Se connecter avec Microsoft
Connectez-vous ou créez un compte.
Bonjour,
Sélectionnez un autre compte.
Vous avez plusieurs comptes
Choisissez le compte avec lequel vous voulez vous connecter.

Symptômes

Lorsque vous utilisez des planificateurs dans des instances de SQL Server 2017 pour mapper aux processeurs individuels, la portabilité et les performances diffèrent entre un système Windows et un système Linux.

Cause

Ce problème peut se produire lorsque les mappages SQL Server Scheduler vers un cœur physique ou un processeur logique peuvent différer entre les implémentations de Windows et Linux pour le même système sous-jacent si le Hyper-Threading (HT) est activé.

Ce problème affecte la portabilité et les performances. Sur Windows, les deux planifications adjacentes (paires/impaires) correspondent aux processeurs logiques adjacents du même cœur. Dans Linux, le planificateur est susceptible de mapper sur des processeurs logiques sur deux cœurs adjacents. Cela risque d’affecter involontairement les performances et le processus de prise de décision pour l’affectation de thread aux planificateurs.

Résolution

Ce correctif est inclus dans la mise à jour cumulative 1 pour SQL Server 2017.

À propos des versions SQL Server 2017

Chaque nouvelle build pour SQL Server 2017 contient tous les correctifs et correctifs de sécurité présents dans la build précédente. Nous vous recommandons d’installer la dernière version pour SQL Server 2017.

Statut

Microsoft a confirmé l’existence de ce problème dans les produits Microsoft figurant dans la liste des produits concernés par cet article.

Références

Apprenez-en davantage sur la terminologie utilisée par Microsoft pour décrire les mises à jour logicielles.

Besoin d’aide ?

Développez vos compétences
Découvrez des formations
Accédez aux nouvelles fonctionnalités en avant-première
Rejoindre Microsoft Insider

Ces informations vous ont-elles été utiles ?

Dans quelle mesure êtes-vous satisfait(e) de la qualité de la langue ?
Qu’est-ce qui a affecté votre expérience ?

Nous vous remercions de vos commentaires.

×