Table des matières
×

Date de parution:

27/06/2017

Version:

pré-version du correctif cumulatif mensuel

Améliorations et correctifs

Cette mise à jour non liée à la sécurité comprend des améliorations et correctifs qui faisaient partie du correctif cumulatif mensuel KB4022726(publié le 13 juin 2017). Elle comprend également les nouvelles améliorations de la qualité ci-dessous en tant que pré-version du prochain correctif cumulatif mensuel :

  • Résolution d’un problème selon lequel les applications ne reçoivent plus les interruptions SNMP après une période aléatoire. Le cas échéant, plus aucune application ne peut recevoir d’interruptions SNMP. Le redémarrage de l’ordinateur permet de résoudre temporairement le problème.

  • Résolution d’un problème de fourniture des audits Server Message Block version 1 sous Windows Server 2012 R2.

  • Résolution d’un problème selon lequel plusieurs machines virtuelles clients redémarrent lorsqu’un ou plusieurs disques SSD sont retirés du pool 1 du rack CPS (Cloud Platform System).

  • Résolution d’un problème selon lequel l’impression d’un cadre à partir d’Internet Explorer et de Microsoft Edge peut entraîner l’impression d’une erreur 404 (introuvable) ou d’une page vierge.

  • Résolution d’un problème selon lequel certutil.exe ne peut plus générer de fichier EPF lors de la tentative de récupération d’une clé pour obtenir un certificat version 1.

  • Résolution d’un problème provoquant l’arrêt du basculement MPIO en cas de retrait inattendu d’un disque, identifié par l’ID d’événement 157 : « Le disque X a été enlevé de manière inattendue » alors qu’il reste des chemins viables à utiliser. Ce cas peut se présenter lorsque le nouveau chemin sélectionné appartient au disque retiré de manière inattendue.

  • Résolution d’un problème selon lequel le blocage d’un serveur entraîne la perte de l’accès aux fichiers et nécessite la récupération complète des données en miroir.

  • Résolution d’un problème lié à l’ID d’événement d’erreur NTFS 55, qui se produit en cas d’utilisation du filtre d’écriture unifié en mode DISQUE.

  • Résolution d’un problème selon lequel, lors de l’exécution de ChkDsk sur un volume comportant plusieurs millions de fichiers, ChkDsk peut prendre plusieurs semaines et semble être bloqué à la phase 3.

  • Mise à jour de la base de données Nom du point d’accès (APN).

  • Résolution d’un problème selon lequel, lorsqu’un système sort de l’état de veille, les imprimantes semblent être hors ligne sur les réseaux Wi-Fi alors qu’elles sont en ligne. Cette situation se produit sur des réseaux Wi-Fi sensibles aux paquets ignorés.

  • Résolution d’un problème selon lequel une condition de concurrence provoque une erreur de serveur NFS (0x0000000A) lorsqu’un client NFS monte et démonte un partage NFS.

  • Résolution d’un problème selon lequel une erreur d’arrêt 0x50 peut se produire lors de l’interrogation des clients connectés à un système de gestion de fichiers en réseau (NFS) sous Windows Server 2012 R2.

  • Résolution d’un problème selon lequel le processus svchost.exe, qui héberge le service Passerelle des services Bureau à distance, se bloque. Dans le journal des applications, l’erreur d’application 1000 se produit et le module défaillant pointe vers c:\windows\system32\aaedge.dll. Le service Passerelle des services Bureau à distance redémarre alors et provoque l’abandon des connexions Bureau à distance.

  • Résolution d’un problème selon lequel les sessions Bureau à distance peuvent se bloquer par intermittence à la fermeture de session lorsque winlogon.exe est bloqué pendant l’attente de DWM.exe. Ce blocage est dû à un problème de minutage qui arrête DWM.exe. Les sessions utilisateur ne peuvent pas être réutilisées et le serveur Bureau à distance doit être redémarré pour effacer la ou les sessions bloquées.

  • Résolution d’un problème qui concerne le service d’intégration Hyper-V provoquant la perte de l’accès au réseau pour les utilisateurs lorsque la mise en réseau accélérée (virtualisation d’E/S d’une racine unique (SR-IOV)) est activée sur les machines virtuelles invitées. Le protocole netvsc_vfpp fournit la fonctionnalité de virtualisation d’E/S pour les cartes réseau prenant en charge SR-IOV. Si le protocole est supprimé et que plusieurs cartes réseau sont reliées à une machine virtuelle invitée, l’accès au réseau est perdu.

  • Résolution d’un problème de mise à jour des informations de fuseau horaire.

  • Mise à jour de la table IDNA pour prendre en charge la résolution des derniers caractères Emoji Unicode dans punycode.

  • Résolution d’un problème de dégradation des performances lorsque plusieurs clients se connectent à LDAP à l’aide de l’authentification SSL/par certificat.

  • Résolution d’un problème de fiabilité dans Windows Search.

  • Résolution d’un problème selon lequel l’interface utilisateur CRM peut se bloquer lorsque l’utilisateur appuie sur le bouton Répondre dans le workflow de messagerie.

  • Résolution d’un problème selon lequel le pilote Microsoft Standard NVM Express Driver (stornvme) exposait de façon incorrecte des espaces de noms inactifs comme disques dans le système d’exploitation. Le système d’exploitation ne peut pas utiliser les espaces de noms inactifs et ils ne doivent pas être exposés au système d’exploitation.

  • Ajout de l’audit d’accès SMB1 sur Windows Server 2012 R2.  L’audit sera désactivé par défaut.  Lorsqu’il est activé, un événement d’audit est consigné avec l’adresse du client lorsqu’un client SMB1 essaie de se connecter au serveur.  Ceci permet aux clients de prendre une décision en connaissance de cause sur l’utilisation du SMB1 avant la désactivation ou la suppression de SMB1 sur Windows Server 2012 R2.  
     
     
    Pour activer l’audit d’accès à SMB1, exécutez l’applet de commande PowerShell suivant avec l’option ci-dessous, avec des privilèges élevés :
    Set-SmbServerConfiguration -AuditSmb1Access $true

    Pour désactiver l’audit d’accès à SMB1, exécutez l’applet de commande PowerShell suivant avec l’option ci-dessous, avec des privilèges élevés :
    Set-SmbServerConfiguration -AuditSmb1Access $false

Problèmes connus dans cette mise à jour

Symptôme

Solution de contournement

Une fois la mise à jour installée, Internet Explorer 11 peut se fermer de manière inattendue lorsque vous visitez certains sites web. Lorsque ce problème se produit, un message d'erreur semblable à celui-ci peut s'afficher :

Nous ne sommes pas parvenus à vous faire revenir à [URL précédente]
Internet Explorer a tenté de rétablir ce site Web, mais il semble qu’un problème persiste avec le site.

Ce problème peut se produire dans le cas d’un site web complexe qui utilise certaines API web.

Ce problème est résolu dans 11 juillet 2017—KB4025336 (Correctif cumulatif mensuel).

Si une cible iSCSI devient indisponible, les tentatives de reconnexion provoquent une fuite. L’établissement d’une nouvelle connexion à une cible disponible fonctionne comme prévu.

Microsoft étudie actuellement ce problème et mettra cet article à jour dès que des informations supplémentaires seront disponibles.
Pour plus d’informations sur ce problème, consultez la section suivante.

Les ordinateurs Windows Server 2012 R2 et Windows Server 2016 qui subissent des déconnexions de cibles reliées par iSCSI peuvent présenter de nombreux symptômes différents, notamment :

  • Le système d’exploitation cesse de répondre.

  • Vous recevez des erreurs d’arrêt (erreurs de vérification d’erreur) 0x80, 0x111, 0x1C8, 0xE2, 0x161, 0x00, 0xF4, 0xEF, 0xEA, 0x101, 0x133 ou 0xDEADDEAD.

  • Des échecs d’ouverture de session utilisateur se produisent avec une erreur « Aucun serveur d’accès disponible ».

  • Des échecs d’application et de service se produisent en raison d’une insuffisance de ports éphémères.

  • Un nombre anormalement élevé de ports éphémères sont utilisés par le processus système.

  • Un nombre anormalement élevé de threads sont utilisés par le processus système.

Cause

Ce problème est dû à un problème de verrouillage sur les ordinateurs Windows Server 2012 R2 et Windows Server 2016 RS1 qui entraîne des problèmes de connectivité sur les cibles iSCSI. Ce problème peut se produire après l’installation de l’une des mises à jour suivantes :

Windows Server 2012 R2

Date de publication

Numéro

Titre de l’article

16 mai 2017

KB 4015553

18 avril 2017 - KB4015553 (pré-version du correctif cumulatif mensuel)

9 mai 2017

KB 4019215

9 mai 2017 - KB4019215 (correctif cumulatif mensuel)

9 mai 2017

KB 4019213

9 mai 2017 - KB4019213 (mise à jour de sécurité uniquement)

18 avril 2017

KB 4015553

18 avril 2017 - KB4015553 (pré-version du correctif cumulatif mensuel)

11 avril 2017

KB 4015550

11 avril 2017 - KB4015550 (correctif cumulatif mensuel)

11 avril 2017

KB 4015547

11 avril 2017 - KB4015547 (mise à jour de sécurité uniquement)

21 mars 2017

KB 4012219

Pré-version de mars 2017 du correctif cumulatif mensuel de qualité pour Windows 8.1 et Windows Server 2012 R2

Windows Server 2016 RTM (RS1)

Date de publication

Numéro

Titre de l’article

16 mai 2017

KB 4023680

26 mai 2017 - KB4023680 (build du système d’exploitation 14393.1230)

9 mai 2017

KB 4019472

9 mai 2017 - KB4019472 (build du système d’exploitation 14393.1198)

11 avril 2017

KB 4015217

11 avril 2017 - KB4015217 (builds du système d’exploitation 14393.1066 et 14393.1083)


Vérification

  • Vérifiez la version du pilote MSISCSI suivant sur le système :

    c:\windows\system32\drivers\msiscsi.sys

    La version qui présente ce comportement est 6.3.9600.18624 pour Windows Server 2012 R2 et 10.0.14393.1066 pour Windows Server 2016.

  • Les événements suivants sont enregistrés dans le journal système :

    Source de l’événement

    ID

    Texte

    iScsiPrt

    34

    Une connexion à la cible ayant été perdue, l’initiateur a réussi à se reconnecter à la cible. Les données de vidage contiennent le nom de la cible.

    iScsiPrt

    39

    L’initiateur a envoyé une commande de gestion des tâches pour réinitialiser la cible. Le nom de la cible est fourni dans les données de vidage.

    iScsiPrt

    9

    La cible n’a pas répondu à temps à une demande SCSI. Le CDB est fourni dans les données de vidage.

  • Consultez le nombre de threads exécutés sous le processus système et comparez-le à une référence de travail connue.

  • Consultez le nombre de handles actuellement ouverts par le processus système et comparez-le à une référence de travail connue.

  • Consultez le nombre de ports éphémères utilisés par le processus système.

  • Dans une applet PowerShell d’administration, exécutez la commande suivante :

    Get-NetTCPConnection | Group-Object -Property State, OwningProcess | Sort Count

    Ou, dans une invite CMD d’administration, exécutez la commande NETSTAT suivante avec le commutateur « Q ». Cette commande affiche les ports « liés » qui ne sont plus connectés :

    NETSTAT –ANOQ

    Attardez-vous sur les ports détenus par le processus SYSTÈME.

    Pour les trois points précédents, toute valeur supérieure à 12 000 doit être considérée comme suspecte. Si des cibles iSCSI sont présentes dans l’ordinateur, il est très probable que le problème se produise.

Résolution

Si les journaux des événements indiquent qu’un nombre important de reconnexions ont lieu, contactez votre fournisseur d’infrastructure réseau et iSCSI pour déterminer et corriger le motif de l’échec de la préservation des connexions aux cibles iSCSI. Assurez-vous que les cibles iSCSI sont accessibles par le biais de l’infrastructure réseau actuelle. Installez les correctifs mis à jour dès qu’ils sont disponibles. Cet article sera mis à jour avec le numéro d’article spécifique de la Base de connaissances correspondant au correctif à installer dès qu’il sera disponible.

Remarque Nous vous déconseillons de désinstaller l’un des correctifs cumulatifs de sécurité de mars, d’avril, de mai ou de juin. En effet, il y a un risque d’exposer les ordinateurs à des exploitations de sécurité connues et à d’autres bogues atténués par des mises à jour mensuelles. Il est recommandé de collaborer d’abord avec les fournisseurs réseau et de cibles iSCSI pour résoudre les problèmes de connectivité qui déclenchent les reconnexions des cibles.

Corps d’éléments réductible

 

Comment obtenir cette mise à jour

Cette mise à jour est disponible en tant que mise à jour facultative sur Windows Update. Pour plus d’informations sur l’exécution de Windows Update, consultez l’article Procédure d’obtention d’une mise à jour via Windows Update. Pour obtenir le package autonome pour cette mise à jour, accédez au site web Catalogue Microsoft Update.

Conditions préalables

Vous devez avoir installé la mise à jour suivante :

2919355 Mise à jour de Windows RT 8.1, Windows 8.1 et Windows Server 2012 R2 datée d’avril 2014

Besoin d’aide ?

Développez vos compétences
Découvrez des formations
Accédez aux nouvelles fonctionnalités en avant-première
Rejoindre Microsoft Insider

Ces informations vous ont-elles été utiles ?

Dans quelle mesure êtes-vous satisfait(e) de la qualité de la traduction ?
Qu’est-ce qui a affecté votre expérience ?

Nous vous remercions pour vos commentaires.

×