Un système de mode UEFI ne peut pas démarrer après la maintenance ou l’entretien des activités

Symptômes

Un système de mode Unified Extensible Firmware Interface (UEFI) qui a une partition de démarrage qui est supérieure à 2 téraoctets (To) ne peut pas démarrer après l’activité de maintenance ou de maintenance. (Par exemple, le système ne peut pas démarrer après l’installation d’un correctif, une défragmentation ou une restauration à partir d’une sauvegarde).

Cause

La spécification UEFI ne fournit pas de conseils sur si vous souhaitez utiliser les pilotes de la ROM optionnelle traditionnel ou UEFI en mode de classe 2 UEFI. Ceci a provoqué quelques implémentations UEFI afin de hiérarchiser les pilotes ROM option traditionnel sur pilotes UEFI dans ce mode. Dans certains cas, ces pilotes ROM traditionnel-option prend en charge le bloc logique (LBA) 32 bits uniquement pour accéder au stockage. Ce comportement limite la quantité de stockage qu’ils peuvent accéder à 2 To.

Avec la disponibilité plus large des périphériques de stockage qui sont supérieures à 2 To, vous pouvez créer une partition de démarrage Windows qui est supérieure à 2 To. Ceci pose un risque dans le scénario décrit ici, car une maintenance ou l’entretien de l’activité (par exemple, l’installation d’un correctif, une défragmentation ou une restauration à partir d’une sauvegarde) peut provoquer un fichier critique de démarrage doit être déplacée au-delà de la limite de 2 To est imposée par le LBA de 32 bits. Étant donné que l’environnement de pré-amorçage ne peut pas accéder à ce fichier, Windows ne démarre pas.

Résolution

Pour réduire les effets de ce problème, appliquez l’une des options suivantes :

  • OEM peuvent fournir un correctif pour ce problème via une mise à jour du firmware, et soit prise en charge LBA de 64 bits dans les pilotes d’Option ROM traditionnels ou PRIORITISATION de pilotes UEFI lors du chargement de la ROM optionnelle traditionnel. Contactez votre fabricant OEM pour vérifier l’existence d’un tel un microprogramme mis à jour.

  • Certaines implémentations UEFI fournissent un paramètre permettant de sélectionner les pilotes à utiliser dans ce mode. Un administrateur peut sélectionner les pilotes UEFI au lieu des pilotes Option ROM classiques pour un stockage à accès supérieures à 2 To.

  • L’administrateur peut également réduire la taille du démarrage et les partitions du système d’exploitation afin que la dernière adresse de bloc logique pour les partitions de système d’exploitation et de démarrage se trouve en dessous de 2 To. Cette configuration empêche le déplacées accidentellement à une adresse au-dessus de 2 To, où l’environnement d’initialisation ne peut pas lire les fichiers critiques de démarrage.



Plus d'informations

Par la stratégie de Windows 8 et Windows 8.1 nécessitent des microprogrammes UEFI pour démarrer le système d’exploitation. UEFI fournit des services de base comme l’accès au périphérique de démarrage dans l’environnement de prédémarrage. Windows Server et les versions antérieures des clients Windows ne requièrent pas de mode d’UEFI et peuvent démarrer à partir du BIOS traditionnel ou d’UEFI si cela est pris en charge par le firmware. Pour activer le démarrage de ces systèmes d’exploitation sur un ordinateur qui utilise UEFI, Module de prise en charge de compatibilité (CSM) dans UEFI fournit la prise en charge de la compatibilité de BIOS traditionnel. Windows 7 et les versions antérieures de Windows nécessitent d’INT. 10H prise en charge des images de démarrage. Ceci est fourni par CSM en mode d’UEFI. Le CSM peut également servir pour prendre en charge le mode classique du BIOS sur un système dont les microprogrammes UEFI. Ces modes sont appelés des modes de classe 2 UEFI et BIOS 2 de classe.

Besoin d’aide ?

Développez vos compétences
Découvrez des formations
Accédez aux nouvelles fonctionnalités en avant-première
Rejoindre Microsoft Insider

Ces informations vous ont-elles été utiles ?

Nous vous remercions pour vos commentaires.

Merci pour vos commentaires. Il serait vraisemblablement utile pour vous de contacter l’un de nos agents du support Office.

×