour Microsoft 365.

L’intégration de Get & Transform Data (maintenant appelé Power Query) à Excel a subi un certain nombre de changements au fil des ans. 

Excel 2010 et 2013 pour Windows

Dans Excel 2010 pour Windows, nous avons d’abord introduit Power Query et il était disponible en tant que complément gratuit qui pourrait être téléchargé à partir d’ici : Télécharger le complément Power Query. Une fois activée, Power Query fonctionnalité était disponible sous l’onglet Power Query du ruban.

ruban Power Query Excel 2013

Microsoft 365

Nous avons mis à jour Power Query pour être l’expérience principale dans Excel pour l’importation et le nettoyage des données. Vous pouvez accéder aux assistants et outils d’importation de données Power Query à partir du groupe Obtenir & Transformer des données sous l’onglet Données du ruban Excel.

ruban Excel 2016 Power Query

Cette expérience incluait des fonctionnalités améliorées d’importation de données, des commandes réorganisées sous l’onglet Données , une nouvelle requête & volet côté connexion, et la possibilité continue de mettre en forme les données de manière puissante en triant, en modifiant les types de données, en fractionnant les colonnes, en agrégeant les données, et ainsi de suite.

Cette nouvelle expérience a également remplacé les anciens Assistants d’importation de données hérités sous la commande Données du groupe Obtenir des données externes . Toutefois, ils sont toujours accessibles à partir de la boîte de dialogue Options Excel (Sélectionner les options > fichier > données > Afficher les Assistants d’importation de données hérités).

Excel 2016 et 2019 pour Windows

Nous avons ajouté la même expérience Get & Transform Data basée sur la technologie Power Query que celle de Microsoft 365.

Excel pour Microsoft 365 pour Mac

En 2019, nous avons commencé le parcours pour soutenir Power Query dans Excel pour Mac. Depuis, nous avons ajouté la possibilité d’actualiser Power Query requêtes à partir de fichiers TXT, CSV, XLSX, JSON et XML. Nous avons également ajouté la possibilité d’actualiser les données à partir d’SQL serveur et des tables & plages dans le classeur actuel.

En octobre 2019, nous avons ajouté la possibilité d’actualiser les requêtes Power Query existantes et d’utiliser VBA pour créer et modifier de nouvelles requêtes.

En janvier 2021, nous avons ajouté la prise en charge de l’actualisation des requêtes Power Query à partir de sources OData et SharePoint.

Pour plus d’informations, consultez Utiliser Power Query dans Excel pour Mac.

Remarque    Il n’existe aucune prise en charge des Power Query sur Excel 2016 et Excel 2019 pour Mac.

Data Catalog dépréciation

Avec le Data Catalog, vous pouvez afficher vos requêtes partagées, puis les sélectionner pour les charger, les modifier ou les utiliser dans le classeur actuel. Cette fonctionnalité a été progressivement déconseillée :

  • Le 1er août 2018, nous avons cessé d’intégrer de nouveaux clients au Data Catalog.

  • Le 3 décembre 2018, les utilisateurs n’ont pas pu partager de requêtes nouvelles ou mises à jour dans le Data Catalog.

  • Le 4 mars 2019, le Data Catalog a cessé de fonctionner. Après cette date, nous vous recommandons de télécharger vos requêtes partagées afin que vous puissiez continuer à les utiliser en dehors de la Data Catalog, à l’aide de l’option Ouvrir à partir du volet Office Mes requêtes Data Catalog.

dépréciation du complément Power Query

Au début de l’été 2019, nous avons officiellement déconseillé le complément Power Query requis pour Excel 2010 et 2013 pour Windows. Par courtoisie, vous pouvez toujours utiliser le complément, mais cela peut changer ultérieurement.

Retrait du connecteur de données Facebook

L’importation et l’actualisation des données de Facebook en Excel ont cessé de fonctionner en avril 2020. Les connexions Facebook créées avant cette date ne fonctionnent plus. Nous vous recommandons de réviser ou de supprimer les requêtes Power Query existantes qui utilisent le connecteur Facebook dès que possible afin d’éviter des résultats inattendus.

Besoin d’aide ?

Développez vos compétences
Découvrez des formations
Accédez aux nouvelles fonctionnalités en avant-première
Rejoindre Microsoft Office insiders

Ces informations vous ont-elles été utiles ?

Dans quelle mesure êtes-vous satisfait(e) de la qualité de la langue ?
Qu’est-ce qui a affecté votre expérience ?

Nous vous remercions de vos commentaires.

×