DAX (Data Analysis Expressions) dispose de 35 fonctions spécifiques pour l’agrégation et la comparaison des données au fil du temps. Contrairement aux fonctions de date et d’heure de DAX, les fonctions Time Intelligence n’ont pas vraiment de similarité dans Excel. En effet, les fonctions Time Intelligence fonctionnent avec des données en constante évolution, selon le contexte que vous sélectionnez dans les tableaux croisés dynamiques et les Power View données.

Pour pouvoir travailler avec des fonctions Time Intelligence, vous devez inclure une table de dates dans votre modèle de données. La table de dates doit inclure une colonne avec une ligne pour chaque jour de chaque année incluse dans vos données. Cette colonne est considérée comme étant la colonne Date (même si elle peut être nommée comme vous le souhaitez). De nombreuses fonctions Time Intelligence nécessitent la colonne de date afin de calculer en fonction des dates que vous sélectionnez en tant que champs dans un rapport. Par exemple, si vous avez une mesure qui calcule un solde de fin de trimestre fermant à l’aide de la fonction CLOSINGBALANCEQTR, afin que Power Pivot sache réellement quand le trimestre est terminé, il doit référencer la colonne de date dans la table de dates pour connaître la date de début et de fin du trimestre. Pour en savoir plus sur les tables de dates, voir Comprendre et créer des tables de dates dans Power Pivot Excel.

Fonctions

Fonctions qui retournent une seule date

Les fonctions de cette catégorie retournent une seule date. Le résultat peut ensuite être utilisé comme argument d’autres fonctions.

Les deux premières fonctions de cette catégorie retournent la première ou la dernière date de la Date_Column dans le contexte actuel. Cela peut s’avérer utile lorsque vous recherchez la première ou la dernière date à laquelle vous avez eu une transaction d’un type particulier. Ces fonctions ne prennent qu’un argument, le nom de la colonne de date dans votre table de dates.

Les deux fonctions suivantes de cette catégorie recherchent la première ou la dernière date (ou toute autre valeur de colonne) lorsqu’une expression a une valeur non vide. Cette valeur est souvent utilisée dans des situations telles que le stock, où vous souhaitez obtenir le dernier montant de l’inventaire et dont vous ne savez pas quand le dernier stock a été utilisé.

Six fonctions qui retournent une seule date sont les fonctions qui retournent la première ou la dernière date d’un mois, d’un trimestre ou d’une année dans le contexte actuel du calcul.

Fonctions qui retournent une table des dates

Il existe plusieurs fonctions time-intelligence qui retournent une table de dates. Le plus souvent, ces fonctions sont utilisées en tant qu’argument SetFilter pour la fonction CALCULATE. Tout comme toutes les fonctions Time Intelligence dans DAX, chaque fonction prend une colonne de date comme l’un de ses arguments.

Les huit premières fonctions de cette catégorie commencent par une colonne de date dans un contexte actuel. Par exemple, si vous utilisez une mesure dans un tableau croisé dynamique, les étiquettes des colonnes ou des étiquettes de lignes peuvent faire l’une des mois ou l’année. L’effet net est la colonne de date filtrée de façon à inclure uniquement les dates pour le contexte actuel. En commençant par ce contexte actuel, ces huit fonctions calculent ensuite le jour, le mois, le trimestre ou l’année précédent (ou suivant) et retournent ces dates sous la forme d’une table à colonnes unique. Les fonctions « précédentes » reviennent à la première date dans le contexte actuel et les fonctions « suivantes » avancent de la dernière date dans le contexte actuel.

Les quatre fonctions suivantes de cette catégorie sont similaires, mais au lieu de calculer une période précédente (ou suivante), elles calculent l’ensemble de dates dans la période qui est « date du mois » (ou du trimestre à la date, de l’année à la date, ou dans la même période de l’année précédente). Ces fonctions effectuent toutes leurs calculs à l’aide de la dernière date dans le contexte actuel. Notez que SAMEPERIODLASTYEAR nécessite que le contexte actuel contienne un ensemble de dates contiguës. Si le contexte actuel n’est pas un ensemble de dates contiguës, SAMEPERIODLASTYEAR retourne une erreur.

Les quatre dernières fonctions de cette catégorie sont un peu plus complexes et plus puissantes. Ces fonctions sont utilisées pour passer de l’ensemble de dates du contexte actuel à un nouvel ensemble de dates.

  • DATEADD (Date_Column, Number_of_Intervals, Interval)

  • DATESBETWEEN (Date_Column, Start_Date, End_Date)

  • DATESINPERIOD (Date_Column, Start_Date, Number_of_Intervals, Intervalle)

DATESBETWEEN calcule le jeu de dates entre la date de début et la date de fin spécifiées. Les trois autres fonctions décalent un certain nombre d’intervalles de temps à partir du contexte actuel. L’intervalle peut être le jour, le mois, le trimestre ou l’année. Ces fonctions vous permet de décaler facilement l’intervalle de temps d’un calcul de l’une des manières suivantes :

  • Retour à deux ans

  • Remonter d’un mois

  • Avancer trois trimestres

  • Retour à 14 jours

  • Avancer de 28 jours

Dans chaque cas, vous devez seulement spécifier l’intervalle et le nombre de ces intervalles à décaler. Un intervalle positif avancera dans le temps, tandis qu’un intervalle négatif remontera dans le temps. L’intervalle lui-même est spécifié par un mot clé : JOUR, MOIS, TRIMESTRE ou ANNÉE. Ces mots clés ne sont pas des chaînes et ne doivent donc pas être entre guillemets.

Fonctions qui évaluent des expressions sur une période donnée

Cette catégorie de fonctions évalue une expression sur une période spécifiée. Vous pouvez effectuer la même tâche à l’aide de CALCULATE et d’autres fonctions Time Intelligence. Par exemple,

= TOTALMTD (Expression, Date_Column [, SetFilter])

est précisément identique à :

= CALCULATE (Expression, DATESMTD (Date_Column)[, SetFilter])

Il est toutefois plus facile d’utiliser ces fonctions Time Intelligence si elles sont adaptées au problème à résoudre :

  • TOTALMTD (Expression, Date_Column [, SetFilter])

  • TOTALQTD (expression, Date_Column [, Filtre SetFilter])

  • TOTALYTD (expression, Date_Column [, Filtre SetFilter] [,YE_Date]) *

Ce groupe de fonctions calcule également les soldes d’ouverture et de fermeture. Il existe certains concepts que vous devez comprendre avec ces fonctions particulières. Tout d’abord, comme vous le pensez, le solde ouvert pour une période quelconque est identique au solde de clôture de la période précédente. Le solde de clôture inclut toutes les données de la fin de la période, tandis que le solde ouvert n’inclut aucune donnée de la période en cours.

Ces fonctions retournent toujours la valeur d’une expression évaluée pour un point spécifique dans le temps. Le point dans le temps qui nous intéresse est toujours la dernière valeur de date possible dans une période de calendrier. Le solde d’ouverture est basé sur la dernière date de la période précédente, tandis que le solde de clôture est basé sur la dernière date de la période en cours. La période actuelle est toujours déterminée par la dernière date du contexte de date actuelle.

Ressources supplémentaires

Articles : Comprendre et créer des tables de dates dans Power Pivot Excel

Référence : référence des fonctions DAXsur Office.com

Exemples : Modélisation et analyse de données pour les profits et pertes avec Microsoft PowerPivot dans Excel

Besoin d’aide ?

Développez vos compétences
Découvrez des formations
Accédez aux nouvelles fonctionnalités en avant-première
Rejoindre Microsoft Insider

Ces informations vous ont-elles été utiles ?

Dans quelle mesure êtes-vous satisfait(e) de la qualité de la traduction ?

Qu’est-ce qui a affecté votre expérience ?

Avez-vous d’autres commentaires ? (Facultatif)

Nous vous remercions pour vos commentaires.

×