Microsoft distribue les correctifs Microsoft SQL Server 2014 ou 2016 dans un fichier téléchargeable. Dans la mesure où les correctifs sont cumulatifs, chaque nouvelle version contient tous les correctifs et les correctifs de sécurité inclus dans la version précédente du correctif SQL Server 2014.

Symptômes

Lorsque vous utilisez la fonctionnalité de chiffrement de données (TDE) avec la fonctionnalité d’extension du pool de mémoires tampons dans une instance de Microsoft SQL Server 2014 Service Pack 1 ou une instance de Microsoft SQL Server 2016, une violation d’accès peut se produire.

Résolution

Informations sur les mises à jour cumulatives

Le problème a été résolu dans la mise à jour cumulative suivante de SQL Server :

Chaque nouvelle mise à jour cumulative pour SQL Server contient tous les correctifs et les correctifs de sécurité inclus dans la mise à jour cumulative précédente. Nous vous recommandons de télécharger et d’installer les dernières mises à jour cumulatives pour SQL Server :

Informations sur le correctif logicielPour résoudre ce problème, installez le correctif 3097972.

Conditions préalablesVous devez avoir installé la mise à jour cumulative 3 pour SQL Server 2014 Service Pack 1 pour appliquer ce correctif.

Informations sur le redémarrageIl est possible que vous deviez redémarrer l’ordinateur après avoir appliqué ce correctif.

Informations sur le remplacementCe correctif ne remplace pas un correctif antérieur.

Informations de génération SQL ServerAprès avoir appliqué le correctif 3097972, la version de SQL Server est 12.0.4432.0.

Statut

Microsoft a confirmé l’existence de ce problème dans les produits Microsoft répertoriés dans la section « S’applique à ».

Besoin d’aide ?

Développez vos compétences
Découvrez des formations
Accédez aux nouvelles fonctionnalités en avant-première
Rejoindre Microsoft Insider

Ces informations vous ont-elles été utiles ?

Dans quelle mesure êtes-vous satisfait(e) de la qualité de la traduction ?
Qu’est-ce qui a affecté votre expérience ?

Nous vous remercions pour vos commentaires.

×