Une mise à jour est disponible pour Windows Server Solutions Best Practices Analyzer 1.0

Introduction

Cet article décrit une mise à jour qui ajoute de nouvelles pratiques recommandées à Windows Server Solutions Best Practices Analyzer 1.0.

Windows Server Solutions Best Practices Analyzer 1.0 (Windows Server Solutions BPA) est un outil de diagnostic basé sur la technologie Microsoft Baseline Configuration Analyzer (MBCA). Windows Server Solutions BPA analyse un ordinateur qui exécute l'un des systèmes d'exploitation suivants et compare les paramètres de serveur existants à un ensemble prédéfini de pratiques recommandées :

  • Windows Small Business Server 2011 Standard

  • Windows Small Business Server 2011 Essentials

  • Windows Storage Server 2008 R2 Essentials

  • Windows Multipoint Server 2011

Windows Server Solutions BPA effectue les tâches suivantes :

  • Collecte des informations sur un serveur

  • Détermine si les paramètres du serveur sont conformes à un ensemble de pratiques recommandées par Microsoft

  • Fournit un rapport sur les résultats d'analyse (le rapport identifie les différences entre les paramètres de serveur et les pratiques recommandées)

  • Identifie les conditions qui peuvent provoquer des problèmes avec le serveur

  • Recommande des solutions aux problèmes potentiels

Plus d'informations

Informations sur la mise à jour

Comment obtenir cette mise à jour

Pour obtenir cette mise à jour, exécutez Windows Server Solutions Best Practice Analyzer 1.0.

Conditions préalables

Pour appliquer cette mise à jour, vous devez exécuter l'un des systèmes d'exploitation suivants :

  • Windows Small Business Server 2011 Standard

  • Windows Small Business Server 2011 Essentials

  • Windows Storage Server 2008 R2 Essentials

  • Windows Multipoint Server 2011 Standard

  • Windows Multipoint Server 2011 Premium

En outre, Windows Server Solutions Best Practices Analyzer 1.0 doit être installé.

Informations sur le Registre

Pour utiliser la mise à jour fournie dans ce package, vous ne devez apporter aucune modification au Registre.

Nécessité d'un redémarrage

Vous ne devez pas redémarrer votre ordinateur après avoir appliqué cette mise à jour.

Informations sur le remplacement de la mise à jour

Cette mise à jour ne remplace aucune mise à jour déjà publiée.

Nouvelles pratiques recommandées

Après l'installation de cette mise à jour, Windows Server Solutions BPA effectue les vérifications suivantes :

  1. Vérifie si le pool d'applications pour l'accès Web à distance utilise le compte par défaut

  2. Vérifie si le pool d'applications pour l'accès Web à distance utilise la version par défaut de .NET Framework

  3. Vérifie si le pool d'applications pour l'accès Web à distance utilise le mode pipeline géré par défaut

  4. Vérifie si le pool d'applications pour l'accès Web à distance utilise la version par défaut

  5. Vérifie si le groupe Administrateurs intégré possède le droit d'utilisateur « Ouvrir une session en tant que tâche »

  6. Vérifie si le pare-feu Windows est activé

  7. Vérifie si l'enregistrement de ressource d'hôte (A) DNS renvoie à l'adresse IP correcte

  8. Vérifie si la carte réseau interne est configurée pour enregistrer l'adresse IP de la carte réseau dans DNS

  9. Vérifie si les valeurs des clés de Registre DNS ForwardingTimeout et RecursionTimeout sont identiques

  10. Vérifie si les mécanismes d'extension pour DNS (EDNS) sont activés

  11. Vérifie si le transfert de zone DNS de votre domaine Active Directory permet les mises à jour sécurisées

  12. Vérifie si le transfert de zone DNS permet les mises à jour sécurisées

  13. Vérifie si la Configuration de sécurité renforcée d'Internet Explorer est activée pour le groupe Administrateurs

  14. Vérifie si la Configuration de sécurité renforcée d'Internet Explorer est activée pour le groupe Utilisateurs

  15. Vérifie si le serveur source se trouve dans le composant logiciel enfichable Sites et Services Active Directory

  16. Vérifie si le serveur source se trouve dans l'unité d'organisation SBSComputer

  17. Vérifie si le paramètre DNS MaxCacheTTL n'est pas défini

  18. Vérifie s'il manque une stratégie de groupe de Windows Small Business Server (SBS)

  19. Vérifie s'il existe des enregistrements de ressource de serveur de noms DNS dans la zone de recherche directe

  20. Vérifie s'il existe des enregistrements de serveur de noms DNS dans la zone _msdcs

  21. Vérifie s'il existe des enregistrements de serveur de noms DNS pour la zone de recherche directe déléguée _msdcs.

  22. Vérifie si Windows SBS est le maître d'opérations des noms de domaine (si tel est le cas, vous recevez un message de confirmation)

  23. Vérifie si Windows SBS est le maître d'infrastructure (si tel est le cas, vous recevez un message de confirmation)

  24. Vérifie si Windows SBS est le maître contrôleur principal de domaine (si tel est le cas, vous recevez un message de confirmation)

  25. Vérifie si le groupe Utilisateurs authentifiés est membre du groupe Accès compatible pré-Windows 2000

  26. Vérifie si Windows SBS est le maître des ID relatifs (RID) (si tel est le cas, vous recevez un message de confirmation)

  27. Vérifie si le client DNS est configuré correctement

  28. Vérifie si Windows SBS est le contrôleur de schéma (si tel est le cas, vous recevez un message de confirmation)

  29. Vérifie si la valeur de l'entrée de Registre RootVeer est correcte pour .NET Framework

  30. Vérifie si le serveur ne peut pas exécuter de requête ping

  31. Vérifie si la valeur du port de protocole RDP (Remote Desktop Protocol) est la valeur par défaut

  32. Vérifie si la valeur de la clé de Registre SysvolReady est correcte

  33. Vérifie si le dossier Sysvol est partagé

  34. Vérifie si l'espace disque disponible est très faible

  35. Vérifie si la valeur du pool d'applications par défaut a été modifiée

  36. Vérifie si le nom de l'autorité de certification peut provoquer des erreurs

  37. Vérifie si la valeur de la clé de Registre OriginalMachineName(90) est correcte

  38. Vérifie si la valeur de la clé de Registre OriginalMachineName(100) est correcte

  39. Vérifie si la version d'Exchange Server 2010 est la version commerciale

  40. Vérifie si Windows SBS se trouve dans une condition de dépassement de taille de journal

  41. Vérifie si l'authentification d'appel de procédure distante (RPC) externe n'est pas définie sur la méthode par défaut

  42. Vérifie si l'authentification RPC interne n'est pas définie sur la méthode par défaut

  43. Vérifie si la version de Windows Server 2008 R2 est la version commerciale

  44. Vérifie si le protocole SMTP (Simple Mail Transfer Protocol) est installé

  45. Vérifie s'il existe des conteneurs de serveurs vides

  46. Vérifie si le domaine accepté pour Exchange n'est pas le domaine par défaut

  47. Vérifie si le pool d'applications pour SharePoint utilise le compte par défaut

  48. Vérifie si le pool d'applications pour SharePoint utilise la version par défaut de .NET Framework

  49. Vérifie si le pool d'applications pour SharePoint utilise le mode pipeline géré par défaut

  50. Vérifie si le pool d'applications pour SharePoint utilise la version par défaut

  51. Vérifie si le pool d'applications pour PowerShell utilise le compte par défaut

  52. Vérifie si le pool d'applications pour PowerShell utilise la version par défaut de .NET Framework

  53. Vérifie si le pool d'applications pour PowerShell utilise le mode pipeline géré par défaut

  54. Vérifie si le pool d'applications pour PowerShell utilise la version par défaut

Pour plus d'informations sur la terminologie de mise à jour logicielle, cliquez sur le numéro ci-dessous pour afficher l'article correspondant dans la Base de connaissances Microsoft :

Terminologie standard utilisée pour décrire les mises à jour logicielles Microsoft

Besoin d’aide ?

Développez vos compétences
Découvrez des formations
Accédez aux nouvelles fonctionnalités en avant-première
Rejoindre Microsoft Insider

Ces informations vous ont-elles été utiles ?

Nous vous remercions pour vos commentaires.

Merci pour vos commentaires. Il serait vraisemblablement utile pour vous de contacter l’un de nos agents du support Office.

×