Symptômes

Prenons l’exemple du scénario suivant :

  • Vous avez un groupe de disponibilité AlwaysOn (AG) dans SQL Server 2017 avec la prise en charge de DTC (Database Distributed Transaction Coordinator) activée.

  • Au cours des basculements de groupe de disponibilité, l’État DTC interne de SQL Server pour toutes les bases de données de l’AG est d’abord arrêté, puis toutes les transactions actives de toutes les bases de données de ce groupe de disponibilité sont supprimées.

  • Toutefois, avant la fin des transactions actives, si ces transactions essaient d’accéder à l’état du DTC arrêté, il est possible qu’une corruption de mémoire se produise.

  • Cela se produit parce que les transactions essaient d’accéder à la mémoire qui a déjà été supprimée.

Résolution

Ce problème a été résolu dans la mise à jour cumulative suivante pour SQL Server :

       Mise à jour cumulative 1 pour SQL Server 2017

Chaque nouvelle mise à jour cumulative pour SQL Server contient tous les correctifs et les correctifs de sécurité inclus dans la mise à jour cumulative précédente. Consultez les dernières mises à jour cumulatives pour SQL Server :

Dernière mise à jour cumulative pour SQL Server 2017

Statut

Microsoft a confirmé l'existence de ce problème dans les produits Microsoft figurant dans la liste des produits concernés par cet article.

Références

Apprenez-en davantage sur la terminologieutilisée par Microsoft pour décrire les mises à jour logicielles.

Besoin d’aide ?

Développez vos compétences

Découvrez des formations >

Accédez aux nouvelles fonctionnalités en avant-première

Rejoindre Microsoft Insider >

Ces informations vous ont-elles été utiles ?

Dans quelle mesure êtes-vous satisfait(e) de la qualité de la langue ?
Qu’est-ce qui a affecté votre expérience ?

Nous vous remercions de vos commentaires.

×